Wikia

Wiki Warcraft

Alonsus Faol

3 919pages sur
ce wikia
Commentaire0
Alliance 32
Alonsus Faol
Alonsus
Titre
<Archevêque de l'Eglise de la Lumière>
Ancien(s) Titre(s)
Sexe
Masculin
Race
affiliation
Eglise de la Lumière (plus haute autorité),
Ordre de la Main d'Argent (fondateur)
Localisation
Enterré au Repos de Faol
Statut Mort
Apprenti(e)(s) Les premiers paladins (Uther le Porteur de Lumière...)
Archevêque Bénédictus
Alonsus Faol était l'évêque de l'ordre clérical de l'Abbaye du Comté-du-nord durant la Première Guerre, aidant du mieux qu'il pouvait son suzerain, le roi Llane. Contrôlant certains arcanes saints, l’Évêque fut un allié de choix contre les nécrolytes de Gul'dan.

Première Guerre Modifier

Mais il arriva l'inévitable: les Orcs dirigés par un lieutenant de la Horde, Orgrim Marteau-du-Destin du Clan Rochenoire, mirent à sac l'Abbaye. Fuyant par les caves liées aux catacombes, les prêtres purent néanmoins sauver de nombreux grimoires sacrés.

Alonsus Faol s'enfuit par la suite en Lordaeron en même temps que le gros des réfugiés après que la cité d'Hurlevent ait été mise à sac par la Horde. Officiant désormais à la frontière du royaume de Lordaeron, Faol arrêta son regard sur un noble écuyer du nom d'Uther, qui se fît remarquer par son zèle et sa profonde envie d'aider. Alonsus Faol lui enseigna les chemins de la vraie foi en la Lumière et fît ainsi de lui le premier des paladins, à qui il donna l’ordination à Stratholme.[1]

Pour soutenir l'Alliance récemment formée, Alonsus Faol appela les hommes de valeur à prendre les armes et à se battre contre les sauvages Orcs. Prenant sous son aile les premiers d'entre-eux, Alonsus forma aux arcanes sacrées les nobles soldats déjà aguerris par les longues années de guerre; à l'exception cependant de Turalyon, issu des rangs cléricaux celui ci apprît en premier lieu à entretenir son physique. Désormais rompus au combat et armé de leur foi, ces chevaliers s'unirent sous la bannière spirituelle de Faol qui fonda pour eux l'Ordre de la Main d'Argent, reprenant par là même le symbole de l'antique dieu Tyr qui avait sauvé son peuple grâce à ses vertus de sacrifice de soi et de bonté.

Post-Seconde Guerre Modifier

A présent la tête de la totalité de l'Eglise de la Lumière, le désormais Archevêque Alonsus Faol oeuvre à reconstruire l'abbaye de Comté-du-Nord. Il est également présent à Hurlevent lors du sacre du prince Arthas en tant que Paladin de la Main d'Argent, preuve que la confrérie lui tenait vraiment à cœur.

Chapelle de Stratholme (Faol) pré-épuration

La chapelle de Stratholme (pré-épuration) où officiait Faol

Chapelle de Faol (post-épuration)

La chapelle de Faol (post-épuration), on y trouve le Commandant de la croisade Korfax qui nous renseigne sur l'histoire du lieu et son lien avec le premier paladin, Uther

Etant décédé, l'Archevêque ne connu pas la douleur de voir la Troisième Guerre consumer Azeroth. Son apprentie, Benedictus prît sa place à la tête de l'Eglise de la Lumière et on enterra le brave serviteur de la Lumière en un haut-lieu du sacré au Repos de Faol, non loin du Monastère Écarlate.[2]

Références Modifier

  1. Chapelle d'Alonsus, lieu de Stratholme
  2. Repos de Faol, dans les Clairières de Tirisfal