Wikia

Wiki Warcraft

Shattrath

3 909pages sur
ce wikia
Commentaire0

DarnassusForgeferHurlevent
Bc icon ExodarCata Gilnéas

Bc icon Shattrath
Wrath-Logo-Small Dalaran

OrgrimmarPitons du TonnerreFossoyeuse
Bc icon Lune-d'ArgentCata Kezan


Bc icon
Bc icon
Cet article concerne du contenu exclusif à The Burning Crusade.
Sattrah

Shattrath en Outreterre

Shattrath est la seule capitale de l'Outreterre. Elle est sous l'influence majeure des Sha'tar qui sont des Naaru venus en outreterre pour combattre la Légion Ardente. Shattrath est ouverte aux membres de l'Alliance et de la Horde, mais il leur est interdit de se battre car la ville est considérée comme un sanctuaire. C'est le lieu de refuge de tous ceux qui sont menacés par la Légion Ardente ou ses acolytes en Outreterre.

FactionsModifier

-Neutre 16pxLes Sha'tar

-Neutre 16pxL'Aldor

-Neutre 16pxLes Clairvoyants

-Neutre 16pxLa ville basse


HistoireModifier

La ville de Lumière Modifier

Shattrath1

Shattrath du temps de sa grandeur

Lorsque les Draeneï arrivèrent en Draenor, ne pouvant repartir de la planète, ils décidèrent de s'établirent dessus. Shattrath devint leur capitale. En langage Draeneï, son nom signifie " Ville de Lumière ".[1] Il s'agissait d'une ville assez vaste, très peuplée et portée sur le commerce. Shattrath possédait d'ailleurs un port qui donnait sur la mer de Zangar. La ville était un carrefour incontournable pour les Draeneï.

La chute de Shattrath Modifier

Maraad5

La chute de Shattrath

Cependant, les Orcs, manipulés par Kil'jaeden, en vinrent à penser que les Draeneï voulaient les détruire. Menés par Main-Noire sous l'influence de Gul'dan, les Orcs ayant tout juste bu le sang de Mannoroth menèrent un assaut d'une grande violence contre Shattrath. Il est dit que la lutte fut intense mais au final, la ville de Lumière tomba dans les mains des Orcs. La plupart des habitants de la ville furent massacrés. De nombreux Draeneï se sacrifièrent pour rester dans la ville avec femmes et enfants et laisser croire aux Orcs qu'ils avaient détruits la civilisation draeneï. Ce sacrifice organisé permit à plusieurs survivants de rester cachés dans le marécage de Zangar sans être poursuivis par les Orcs. L'assaut des Orcs sur Shattrath vit aussi pour la première fois, l'utilisation de magie gangrénée ce qui affecta les Draeneï survivants les transformant en Roués et en Perdus.[2] La chute de Shattrath est un épisode très douloureux dans la mémoire collective des Draeneï.

La beauté et la gloire de Shattrath furent perdue, la ville n'était plus qu'un champ de ruines. Au milieu de ses ruines, un petit groupe de Draeneï parvint à se cacher et ensemble, ils formèrent l'ordre de l'Aldor.

L'arrivée des Naaru Modifier

Shattrath2

Les ruines de Shattrath

Beaucoup plus tard, les Naaru arrivèrent en Draenor. les Sha'tar furent attirés par ces ruines et rencontrèrent les membres de l'Aldor. Ces derniers rebâtirent la ville qui fut à nouveau assaillie, mais l'ennemi n'était pas le même. Illidan avait ordonné à son second, Kael'thas d'attaquer la ville, ce dernier envoya un de ses bataillon dirigé par Voren'thal. Quand le bataillon d'elfes de sang traversa le pont, les exarques et redresseurs de torts de l'Aldor prirent position pour défendre la Terrasse de la Lumière. C'est alors que l'inattendu arriva : les elfes de sang déposèrent leurs armes devant les défenseurs de la ville. Voren'thal demanda à parler à A'dal. À l'approche du Naaru, Voren'thal s'agenouilla devant lui et prononça ces paroles : « Je vous ai vu en rêve, Naaru. L'unique espoir de survie de mon peuple est en vous. Mes fidèles et moi-même sommes venus pour vous servir. ».[1]

La défection de Voren'thal et de ses fidèles fut la plus grande perte jamais subie par les forces de Kael'thas . Et il ne s'agissait pas là de n'importe quels elfes de sang. Nombre des plus brillants érudits et magistères de Kael'thas avaient suivi l'influence de Voren'thal. Les Naaru accueillirent les renégats, qui prirent le nom de Clairvoyants. Leur demeure se trouve là-haut, sur l'esplanade. Seuls les initiés y sont les bienvenus. L'Aldor rassemble des fidèles de la Lumière, et le pardon et la rédemption sont des valeurs qu'ils apprécient. Cependant, il fut difficile pour eux d'oublier les exactions des elfes de sang commises sous les ordres de Kael'thas . Beaucoup de prêtres avaient été tués par les magistères qui juraient désormais de servir les Naaru. Les prêtres n'étaient pas enchantés de devoir cohabiter avec leurs anciens ennemis. Le grand temple sacré de l'Aldor et ses dépendances se trouvent sur la terrasse. Il s'agit d'un site sacré et seuls les initiés y sont les bienvenus.[1]

Les attaques contre Shattrath continuèrent, mais la ville ne tomba pas. Bien au contraire, le Naaru appelé Xi'ri mena avec succès une incursion dans la vallée d'Ombrelune, l'entrée du domaine d'Illidan. Là-bas, il poursuit sa lutte contre Illidan avec l'aide de l'Aldor et des Clairvoyants. Ces deux camps n'ont cependant pas abandonné leurs vieilles querelles. L'animosité entre eux est telle qu'ils se disputent l'honneur d'aller aider les Naaru là-bas. Pour servir les Sha'tar, tout aventurier devra s’allier à l'Aldor ou aux Clairvoyants. Cependant, rechercher les faveurs de l'un des deux groupes apportera l'inimitié de l'autre.

Shattrath, ville sanctuaire Modifier

Shattrath3

Shattrath est donc devenue la capitale refuge de tous ceux qui s'opposent à la Légion Ardente en Outreterre. On y rencontre des parias arakkoas comme des Sporelins, des Kurenaï comme des Ogres. On peut également y trouver Khadgar, l'ancien apprenti de Medivh dont on n'avait plus de nouvelle depuis qu'il avait fermé la Porte des ténèbres pour éviter à Azeroth d'être détruite en même temps que Draenor par la folie de Ner'zhul . C'est son appel lancé dans le Néant Distordu pour réclamer de l'aide face à la Légion Ardente qui a attiré les Sha'tar en Outreterre.

Après la défaite d'Illidan et celle de Kil'jaeden au puits de Soleil, Shattrath est restée le lieu de résidence des Naarus et de leurs alliés, qui s'affairent à préserver l'Outreterre des restes de la Légion Ardente, malgré la condamnation inévitable du continent.

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Quête : Ville de Lumière
  2. Nouvelle : Tout ce qui est, est vivant, M. Neilson