FANDOM


Cette page ne respecte pas les standards de qualité du Wiki et doit être corrigé. Il est possible qu'elle comporte des informations fausses, incomplètes ou manquantes. Merci de nous en excuser

Élune (nommé Mu'sha par les taurens) est la principale divinité vénérée par les elfes de la nuit. Elle est associée à la plus grande des deux lunes d’Azeroth, la Dame Blanche, et est la mère de Cénarius. Dans la mythologie taurens, elle est connue comme Mu'sha l'œil gauche de la Terre-mère. Velen, en visite à Darnassus, a trouvé de nombreux points communs entre elle et un naaru.

Élune est l'un des rares véritables déités dans le monde[2], et la plus puissante immortelle sur Azeroth. Quand le monde était encore jeune, elle a protégé tous les êtres vivants et leur a offert la chance de grandir et de prospérer. À chaque fois qu’elle décelait de la violence, elle étendait son influence apaisante à travers les territoires perturbés afin que la paix et la guérison puissent donner une nouvelle chance de prospérer.

Ainsi, cette situation a perduré pendant de nombreux siècles, jusqu'à ce que l’énergie arcanique ait commencé à s'infiltrer dans le monde à travers le Puits d'Eternité. Malgré ses tentatives pour les en détourner, elle a regardé avec horreur ses enfants spirituels, les Kaldorei, être attiré par le Puits et séduits par sa puissance. Bien que son compagnon Malorne et leur enfant Cénarius aient rejoint ses fidèles parmi les kaldorei dans une tentative de conjurer l'arrivée de la Légion Ardente, les démons se répandirent à travers le monde dans une vague de mort et de destruction que même la déesse de la Lune ne pouvait bloquer. Avec la Grande Fracture et les terribles pertes qui survinrent avec elle, les démons furent finalement vaincus.

Juste au moment ou elle pensait avoir de nouveau amené Azeroth vers une nouvelle ère de paix, les royaumes humains tombèrent sous l'influence corruptrice de la magie des hauts-elfes, et sombrèrent dans le chaos. Peu après, la Horde des orcs vint en Azeroth et déclencha une nouvelle ère de guerre qui menaça de détruire le monde comme la Guerre des Anciens l’avait fait il y a longtemps. Bien que ses adeptes Kaldorei sortirent à temps de leur séjour dans le Rêve d'émeraude, il restait encore à déterminer si la déesse de la Lune interviendrait directement dans ces temps troublés.

Apparence

Il est difficile de distinguer la déesse à travers l’aura de lumière qui l'entoure, ne laissant entrevoir qu’une peau d'albâtre et de longs cheveux pâles, une magnifique robe de soie et un cercle de platine sur son front. Ses yeux brillants semblent être deux orbes extraits de la Lune, et elle sourit paisiblement à ses adorateurs.[3]

Croyances relatives à Élune

Élune est vénérée par ceux qui l'adorent comme la mère du monde, une personnification de la paix et protectrice de tous les êtres vivants. La majorité des kaldorei s’efforce de suivre ses traces, mais la plupart rationalisent leur besoin de recourir à la violence comme le défaut d'une existence mortelle. Même ceux qui adorent d'autres divinités respectent Élune pour l'amour inconditionnel qu'elle donne à toutes les créatures indépendamment de leurs croyances ou des actions. Bien qu'elle ne se soit jamais montrée dans une forme physique sur le plan matériel, toutes les créatures d'Azeroth savent que si elle devait le faire, cela annoncerait l'arrivée d'une ère tant attendue de paix.[4]

Élune ne s'engage jamais dans un combat quelque soit sa nature, ni ne permet qu’il y en ait en sa présence. Bien qu'elle ne se soit jamais manifestée physiquement dans le monde des mortels, quand elle s’implique dans un conflit, elle s’approche de façon invisible et utilise son chant de paix pour calmer les combattants jusqu'au lever du soleil. [3]

Culte

Le culte officiel d'Élune remonte à environ 14.000 ans, avant l’ascension d’Azshara et des Bien-nés, même si elle était certainement adorée bien avant, sans doute par les plus primitifs des Kaldorei. Son centre de culte originel était proche de Zin-Azshari, mais les Sœurs d'Élune déplacèrent le temple à Suramar quand il était clair qu’Azshara se souciait plus de son confort et celui des Bien-nés que de quelconque autre personne. Après que Suramar soit tombée, Élune était la principale source d'espoir pour les millions de réfugiés fuyant la Légion ardente. Le culte d'Élune est essentiellement universel (pas de centres de culte) pour les elfes de la nuit dans les dix mille années qui suivirent, entre la Guerre des Anciens et de la Troisième guerre (période de la Longue Veille). Élune prévoit et attend des offices de la part de ses prêtresses, mais elle ne demande pas qu’elles lui donnent chaque moment - la Lune-mère était une douce et aimante maîtresse. Un de ces offices est appelé le Rituel de la Lune haute. [5]

Le centre de son culte est aujourd'hui le Temple de la Lune dans Darnassus. Tyrande Murmevent est sa grande prêtresse, mais de nombreuses prêtresses, et pour la première fois, des prêtres, se trouvent partout dans le monde, prêt à guérir les méfaits de la guerre en Azeroth avec sa lumière.

Croyances des elfes de la nuit

Élune est la principale source de culte pour les Sentinelles et les Sœurs d'Élune dans la culture elfique, tandis que les druides ont tendance à se tourner davantage vers la nature et vers Cénarius, fils d'Élune, bien qu'ils croient et admettent totalement son pouvoir.

Élune ne s’est jamais fait connaître d’aucune créature vivant dans le plan physique si ce n’est de façon immatérielle (en songe). Cependant, on la décrit souvent comme une magnifique elfe de la nuit couronnée d'une simple auréole en platine, une peau qui brille avec intensité, des yeux brillant de l’argent le plus pur, et des vêtements ornés de bijoux argentés.

Les elfes de la nuit ont différents avis sur ses pouvoirs, y compris, mais en aucun cas limité à :

  • Sa capacité à calmer les différentes races engagées dans une bataille en chantant une chanson de paix dans la nuit, jusqu'au lever du soleil.
  • Sa capacité de guérir ou d'accorder à un adepte le don de guérison.
  • Un puissant bouclier personnel pour défendre son Élu(e)
  • La capacité de ressusciter une créature morte.
  • Provoquer une pluie d’éclat de lune solide, lorsque ses prêtresses font face à l’ennemi (Sort des Prêtresses de la Lune : Étoiles Filantes)

(Notez que ces pouvoirs sont décrits dans de multiples sources, et certains pourraient ne jamais être implanté dans WoW)

Les elfes de la nuit croient qu'Élune protège tous les êtres vivants et les laisse croître et prospérer, en étendant son influence apaisante sur de nombreuses races pour éviter les conflits. Avec Malorne et Cénarius, Élune aida les elfes de la nuit primitifs à évoluer sans devenir corrompu par la magie des arcanes du Puits d’Éternité pendant de nombreux siècles. Malgré leur vigilance, la reine Azshara et les Bien-nés furent malgré tout corrompus par la magie du Puits.

En tant que Guerrière Nocturne, Élune est supposée recueillir les âmes des justes tombés au champ de bataille et les répartie à travers le ciel en tant qu’étoiles.

Aspect guerrier d'Élune

Si Élune est l'une des divinités la plus pacifiste, la Lune-mère n'est pas une déesse qui préconise la paix à tout prix. Ainsi fournit-elle à ses prêtresses une force capable de détruire leurs ennemis, n'hésite pas à s'opposer (à travers ses fidèles) au mal absolu que représente la Légion et Tyrande, sa grande prêtresse, porte une armure de plate et des armes.

Interventions divines

  • On attribue à Élune la transformation d'Aviana en demi-déesse, comme récompense pour avoir été un bon messager.
  • Élune permit aux Sœurs de communiquer sur de longues distances, malgré la perte de puissance du Puits d'éternité.
  • Élune accorda à Tyrande le pouvoir de guérir n'importe quelle blessure qu’elle souhaitera.
  • Elle matérialisa également un bouclier physique autour Tyrande pour l'empêcher d’aller dans le palais d'Azshara, la protégeant de la jalousie de Dame Vashj.
  • La force d'Élune aida Tyrande et les Sentinelles pendant la Longue Veille.
  • Élune créa les séléniens pour veiller sur les sites sacrés.
  • Élune créa la Gemme d'Élune pour permettre d’entrer en communication directe avec elle.

Il est peu probable qu’elle apparaisse à travers une forme physique, ou même non-physique (à l’exception éventuelle d’une hallucination). Le culte d'Élune est destiné à accorder la paix et quelques interventions occasionnelles - contrairement aux Aspects, Gardiens, ou même mortels, elle n'est pas destinée à défendre activement le monde (nonobstant la guerre des Anciens et la bataille du mont Hyjal) - Elle est abstraite, immatérielle et spirituel, une lumière dans l'obscurité, l'espoir dans le désespoir.

La pratique religieuse

Statue d'Elune

Statue dans le Temple

Les elfes de la nuit utilisent le mot « dieu » au pluriel (« Les Dieux nous aidaient tous », «Que les dieux aient pitié"), et le Temple de la Lune à Suramar avait des fresques et des peintures murales représentant Élune et beaucoup d'autres dieux (les dieux réels, pas de demi-dieux) façonnant le monde. On peut en déduire que la religion des elfes de la nuit, bien que centrée autour d'Élune, est en réalité polythéiste (l’adoration des druides envers certains demi-dieux accréditent cette thèse). Le culte d'Élune est donc plus comme un culte de mystère qu'un monothéisme, de la même façon que les religions de l'Egypte ancienne ou de la Grèce antique.

Les taurens et les Terrestres ont été également connus pour honorer, si ce n'est à l’excès, Élune. Les Terrestres étaient conscients que c’est elle qui a donné naissance à Cénarius, et ont été surpris d'entendre qu'Ysera a été considérée un temps comme sa mère. On ignore si cela signifie que les Terrestres adorent Élune, ou étaient simplement mieux informés sur les origines des demi-dieux de Kalimdor.

Un mythe tauren, le « Cerf Blanc et la Lune », rapporte comment Apa'ro (Malorne) a fuit le Shu'halo (Tauren) en s'échappant dans le ciel, mais il fut prisonnier par les étoiles. Mu'sha l'a vu et est tombé amoureuse de lui, et a accepté de le libérer s'il l'aimait. Les actions de Mu'sha semblent légèrement hors phase avec Élune telle qu'elle est décrite par les elfes de la nuit et les Terrestre, mais il pourrait être utile de l'interpréter comme une « simple » histoire que les taurens utilisaient pour expliquer l'origine de Cénarius.

Les taurens adorent aussi Mu'sha ( la lune ) l’œil gauche de la Terre-Mère (déesse principale adorée), comme les elfes de la nuit la Lune-Mère (Élune) .

Au cours d'une conversation entre Tahu Vent-de-Sagesse et Aponi Crin-brillant , Tahu évoque la description de la  Déese de la lune vénéré par les Druides Elfe de la nuit de Reflet-de-Lune faites par ces dernier comme similaire a Mu'sha  ainsi leurs religion (elfes et taurens) seraient très probablement  liées.

World of Warcraft

À Darnassus , le Temple de la Lune est dédié à Élune.
219wf2w


Les joueurs pouvaient rencontrer la Voix d'Élune dans la quête Alliance 15[59]Gardiens de l'autel.

Ysera et Élune

De nombreux fans ont théorisé qu'Élune et Ysera étaient le même être, car elles sont toutes deux décrites comme la mère de Cénarius et montrant une grande compassion pour les races inférieures. Toutefois, l'écrivain Richard A. Knaak a confirmé qu’il s’agissait de deux êtres différents.[6]

L'encyclopédie Warcraft confirme également que ce sont des entités séparées, Élune étant la mère de Cénarius et Ysera son professeur.

Elune 11
Inspiration

WoW Dame Blanche

Élune est associée à la Dame Blanche

Le nom d'Élune descend presque assurément de la racine latine Luna, qui signifie Lune.

Dans les études mythologiques modernes, Élune peut être considérée comme une "Grande Déesse" . Comme pour de nombreuses déesses lunaires fantastique, les aspects de caractère Élune sont vraisemblablement tirés des déesses lunaires grecques Artémis (sous son nom romain : Diane, la déesse de la lune et la chasse) et Séléné (Luna en romain, la personnification de la lune). Une autre source d'inspiration possible est Elbereth, la Déesse des Étoiles et divinité tutélaire des elfes du « Legendarium » de Tolkien. Élune et Elbereth partagent de nombreuses similitudes, y compris l'apparence, les noms, les épithètes, et leur relation avec les elfes.

Compte tenu de l'influence qu'a eu Dungeon & Dragons sur Warcraft, Élune peut également être vaguement basée sur la déesse Sehanine, déesse des elfes et l'automne ou la déesse des « Royaumes Oubliés » Selûne, la personnification générique de la lune. Élune et Sehanine partagent l’habitude assez particulière de ne se manifester que rarement, voire jamais, et de ne communiquer avec leurs Elus que par les rêves et la lune. Il est révélé dans la quatrième édition de D&D que Sehanine est en fait un aspect de Selûne.

Galeries

Références

Demandez aux CDev

Voir aussi

Malorne
Mu'sha
Faux d'Élune
Encyclopédie Warcraft EU (fr)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard