Wikia

Wiki Warcraft

Aman'Thul

3 933pages sur
ce wikia
Commentaires8
Neutre
Aman'Thul
Image de Aman'Thul
Titre
<Haut-père du Panthéon>
Sexe
Masculin
Race
affiliation
Occupation Dirige le Panthéon
Localisation
Inconnue
Statut Mort
Parenté RPG-inline.png Eonar (consort)
Arme notable RPG-inline.png Orodur

Aman'Thul le Haut-père était un titan et le leader du Panthéon. Il est le plus vieux et le plus sage d'entre eux.

Histoire

Selon la légende, Aman'Thul fut le premier des Titans à s'éveiller. Il errait seul dans la Ténèbres de l'Au-Delà, mais son cœur savait qu'il devait exister d'autres comme lui. Il partit à la découverte d'innombrables mondes à la recherche de ceux de son espèce. Au fil du temps, il découvrit d'autres âmes-mondes naissantes et prit soin d'eux afin qu'ils s'éveillent à leur tour et se joignent à lui dans sa quête.

Aman'Thul et ses nouveaux semblables formèrent Le Panthéon et décidèrent ensemble de se consacrer à la recherche d'autres titans. Ils s'engagèrent à modeler et à semer la vie sur chaque monde qu'ils trouvèrent, espérant ainsi découvrir d'éventuels titans naissants.

Pour les aider dans leur dans leurs tache, Aman'Thul fit appel à la race des mystérieux Constellaires et les chargea d'observer les nombreux mondes ordonnés par les titans.

Malheureusement au fil du temps les titans finirent par ne plus découvrir de nouvelles âme-monde. En parallèle, le Panthéon chargea Sargeras et Aggramar de purger l'univers des démons qui souillait leurs actes. Mais un jour Sargeras revint auprès du Panthéon pour les informer de sa découverte des Seigneurs du vide et de leurs sombre dessein. Le Panthéon furent stupéfait lorsque Sargeras croyant bien faire, les informa qu'il avait volontairement détruit une âme-monde pour empêcher sa corruption par les Seigneurs du vide. Une violente dispute entre Sargeras et ses semblables éclata, se soldant par le départ définitif de Sargeras du Panthéon.

Continuant leur oeuvre, le Panthéon finit par enfin découvrir une nouvelle âme-monde. Mais ils s'aperçurent avec horreurs la souillure des Dieux très anciens et décidèrent de tout faire pour sauver ce titans qu'il nommèrent Azeroth. En raison de leurs trop grande puissance, les titans décidèrent de modeler de puissantes créatures qui seraient leurs mains et combattraient en leurs noms. Aman'Thul à l'instar de ses semblables, décida d'insuffler un peu de son pouvoir à certaine de ces créatures appelés les Forgés par les Titans. Il fit don d'une partie de ses vastes aptitudes au Grand gardien Ra et au Gardien Odyn.

Bien que Forgés par les Titans menés par les gardiens renversèrent facilement les séides des Dieux très anciens, Y'Shaarj les mis facilement en déroute lorsqu'ils s'attaquèrent à lui. Craignant que les Dieux très anciens ne prennent le dessus sur leurs serviteurs, Aman'Thul décida d'intervenir en personne. Il tendit le bras à travers les cieux orageux d'Azeroth et arracha Y'Shaarj de la croûte du monde, avant de le réduire en charpie. Malheureusement, le Dieu très ancien s'était ancré plus profondément dans Azeroth qu'Aman'Thul l'avait imaginé et l'extirper avait laissé une plaie béante. Pris de panique, le panthéon se rendit compte qu'il ne pourraient pas tuer les autres Dieux très anciens sans risquer de tuer Azeroth elle-même. Ils décidèrent alors que la seul solution était de les emprisonner où ils se trouvaient, afin de les contenir pour toujours.

Lorsque ce fut accompli, le Panthéon s'attela à soignée la plaie béante causé précédemment par Aman'Thul. Ensuite ils débutèrent l'ordonnancement d'Azeroth. Satisfait des travaux accompli, le Panthéon désormais convaincu qu'il pouvait exister d'autre âme-monde, quittèrent Azeroth. Le dernier acte qu'Aman'Thul accomplit fut de nommé le Constellaire Algalon observateur céleste de ce monde.

Tandis que le Panthéon avait repris sa route dans le cosmos pour poursuivre leur oeuvre, Il découvrirent stupéfait la trahison de Sargeras. Aman'Thul tout comme le reste du Panthéon, se para pour la guerre et partirent à la rencontre de Sargeras. Aman'Thul l'implora d'abandonner sa folle croisade et lui parle d'Azeroth et des actes qu'ils avaient accompli pour la préserver. Mais il ne parvint pas à le raisonner et Sargeras assassina froidement Aggramar sous ses yeux. Fou de rage, Aman'Thul et le reste du Panthéon entrèrent dans la bataille. Malheureusement malgré leurs pouvoirs combinés, le Panthéon ne put résister aux pouvoirs du titan déchu et fut engloutie sous une tempête de magie gangrénée qui consuma leur corps. Mais sans que Sargeras ne s'en aperçoivent, Norgannon tissa un sort autour des esprit des membres du Panthéon et les lança dans la Ténèbre de l'au-delà.

Les dernières braises de pouvoir du Panthéon subsistèrent tant bien que mal à travers le cosmos et finirent par revenir sur Azeroth. Le Panthéon décida d'habiter les gardien à leur insu. Aman'Thul choisit le Grand gardien Ra comme hôte.

Cependant contrairement aux autres gardiens, Ra avait eu une révélation sur la chute du Panthéon et le fait que le pouvoirs d'Aman'Thul l'imprégnait désormais. Ra décida de l'extraire de lui-même et de le conserver dans un caveau sous une montagne près du Val de l'éternel printemps afin de préserver les derniers vestiges de son créateur.

De nombreuses années plus tard, un jeune mogu du nom de Lei Shen, à la recherche de réponse se mis en quête et découvrit le Grand gardien Ra. Devant l'insistance de Lei Shen , le Grand gardien Ra invoqua les pouvoirs restant d'Aman'Thul espérant ainsi brisé l'âme du jeune Mogu. Cependant, Lei Shen décida que si son maître n'était plus capable d'assumer la tâche que les titans lui avait confié, alors il l'accomplirait à sa place. Il s'empara des pouvoirs de Ra et d'Aman'thul .[1]

Dans le jeu de rôle

Warcraftrpg-logo-small.png
Cet article ou section contient des informations tirée du Jeu de rôle Warcraft qui ne sont pas considérées comme références.
Aman'Thul est un titan Aesir masculin. Il est le chef du Panthéon et le frère de Sargeras. Sa consort est Eonar la Lieuse-de-Vie.
Aman&#039;thul.jpg

Image du Jeu de rôle

Sa peau métallique est de platine et ses yeux sont jaunes. Sa main tient un grand bâton, Orodur, avec un symbole de foudre placé dessus et des flux d'électricité autour du bâton. Il a de longs cheveux et une barbe atteignant sa taille.

Aman'Thul gouverne le Panthéon - il est le titan du haut conseil. Il est le plus vénérable et le plus sage de sa race antique. Une fois, Aman'Thul et son frère Sargeras ont surveillé la création de mondes innombrables à travers le Néant Distordu et a doucement guidé d'innombrables races vers la grandeur. Sargeras était le conseiller le plus proche d'Aman'Thul et sont plus fidèle partisan jusqu'à ce qu'il soit perverti par les forces du Néant Distordu. Désormais Aman'Thul compte sur sa fidèle épouse, Eonar, pour lui donner conseils. Bien qu'on ne voie rarement le Haut Père, chaque monde sent sa présence. Étant le chef des titans, Aman'Thul est responsable de la création de tous les mondes, y compris Azeroth. Ceux qui servent les titans tiennent leurs comptes au Haut Père. Sur Azeroth, les explorateurs viennent récemment de découvrir l'existence des titans mais peu, mis à part des nains de Forgefer, les vénèrent. Les nains, montrant leur respect pour les titans, ne fouillèrent jamais plus profond dans leurs mystères.

Lorsqu'Aman'Thul combat, il préfère garder ses distance et combat ses adversaires avec la magie, lançant jusqu'à trois sorts immédiatement. Il peut s'envoler si cela semble utile, planant au-dessus du combat et faisant pleuvoir ses pouvoirs de destruction magique sur ses ennemis. Contre de puissants adversaires, il utilise une porte pour appeler Eonar, Aggramar, et Norgannon à ses côtés. Il entre volontairement dans la mêlée si nécessaire, lançant tout ses sorts de façon accélérée. Il utilise l'avatar s'il épuise tous ses sorts.

Il fait partie des titans créateurs du monde d'Azeroth. C'est lui qui a donné le pouvoir du temps au dragon Nozdormu.

Notes

  • Aman’Thul le Haut-Père, chef du Panthéon des titans, confia à son plus fidèle serviteur le Grand gardien Ra cette arme prodigieuse (le Poing de Ra den) capable de canaliser la fureur des tempêtes.[2]

Galerie

Références