FANDOM


Anduin Lothar, surnommé le Lion d’Azeroth, était le dernier vrai descendant de l’ancienne lignée des Arathi.

Ami d'enfance de Medivh et de Llane Wrynn, il fut un Chevalier champion du Royaume de Hurlevent durant la Première Guerre, et le commandant suprême des armées de l’Alliance de Lordaeron durant la Seconde Guerre.

Il mourût à la fin de le seconde guerre, lors du duel qui l'opposa à Orgrim Marteau-du-destin alors chef de guerre de la Horde.

Histoire

Avant la guerre

Anduin Lothar est né 51 ans avant la Première guerre. Il grandit au sein du Royaume de Hurlevent où il fut adoubé chevalier et devint très jeune un membre de la garde d'honneur du roi. Par la suite, il intégra la Confrérie du Cheval.[3]

Au cours de son enfance, il se lia d'amitié avec le jeune prince Llane Wrynn et le futur gardien Medivh.[4]

Lorsque son ami d'enfance Medivh tomba dans le coma, il l'amena à l'Abbaye du Comté-du-nord avec l'aide de Llane et ne cessa de veiller sur lui.[4]

La renommée du Chevalier champion de Hurlevent était si grande que même le royaume de Lordaeron connaissait les prouesses de Lothar.[4]

La guerre Gurubashi

Alors que le Royaume de Hurlevent prospérait, l'expansion des sujets du roi les amenèrent à entrer en conflit avec les trolls Gurubashi. Le roi Barathen refusa d'envoyer l'armée en Strangleronce combattre les trolls, malgré l'insistance du prince Llane, préférant fortifier les patrouilles de soldats. [5]

Lothar partageait l'avis de Llane qui désirait, lui aussi, frapper en plein coeur du territoire Troll. Il suggéra à son ami d'enfance que si certains pouvaient aller à l'encontre des ordres du roi sans être pendu pour insubordination, c'était bien eux.[5]

Les deux compères décidèrent de mener une mission secrète pour assassiner le chef des Gurubashi. Conscients que leur seule force ne suffirait pas, ils décidèrent d'embrigader Medivh dans leur entreprise. Lothar et Llane utilisèrent les secrets sur les gardiens que leur avait révélé Medivh pour parvenir à le convaincre.[5]

Le trio voyagea jusqu'au coeur des jungles de Strangleronce, dissimulé par la magie de Medihv. Ils s'attaquèrent au chef de guerre Jok'non mais durent faire face à une sombre magie qui les déborda. Ce n'est qu'avec la libération du terrible pouvoir de Medivh, qui extermina les trolls, que le trio fut sauvé. [5]

Malheureusement la mort de Jok'non n'eut pas l'effet escompté. Les tribus Gurubashi s'unirent et assiégèrent Hurlevent. Lothar combattit pour défendre la cité mais une fois de plus, c'est l'intervention de Medivh qui leur assura la victoire.[5]

A la suite Llane devint le nouveau roi et éleva Lothar à un poste clef du commandement militaire.

Première Guerre

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
WC1 small Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft: Orcs & Humans.

WC1 Lothar

Lothar dans Warcraft Orcs and Humans

Lorsque les premières attaques orcs contre les villages du royaume firent échos jusqu'à Hurlevent, Llane, récemment couronné, fit de Lothar son bras droit.[6]

La première chose qu'il fit fut de recruter de nouveaux soldats et de mener sa garnison contre ces mystérieuses créatures.[7]

Pendant un temps, les orcs se contentèrent de légères escarmouches afin d'évaluer la force de l'ennemi.

Au cours de la guerre, le Tome de Divinité, un livre d’une grande valeur pour les Clercs de Comté-du-nord, fut dérobé par une bande de voleurs ogres menée par Turok. Lothar mena une expédition dans la cachette des ogres, les Mortemines, dans la Marche de l'Ouest, mais fut vaincu et détenu captif. Lothar resta prisonnier à l’intérieur des grottes pendant vingt mois avant d’être sauvé par les troupes de Hurlevent. Il retrouva le Tome de Divinité et rapporta le livre à l’Abbaye du Comté-du-nord. Réintroduit dans la guerre, Lothar continua de mener les forces d’Azeroth.[8]

Lothar2

Lothar dans le manuel de Warcraft 1

Alors qu'il menait sa garnison contre les orcs dans les Marais des chagrins, il rencontra son ami Medivh accompagné de son apprenti Khadgar qu'il lui présenta. Lothar demanda à Khadgar de prendre soin du gardien pour qui il s'inquiétait de sa solitude.[4]

Quelques temps plus tard, d'étranges meurtres sur des sorciers de la cour eurent lieu à Hurlevent. Soupçonnant l'utilisation de sortilèges démoniaques, Lothar demanda l'aide de Medivh qui se rendit avec Khadgar à la capitale. Dès leurs arrivée, il les conduisit sur la scène du crime où ils découvrirent qu'il était question d'un démon rôdant dans la ville.[4]

Par la suite, Lothar envoya périodiquement à Medivh des rapports concernant les attaques orques. Il reçut secrètement des informations sur la Horde, que Khadgar parvenait à glaner a Garona.[4]

La brutalité de la Horde s'amplifia et poussa Lothar à mettre au point une stratégie. Il laissa croire aux orcs que le royaume de Hurlevent était faible et que rien ne les arrêterait. Main-noire tomba dans le piège en décidant d'attaquer Comté-du-Lac lui même avec un petit groupe de guerriers. Lothar et ses chevaliers déferlèrent sur eux sans prévenir dans une embuscade et la quasi intégralité des guerriers orcs furent tué. Main-noire lui-même failli y laisser sa vie mais les deux démonistes du conseil des ombres qui l'accompagnaient empêchèrent Lothar d'avoir sa tête. Lothar fut contraint de battre en retraite devant la magie gangrenée qu'ils déployèrent.[5]

Lorsque Main-noire chargea Kilrogg et Cho'gall d'assièger Hurlevent, Lothar prit la tête d'une partie des chevaliers de Hurlevent et contourna la Horde par la mer. Alors que l'ennemi ne s'y attendait pas, il fondit sur eux par derrière avec ses hommes. La stratégie de Lothar fut payante et une grande partie des orcs qui assiégeaient la cité fut décimée, obligeant la Horde à battre en retraite.[5]

Tandis que la guerre se poursuivait, au cours d'une mission, Lothar rencontra par hasard Khadgar accompagné d'une mystérieuse orque. L'apprenti de Medivh et la dénommée Garona avaient fui Karazhan et étaient à sa recherche. Ils lui révélèrent l'implication de Medivh dans l'arrivée de la Horde en Azeroth. Le trio se rendit alors à Hurlevent où un conseil avec le roi Llane et ses partisans fut tenu. Lothar écouta attentivement chaque détail des récits et observations de Khadgar et Garona. La nuit même, bien que Llane avait refusé de croire en la culpabilité de Medivh et d'ordonner une quelconque action, Lothar décida de mener une petite escouade de ses meilleurs guerriers à Karazhan afin de vérifier par lui-même. Il convia Khadgar et Garona à les accompagner en leur révélant qu'il croyait en leur récit.[4]

Discrètement, le groupe voyagea à dos de griffons jusqu'à la demeure du magus. A leurs arrivées, ils découvrirent les cadavres de Moroes et Cook, les serviteurs de Medivh. Mais il n'y avait aucune trace du gardien.[4]

Finalement, un passage secret fut découvert et le groupe s'enfonça dans les profondeurs de la tours. Cependant, ils furent très vite attaqués par des démons et Lothar décida d'affronter les monstres avec ses soldats afin de laisser la liberté de poursuivre à Khadgar et Garona. [4]

Lothar and Khadgar

Les démons pourfendus, Lothar reprit sa route et finit par rejoindre Khadgar et Garona, alors en plein affrontement avec Medivh. Lothar l'exhorta à stopper cette folie mais le gardien ne sembla pas enclin à l'écouter. Lothar n'eut d'autres choix que d'affronter son ami d'enfance. Cependant, Sargeras, qui était tapis dans le corps de Medivh depuis sa naissance, surgit et mis en déroute le chevalier champion. Par la suite, Khadgar parvint à empaler Sargeras/Medivh tandis que Lothar reprit conscience, achevant son ami en lui tranchant la tête. Lothar eut le coeur brisé d'avoir été obligé d'accomplir ces actes.[4]

Lorsqu'il revint de Karazhan, Lothar découvrit que le roi Llane avait été assassiné. De plus, Hurlevent était tombée face à la Horde.[6] Il découvrit le jeune Varian Wrynn parmi les survivants et jura de le protéger, quoi qu'il advienne. Il guida les survivants à  travers la mer, jusqu'au Royaume de Lordaeron où il trouva asile.[1]

Seconde Guerre

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

HeroLotharWC2

Lothar dans Warcraft II

Lothar

Lothar menant les réfugiés

La première action de Lothar, à son arrivée en Lordaeron, fut de rencontrer le roi Terenas Menethil II, accompagné de Khadgar et du prince Varian Wrynn.

Il mit le roi de Lordaeron en garde contre la réelle menace que représentait la Horde. Sur ses conseils, Terenas organisa un sommet où il convia les différents chefs des nations humaines voisines. Aux cotés de Genn Grisetête, Daelin Portvaillant, Thoras Trollemort, Aliden Perenolde, l'Archimage Antonidas, Alonsus Faol et bien entendu Terenas Menethil II, Lothar débattit de la meilleure solution à adopter face à la Horde.

Avec l'aide de Terenas, il parvint difficilement à les convaincre de s'unir sous une même bannière afin de faire front commun contre la Horde qui se dirigeait droit sur Lordaeron. Ainsi naquit l'Alliance de Lordaeron, dont le commandement fut confié à Lothar en ses qualités martiales et son statut de dernier descendant des Arathi.

Peu après, Alonsus Faol lui présenta Uther, Tirion, Saidan Dathrohan et Turalyon, les premiers Paladins humains. Lothar choisit alors de faire de Turalyon son bras droit.

Apprenant que Lothar était le dernier descendant de la lignée des Arathi, les Haut-elfes décidèrent d'envoyer une flottille commandée par Alleria Coursevent soutenir l'Alliance de Lordaeron.

Très vite, les première batailles éclatèrent dans les royaumes de Lordaeron. Lorsque Lothar apprit que la Horde projetait d'attaquer Nid-de-l'Aigle, il décida de porter assistance aux Nains. Cette action lui valu de gagner le soutien des puissants chevaucheur de griffons nains au sein des forces de l'Alliance de Lordaeron.

Anduin Lothar manuel WC2

A la suite, il confia la tâche à Turalyon, Khadgar et Alleria de mener une partie des troupes afin d'organiser la défense de Quel'thalas tandis qu'il restait en arrière afin de s'assurer qu'il n'y ait plus de danger pour Nid-de-l'Aigle. Finalement repoussé de Quel'thalas, Orgrim Marteau-du-destin dirigea sa Horde sur la capitale de Lordaeron. Lothar, apprenant la nouvelle, était malheureusement trop loin pour leur porter assistance et décida à contrecoeur de poursuivre sa tâche actuelle de défendre les Hinterlands.

Après avoir accompli sa mission, Lothar et ses hommes rejoignirent le reste des troupes de L'Alliance de Lordaeron commandées par Turalyon. Il félicita son jeune bras droit pour ses victoires. Ensemble ils repoussèrent la Horde jusqu'aux terres du sud. Acculé dans sa Forteresse du Mont Rochenoire, Orgrim n'eut d'autre choix que de lancer la Horde dans une grande bataille au pied de la montagne. Au cours de cette bataille, Lothar affronta Orgrim en duel, y laissant la vie.

Orgrim, qui pensait ainsi démotiver les troupes de l'Alliance de Lordaeron par cette victoire, ne trouva pas l'effet escompté. Turalyon, voyant son mentor succomber, ramassa la moitié inférieure de l'épée de Lothar et vainquit à son tour Orgrim.[1]

Legion

Legion-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Lorsque des héros d'Azeroth assaillirent Karazhan afin d'en chasser la Légion ardente qui s'y était établie, ils purent y observer des visions mettant, notamment,  en scène Lothar.

Héritage

Grâce à la ténacité et la persévérance dont il a fait preuve au cours de la seconde guerre, le royaume de Hurlevent fut finalement reconquis et restauré. Cependant, il mourut avant de pouvoir le voir.

Une statue fut érigée en son honneur dans les Steppes Ardentes, à l'endroit même où il trouva la mort. Bien que la région soit majoritairement au mains des orcs, ces derniers ne l'ont, à ce jour, pas détruite. Certains pensent que les orcs portent une grande estime au guerrier honorable qu'il était.

Les vétérans survivants de la seconde guerre choisirent de se faire appeler les Fils de Lothar. Lorsqu'ils menèrent l'Expédition de l'Alliance en Draenor, ils érigèrent un monument du souvenir en son hommage, au sein du Bastion de l'Honneur.

Varian Wrynn nomma son fils Anduin, en hommage à Anduin Lothar.

L'Alliance l'honore chaque année au cours du Jour du souvenir.[9]

Dans le Jeu de rôle

RPG-inline Le contenu de cette section est exclusif au Jeu de rôle Warcraft et ne constitue pas une référence.

Anduin Lothar

Illustration du JDR

Lothar est charismatique, déterminé et inébranlable. Bien qu'il ne montre que rarement ses émotions, il pleure ses amis et son pays tombés. Lothar est passionné et persuasif, irradiant d'une force et d'une conviction presque palpable. Depuis les morts de Llane Wrynn et Medivh, Lothar porte peu de choses dans son cœur si ce n'est un désir de venger ses amis et de reprendre sa patrie. Sa voix est riche et évocatrice, commandant le respect et l'attention. Il se considère comme un serviteur de Hurlevent, plutôt que leur chef. Il sait qu'en raison de ses compétences et de ses prouesses, il est le seul qui puisse les conduire à la victoire.

Combat

Lothar préfère mener les contingents de Chevaliers montés. Il se bat à cheval, chargeant ses ennemis en les pourfendant avec Quel'Zaram. Il atteint son plein potentiel lorsqu'il commande d'autres personnes, inspirant à la grandeur ceux qui l'entourent. Il bat en retraite, si c'est plus prudent, mais préfère prendre le dessus et tromper les puissants adversaire. Il scrute les rangs ennemis à la recherche de leur meneur et charge, avec sa monture, le commandant adverse pour l'abattre. Depuis la trahison de Medivh, Lothar respecte les lanceurs de sorts qui sont toujours ses secondes cibles. Il frappe au travers les plus faibles guerriers afin d'atteindre rapidement les mages et sorciers à l'arrière.

Quel'Zaram était l’épée de Lothar. Il découvrit cette arme lors de ses aventures de jeunesse avec Llane Wrynn et Medivh. L’épée impressionna Medivh et il la baptisa Quel'Zaram – “Grande épée” en Thalassien. La localisation actuelle de l’épée est inconnue.

Lothar parle le Commun, le Nain, le Gnome et le Thalassien.[10]

Spéculation

Questionmark-medium
Cet article ou section évoque des spéculations, observations ou opinions potentiellement véridictes sur l'Histoire de WoW. Cela ne doit pas être pris comme des considérations authentiques !

Dans World of Warcraft, [Ashkandi, Grande épée de la Confrérie] peut être obtenue lorsque vous venez à bout du Seigneur de Rochenoire, Nefarian, dans le Repaire de l’Aile noire. On suppose qu'elle appartenait à Lothar. Confrérie faisant probablement référence à la Confrérie du cheval, l’ordre de Lothar au royaume de Hurlevent. De plus, il est indiqué sur l'arme "Les initiales A.L. sont gravées sur la poignée." Cependant, à en juger par son aspect, l’épée a probablement été modifiée de son apparence première par Nefarian lui-même.

Le guide visuel d'Azeroth indique également qu'il est présumé qu'Ashkandi aurait appartenu à Lothar.

Notes

  • Dans la campagne humaine de Warcraft II: Tides of Darkness, Lothar meurt dans une embuscade tendue par des Ogres et des Trolls des forêts de la Horde pendant la seconde guerre. Ceci fut retcon par la suite pour la version connue à ce jour.[11]
  • Dans une autre voie temporelle, Anduin Lothar est mort de la main d'Aedelas Landenoire en tentant de défendre le roi Terenas.[12]
  • Dans Warcraft: le commencement, Anduin Lothar a un fils nommé Callan et sa sœur n'est autre que Taria Wrynn, reine de Hurlevent, épouse de Llane Wrynn et mère de Varian Wrynn. Cependant, il n'y a que très peu de chance pour que cela soit également le cas dans l'univers principal.
  • L'esprit d'Anduin Lothar devait initialement apparaître dans le Séjour céleste (Domaine de classe guerrier) à Legion. [13]
  • Anduin Lothar est l'auteur du livre intitulé "Un traité sur la stratégie" .[14]

Galerie

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Roman: L'heure des ténèbres
  2. Guide Visuel d'Azeroth (nouvelle edition)
  3. Manuel de Warcraft II
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4, 4,5, 4,6, 4,7, 4,8 et 4,9 Roman: Le dernier gardien
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3, 5,4, 5,5 et 5,6 World of Warcraft: Chroniques volume 2
  6. 6,0 et 6,1 La porte des Ténèbres et la Chute de Hurlevent
  7. Manuel de Warcraft I
  8. Warcraft: Orcs and Humans - Campagne Humaine - Mission 4 "Les Mortemines"
  9. Nouvel: Le sang de nos pères
  10. Warcraft The roleplaying game "Shadows & Light"
  11. Warcraft II: Tides of Darkness - Campagne humaine - Mission 13 - L'assaut de Black Rock Spire
  12. Roman: Thrall - Le crépuscule des Aspects
  13. Legion Developer Q&A - Artifacts and Class Order
  14. http://fr.wowhead.com/quest=29451/le-maitre-stratege