FANDOM



Les aqir formaient jadis une race insectoïde crée par les Dieux très anciens peu après leur arrivée sur Azeroth et qui furent employés comme ouvriers durant l'essor de l'empire noir. Durant la guerre qui qui vit s'opposer leurs maîtres au Panthéon, les aqir furent pour la plupart exterminés et les survivants contraints de se réfugier dans de profondes galeries souterraines. Bien des millénaires plus tard, le C'Thraxxi Kith'ix rallia ce qu'il restait des aqir sous la bannière de l'empire souterrain d'Azj'Aqir et sous sa houlette, les insectoïdes s'engagèrent dans un conflit contre l'empire de Zul qu'ils finirent par perdre au bout de plusieurs années de combats. Les survivants se retranchèrent alors dans leurs dernières colonies où ils évoluèrent sous l'influence des Dieux très anciens vers trois autres races insectoïdes aujourd'hui connues comme les qiraji, les nérubiens et les mantides.

Histoire

L'apparition des aqir et la guerre contre le Panthéon

Peu de temps après que les Dieux très anciens Y'Shaarj, Yogg-Saron, N'Zoth et C'Thun se soient écrasés sur Azeroth, leurs corps commencèrent à suinter de la matière organique qui donna naissance à deux races. La première était celle des aqir, des insectoïdes dotés d'une force et d'une résistance, ainsi que les rusés et intelligents n'raqi, plus communément appelés sans-visages. Grâce à ces nouveaux serviteurs, les Dieux très anciens repoussèrent les frontières de leurs territoires jusqu'à occuper toute la surface d'Azeroth, les n'raqi occupant le rôle de chefs tyranniques tandis que les aqir étaient employés comme ouvriers pour construire citadelles et villes-temples, marquant l'aube d'une civilisation aujourd'hui connue comme l'empire noir. Devant ce flot ininterrompus d'envahisseurs, les esprits élémentaires natifs d'Azeroth, alors menés par Ragnaros, Al'Akir, Therazane et Neptulon, travaillèrent de concert pour repousser les serviteurs du Vide, mais en dépit de leurs efforts, ils finirent par se faire submerger par les légions d'aqir et de n'raqi avant d'être asservis par les Dieux très anciens.[1]

En l'absence d'opposition, l'empire noir prospéra sur la majeure partie du monde, mais tout changea quand Azeroth fut découverte par le Panthéon. Menés par neuf gardiens bénis par les Titans eux-mêmes, ceux qu'on appelle les Forgés par les Titans attaquèrent les positions septentrionales de l'empire noir en exterminant des légions entières de n'raqi et aqir et en brisant les temples des Dieux très anciens. En retour, ces derniers firent appel aux esprits élémentaires, mais ils furent vaincus par les neuf gardiens. Suite à la défaite des seigneurs élémentaires, les Forgés par les Titans se tournèrent vers les légions aqir séjournant dans des catacombes. Le gardien Archaedas utilisa ses pouvoirs sur la terre pour faire s'effondrer les galeries des insectoïdes qui fuirent vers la surface. Ceux qui survécurent aux éboulements furent encerclés et exterminés par les armées du Panthéon. Avec le temps, la majeure partie de la race aqiri fut détruite mais quelques poches d'individus survécurent au massacre en creusant des galeries plus profondément dans la terre.[2]


La guerre contre les trolls (16 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Longtemps après ces événements, 16 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, le C'Thraxxi Kith'ix chercha à restaurer la domination des Dieux très anciens en éradiquant la civilisation trolle et pour ce faire, il partit à la recherche des survivants aqiri de la guerre contre le Panthéon. Après que Kith'ix les ait rassemblé et incité à la guerre, les insectoïdes bâtirent l'empire souterrain d'Azj'Aqir, passèrent quelques temps à regonfler leurs rangs et quand il estima les armées insectoïdes suffisamment importantes, Kith'ix les mena vers la surface. Dans un premier temps, les aqir prirent au dépourvu les trolls en massacrant de nombreuses petites tribus et en s'approchant de Zuldazar, la capitale de l'empire zandalari. Mais leurs adversaires ne tardèrent pas à s'organiser, notamment la tribu Zandalar qui parvint à unifier les autres tribus disparates sous la bannière de l'empire de Zul. Sous leur houlette, les autres trolls favorisèrent les tactiques des embuscades dans les jungles environnantes pour réduire le nombre d'ennemis tandis que des prêtres révérés invoquaient des loas qui ravagèrent les rangs des aqir et blessèrent Kith'ix, obligeant les insectoïdes à abandonner le siège de Zuldazar avant qu'ils ne se séparent en trois groupes et fuient dans trois directions différentes.

Consequences de la guerre entre trolls et aqir

Carte présentant les conséquences de la guerre entre trolls et Aqir

Les aqir qui s'enfuirent vers le nord de Kalimdor, pourchassés par la tribu Drakkari, tombèrent sur des tol'vir de pierre qu'ils asservirent pour en faire des destructeurs d'obsidienne, mais en dépit de ces nouveaux alliés, les insectoïdes furent malgré tout vaincus. Ceux qui se dirigèrent vers le sud-ouest, poursuivis par la tribu Gurubashi, trouvèrent refuge dans la forteresse d'Ahn'Qiraj, bâtie sur la prison de C'Thun, où ils asservirent les géants anubisath qui la gardaient. Grâce à ce nouvel avantage, les aqir ravagèrent les rangs des trolls au cours des premiers affrontements, mais en divisant leurs troupes et en multipliant les embuscades, les Gurubashi saignèrent à blanc l'armée insectoïde qui fut contrainte de se retrancher au sein de leur place forte au bout de plusieurs années de combat. Enfin, les aqir menés par Kith'ix s'enfuirent vers le nord-est où ils furent pourchassés par la tribu Amani. Finalement, au cours d'une ultime et brutale bataille lourde de pertes pour les trolls, Kith'ix et ses alliés furent vaincus. Au crépuscule du conflit, les survivants de la race aqiri se retranchèrent dans leurs dernières colonies au nord, au sud et au sud-est et sous l'influence respective de Yogg-Saron, Y'Shaarj et C'Thun, ces trois groupes évoluerèrent jusqu'à former trois nouvelles races insectoïdes aujourd'hui connues comme les nérubiens, les mantides et les qiraji.[3]


Références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.