FANDOM



Le Roi Barathen Wrynn, dit l'Inflexible, était le fils de Landen Wrynn, le père Llane Wrynn et le gouverneur du royaume de Hurlevent bien avant la Première Guerre et l'ouverture de la Porte des Ténèbres. Il participa notamment à la Guerre Gnolle qu'il remporta grâce à une intervention décisive qu'il mena à l'aide de sa garde rapprochée. Durant la période de paix qui suivit, son épouse, Varia Wrynn, donna naissance à Llane Wrynn, Barathen fit de Nielas Aran l'adjurateur officiel de la cour royale de Hurlevent et y intégra également Medivh, le fils du sorcier. Bien des décennies plus tard, il participera à la Guerre Gurubashi avant de périr face aux trolls des jungles pendant le siège de Hurlevent.

Histoire

La Guerre Gnolle (75 à 74 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Quand Barathen accéda au trône de Hurlevent, les gnolls, une menace que l'armée du royaume arrivait jusque là à contenir, s'emballa brusquement. En effet, le chef de meute Garfang, un gnoll alpha originaire des Carmines, avait passé des années à conquérir les meutes des régions environnantes et avait commencé à lancer des attaques contre la cité de Hurlevent elle-même. Ces assauts étaient tels que la quasi-totalité de la garnison du royaume fut mobilisée, laissant aux quelques gnolls ne participant pas à ces raids le champ libre pour piller les colonies sans défense. Garfang réédita avec succès ces manœuvres et environ un an après le premier raid sur Hurlevent, un tiers des colonies humaines était ravagée.

Barathen envoya alors des émissaires implorer les royaumes humains du nord de les aider, mais ces derniers refusèrent d'épauler Hurlevent. Leur réticence rendit furieux Barathen qui décida alors de prendre les choses en main et tentant une manœuvre audacieuse dans l'espoir de mettre fin au conflit. Une nuit, il rassembla une petite troupe de chevaliers d'élite à l'extérieur de la cité et quand une nouvelle attaque gnolle fut lancée contre la capitale, lui et sa garde galopèrent aussi rapidement que possible vers les Carmines. La stratégie du roi se révéla payante car exactement comme il le soupçonnait, Garfang ne prenait pas part aux combats et restait en arrière. S'en suivit une bataille opposant le chef de meute et sa garde personnelle et les chevaliers pendant un jour et une nuit. La moitié des chevaliers tomba et les survivants furent tous blessés mais au bout du compte, le groupe de gnolls fut décimé et Barathen tua lui-même Garfang en plongeant sa lame dans le cou du chef de meute.

La mort de Garfang plongea ses troupes dans la confusion, beaucoup de prétendants se bagarrant la place de chef de meute, brisant la cohésion des gnolls qui réduirent d'eux-mêmes leurs effectifs. Barathen Wrynn saisit alors l'occasion en envoyant toutes ses troupes dans les Carmines où ces dernières décimèrent ce qu'il restait de l'armée adverse. En mettant fin à la menace gnolle de la région, Barathen, désormais surnommé l'Inflexible, fut accueilli en héros par ses sujets en plus de faire entrer son royaume dans une ère de de prospérité. Mais la victoire qu'il avait remporté donna également à ses sujet l'assurance qu'ils pouvaient régler n'importe quelle menace seuls, isolant d'avantage Hurlevent des autres royaumes humains.[1]


L'entre-deux-guerres (74 à 21 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Durant la période de paix qui suivit le conflit, Barathen Wrynn continua de siéger sur le trône de Hurlevent. Aux alentours de 45 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, son épouse, Varia Wrynn, donna naissance à leur unique enfant, Llane Wrynn. Dans la même période, le roi accueilli le jeune Medivh à la cour royale de Hurlevent et accepta de faire de Nielas Aran l'adjurateur officiel de la cour royale de Hurlevent à la demande de ce dernier. Le sorcier conserva ce poste jusqu'au jour du quatorzième anniversaire de Medivh où ce dernier le tua accidentellement avant de sombrer dans un profond coma. Durant sa période de convalescence, Barathen Wrynn éduqua son fils sur les devoirs de souverain qu'il viendrait à assumer.[2]


La Guerre Gurubashi et mort (21 à 19 ans avant l'ouverture de la porte des Ténèbres)

Mais au fil des années, les colons du royaume s'aventurèrent toujours plus loin vers le sud et revendiquèrent des bandes de terres dans la jungle de Strangleronce. De ce fait, les humains entrèrent en conflit avec les trolls Gurubashi et des escarmouches entre les deux camps éclatèrent de plus en plus fréquemment. En réponse, Barathen Wrynn disposa ses troupes de façon défensive. Il ordonnait à ses hommes d'intercepter les attaques des trolls jungles mais interdisait toute mesure de représailles dans la jungle, le roi n'y voyant aucun intérêt à entrer en conflit ouvert avec les trolls. Mais son fils Llane était contraire en faveur de la mise en place de représailles dans la jungle. Les discussions à ce sujet avec son fils devinrent houleuses mais Barathen refusa de revenir sur sa décision[3]

Cette tactique demeura efficace pendant un temps mais un jour, une troupe de guerre trolle échappa aux patrouilles humaines et dévasta la Marche de l'Ouest, incendiant trois villes et massacrant des dizaines de civils. En dépit de ce sanglant évènement, Barathen se contenta de renforcer les patrouilles mais en parallèle, Llane se décida à mener des représailles dans la jungle. Accompagné de ses amis d'enfances, à savoir le chevalier Anduin Lothar et Medivh, tout juste sorti de son coma, il parvint tant bien que mal à éliminer le seigneur de guerre troll Jok'non et sa garde rapprochée.[4]

Mais la mort du chef troll n'eut pour seul effet que d'attiser la colère des Gurubashi. Sous la direction du fils de Jok'non, Zan'non, les trolls attaquèrent les colonies humaines et en quelques jours de combat, les défenses du royaume s’effritèrent, forçant Barathen à rassembler toutes ses troupes à Hurlevent. Peu avant le siège de la cité, Llane finit par avouer à son père ce qu'il avait fait à Strangleronce. Barathen était plus déçu que furieux et ne punit pas son fils. Après tout, les trolls allaient très certainement s'en charger à sa place. Quand la bataille démarra enfin, face au nombre de guerriers trolls et aux puissants berserkers crées par la magie de Zan'non, les défenseurs humains ne tardèrent pas à se faire submerger. Sentant la victoire lui échapper, Barathen Wrynn rassembla sa garde personnelle et tenta une contre-attaque désespérée à l'extérieur de la cité dans l'espoir de tuer Zan'non, mais la manœuvre échoua et le souverain périt sur le champ de bataille. La mort de l'Inflexible plongea un peu plus les armées humaines dans le désespoir jusqu'à ce que Medivh sauve miraculeusement la situation en usant de sa magie pour anéantir l'armée trolle.[5]


Notes

Autrefois appelé Adamant Wrynn, World of Warcraft - Chroniques (volume 1) révèle que son véritable nom est Barathen et que Adamant (Inflexible en anglais) était simplement un surnom.

Références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard