Fandom

Wiki Warcraft

Bataille du mont Hyjal

Redirigé depuis Bataille du Mont Hyjal

3 933pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

La bataille du Mont Hyjal fut l'affrontement décisif de la Troisième Guerre. L'enjeu de la bataille était l'Arbre Monde Nordrassil dont la Légion Ardente s'approchait malgré les efforts de ses adversaires. Poussées par le prophète Medivh, les armées des mortels et des elfes de la nuit s'assemblèrent pour défendre la montagne. L'espoir des races mortelles reposait sur le sortilège de l'archidruide Malfurion Hurlorage qui pouvait détruire la Légion s'il était lancé au bon moment, mais qui demanderait plusieurs heures de préparation. L'immense bataille fut avant tout un combat retardateur.

Elle mit aux prises d'un côté les elfes de la nuit dirigés par Malfurion, Tyrande Murmevent et Shandris Pennelune, la Horde des orcs, des trolls et des taurens, dirigés par Thrall, et l'Expédition humaine formée de survivants de Lordaeron et dirigée par Jaina Portvaillant, ainsi que des gobelins, des furbolgs et des trolls sauvages de Kalimdor ; de l'autre, la Légion Ardente, et le Fléau des morts-vivants, dirigés par Archimonde et ses commandants Anetheron et Azgalor. Les forces de l'Alliance étaient basées dans les premières pentes de la montagne, la base de la Horde à mi-chemin, et le camp elfe de la nuit au sommet. Alliance et Horde devraient subir le choc frontal, tandis que les armées des Sentinelles les renforceraient.

Les humains et leurs alliés brisèrent vaillamment les assauts démoniaques, Jaina protégea son camp avec toute sa magie disponible mais ils finirent par être submergés. Lorsque Archimonde vint la voir après sa défaite, elle répondit qu'elle ne se rendrait jamais et utilisa un sort de téléportation pour échapper à la mort. Le combat se déplaça alors vers le bastion de la Horde, qui lutta avec non moins de courage contre ses anciens maîtres. L'orc Broxigar combattu d'ailleurs au cœur de la mêlée repoussant les démons avec Thrall. Lorsque le bastion des orcs tomba à son tour, Archimonde vint voir Thrall lui disant que les orcs n'étaient que des moins que rien. Thrall lui répondit qu'au moins, les orcs était libres à présent, et, avant de se téléporter en lieu sur comme Jaina l'aura fait, envoya un éclair sur Archimonde qui réussit à le blesser légèrement. Les elfes de la nuit se raidirent pour une dernière ligne de défense. Shandris Pennelune dirigeait les forces elfiques mais commença à être repoussée jusqu'au moment où Tyrande arriva avec furbolgs, trolls et tous les habitants d'Orneval non corrompus. Finalement, les armées mortelles repoussées, Archimonde en personne s'avança, éparpilla les derniers défenseurs et commença l'ascension de l'Arbre Monde, d'où il pourrait tirer du Puits d’Éternité une puissance phénoménale. Mais il était déjà trop tard. Une nuée d'esprits de la forêt avait pu se rassembler pendant la bataille sur les pentes de la montagne, et des milliers de feux-follets surgirent soudain de la forêt, entourèrent Archimonde, et libérèrent toute la puissance de l'Arbre-Monde. Le Seigneur Érédar fut anéanti, et ses armées mises en déroute. Presque tous les démons disparurent après la bataille, peut-être renvoyés dans le Néant Distordu. Le fléau s'accrocha un peu à Kalimdor, mais finit par en être totalement repoussé.

Au loin le dernier gardien qui avait fixé la bataille jusqu'au bout, parti. Ses derniers mots fut d'enseigner au monde que celui-ci n'avait plus besoin de gardien et que le destin du monde avait toujours reposé entre de main mortels.

En clair, les mortels avaient prouvés qu'ils était parfaitement capables de protéger ce monde... Puis il disparut.

La Légion était vaincue, et les races victorieuses commencèrent leur installation à Kalimdor. L'Arbre-monde avait perdu la plupart de ses pouvoirs dans la bataille, et les elfes de la Nuit avec lui. En particulier, ceux-ci perdirent leur immortalité qui leur avait été accordée à la première défaite de la Légion, et pour la première fois depuis cent siècles, recommencèrent à vieillir.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard