FANDOM


Bwonsamdi est le loa de la mort et le gardien des esprits défunts dans la culture trolle. De part son statut de loa des tombes, il tire sa puissance des esprits des défunts qu'il achemine vers son royaume, de l'Autre côté.

Histoire

La chute de Zalazane

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Avant d'être chassé des Îles de l'Écho par Zalazane et ses trolls corrompus, la Tribu Sombrelance avait adoré ce loa. Pendant la libération de des Îles de l'Écho, Vol'jin tenta de rallier à son côté Bwonsamdi pour la bataille contre Zalazane. Après que Vol'jin et ses guerriers se soient montrés dignes en affrontant le loa de la Mort, ce dernier consentit à les aider à vaincre Zalazane.[1]


Les ombres de la Horde

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Bien des années plus tard, Vol'jin manqua de se faire tuer par Rak'gor Rasoir-Sanglant, un assassin de Garrosh Hurlenfer. Alors qu'il était à l'article de la mort, il vit Bwonsamdi aux côtés de l'esprit de son père, Sen'jin. Ce dernier persuada le loa de la Mort de laisser Vol'jin en vie afin qu'il puisse continuer d'honorer le pacte qu'ils avaient fait ensemble. Puis Bwonsamdi l'assaillit de visions de l'Empire zandalari et de lui-même prenant le sentier de la guerre aux côtés des Sombrelances. Il espérait que Vol'jin emprunte cette voie, car il savait qu'il aurait d'avantage à gagner en récoltant les âmes des victimes des Sombrelances, mais ce dernier refusa d'emprunter cette voie, avant tout préoccupé par l'avenir de son peuple.[2]

Plus tard, Bwonsamdi récolta les âmes des zandalari et des mogu morts pendant le siège du Monastère des Pandashan par les armées de Lei Shen. Quand Tyrathan Khort, un ami de Vol'jin, fut grièvement blessé, Bwonsamdi accepta de le laisser en vie à la demande du chasseur des ombres, tout en l'avertissant qu'il ne pourrait pas vivre éternellement.[3]


Battle for Azeroth

BfA Cette section concerne des contenus exclusifs à Battle for Azeroth.

La trahison de Zul

Bien des années plus tard, Bwonsamdi réapparut sur l'île de Zandalar où il est le gardien des âmes que l'aventurier rencontre à sa mort. À Zuldazar, il fit de nouveau parler de lui quand le roi Rastakhan échappa de peu à une tentative d'assassinat orchestrée par le prophète Zul au sommet de Zanchul. Malgré les efforts de ses médecins pour le soigner, son âme tomba entre les mains de Bwonsamdi.[4] Mais peu de temps après, il fut confronté à Rezan, loa des rois zandalari, qui exigea de lui qu'il lui restitue l'âme de Rastakhan, demande à laquelle le loa de la mort finit par céder.[5]


L'ascension de G'huun

À Nazmir, le principal sanctuaire de Bwonsamdi est la Nécropole, située au nord de la région. Quand les trolls locaux commencèrent à vénérer G'huun, ils se mirent à investir plusieurs de ses sanctuaires dans la région où ils commencèrent à y invoquer des morts-vivants. C'est notamment le cas de Kel'vax Marchemort, dont il confia la tâche de l'arrêter à ses parents Kol'jun et Shinga.[6] Plus tard, la princesse zandalari Talanji organisa une expédition à Nazmir pour combattre les Trolls de sang. Devant l'ampleur de la menace, elle entreprit de demander l'aide de Bwonsamdi, ainsi que des autres loas locaux.[7]

Avec l'aide, d'Hanzabu, un adepte de Bwonsamdi, le héraut de la Horde voyagea jusqu'à la Nécropole où il put obtenir une audience auprès du loa des morts.[8] Ce dernier accepta de l'aider si en retour, le héraut lui rapportait des pierres de sang,[9] éliminait les morts-vivants alentours[10] et venait à bout des esprits s'étant rangés du côté de G'huun.[11] Une fois la Nécropole purifiée de la corruption du Dieu de sang, Bwonsamdi passa un marché avec le héraut de la Horde : En échange de son aide dans la guerre contre G'huun, le héraut devrait lui offrir un million d'âmes. Mais au moment de sceller le pacte, ils furent interrompus par la grande ma'da Ateena qui exigea du loa des morts qu'il se soumette à G'huun. Devant le refus de ce dernier, Ateena l'attaqua à renforts de serviteurs morts-vivants que Bwonsamdi élimina sans difficulté, la contraignant à s'enfuir.[12]

Plus tard, Bwonsamdi fut sollicité par Talanji et le héraut de la Horde pour entrer en contact avec le loa tortue Torga, récemment tué par Jungo, héraut de G'huun, et ses sbires de trolls de sang.[13] En échange des âmes corrompues des trolls de sang environnants,[14] le loa des tombes permit au héraut de la Horde de parler avec l'esprit de Torga, qui le prévint que les Trolls de sang utilisaient ses restes pour renforcer Jungo.[15] Enfin, Bwonsamdi participa à l'assaut final de l'Expédition de Talanji sur les trolls de sang établis autour du complexe d'Uldir en protégeant le héraut de la Horde d'une vague d'assaillants trolls de sang.[16]


Le pacte de Rastakhan

Quelques temps plus tard, les armées de G'huun submergèrent celles de Rastakhan et envahirent la capitale zandalari de Dazar'alor. Devant l'imminence d'une défaite, Rastakhan se résigna à pactiser avec Bwonsamdi. En échange de l'aide du loa de la mort dans la reconquête de la capitale, Rastakhan lui promit que toute sa lignée le servirait dans la vie comme dans la mort.[17] Pendant la défense de Dazar'alor, Bwonsamdi réanima les esprits des rastari morts au combat avant de les déchaîner sur les troupes de Zul.[18] Puis il fit don d'une partie de sa puissance à Rastakhan, permettant à ce dernier de tuer le prophète.[19]


Les cendres de Vol'jin

Pendant des années, le pacte que Bwonsamdi avait passé avec Vol'jin lui avait permis de maintenir l'esprit de Zalazane sous contrôle. Mais quand le chef sombrelance périt peu après la Bataille du rivage Brisé, l'emprise que le loa de la mort avait sur Zalazane fut rompu. Plus tard, alors que le héraut de la Horde s'apprêtait à déposer l'urne funéraire de Vol'jin à Atal'Dazar, Bwonsamdi fit irruption et lui demanda de la ramener dans sa Nécropole à Nazmir. Là-bas, Bwonsamdi récupéra l'urne avant de constater avec effroi que l'esprit de Vol'jin avait disparu.[20]


Galeries

Fanarts


Apparitions en jeu


Références