FANDOM


Cet ordre d'anciens moines et de pieux soldats était plus que jamais dévoué à la défense de leur cher royaume. Leur foi inébranlable leur donna longtemps confiance et espoir, et permirent aux paladins de la Main d'Argent de voir le jour.

Ils se regroupaient dans l'abbaye sacrée de Comté-du-nord.


Avant la Première Guerre, le Saint Ordre des Clercs de Comté du Nord avait pour mission de partager le message de la Sainte Lumière aux habitants d'Azeroth. Suite à l'invasion des orcs qui résultat en la Première Guerre, l'archevêque Alonsus Faol conduisit les clercs dans la bataille afin d'aider le peuple. Bien que les clercs furent braves et eurent les capacités à la fois salvatrices et destructrices de la Lumière, il n'était pas près pour les daners de la guerre et ils subirent de lourdes pertes. A la fin de la Première Guerre, qui s'acheva par la victoire des orcs, Faol, et son apprenti Uther, fondèrent l'Ordre de la Main d'Argent. Ces paladins, bien que possédant l'esprit des clercs qui les précédaient, étaient de puissants chevaliers connaissant l'art de la guerre. L'Ordre de la Main d'Argent fut d'une grande aide pour l'Alliance de Lordearon contre la puissance de la Horde et ensemble, ils parvinrent à la détruire au cours de la Deuxième Guerre. Après la fin de la Deuxième Guerre, l'Archevêque Faol revint dans son Azeroth natale, qui serait connue dans les années qui suivirent comme le Royaume de Hurlevent, afin d'aider à sa reconstruction. Un nouvel ordre de clercs, composé de clercs, de prêtres et de paladins fut fondé: la Fraternité de Comté du Nord.


Croyances:

Dans "Warcraft: Orcs et Humains", il est décrit que les Clercs de Comté du Nord croient en "Dieu", dans les "anges", les "daemons", "l'Enfer" et le "Paradis". Cela ne change pas dans Warcraft II où il y a des références à "Dieu", aux "anges" et au "paradis". Il y a également une référence a "Dieu" dans le son de la construction de l'église dans le jeu: "Deo Gratias", qui signifie "Merci seigneur" en latin. C'est un hymne traditionnel qui correspond à l'image de sainteté des paladins dans le jeu.

Il y a également des sous-entendu de la vision traditionnelle de l'enfer et de Dieu dans les romans. Par exemple, dans "Le jour du Dragon" (de Richard A. Knaak), beaucoup de paladins utilisent des termes à consonnance religieuse.

  • Un paladin a dit à Rhonin qu'il croyait qu'après la mort, l'âme du mage serait condamnée à errer dans le même puits de ténêbres que les démons mythiques des temps anciens. Et cela, quand bien même l'âme de Rhonin pouvait être pure." ... une âme damnée ... genre démoniaque...
  • ... c'est sans aucun doute une puissance supérieure qui a mené vos pas vers nous.
  • ... incident démoniaque...
  • ... envoyé aux enfers auxquels ils appartiennent.

La structure et les pratiques religieuses sont aussi en rapport avec les structures et les pensées catholiques typiques de l'Europe du Moyen Âge, ou même modernes, telles que les lieux d'adoration qui sont appelé des chapelles, des églises, abayes, monastères et cathédrales.

Les noms chrétiens et catholiques sont aussis utilisé, même dans World of Warcraft. Ainsi, certains prêtres sont appelé "Père" et "Frère" et les noms titres que Abbé, Évêque et Archevêque sont utilisés.

Et, de même que pour les papes catholiques, les archevêques reçoivent un nom quand ils sont nommés, ainsi, Jarl devient l'Archevêque Bénédictus.

De plus, dans les jeux Warcraft et dans 'Le jour du dragon', on y décrit une pratique similaire à la confession, tel que mentionné dans la description du sort d'invisibilité des clercs (comme moyen de rendre la confession des secrets qui accablaient les âmes des croyant bien plus facile à dire) ainsi que décrit dans le guide et dans "Le jour du Dragon" quand il est demandé à Rhonin de confesser ses péchers afin d'apaiser son âme damnée. Cependant, tout ceci peut être mis sur le dos des développeurs et des écrivains cherchant à donner un côté plus "médiéval" à l'histoire sans aucun lien réel avec des religions existantes. Cela dit, il semblerait que dans les versions suivantes de Warcraft, les développeurs ont enlevés la plupart des références à tout ce qui pourrait être lié avec des pratiques religieuses réelles et ont donné une nature plus ambigue à la "Lumière", ainsi personne ne pourrait cataloguer celle-ci en tant que parodie ou personification d'une religion en particulier. Dans World of Warcraft et les jeux suivants, les serviteurs de la Lumière sont décrit comme tels et aucune référence à "Dieu" ne peut être trouvé. Cependant, dans Warcraft III, des "anges" apparaissent pendant les Sorts de résurrection et il y a encore des allusions à des "anges" dans World of Warcraft.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard