FANDOM


Les gardiens sont des Forgé par les Titans qui furent imprégnés de la puissance des membres du Panthéon afin de diriger les armées de leurs semblables contre L'empire noir.

Ils sont au nombre de neuf et chacun fut imprégné de pouvoir par un Titan spécifique. Aman'Thul accorda une partie de ses vastes pouvoirs à Ra et Odyn, Eonar donna à Freya le pouvoir de se faire obéir par la faune et la flore d'Azeroth, Khaz'Goroth confia à Archaedas sa maîtrise de la terre et de la forge, Norgannon transmit une partie de son savoir et sa magie à Loken et Mimiron, Golganneth confia la suprématie sur les tempêtes et les cieux à Thorim et Hodir et enfin, Aggramar transmit sa force et son courage à Tyr, le plus puissant des Forgés par les Titans.

Vue d'ensemble

Azeroth primordiale

Après la défaite de l'Empire noir, les gardiens stabilisèrent le saignement de l'âme-monde laissé par l'arrachement du corps d'Y'shaarj, créant ainsi le Puits d'éternité. Ils utilisèrent Ulduar comme base d'opération et créèrent la Forge de l'origine en Uldum et la Forge des volontés dans les Salles de pierre.

Après la construction de la Forge des volontés, les gardiens l'utilisèrent pour créer différentes races qui les aideraient dans leurs périples, connus sous le nom de terrestres, mécagnomes, vrykuls, tol'virs, anubisath et mogu.[1]

Aube des Aspects

Après que Tyr eut aidé cinq proto-dragons (Alexstrasza, Ysera, Nozdormu, Malygos et Neltharion) à combattre le terrible Galakrond en Norfendre, le reste des gardiens, excepté Odyn, les ont approchés. À travers eux, les Titans ont imprégné ces proto-dragons avec une partie de leurs pouvoirs afin de les rendre plus puissants. Les Aspects Dragon étaient nés.[2] Le chef des gardiens, le Premier désigné Odyn, s'opposa à ce don de pouvoir car il était persuadé que son armée de Valarjar ferait mieux que ces dragons.

Chute du Panthéon

Lorsque Sargeras tua les membres du Panthéon, Norgannon tissa un sort permettant de sauvegarder leurs esprits et les envoya directement dans le corps des gardiens présents sur Azeroth. Leurs corps n'étant pas conçus pour recevoir un tel pouvoir, ils furent traversés par un afflux de souvenirs qui les paralysa brièvement. Ils s'interrogèrent sur ce qu'il venait de se passer et décidèrent de contacter le Panthéon afin d'avoir une réponse. Ils n'en reçurent jamais.[3]

La trahison de Loken

La corruption de Loken par Yogg-Saron conduisit à la désunion des gardiens. Après qu'il eut accidentellement tué Sif , la femme de son frère Thorim, sous l'influence du Dieu très ancien, il fut prêt à tout pour garder ses actions secrètes. Ses mensonges entraînèrent la corruption de Freya, Mimiron et Hodir. Thorim entra dans une profonde dépression et se retira au Temple des Tempêtes.[4] Loken fut également responsable du bannissement d'Odyn dans les Salles des valeureux par Helya.[5]

Tyr et Archaedas se doutèrent de ce qu'il se passait et créèrent un subterfuge afin de dérober les disques de Norgannon. Une fois ceux-ci obtenus, ils fuirent vers le sud avec Ironaya et plusieurs terrestres, vrykuls et mécagnomes. Loken libéra deux puissants C'Thraxxi (Zakazj et Kith'ix) pour tuer Tyr et récupérer les disques. Grâce au sacrifice de Tyr, Ironaya et Archaedas purent s'enfuir pour rejoindre Uldaman. Les disques disparus, Loken créa le Tribunal des Ages qui contenait un faux récit de l'histoire d'Azeroth.[6]

Uldaman

Uldaman, un caveau construit pour protéger les terrestres, les mécagnomes et les disques de Norgannon, fut gardé par Archaedas et Ironaya. Une entité de sauvegarde, le Gardien du savoir de Norgannon, a conservé ces connaissances cachées, y compris l'histoire des Terrestres.[7]

Pandarie

Ra trouva le Cœur d'Yshaarj et décida de ne pas le détruire afin de mieux comprendre les Dieux très anciens et les créatures du Vide. Il chargea ses disciples Mogu de construire le Caveau d'Y'shaarj où le cœur serait enfermé.[8]

Plus tard, Ra comprit que l'afflux de souvenirs qui l'avait traversé provenait de son créateur, Aman'Thul. Il en conclut que le Panthéon avait été tué. Il tomba dans le désespoir et passa des milliers d'années enfermé dans les Caveaux Mogu'shan.[9]

Après la disparition de Ra, Lei Shen le retrouva et le vainquit brutalement. Il utilisa les pouvoirs volés au gardien pour unifier la Pandarie en réduisant les Pandaren en esclavage. Il régna d'une main de fer et se fit appeler le Roi-Tonnerre. Ra fut enfermé sous le Trône du Tonnerre.[10]

Les îles brisées

Odyn, le Premier désigné d'Azeroth, surveilla le monde des Salles des Valeureux, la destination finale des guerriers Vrykul étant glorieusement morts au combat. Ces Vrykul forment l'armée de Valarjar d'Odyn qui a pour but de protéger Azeroth contres toute menace. Cependant, une malédiction lancée par Helya emprisonna Odyn et ses Valarjar dans les salles depuis leur création, jusqu'à ce que le chef des Salles des Valeureux tue Helya, les libérant de cette malédiction.[11]

Liste des gardiens

Remarques

Autres noms donné au gardiens

  • Les Tout-puissants, par les Oracles [13][14]
  • Les Façonneurs [15]

Références

  1. World of Warcraft: Chronique Volume 1, page 60
  2. L'Aube des aspects, chapitre 5
  3. World of Warcraft: Chronique Volume 1 (numéro de page à venir)
  4. World of Warcraft: Chronique Volume 1 (numéro de page à venir)
  5. World of Warcraft: Chronique Volume 1 (numéro de page à venir)
  6. World of Warcraft: Chronique Volume 1 (numéro de page à venir)
  7. Donjon de Uldaman
  8. World of Warcraft: Chronique Volume 1 (numéro de page à venir)
  9. World of Warcraft: Chronique Volume 1 (numéro de page à venir)
  10. World of Warcraft: Chronique Volume 1 (numéro de page à venir)
  11. World of Warcraft: Legion
  12. PNJ : Gardien du savoir Norgannon, Ancien gardien de pierre
  13. Quête : Le pouvoir des Tout-puissants
  14. Quête : La rencontre avec un Tout-puissants
  15. La terrasse du Façonneur