FANDOM


Vous crachez sur la pitié ? Alors vous n’en aurez AUCUNE. Vous voulez un carnage ?! Garrosh va voir plus de sang qu’il n’en escomptait !

Jaina Porvaillant ( Angl.  Jaina Proudmoore), anciennement l'un des chefs de l'Alliance de l'Ouest en tant que dirigeante de Theramore puis à la tête du Kirin Tor comme membre du conseil des six, est l'héritière directe de la nation humaine de Kul Tiras.

Jaina était initialement de nature plutôt pacifique et n'aimant pas la guerre, elle ne partageait pas les idées haineuses de son père envers les Orcs. Durant la Troisième Guerre, Jaina défendit l'Arbre-monde d'Hyjal contre la Légion ardente aux côtés des Elfes de la nuit et de la Horde. Sa vision de cette dernière a été à jamais changée lorsque Garrosh Hurlenfer détruisit Theramore avec une bombe de mana surpuissante, ne laissant plus qu'un énorme cratère. Elle est probablement la mage la plus puissante d'Azeroth après la Reine Azshara.

Histoire

Jeunesse

Lorsqu'elle était petite, Jaina fut un jour conduite à Dalaran. Les mages sentirent alors son potentiel magique, et Antonidas, archimage du Kirin Tor, la prit sous son aile. Elle étudia ainsi plusieurs années. En tant que fille du roi de Kul Tiras, Daelin Portvaillant, elle finit par rencontrer le prince Arthas Menethil.

La Troisième Guerre

Jaina

Jaina dans Warcraft III.

Jainaunit

Jaina dans Warcraft III.

Des années plus tard, le Prophète Medivh apparut à Antonidas, lui disant de rassembler les Humains afin de fuir Lordaeron et se réfugier en Kalimdor. Antonidas le renvoya, pensant que c'était un fou furieux, mais la jeune mage, qui les espionnait, sentit une grande puissance magique en Medivh, et le crut. Antonidas envoya alors Jaina rencontrer une fois de plus Arthas, afin qu'ils enquêtent sur la peste au village de Brill. Tout deux y virent pour la première fois des morts-vivants. Ils tombèrent sur les greniers à blé de la ville, et virent qu'ils étaient la cause de la peste. Ces caisses portaient le sceau d'Andorhal, le plus important centre agricole des bourgs du nord du royaume. Là bas, ils furent attaqués par une armée de mort-vivants, menés par le nécromancien Kel'Thuzad. Celui-ci fut tué par Arthas, et les mort-vivants exterminés.

Sur le retour pour la Capitale, ils passèrent par le village d'Âtreval. Ils virent alors avec horreur que l'on était en train de distribuer du grain contaminé aux villageois, qui se transformèrent en zombies. Tandis qu'Arthas essayait de contenir les mort-vivants, Jaina partit chercher Uther le Porteur de Lumière et les forces de la Main d'argent. Lorsqu'ils revinrent, Âtreval était en flammes, et Arthas menait une bataille perdue d'avance. Mais avec l'aide d'Uther, ils parvinrent à repousser l'attaque des mort-vivants, menés par Mal'Ganis, un démon au service de la Légion ardente.

Arthas se rendit à Stratholme afin de tuer le présumé chef des mort-vivants. Les villageois avaient déjà consommé le grain infecté, et il savait bien qu'ils allaient dans peu de temps être transformés. Arthas voulut éliminer tous les villageois tant qu'ils n'étaient pas encore transformés, mais Uther refusa de s'attaquer à ces personnes innocentes. Arthas démit alors Uther de ses fonctions, l'accusant de haute trahison. Ce dernier partit, suivi de Jaina, à la grande déception d'Arthas. Lui et ses hommes n'abandonnèrent cependant pas et la population de la cité fut entièrement purgée.

Revenant à Stratholme après le massacre, Jaina et Uther furent horrifiés par le carnage qui s'y était passé. Le prophète Medivh apparut à la jeune fille, lui disant de rassembler les survivants et de partir loin vers l'ouest, vers les terres oubliées de Kalimdor. Elle partit juste avant l'invasion du Fléau, accompagnée d'une poignée d'Humains, d'Hauts-Elfes et de quelques Nains de Forgefer.

L'arrivée à Kalimdor

Lorsqu'elle arriva à Kalimdor, dans la région des Tarides, elle partit plus loin dans les terres inexplorées, laissant un groupe de ses forces près des côtes. Celui-ci s'aperçut de la présence d'Orcs menés par Grommash Hurlenfer. Thrall arriva cependant et prêta main-forte au groupe de Grom pour repousser les Humains. Jaina, qui s'était établie dans les montagnes des Serres-Rocheuses, d'où elle pouvait voir toute la région environnante, sentait une grande puissance magique dans ces montagnes.

Thrall, sentait lui aussi cette énergie et parvint à arriver en haut de la montagne en détruisant les camps humains, tandis que Jaina pénétrait à l'intérieur afin de trouver la source de cette énergie. Elle tomba nez-à-nez avec Thrall et Cairne Sabot-de-sang, qui l'avaient suivie. Ils allaient se battre quand l'oracle de la montagne, qui n'était nul autre que Medivh, les arrêta. Il les convainquit d'unir leur force contre l'avancée d'un ennemi qu'ils ne pourraient combattre seuls, la Légion Ardente, qui venait pour s'approprier les énergies de l'Arbre-monde. Au même moment à Orneval Grom, corrompu par Mannoroth, tuait Cenarius.

Toutefois, la magie démoniaque du démon ne pouvait être vaincue par de la simple magie arcanique. La sorcière créa une orbe capable d'enfermer Hurlenfer, puis à l'aide des chamans de Thrall et de des prêtres Hauts-Elfes, « purifia » son âme. Thrall et Grommash partirent immédiatement combattre Mannoroth et réussirent à le tuer, libérant ainsi totalement les Orcs de la Nouvelle Horde de l'emprise de la Légion ardente, mais au prix de la vie de Grom.

Marchant plus au nord, et entrant dans la forêt d'Orneval, ils durent faire face aux attaques des Elfes de la nuit qui les croyaient alliés avec la Légion. Jaina, Thrall, la prêtresse Tyrande Murmevent ainsi que son compagnon, l'Archidruide Malfurion Hurlorage eurent une vision et se rencontrèrent dans l'une des clairières d'Orneval. Medivh apparu ainsi, demandant aux trois races de s'unir contre la Légion Ardente. Sur les pentes du mont Hyjal, ils découvrirent que le commandant démon Archimonde et ses troupes étaient déjà en train de le gravir. Les trois races établirent plusieurs bases pour ralentir leur avancée. La base de Jaina était en première ligne, et fut donc la première à tomber. Thrall et celle-ci se replièrent ensuite grâce à la magie jusqu'à la dernière ligne avant Nordrassil, la base elfe. Archimonde tomba dans le piège de Malfurion, et fut finalement terrassé par la toute puissance de la nature concentrée sur lui, mais au prix du sacrifice de l'Arbre-monde, Nordrassil, entrainant ainsi la perte de ses enchantements et de l'immortalité des Elfes de la nuit, bénis par les Aspects draconiques eux-même.

Jaina Portvaillant(HotS)

La Fondation de Theramore

Jaina mena les réfugiés Humains sur une île inhabitée, et y fonda la nation de Theramore. Lorsque le demi-ogre Rexxar vint à sa rencontre afin de demander des explications quant à la tentative d'assassinat de Thrall par des Humains, elle répondit qu'elle n'en savait rien. Ils s'aperçurent ensuite qu'un camp Humain était attaqué par des Nagas, et virent que ces soldats portaient l'emblème d'une autre nation humaine : Kul Tiras. Jaina comprit que son père, Daelin Portvaillant, la rejoingnait sur ce continent. Celui-ci prit rapidement le contrôle de Theramore, en ordonnant d'attaquer Orgrimmar, la nouvelle capitale de la Horde. Thrall le repoussa et lança alors les armés de la Horde au complet contre la citadelle de l'île fortifiée. Jaina se retrouva devant un choix difficile : allait-elle venir en aide à son père contre les Orcs, ou bien laisser la Horde vaincre l'amiral ? Elle prit alors sa décision et ordonna à ses soldats d'éviter au possible la confrontation avec les Orcs, en demandant à Thrall de faire de même. Malgré ceci, son père joignit les forces de sa fille aux siennes. Daelin et l'armée de Kul Tiras en poste furent vaincus, et les derniers mots de Jaina à son père furent "Pourquoi ne m'as tu pas écouté ?"

Plus tard, lorsque les survivants de la flotte de Daelin retrouvèrent l'île de Kul Tiras, Jaina fut considérée par tout le pays comme une traîtresse, et la nation insulaire s'isola encore un peu plus du reste du monde.

Le Cycle de la Haine

Theramore et Durotar restèrent dans une paix relative durant 3 ans. Seuls quelques incidents de navires provoquèrent une tension suffisante pour que les gobelins, qui contrôlent le seul port neutre de la région, Cabestan, se plaignent, non sans cacher qu'ils favorisaient amplement la Horde.

Malgré les tensions, Thrall demanda l'aide de Jaina pour déplacer une horde de Lézard du Tonnerre arrivés mystérieusement aux Collines du Tonnerre. Jaina essaya de les déplacer vers une large zone inhabitée sur les bord est de Mulgore, mais fut très surprise de découvrir qu'une immense puissance magique résidait à cet endroit, afin de protéger son unique habitante : Aegwynn.

L'ancienne Gardienne révéla ce qui provoquait les tensions entre Durotar et Theramore : un démon mineur, Zmodlor, avait reconstitué la Lame Ardente, et était en train de tourner les deux puissances l'une contre l'autre.

Jaina et Aegwynn retournèrent à Theramore, où elles découvrirent que le propre majordome de Jaina était un agent de la Lame Ardente. Après s'en être occupés, ils se tournèrent vers Zmodlor. Malheureusement, il était épaulé par un groupe de démonistes. Jaina faillit être tuée, mais Aegwynn utilisa sa propre énergie vitale pour la maintenir en vie, et Jaina put vaincre les démonistes et renvoyer Zmodlor dans le Néant Distordu.

Aegwynn survécut, et assume désormais les tâches de majordome de Jaina.

Relation avec l'Alliance

Jaina a été le chef des survivants de Lordaeron réfugiés en Kalimdor ainsi que la co-dirigeante de l'Alliance de l'ouest avec les Kaldorei Tyrande Murmevent et Malfurion Hurlorage.

World of Warcraft

World of Warcraft: Wrath of the Lich King

Vidéo de présentation d'ulduar en francais

Vidéo de présentation d'ulduar en francais

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Quand Brann Barbe-de-Bronze apprit que Yogg-Saron s'était détaché de l'emprise des gardiens d'Ulduar, il organisa une rencontre à Dalaran entre les dirigeants de l'Alliance et de la Horde. Jaina tenta de faire s'entendre les deux camps, mais la tension monta rapidement entre le roi Varian Wrynn et l'Orc Garrosh Hurlenfer, ce qui la fit douter de leur capacité à combattre Yogg-Sarron.

Dans les Salles des reflets, elle rencontre un instant le fantôme d'Uther, avant que celui-ci ne soit aspiré par Deuillegivre, l'épée maudite du roi-liche Arthas. Puis, Arthas s'en va, déléguant le soin de la tuer à ses mort-vivants, mais elle le suit jusque dans sa fausse salle du trône, avant que les portes ne se referment derrière elle.

World of Warcraft: Cataclysm

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Elle est présente à la réunion de l'Invasion élémentaire.

Les Brumes de Pandarie

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Peu avant la découverte de la Pandarie, Theramore fut détruite par les forces de la Horde dirigée par Garrosh Hurlenfer. Jaina se joint à Kalecgos dans la lutte contre la Horde afin d'aider à récupérer un puissant artefact du vol draconique bleu, l'Iris de focalisation. Elle survécu à l'attaque, mais ne revit jamais la Horde sous le même jour, nourrissant un nouvel antagonisme envers les Orcs et en particulier leur chef de guerre, Garrosh Hurlenfer.

Vereesa et une partie du Kirin Tor aida Jaina à repousser l'attaque de Garrosh sur Theramore. Elle échappa à l'explosion de la bombe de mana grâce à Rhonin, dont le sacrifice minimisa les effets de l'explosion dans le reste de la région. Lorsque Jaina se rendit compte que la Horde était sur le point de lâcher la bombe de mana, Rhonin s'assura que Vereesa était assez loin pour ne pas être blessée, puis il ouvrit un portail pour sauver la dirigeante de Théramore, tout en attirant le projectile sur lui. Jaina résista et tenta de se sacrifier à la place de son sauveur, mais Rhonin la poussa à travers le portail, avant de mourir. L'exposition de Jaina aux radiations arcaniques causées par la bombe l'imprégna durant les jours à venir de magie pure et fit virer définitivement sa chevelure au blanc. Seules quelques mèches, ayant traversé le portail en premier, conservèrent leur teinte d'origine.

Ayant tout perdu, elle céda à sa colère et voulu détruire Ogrimmmar en un déferlement d'élémentaires canalisé par le même artefact qui avait détruit sa cité, Iris de focalisation, Thrall et Kalecgos tentèrent de l'en empêcher. Aveuglée par sa haine, elle blâma Thrall car c'est lui qui avait nommé Garrosh comme chef de guerre et elle était prête à le tuer si il la combattait. Kalec prit la parole à son tour et rappela à Jaina qu'elle s'apprêtait à emprunter le chemin qu'elle avait par le passé refusé en quittant Arthas. Les paroles du dragon bleu parvinrent finalement à la raisonner, mais n'apaisèrent cependant pas sa haine. Par la suite, Jaina fut nommée dirigeante du Kirin Tor en tant que successeur de Rhonin.

Suite aux évènements de l'opération du bouclier, Anduin Wrynn alla parler avec elle de l'incident de Theramore et de sa position par rapport a la Horde depuis son avènement en tant que chef du Kirin Tor. Elle lui déclara que celui-ci resterait neutre car le Concordat argenté et les Saccage-Soleil se doivent de coopérer pour devenir un phare pour la paix entre la Horde et l'Alliance, car ces-derniers ne partagent pas tous les décisions de Garrosh Hurlenfer. De plus, Dalaran est le foyer des Elfes et elle est même prête à pardonner à la Horde pour Theramore : elle croit fermement qu'ils ont bon fond.

Malgré tout cela, après un accident survenu à Darnassus, la Horde s'y infiltra pour y voler la Cloche Divine, un puissant artéfact Mogu ayant le pouvoir de détruire des armées entière. Dans les mains de Garrosh, cela aurait eu des conséquences effroyables. Les voleurs ont laissé des traces de magie arcanique menant à un portail sur Dalaran. Jaina, se sentant trahie une nouvelle fois par la Horde, décida de purger Dalaran de tous les Elfes de sang présents dans la ville, ceux qui se rendaient étant envoyés dans le Fort Pourpre tandis que les plus résistant étaient exécutés avec l'aide de Vereesa Coursevent. 

Jaina jura ensuite l'allégeance du Kirin tor à l'Alliance. À la défaite de Garrosh, elle tenta de convaincre Varian de détruire la Horde pour de bon mais le roi de Hurlevent préféra adresser un message à Vol'jin et d'établir une paix fragile.

Crimes de guerre

Jaina (Crimes de Guerre)-0

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Jaina participa au procès de Garrosh en Pandarie. Lors de ce procès, les relations entre Jaina et Kalec furent mises à rude épreuve, ce dernier lui reprochant d'être rancunière et d'alimenter une haine envers la Horde et Garrosh. Il eut peur que cette haine ne disparaisse pas, même après le procès. Mais Jaina s'en rendit compte, et reçut même une lettre de compassion de Vol'jin suite à son témoignage douloureux évoquant l'annihilation de Theramore. Elle finit par sauter dans les bras de Kalec renforçant leur amour et commença à pardonner à toute la Horde. Malgré cela lors du jugement, Jaina et Tyrande furent tendues, en effet, Tyrande avait fait renaître de douloureux souvenirs de Jaina de même que les questions qu'elle lui avait posées. A la fin Tyrande s'excusa et agit avec une grande compassion, de ce fait les deux dirigeantes se réconcilièrent.

Relations

Jaina a eu plusieurs "prétendants". Le plus évident est Arthas Menethil, étant donné le bruit qu'a fait cette relation au sein de la population. C'est d'ailleurs cela qui a ruiné leur relation.

Kalecgos

A la fin du roman World of Warcraft - Jaina Portvaillant : Le Déferlement, Kalecgos et Jaina se sont rapprochés... Dans l'E-Book L'Aube des aspects, on voit clairement que Jaina et Kalecgos ont un lien plus que professionnel ou amical. Kalec a même été intégré au Kirin Tor par la demande des mages afin de soutenir Jaina, ce qui indique qu'il se passe quelque chose... Chose confirmée dans le livre Crimes de Guerres, Kalec appelle Jaina, "Mon amour".

Kael'thas Haut-Soleil

Lorsque Jaina étudiait à Dalaran, Kael'Thas Haut-Soleil fit sa rencontre et tomba immédiatement amoureux d'elle. Mais l'argument d'une trop grande différence d'âge entre elle et lui la fit refuser toutes avances, portant déjà Arthas dans son cœur.

Arthas Menethil

Jaina et Arthas commencèrent à se connaître tôt, car ils étaient deux princes et princesses issus de la noblesse, puis ils se virent plus régulièrement, et cette relation vira vite à l'aventure amoureuse. C'est le soir du Voile d'Hiver qu'Arthas, effrayé par l'idée de toutes ces responsabilités, décida de mettre un terme à leur relation, pour se consacrer à son devoir de paladin et permettre a Jaina de terminer ses études. Quelques années plus tard, lorsqu'Antonidas envoya Jaina enquêter sur la peste des morts-vivants avec Arthas envoyé par son père et Uther, ils se renouèrent des sentiments l'un pour l'autre mais lorsqu'ils arrivèrent à Stratholme, la décision d'Arthas (massacrer les habitants avant que la peste ne les asservisse) rompit pour de bons le couple. Arthas finit par devenir chevalier de la mort puis roi-liche ; mais malgré cela, Jaina gardait toujours l'espoir de trouver en lui une lueur d'humanité. (qui a été malheureusement anéanti par Arthas lui-même : plus d'info dans le livre Arthas : l'Ascension du roi-liche).

On peut lire sur la pièce d'or de dame Jaina Portvaillant, dans la fontaine de Dalaran, les mots suivants : "Arthas, mon amour, reviens vers moi.". La question est : A-t-elle lancé cette pièce avant ou après leur enquête sur la peste de non-mort ?

Thrall

La quatrième aventure n'en est pas réellement une. Lorsque Medivh unit la Horde et l'Alliance pour combattre ensemble la Légion ardente, Thrall rencontra Jaina. Elle lui rappela immédiatement Taretha Foxton, meilleure amie de Thrall avant sa mort. Nauta Bainai tient à signaler que sur une carte magnétique que l'on peut trouver à Gnomeregan se trouve une inscription en binaire. Décodée, ont peut alors lire :

"Thrall et Jaina s'assoient sous un arbre, B-I-S-O-U-S".

Notes

  • Jaina est entré à l'école de magie de Dalaran à l'âge de 11 ans et devint l'apprenti de l'Archimage Antonidas à 17 ans .[1]
  • La voix française de Jaina est Laura Blanc.

Galerie

Références

  1. Roman : Arthas : L'Ascension du roi-liche