Wikia

Wiki Warcraft

Kil'jaeden

Redirigé depuis Kil'Jaeden

3 932pages sur
ce wikia
Commentaires13
Cette page ne respecte pas les standards de qualité du Wiki et doit être corrigé. Il est possible qu'elle comporte des informations fausses, incomplètes ou manquantes. Merci de nous en excuser
Boss
Kil'jaeden
Image de Kil'jaeden
Titre
<Le Trompeur>
Sexe
Masculin
Race
Classe Démoniste, Nécromancien
affiliation
Ancienne(s) affiliation(s) Argus
Occupation Seigneur de la Légion Ardente en l'absence de Sargeras et Archimonde.
Localisation
Statut Vivant
Mentor(s) Sargeras
Apprenti(e)(s) Gul'dan, Gul'dan (Warlords of Draenor)

Kil'jaeden est un puissant Seigneur Démoniaque originaire du monde d'Argus. C'est aujourd'hui le chef de la Légion Ardente en l'absence de son maître Sargeras.

Avant l'avènement de la Légion Ardente

Kil'jaeden fut l'un des dirigeants des érédars avec Archimonde et Velen sur la planète Argus. Les érédars étaient dotés d'un talent incroyable pour la magie arcanique, et Sargeras désira leur pouvoir au sein de la Légion Ardente, son armée démoniaque, leur proposant en retour la vie éternelle et une puissance plus grande encore. Kil'jaeden et Archimonde acceptèrent l'offre, mais Velen refusa et s'échappa d'Argus avec ses disciples. Depuis, Kil'jaeden voue une haine farouche envers ses anciens frères qui sont partis avec Velen et qui s'appellent désormais draeneï.

Kil'jaeden fut choisi par Sargeras et devint rapidement l'un de ses serviteurs les plus doués, et fut connu sous le nom de Kil'jaeden le Trompeur. Il était un des deux champions choisis pour mener la Légion Ardente, l'autre étant évidement Archimonde. Kil'jaeden fut chargé par son maître de corrompre toutes les races du Néant Distordu susceptibles de l'être. Il a commencé en asservissant la race des Nathrezims (ou Seigneurs de l'Effroi), et plaça Tichondrius le Sombre à leur tête.

Kil'jaeden passa des siècles à asservir de nombreuses races qui intégrèrent les armées d'Archimonde et à détruire d'innombrables mondes. Mais la Légion finit par connaitre une défaite dans le monde d'Azeroth, battue par une alliance des différentes races qui y vivaient (surtout Elfes de la Nuit et dragons). Lorsque la fin de la guerre arriva, et alors que Sargeras tentait d'entrer sur Azeroth par le Puits d'Eternité, celui-ci s'effondra sur lui, détruisant son corps physique et laissant le contrôle de la Légion Ardente à Archimonde et Kil'jaeden.

L'asservissement des orcs

Kil&#039;jaeden.jpg

Kil'Jaeden tel qu'il apparut aux orcs

Des siècles plus tard, un agent de Kil'jaeden arriva sur le monde paisible de Draenor. Là il découvrit les orcs, race de guerriers paisibles, dont l'histoire était empreinte de chamanisme. Bien que les orcs étaient paisibles, Kil'jaeden fut témoin de leur adresse dans les bataille sauvages en temps de guerre et s'est rendu compte que, habilement reconduits par ses soins, ils pourraient devenir une des races les plus vicieuses et impitoyables qu'il ait jamais rencontré. Il eut cependant une autre surprise sur Draenor : Velen et ses disciples draeneï s'étaient installés sur la planète après leur exode d'Argus. Kil'jaeden les considérait toujours comme des traîtres et se rendit compte que s'il pouvait corrompre les orcs et les plier au joug de la Légion Ardente, ils élimineraient au passage les draeneï pour lui.

Il est ainsi le responsable de la malédiction des orcs : en premier lieu, il essaya de conclure une affaire avec le haut chaman Ner'zhul, un des orcs les plus influents. Ner'zhul fut trompé lors de la formation du pacte qui fournirait aux Orcs une puissance inimaginable en échange de leur fidélité à la Légion, et Kil'jaeden put commencer à corrompre les Orcs avec la magie démoniaque. Mais Ner'zhul finit par comprendre la véritable issue de ce pacte et ne l'honora pas, et se rebella contre Kil'Jaeden. Le disciple de Ner'zhul, Gul'dan, chaman affamé de puissance, finit ce que son maître avait commencé et reforgea le pacte avec Kil'jaeden, condamnant ainsi les Orcs sur de nombreuses générations à la corruption démoniaque.

Kil'jaeden enseigna à Gul'dan la magie gangrénée et fit sombrer les orcs dans une rage sanguinaire. Ils fondèrent ensemble le Conseil des Ombres, une société secrète de démonistes qui dirigeaient secrètement la Horde. Afin de se venger de la traitrise de Velen, Kil'jaeden envoya les orcs attaquer les draeneï. Ils tuèrent 80% de la population draeneï en Draenor, et assiégèrent plusieurs cités comme Telmor, Shattrath ou le Temple de Karabor (le futur Temple Noir).

Les deux guerres

Kiljadenrpg.jpg

Kil'jaeden dans Warcraft RPG

Kil'jaeden décida que l'heure était venue d'utiliser sa nouvelle armée pour envahir à nouveau le monde où la Légion avait échoué, Azeroth. Gul'dan et le sorcier humain Medivh ouvrirent ainsi un passage entre les deux mondes, la Porte des Ténèbres. Gul'dan y passa avec plusieurs clans et ils commencèrent l'invasion. Mais la Horde finit par perdre la guerre contre l'Alliance lorsque Gul'dan, avide de puissance, partit avec ses troupes pour trouver le Tombeau de Sargeras. L'Alliance put ainsi récupérer ses forces et lancer une attaque finale contre la base principale des orcs, le Pic de Rochenoire, puis contre la Porte des ténèbres.

Après l'échec de l'invasion, Ner'zhul envoya les autres clans restés sur Draenor récupérer des artefacts sur Azeroth qui lui permettrait d'ouvrir des passages vers d'autres mondes. Craignant une nouvelle invasion, l'Alliance envoya des unités dans le monde rouge et y combattit la nouvelle Horde. Ner'zhul finit par réussir à créer ses portails qu'il s'empressa de traverser, car leur création était en train de détruire la planète pour la transformer en ce que l'on appelle aujourd'hui Outreterre. Mais le chaman ne s'attendait pas à tomber nez à nez avec Kil'jaeden...

Le Roi-Liche et la Seconde Invasion

Le démon tortura l'orc jusqu'à ne garder qu'une parcelle de son esprit. Il l'insuffla ensuite dans un énorme cristal de glace venant du Néant-distordu qu'il envoya sur Azeroth. Le cristal s'écrasa en Norfendre, dans la Couronne de glace, et pris la forme d'un trône. Kil'jaeden expliqua alors à l'orc sa nouvelle mission : il devait créer une nouvelle armée pour la Légion, une armée qui ne risquerait pas de se retourner contre elle : une armée de Mort-vivants. Ner'zhul, désormais appelé le Roi Liche, créa grâce aux nouveaux pouvoirs dont l'avait pourvu le démon une Peste qui transformerait en mort-vivants tous ceux qu'elle contaminerait. Il rentra également en contact avec des êtres qui l'aidèrent à la propager, comme Kel'Thuzad. Kil'jaeden envoya également quelques-uns de ses agents Nathrezim comme Mal'Ganis pour l'aider dans sa tâche et le surveiller. Le Fléau était né.

Le Fléau, avec maintenant Arthas à sa tête, parvint à ouvrir un passage pour la Légion Ardente et Archimonde. Cependant, Ner'zhul savait que maintenant que les démons n'avaient plus besoin de lui, ils allaient se débarrasser de lui et celui-ci comptait bien faire payer à la Légion tout ce qu'elle l'avait fait traverser. Il ordonna ainsi à Arthas d'assassiner Mal'Ganis, puis de convaincre le Chasseur de Démons Illidan Hurlorage de combattre la Légion, grâce à sa soif inextinguible de pouvoir, et de tuer Tichondrius. La Légion Ardente finit par être vaincue à la Bataille du Mont Hyjal, et Archimonde fut tué.

La traitrise du Roi-liche, qui s'était libéré de son emprise, remplit d'une fureur sans pareille Kil'jaeden. Pour se venger, il passa un pacte avec le démon elfe Illidan pour détruire le Roi-Liche. L'elfe essaya deux fois. La première, avec l'aide des nagas. Il utilisa l'Œil de Sargeras dans les ruines de Dalaran pour détruire le Trône de glace avant d'en être empêché par les Elfes de la Nuit. Il se réfugia alors en Outreterre, espérant ainsi pouvoir échapper à la colère de Kil'jaeden. Son plan échoua, Kil'jeaden le retrouva aisément et le menaça de l'exterminer s'il n’accomplissait pas sa mission. Illidan prétendit alors n'être allé en Outreterre que pour rassembler ses forces. Kil'jeaden trouvant les nouveaux alliés d'Illidan prometteurs, lui laissa une seconde chance de détruire le Roi-Liche. Lors de sa deuxième tentative et à l'aide de ses troupes nagas et ses nouveaux alliés Elfes de sang, il envahit le Norfendre mais fut vaincu par Arthas. Alors devenu complètement fou et persuadé de l'avoir emporté sur le Roi-Liche, il attend désormais la venue de Kil'jaeden en Outreterre.

Les actions de Kil'jaeden tendent désormais vers la destruction d'Arthas et Ner'zhul, tous les deux liés pour l'éternité dans un même corps.

À noter que de tous les membres de la Légion Ardente, Kil'jaeden est le démon le plus fourbe et le plus intelligent. A présent, ce serait lui le maitre de la Légion, en raison de la mort de Sargeras puis de celle d'Archimonde.

Burninge Crusade

KiljaedenSunwell.jpg

Kil'Jaeden tel qu'il apparait dans le Puits du Soleil

Récemment, le Prince Kael'thas Haut-soleil et ses serviteurs Solfuries trahirent Illidan et s'allièrent à Kil'jaeden. Le prince fut tué par des aventuriers, puis ressuscité par le démon. Il mena ses troupes sur l'île de Quel'danas et pris possession du Puits du Soleil, bien décidé à faire apparaître Kil'jaeden en Azeroth en échange d'un pouvoir infini...

Les plans de Kil'jaeden furent déjoués par Kalecgos et l'avatar du Puits du Soleil, Anveena. Cette dernière se sacrifia et les forces du Puits du Soleil se retournèrent contre Kil'jaeden, qui fut renvoyé et banni dans son monde.

Notes

  • Le roman l'Ascension de la Horde indique que Kil'jaeden est le plus puissant des trois chefs érédar.