FANDOM


À ne pas confondre avec le Lacis, une jungle des Tarides du Sud.

Le Lacis était une conscience collective qui animait la végétation de Draenor et qui naquit quand les premières mégaspores du monde absorbèrent l'Esprit dont était imprégné le sol. Elle prospéra sur tout le continent pendant de nombreux millénaires, y comprit pendant le conflit l'opposant à Grond, mais finit par disparaître au moment du trépas de la mégaspore Botaan face aux colosses.

Histoire

L'apparition du lacis

Contrairement à d'autres mondes telles qu'Azeroth par exemple, l'Esprit, plus communément appelé le cinquième élément, était très présent sur Draenor au point que les autres esprits élémentaires tels que le feu, l'eau, l'air ou la terre ne pouvaient pas se matérialiser physiquement. Par ailleurs, l'Esprit permit le développement d'une végétation luxuriante à la surface du monde. Un jour, une nouvelle espèce invasive de plantes carnivores aujourd'hui connue comme les Mégaspores fit son apparition. Ces nouvelles plantes enfoncèrent leurs racines vers le sol en quête d'eau mais de ce fait, elles absorbèrent en abondance l'Esprit qui imprégnait le sol, ce qui pour effet d'instiller une grosse conscience collective aux Mégaspores et la végétation environnante. Cette nouvelle intelligence permit dès lors à toute la flore de Draenor d'agir comme un seul et unique organisme, le Lacis était né.[1]


La guerre contre Grond

Mais un jour, alors qu'il menait une campagne contre les démons, le titan Aggramar découvrit Draenor ainsi que le Lacis qui prospérait à sa surface. Craignant que la végétation ne finisse par tout consumer, il se décida à la tempérer. Pour ce faire, il entrelaça les esprits élémentaires de Draenor jusqu'à former une tempête élémentaire qu'il canalisa dans la plus haute montagne de Draenor. Cette dernière prit alors la forme d'un géant de pierre nommé Grond qui entreprit de diviser et conquérir le Lacis. Il dragua les océans, creusa des vallées et érigea des montagnes pour séparer le Lacis, puis il se tourna vers la mégaspore la plus proche qui était aussi haute que lui. Cette dernière tenta de barrer la route à Grond en l'enserrant avec ses racines, mais le géant les pulvérisa sans effort. Ce dernier saisit alors la mégaspore et d'une simple traction du bras, il l'arracha à la surface du monde.

Toutes les autres mégaspores ressentirent la souffrance de leur semblable au moment de son trépas et se décidèrent à arrêter Grond. Elles absorbèrent l'essence vitale de la végétation environnante jusqu'à ne laisser derrière elles que des bandes de terres asséchées avant de se mettre en marche contre Grond.[2] Ces mégaspores étaient alors au nombre de trois, chacune personnifiant une région différente du lacis. La surface de Zang, la plus petite des mégaspores, était intégralement recouverte de bourbiers marécageux et d'amas de champignons. Parmi les mégaspores restantes figurait également Naanu qui arborait quand à elle une toison de jungles impénétrables. Enfin, il y avait Botaan qui était recouverte d'une forêt primitive. Munies de lianes assez dures pour couper du diamant et grâce à l'extraordinaire coordination que leur offrait le lacis, les trois mégaspores flagellèrent Grond et faillirent le submerger. mais le géant commença en retour à marteler les trois mégaspores de coups avec ses poings aussi lourds que des montagnes et pendant plusieurs millénaires, le combat entre les quatre géants fit rage sans qu'aucun des deux camps ne prenne l'avantage sur l'autre.

Grond affronte le dernier mégaspore

Illustration du combat opposant Grond à Botaan

Au final, ce sont les mégaspores qui commencèrent à flancher. Zang souffrit énormément pendant la bataille et fut la première à tomber quand Grond se saisit de la créature avant de la déchirer en deux. Ce fut par la suite au tour de Naanu d'être vaincu quand le bras droit d'Aggramar l'écrasa entre ses deux mains. Mais Grond avait beau avoir éliminé deux de ses adversaires, il n'avait pas été épargné par les millénaires de lutte qui avaient endommagé son corps désormais parsemé de crevasses et de fissures. La dernière mégaspore, Botaan, perçut la faiblesse du géant de pierre, mais elle avait besoin de pouvoir pour le vaincre et de ce fait, elle absorba l'essence vitale de Zang et Naanu jusqu'à acquérir une taille monstrueuse. Malgré sa nouvelle force, Botaan se montra prudente et esquiva chaque coup porté par Grond avant de l'empêtrer dans un millier de petites lianes. Puis il enfonça ses vrilles épineuses dans les failles de son adversaire et les agrandit, ce qui provoqua l'effondrement de grond sur son propre poids.[3]


La guerre contre les colosses

En l'absence d'obstacles, Botaan, désormais accompagnée par les Génésaures, nés des graines et des racines détachées des Mégaspores pendant la lutte contre Grond,[4] recommença à cultiver le Lacis et à reprendre le contrôle des territoires détruits par le bras droit d'Aggramar. Mais les créatures végétales ne tardèrent pas à se retrouver face à de nouveaux adversaires nommés les Colosses, des géants de pierre nés des fragments détachés de Grond au cours des affrontements, renforcés par des disques de pierre enchantés forgés par Aggramar et qui se jurèrent de poursuivre la lutte contre le Lacis.[5] Avec la prolifération végétale, Botaan avait acquit une taille monstrueuse éclipsant celle de Grond et arpentait désormais le centre du Lacis aux côtés de centaines de génésaures. Afin de priver Botaan et ses sbires de l'avantage du terrain, les Colosses cherchèrent à les attirer loin de la jungle et pour ce faire, ils abattirent des arbres de la forêt avant de battre en retraite dans les collines arides et de se dissimuler parmi les rochers du paysage. Leurs actions provoquèrent la colère de Botaan qui partit avec les Génésaures à la poursuite des Colosses qu'elle ne considérait que comme des pâles copies de Grond et quand elle s'aventura hors des frontières du Lacis, les Colosses les attaquèrent.

S'en suivirent plusieurs milliers d'années de lutte au cours desquelles le Lacis prit le dessus sur les Colosses qui furent pour la plupart vaincus. Mais alors que la victoire semblait certaine pour la flore de Draenor, les enfants de Grond se décidèrent à déchaîner toute leur puissance dans une dernière bataille. Après s'être regroupés, tous foncèrent à travers le lacis où ils trouvèrent Botaan. Enfin, ils s’agrippèrent sur la mégaspore et canalisèrent dans son corps toute l'énergie encore stockée dans les reliques d'Aggramar, ce qui provoqua une explosion qui tua Botaan ainsi que la plupart des Colosses. Outre les effets immédiats tels que le flétrissement de forêts entières et la mort de centaines de génésaures, le trépas de la mégaspore eut pour principale conséquence de détruire à jamais de la conscience collective qui animait la flore de Draenor, mettant un terme définitif au Lacis.[6]


Références