FANDOM


« Parfois, j'ai l'impression que les murs se referment sur moi. Les forêts m'appellent, mon ami. Pas de murs... Pas de programme à respecter. C'est là que je me sens le plus vivant. J'envie ta liberté.»[2]

Ancien forestier haut-elfe du royaume de Quel'Thalas, Lor'themar Theron est l'actuel dirigeant des Elfes de sang. Il fut nommé Seigneur Régent de Quel'Thalas par le prince Kael'thas Haut-soleil lors de la Troisième Guerre.

Même si gouverner n'est pas pour lui la chose la plus évidente, il y parvient parfaitement. Il est épaulé dans ses fonctions par le général des forestiers Halduron Luisaile et le grand magistère Rommath.

Histoire

Ascension au sein de l'ordre des Forestiers

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Autrefois Lor'Themar était un Pérégrin de renom du royaume elfique appelé Quel'Thalas. Les Pérégrins forment le corps d'élite de l'armée des Forestiers. La défense du royaume est leur principale mission.

A cette époque, Quel'Thalas devait sans cesse repousser les intrusions des Trolls amani. Pour protéger le royaume en complément de l'armée, des pierres runiques furent érigées au niveau de l'actuelle frontière méridionale du bois des Chants éternels. Ces pierres se comportaient comme des catalyseurs d'énergie arcanique. Une fois catalysée, l'énergie neutralisait la magie des Trolls.[3] Elle permettait, en outre, de rendre Quel'Thalas indétectable vis à vis de la Légion.[4]

Lorthemar, Liadrin, Galell, Darkhan

De base en haut : Liadrin, Lor'themar, Galell, Dar'Khan

Les Amani, sous le commandement de Zul'jin, s’intéressèrent de plus en plus aux dîtes défenses. L'une des pierres était défectueuse. Le royaume dépêcha sur place un petit groupe de quatre personnes pour en apprendre d'avantages sur le dysfonctionnement du monolithe. Ce groupe était composé de Lor'themar, de Dar'Khan Drathir, de Dame Liadrin et de Galell[5].

Une fois sur place, ils furent capturés par des trolls embusqués et emmenés dans des chambres sacrificielles. Ils étaient torturés et interrogés sur le fonctionnement des structures monolithiques. Lor'themar réussit miraculeusement à se libérer de ses liens. Une lutte s’engagea entre les Quel'dorei et leurs geôliers. Dans le feu de l'action Dar'Khan parvint à téléporter ses acolytes et lui-même en sécurité[5].

Dans les années qui suivirent, Lor'themar continuea de gravir les échellons de la hiérarchie militaire jusqu'à devenir le bras droit du général des Forestiers : Sylvanas Coursevent.

La Deuxième Guerre

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Lors de la Deuxième Guerre, Quel'Thalas est partie prenante dans le conflit opposant l'Alliance de Lordaeron à la Horde des Orcs. Sous la volonté de Zul'jin, le conflit se déplaça vers les contrées méridionales du royaume de Quel'Thalas. Second de Sylvanas, Lor'Themar se joignit à ses frères d'arme dans la bataille contre la Horde et les Trolls. Le Pérégrin combattait notamment aux côtés d'Alleria Coursevent et de Turalyon. L'humain et Lor'Themar développèrent par la suite une forme de respect l'un vis à vis de l'autre, tous deux étant commandants militaires en second de leurs armées respectives.[6]

Lor'themar, Alleria et Turalyon réussirent à échapper aux incendies provoqués par les dragons rouges asservis par la Horde. Même si Alleria semblait privilégier le combat dans ces conditions défavorables, Lor'themar parvint à la convaincre que battre en retraite était la plus sage des décisions. Tous le monde n'eu malheureusement pas l'occasion de fuir, beaucoup périrent dans les flammes.[7]

Ils se rendirent en compagnie de Khadgar et de Kurdran à Lordaeron qui était assiégée par Orgrim Marteau-du-Destin. L'Orc fut contraint d'abandonner la bataille lorsqu'il apprit la trahison de Gul'dan.[8] Lordaeron sauvée, Alleria et Lor'themar retournèrent en Quel'Thalas.

A la fin de la Deuxième Guerre, Lor'themar fut promu au rang de seigneur forestier des Pérégrins (Alar'annalas) par Sylvanas Coursevent dans une grande cérémonie où il se vit offrir le manteau d'apparat des Pérégrins (Fora'nal) témoignant de sa progression.[9] Il fut également félicité par le Roi Anasterian Haut-Soleil en personne.

La Troisième Guerre

La trahison de Dar'Khan Drathir

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Des années plus tard, Anasterian chargea Lor'Themar de surveiller le Puits de soleil. Il fut approché, à cette époque, par Dar'Khan Drathir. Son vieil ami ne semblait qu'être l'ombre de lui-même. La réalité était tout autre, l'ambition débridée de Dar'Khan le rendait arrogant et vindicatif. Il avait depuis toujours l'impression qu'on ne lui donnait par la reconnaissance qu'il méritait.[10]

Dar'Khan se mit à manipuler Lor'themar pour en apprendre d'avantages sur les défenses de Quel'Thalas, stipulant qu'elles n'avaient pas été assez efficaces face à la Horde lors de la Deuxième Guerre et qu'il souhaitait les améliorer. En tant que frère d'arme, le Seigneur des Forestiers lui fit confiance et divulgua d'importantes informations. Quel'Thalas était notamment défendue par un dôme d'énergie connu sous le nom de Ban'dinoriel[4] (Gardien de la porte). Créé à partir de trois balises magiques incrustées aux carrefours de lignes telluriques, il s'agissait d'une barrière défensive d'une force incommensurable, ridiculisant la puissance des pierres runiques.[10]

L'invasion du Fléau

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Alors qu'il patrouillait avec sa section non loin de la balise connue sous le nom d'An'telas, Lor'Themar comprit qu'un grand malheur guettait. Pour commencer, An'telas s'offrait à sa vue, ce qui signifiait que la magie censée cacher le temple à ciel ouvert avait été compromise. Ensuite, les sentinelles habituellement postées près des colonnes étaient absentes. Il ordonna à ses forestiers de se déployer et d'explorer les alentours. Les environs du temple avaient été piétinés, les arbres et les broussailles écartés par une force considérable venue de l'ouest, mais le plus curieux, c'était l'herbe roussie, la flore flétrie, et la terre balafrée qui soulignaient le passage des intrus. Lor'Themar ne savait pas bien ce qui pouvait avoir causé une dévastation aussi curieuse, mais il refusa de faire des conjectures. Alors qu'il bondissait vers le pied de la crête, il aperçut le toit du temple, et l'autel qu'abritaient les lieux. II n'était plus que décombres. Le cristal de lune incrusté dans l'autel avait disparu. Il s'approcha et examina rapidement les décombres, mais il n'en vit pas le moindre indice. Lor'Themar ordonna à ses hommes de prendre la direction du temple d'An'daroth qui se situait au sud-ouest de la porte extérieure. Le troisième temple, An'owyn, s'élevait au sud de leur position, mais le Seigneur des Forestiers ne pouvait se permettre de reculer, pas quand le royaume était en danger.[10]

Il reprit la route et mille pensées se bousculèrent dans sa tête. Théoriquement il était possible de saboter Ban'dinoriel en se servant du pouvoir des cristaux. Il s'agissait de l'un des points faibles dont Dar'Khan lui avait fait part, mais se contenter de retirer les cristaux ne pouvait pas provoquer l'effondrement immédiat de la barrière. Le bouclier déclinerait lentement mais les mages de Lune-d'Argent étaient tout à fait aptes à canaliser l'énergie du Puits de soleil pour maintenir les défenses. Ne voulant prendre aucun risque, Lor'themar accéléra l'allure.[10]

L'après-midi touchait à sa fin lorsqu'ils franchirent une large bande d'érosion et de corruption semblable à ce dont ils avaient été témoins à An'telas. Ils poursuivirent à marche forcée en direction d'An'daroth. Teron eut le cœur serré lorsqu'il reconnut les corps parmi les décombres. Comme à An'telas, ce qui restait du temple était visible. L'autel avait été fracassé, le cristal avait disparu et il y avait cette terre noircie et ravagée. Mais contrairement à An'telas, les cadavres des gardiens étaient encore là. Lor'themar plissa les yeux. Il aperçut derrière ses troupes des ombres qui sortaient de la forêt. Lentement il comprit avec horreur que les gardiens qui attaquaient ses hommes étaient morts. Ils avaient perdu la vie avant d'être réanimés et se montraient maintenant bien décidés à les tuer, lui et ses camarades.[10]

Lor themar theron 02

Lor'themar se fait grièvement blesser à l’œil gauche

Il comprit rapidement que la décapitation était le moyen le plus efficace pour vaincre ces abominations. Dans cette lutte acharnée contre ce mal inconnu, le seigneur quel'dorei fut rapidement submergé par le flot de mort-vivants. Il sectionna le poignet de son assaillant le plus proche, qui fut privé de son épée. Le cadavre bascula avant qu'il ne puisse réagir et le griffa au visage avec la main qu'il lui restait. L'Elfe comprit tout de suite qu'il venait de perdre son œil gauche et qu'il n'en recouvrerait sans doute jamais l'usage. Soudain, une salve de flèches salvatrice vint frapper les assaillants. Lor'themar vit Halduron approcher au pas de charge, accompagné par une escouade de Pérégrins. Les deux Elfes n'eurent pas le temps de tergiverser, ils partirent immédiatement pour Lune-d'Argent espérant qu'il ne soit pas trop tard[10].

Le retour du prince

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
A leur arrivé à Lune-d'Argent, Lor'themar et les derniers Pérégrins avaient réuni le plus de survivants possible. Ils érigèrent une position défendable sur la place et repoussèrent les cadavres errants qui montaient la garde dans la capitale en ruine suite au départ d'Arthas. Le lendemain, alors que Lor'themar cherchait d'éventuels survivants, il retrouva Galell inconscient sur la plage. A son retour, il laissa Galell dans l'arrière-salle de l'un des quelques édifices encore intacts, une taverne populaire avant la dévastation.[11]

Lor'themar se tracassait pour Galell, mais s'inquiétait plus encore pour Liadrin, qu'il avait appris à respecter plus que tout autre parmi son cercle d'amis. L'idée qu'elle ait pu se faire tuer lui inspirait un profond sentiment de désespoir.[11]

Quelques jour plus tard, Rommath, le conseiller de Kael'thas, était venu annoncer l'arrivée du prince au seigneur des Forestiers. Le prince arriva finalement quatre jours plus tard, en fin de journée, discrètement, sans grande pompe, accompagné d'une poignée d"elfes.[11]

Lor'themar s'agenouilla et lui fit part de son soulagement de le voir arriver sain et sauf. Le prince lui fit signe de se redresser et lui demanda de voir le corps de son défunt père. Le Pérégrin s’exécuta.[12] Le roi avait été tué par Arthas lors de l'invasion du Fléau.[10] Il assista, le soir-même, à la crémation du corps d'Anasterian.[11]

Trois jours plus tard, un inventaire des réserves elfes indiquait que leurs stocks de nourriture étaient au plus bas. Lor'themar décida qu'il était temps d'avoir une conversation avec le prince, de le prévenir du moral en chute libre de son peuple. Mais cette discussion n'eut jamais lieu, car ce soir-là, Kael'thas apparut et demanda à Lor'themar de réunir les survivants en vue d'une annonce. Il annonça que le Puits de soleil avait été corrompu et profané et qu'il devait être détruit au plus vite. Une femme exprima son souhait de voir le Puits être détruit. Lor'themar sentit un immense soulagement au son de cette voix, il s'agissait de Liadrin. Lor'themar s'avança et rétorqua que les Pérégrins étaient prêts à combattre à leurs côtés.[11]

Lor'themar Haldurion Rommath

De gauche à droite : Haldurion, Lor'themar, Rommath

Le groupe rentra triomphalement de cette mission à Quel'Danas. Même si tout risque de corruption avait été écarté, la perte du puits plongea tous les survivants dans une extrême léthargie. Les Hauts-Elfes étaient devenus, durant ces longues années, dépendants des énergies magiques qui jaillissaient du puits. Kael'thas proclama que les Haut-Elfes se feraient désormais appeler Elfes de sang. De son côté le prince partit avec un groupe d'Elfes de sang combattre le Fléau aux côtés de l'Alliance de Lordaeron. Avant son départ, il confia le pouvoir à Lor'themar, le nomma Seigneur Régent de Quel'Thalas et le chargea de protéger le royaume. Son vieil ami Halduron Luisaile l'aiderait dans sa tâche.[11]

Le Puits solaire

WoW-manga-logo Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux manga.
La Troisième Guerre terminée, Dar'khan Drathir se mit à la recherche d'Anveena Teague, l'avatar du Puits de soleil, qui errait dans Quel'Thalas. De son côté, Lor'themar travaillait sans relâche, avec l'aide de ses forestiers et de son ami Halduron Luisaile, à la reconquête du royaume encore sous l'emprise du Fléau. En fin tacticien, il préférait tendre des escarmouches plutôt que d'attaquer de front. Il faisait brûler systématiquement les corps de ses camarades tombés au combat pour s'assurer qu'ils ne soient pas relevés en mort-vivant. Lorsqu'il apprit la présence de Dar'khan dans la région, il se mit aussitôt à le traquer.

Lor'themar finit par retrouver le traître qui était en pleine discussion avec Anveena. Il ordonna à ses forestiers de l'encercler dans l'optique de lui tendre une embuscade. Malheureusement pour eux, Dar'khan les contraint à fuir en levant une horde d'abominations. Durant la retraite, Lor'themar crut entendre le son de la voie de Sylvanas au loin.

Le régent rencontra plus tard Kalecgos (sous sa forme humaine) et ses compagnons, leur conseillant de déposer les armes et de se rendre. Kalecgos lui révéla qu'il souhaitait tout comme lui trouver Dar'khan. Lor'themar doutait de ses dires, ce dernier lui expliquait qu'il était un dragon bleu bien qu'incapable de se transformer à cet instant. Lor'themar et Halduron ne purent s’empêcher de lui rire au nez, ajoutant qu'ils ne pourraient le croire sans preuve de ce qu'il avançait. À cet instant, Tyrigosa qui accompagnait Kalecgos, leur révéla sa véritable forme. Stupéfait, Lor'themar s'excusa pour son manque de respect.

Lor'themar parla de Sylvanas à ses nouveaux compagnons. Il ignorait dans quel camp travaillait la banshee mais savait qu'elle serait pour toujours une ennemie de Dar'khan.

Kalecgos révéla la véritable identité d'Anveena à Lor'themar qui se sépara du groupe pour rejoindre Halduron et ses forestiers. Tandis que Kalecgos affrontait Dar'khan, Anveena finit par se libérer de sa léthargie et canalisa l'énergie du Puits de soleil pour annihiler le traître.

Dar'khan défait, Lor'themar décida de placer Anveena sous sa protection, gardant son identité secrète.[13]

La naissance des Chevaliers de sang

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Lor'themar exprimait des réserves quant à création des chevaliers de sang. Ils furent cependant un véritable atout lors des pourparlers qu'il eut avec la Horde. À cette époque il combattit une seconde fois Dar'Khan Drathir, en compagnie des chevaliers de sang.[14]

Burning Crusade

Nouvelles allégeances

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Dirigeant conjointement les Elfes de sang avec Kael'thas Haut-soleil, Lor'themar veillait sur Quel'Thalas en tant que seigneur régent. Cependant, le pays était encore en grande instabilité, Lor'themar avait peu de ressources pour protéger son foyer. Sur la frontière sud, Les Trolls amani commencèrent à lancer des attaques contre les Elfes de sang affaiblis. L'abus de magie avait transformé certains elfes en créatures étiolées, les Déshérités. Ces pauvres âmes tournèrent le dos à la société et errèrent dans le pays en quête de magie à consommer. Pour aggraver la situation, Kael'thas n'était toujours pas revenu d'Outreterre et les dernières nouvelles que le régent eut du prince n'annonçaient rien de bon. Kael'thas avait essuyé d'importantes pertes. Le prince était vulnérable mais Lor'themar ne pouvait pas laisser Quel'Thalas sans défense.

Les Sin'dorei avaient besoin d'alliés et ils ne les trouveraient sûrement pas parmi l'Alliance. Cette dernière avait vu d'un très mauvais œil la collaboration entre Kael'thas et Illidan. L'Alliance n'avait de plus aucun intérêt à se battre pour Quel'Thalas, au point que ses espions travaillaient activement au sabotage des sanctum arcaniques elfes de sang.[15] (Ces installation permettent de collecter l’énergie arcanique des lignes telluriques souterraines.)

Les Elfes de sang reçurent le soutien inattendu des Réprouvés, en la personne de Sylvanas Coursevent. La reine banshee exhorta les meneurs de la Horde à s'allier avec les Elfes de sang, mais ses motifs restaient un mystère. La rumeur circulait qu'une partie d'elle sympathisait encore avec Quel'Thalas et ses problèmes. D'autres histoires laissaient entendre que Sylvanas avait des raisons cachées. Quelle que soit la vérité, elle s'arrangea pour que le chef de guerre Thrall et le grand chef Cairne Sabot-de-Sang se réunissent avec Lor'themar et envisagent une alliance.

Malgré la guerre implacable que les Elfes et les Orcs avaient menée par le passé, Lor'themar était réceptif à cette idée. Il savait que cette Horde était différente de celle qui avait ravagé Quel'Thalas autrefois. Il était aussi douloureusement conscient que le temps jouait en la défaveur du royaume et du prince.

Thrall et Cairne trouvèrent que les Elfes de sang étaient très prometteurs. Le peuple de Quel'Thalas avait trouvé son courage et sa résolution en se battant pour protéger son royaume de menaces comme le Fléau. Ils firent une proposition de paix à Lor'themar, qui l'accepta.

Quand ces derniers furent inclus à la Horde, Lor'themar parla à Thrall et à Cairne de la présence de la Légion en Outreterre et de son désir de trouver Kael'thas Haut-Soleil. Cette nouvelle information sur les démons était profondément troublante. Cependant, à l'instar des dirigeants de l'Alliance, Thrall et Cairne rechignaient à s'aventurer en Outreterre. Kil'jaeden leur donnerait bientôt une raison de le faire.[16]

Le soleil déchu

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
L'avatar du Puits de soleil, Anveena Teague résidait toujours en Quel'Thalas sous la protection de Lor'themar. Seul le régent et une poignée d'Elfes étaient au courant de sa présence et de ce qu'elle était vraiment. Même Kael'thas ne détenait cette information. Il savait que le prince ferait tout pour sauver son peuple, mais craignait qu'il agisse sans songer aux conséquences. Lor'themar ignorait ce qu'il se passerait si le pouvoir de l'avatar était directement injecté dans le Puits de soleil. Il ne voulut prendre aucun risque, Quel'thalas était déjà une nation brisée, un autre désastre pourrait bien la faire disparaître pour toujours.

Cependant, au fil du temps, son opinion changea. Lui et son peuple s'inquiétaient du sort de Kael'thas en Outreterre, il savait qu'il était temps pour le prince de rentrer chez lui. L'Elfe de sang crut que l'unique moyen de le faire revenir était de tout lui révéler sur Anveena. Lor'themar envoya des messagers pour l'informer de l'existence de l'avatar, malheureusement aucun ne parvint jusqu'à lui. Des agents de Kil'jaeden avaient réussi à s'infiltrer dans les plus hautes sphères du royaume. Ils faisaient en sorte qu'aucune information sur l'existence d'Anveena ne filtre jusqu'à Kael'thas. La possibilité de restaurer le Puits de soleil donnerait trop d'espoir au prince, ce n'était pas ce dont le seigneur démon avait besoin. Il souhaitait que le prince soit désespéré et qu'il doute du futur, jusqu'à ce que Kil'jaeden le tienne fermement en son pouvoir.[17]

Kael'thas 01

Kael'thas Haut-soleil au donjon de la Tempête

Lorsque Lor'themar apprit que Kael'thas avait sombré dans le désespoir, développé une addiction à la magie et rejoint Kil'jaeden, il fut profondément attristé. Le prince était perdu et il était désormais de son devoir de le vaincre. La Horde fit la guerre à Kael'thas et ses partisans, la bataille se propageant dans le donjon de la Tempête et engloutissant chaque recoin de la forteresse dimensionnelle. Ce fut là que le prince mena son dernier combat. Ce fut là que certains de ses sujets les plus loyaux répandirent son sang et mirent fin à son règne.

Kil'jaeden avait prévu la défaite du prince, et il s'était préparé en conséquence. Alors que Kael'thas était sur le point de mourir, ses alliés démoniaques l'escamotèrent. Il restait peu de chose de l'esprit du prince. Kael'thas était désormais complètement dévoué à Kil'jaeden. Alors que la guerre en Outreterre atteignait son paroxysme, Kael'thas rentra en Quel'Thalas. Ce n'était malheureusement pas le retour à la maison que Lor'themar avait espéré. Après avoir enlevé Anveena et M'uru, il se retrancha sur l'île de Quel'Danas.[18]

La fureur du Puits de soleil

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Avec la mort du prince Kael'thas à la terrasse des Magistères, Lor'themar devint le seul et unique dirigeant de Quel'Thalas et des Elfes de sang. En plus de gouverner et restaurer le Puits de soleil, Lor'themar dut également travailler à l'amélioration des relations entres les Sin'dorei et les autres races.[19]

Dans l'ombre du soleil

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
La guerre qui avait pour enjeu Quel'Danas et le Puits de soleil venait de prendre fin. Lor'themar recevait de nombreux courriers de la part d'Aethas Saccage-soleil visant à lui accorder une audience. Lor'themar avait délibérément choisi d'ignorer ses demandes. Il ouvrit une énième de ses missives. Celle-ci était différente, puisqu'au lieu de solliciter une audience comme il l'avait fait par le passé, Aethas avait simplement indiqué la date et l'heure de son arrivé. Lor'themar pensait savoir ce que l'archimage voulait lui proposer, et il n'était pas encore certain de la réponse qu'il allait donner.[20]

Aethas se matérialisa dans la haute salle où attendaient Lor'themar et ses deux conseillers Rommath et Halduron. Aethas était ici pour des questions de la plus haute importance concernant une nouvelle collaboration entre les mages du Kirin Tor et de Quel'Thalas. Le grand magistère Rommath rétorqua un refus catégorique, il était pour lui hors de question d'affronter à la fois Arthas et Malygos en Norfendre qui plus est avec ces "traîtres". Lor'themar lui fit signe de se calmer, lui rappelant qu'il n'était investi d'aucun pouvoir lui autorisant des affirmations aussi catégoriques. Le seigneur régent fit comprendre à Aethas qu'il ne rendrait pas sa décision aujourd'hui et qu'il devait se rendre dans le sud du pays dès le lendemain. Quand ils furent seuls, Haldurion fit remarquer à Lor'themar qu'il se comportait de plus en plus comme un roi.[20]

Quelques jours plus tard, Lor'themar se rendit avec précaution dans les contreforts septentrionaux des Maleterres de l'Est. Il était accompagné de trois garde d'honneur pérégrins qu'Halduron et Rommath l'avaient obligé à accepter comme escorte. Ils avançaient vers le gîte de Quel'Lithien lorsque deux éclaireurs haut-elfes émergèrent soudainement et leur barrèrent la route. L'un deux prévint Lor'themar qu'il n'était pas le bienvenue ici.[20]

Gite de Quel'lithien

Gite de Quel'lithien

Le régent arriva finalement au gîte de Quel'Lithien où il fut reçu par Renthar Éperlance et la grande prêtresse Aurora Mandeciel . D'une voix mesurée et emprunte d'une certaine animosité, elle exprima sa stupéfaction de le voir. Il expliqua qu'il n'était ici que pour donner des nouvelles dont ils devaient prendre connaissance. Ces nouvelles concernaient la mort du prince Kael'thas. Il furent extrêmement surpris de cette nouvelle. Lor'themar leur raconta les événements qui s'étaient déroulés récemment, notamment la restauration du Puits de soleil et le retour des Solfuries à Lune-d'Argent. S'en suivit une proposition du seigneur régent : un ravitaillement régulier du gîte haut-elfe. Mandeciel et Renthar prirent très mal cette proposition, eux qui vivaient reclus depuis cinq ans chassés de leur foyer sur les ordres de l'ancien forestier. Lor'themar prit congé et regagna Lune-d'Argent.[20]

Quelques jours plus tard, Lor'themar reçut la visite de Sylvanas Coursevent. La reine banshee le mit au courant de la guerre qui se préparait entre la Horde et Arthas en Norfendre. Elle lui rappela que les Sin'dorei faisaient partie de la Horde et qu'ils devaient en conséquence soutenir l'effort de guerre. Même si les Elfes de sang sortaient à peine d'une guerre civile, Lor'themar fut contraint d'accepter sous la pression de l'ancienne haut-elfe.[20]

Wrath of the Lich King

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Lor'themar Quel'delar

Prêt à se saisir de Quel'Danas

Avec la restauration du Puits de soleil, Lor'themar ouvrit le site aux pélerins elfes de sang. Les Haut-Elfes y étaient également les bienvenus. Lor'themar s'y rendit d'ailleurs lors de la restauration de Quel'Delar, en compagnie du grand Magistère Rommath, de dame Liadrin et du Haut-Elfe Auric Courresoleil. Il fut d'abord sceptique quant à l'authenticité de la lame, mais changea rapidement d'avis après inspection.[21]

Le Seigneur Régent envoya des troupes à Fossoyeuse, à la demande de Sylvanas, pour soutenir les Réprouvés en Norfendre. En parrallèle des magistères furent dépêchés à Dalaran sous la bannière des Saccage-soleil pour coopérer avec le Kirin Tor.

Cataclysm

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Avec la renaissance du Puits de soleil, un air radieux soufflait sur Quel’Thalas. Après avoir dirigé le royaume dans ses heures les plus sombres, Lor’themar était résolu à mener son peuple vers un futur plus prospère, laissant loin derrière les ténèbres et l’affliction.[22]

Vol'jin, Vereessa et Halduron

Vereesa, Halduron et Vol'jin devant Zul'Aman

Halduron et ses forestiers furent envoyés dans le sud du pays pour endiguer l'invasion Amani qui se préparait. Cherchant de l'aide, il reçut le soutient de Vol'jin et de ses Sombrelances. Vereesa Coursevent, toujours très attachée à Quel'Thalas, et son Concordat argenté répondirent également présent. Lorsque Lor'themar fut averti qu'elle circulait librement dans les terres Fantômes, il exigea des précisions sur la présence d'une "exilée" à Halduron. Vereesa lui fit savoir que Quel'thalas était également son foyer et qu'il n'avait pas son mot à dire.[23]

Le déferlement

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Lor'themar était présent lors du grand sommet diplomatique qui regroupait l'ensemble des dirigeants de la Horde. Alors que la plupart n'approuvait pas les décisions du chef de guerre Garrosh Hurlenfer concernant Theramore, Lor'themar semblait plus modéré et plus enclin à soutenir l'Orc. Garrosh le remarqua et développa un certains respect vis à vis de lui.

D'après Sylvanas, Réprouvés et Elfes de sang seraient les plus exposés en cas de représailles de l'Alliance. Le seigneur régent restait impassible quant aux inquiétudes soulevées lors du débat. Il ignora la reine banshee à de multiples reprises.

Garrosh convoqua Lor'themar en privé pour le remercier de sa loyauté. Lorsqu'il fut invité à expliquer la nature de cette loyauté, Lor'themar lui fit comprendre qu'il était uniquement loyal envers Horde. L'Orc lui rappela qu'il était la Horde, l'Elfe le corrigea aussitôt déclarant qu'il n'en était que le chef. Garrosh comprit qu'il devrait se méfier du seigneur régent à l'avenir.

Lor'themar dut plus tard participer à l'assaut sur Theramore mais il refusa de se déplacer sur place. Au lieu de cela, il décida d'envoyer un représentant en la personne de Kelantir Lame-Sanglante, ainsi que deux navires de guerre.[24]

Mist of Pandaria

Le débarquement

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Lor'themar mena une expédition de recherche au Sommet de Kun-Lai en Pandarie, en compagnie du Reliquaire, à la demande de son chef de guerre : Garrosh Hurlenfer. Chargé de découvrir de puissants artefacts mogu, il se heurta à Garrosh lorsqu'il apprit que l'Orc ne lui avait communiqué le nombre considérable de mogu dans la région. Dans l'optique de capturer et d'interroger les dirigeants mogu du Kun-Lai avant Garrosh[25], Lor'themar chargea le forestier Orestes et le chevalier de sang Aenea de conduire discrètement des aventuriers de la Horde à travers la vallée des Empereurs.

Lor'themar se méfiait de plus en plus des projets de Garrosh concernant les Mogu. Le régent retourna à Lune-d'Argent où le chef de guerre lui ordonna de percer les secrets d'un certain dispositif mogu. Lor'themar mit immédiatement Rommath et Aethas Saccage-soleil à la tâche. Rommath fit des progrès considérables dans la compréhension du module.[26]

Lor'themar sentait de plus en plus de mépris de la part de Garrosh qui lui ria au nez lorsqu'ils discutèrent du pouvoir des Sha et des Mogu au Sanctuaire des Deux-Lunes.[27] Il lui rappelait l’horrible Garithos qui des années auparavant avait agit de façon abjecte envers les Elfes de sang. Il envisageait sérieusement de se tourner vers d'anciennes alliances. Le mécontentement de Lor'themar envers Garrosh commençait à se répandre dans la Horde. Theron lui-même entra en pourparler avec le roi Varian Wrynn afin de négocier un éventuel retour des Sin'dorei dans l'Alliance.

Quête cloche divine

Repli d'une partie des Saccage-soleil à Lune-d'Argent suite à la purge orchestrée par Jaina

Garrosh organisa le vol de la Cloche Divine à Darnassus[28]. Les Elfes de sang furent rapidement blâmés et accusés de cet exaction ruinant au passage tous les efforts diplomatiques entrepris par Lor'themar. Jaina Portvaillant, l'actuelle dirigeante du Kirin Tor, fut rapidement en mesure de découvrir que quelqu'un au sein de son organisation avait aidé la Horde à dérober l'artefact.[29] Enragée de ce qu'elle croit être une trahison, Jaina mena une véritable purge à l'encontre des Saccage-soleil de Dalaran.[30] Beaucoup furent emprisonnés tandis que d'autres furent tués. Rommath fit secourir Aethas et un maximum de Saccage-soleil.[31] Bien que beaucoup d'autres ne purent être secourus, Lor'themar et Halduron supervisèrent leur retour à Lune-d'Argent.

Dans un discours où il expliqua que les méthodes de Jaina étaient inexcusables, Lor'themar conclut que Garrosh avait payé le prix de la cloche avec le sang de son peuple. Il ordonna à Rommath, Halduron et Aethas de réunir les mages, les forestiers et les Saccage-soleil du royaume. Il demanda ensuite à ce qu'on lui fasse porter ses armes et promit que le prochain mouvement serait sien.

Le Roi-Tonnerre

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Alors que Garrosh s'occupait exclusivement de la guerre contre l'Alliance dans les Étendues sauvages de Krasarang, Lor'themar mobilisa les siens et prit la direction de l'île du TonnerreLei Shen s'était réveillé. Il baptisa cette coalition l'assaut des Saccage-soleil.

Les intérêts de l'Elfe de sang dans cette bataille étaient doubles. D'une part il éliminerait la menace qu'est Lei Shen pour la Pandarie, d'autre part s'approprier l'équipement militaire du Roi-Tonnerre lui offrirait plus de possibilités face à Garrosh. Lor'themar soupçonnait qu'un soulèvement contre le chef de guerre se préparait dans l'ombre et qu'il était nécessaire d'y être préparé.

Cette campagne sur l'île du Tonnerre était sa première grande opération militaire depuis son accession au pouvoir. De son navire de guerre, il supervisa la construction d'un avant-poste à l'ouest de l'île : le promontoire de Cherchelaube.[32] Il conclut avec les Pandashan qu'ils combattraient conjointement.[33] L'Elfe de sang fit réquisitionner la veine de Foudremine pour étudier les techniques de fabrications mogu.[34]

Lor'themar île-du-tonnerre

Lor'themar alimente un golem d'animus

Lor'themar mena personnellement l'assaut sur la forteresse du Roi-Tonnerre en compagnie de Taran Zhu, d'Aethas, du capitaine des éclaireurs Elsia et d'un contingent de forestiers. Dans la cour, il se retrouva nez à nez avec Jaina qui dirigeait les opérations de l'Alliance. Lor'themar réclama la libération immédiate des Saccage-soleil confinés au fort Pourpre, prônant leur innocence dans le raid orchestré par Garrosh sur Darnassus. Elle lui fit part de son désaccord stipulant qu'ils étaient prisonniers de guerre et lui ordonna de lui livrer immédiatement Aethas s'il souhaitait la vie sauve. Taran Zhu, agacé par ces attitudes, leur ordonna de se retirer sans qu'une goutte de sang ne soit versée. Jaina et Lor'themar acceptèrent de battre retraite. En partant, la mage précisa qu'aucune véritable paix n'était possible tant que Garrosh dirigerait la Horde. A sa grande surprise, Lor'themar affirma que c'était précisément la raison pour laquelle il souhaitait conservait ses forces aujourd'hui.[35]

Au final, Lor'themar parvint à acquérir ce qu'il était venu chercher : les héros de la Horde lui délivrèrent un cristal chargé de la puissance du Sombre animus. Lor'themar l'utilisa pour alimenter un Golem d'Animus au promontoire. Lor'themar mit immédiatement ses meilleurs magistères au travail pour comprendre son fonctionnement.[36]

Embrasement

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Lor'themar prit contact avec Vol'jin des Sombrelances et apporta son soutient à la rébellion naissante qui visait à renverser Garrosh.

Le siège d'Orgrimmar

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Le chroniqueur Cho découvrit que Garrosh avait réveillé le Sha de l'Orgueil au val de l'Éternel printemps. Il s'empressa de demander de l'aide à l'Alliance et la Horde. Lor'themar et Jaina répondirent à son appel et remarquèrent que Garrosh avait fuit vers Orgrimmar.

Lor'themar 10

Lor'themar en première ligne

Lor'themar accompagné de Sylvanas et d'une partie des forces de l'Alliance prirent d'assaut la baie de Lamepoing. Sur le chemin, la reine banshee lui demanda si elle pourrait relever les elfes tombés au combat pour en faire des Réprouvés. Le régent lui interdit, il ne se soucia cependant guerre du sort qu'elle réservait aux Humains. Lorsque Galakras fut vaincu, il se joignit à Vol'jin et Baine aux portes d'Orgrimmar.[37]

Lor'themar était présent lors de la défaite de Garrosh. Lorsque Thrall nomma Vol'jin en tant que nouveau chef de guerre, Lor'themar s'inclina respectueusement.[38]

Crimes de guerre

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Lor'themar accompagné d'Halduron était présent tout comme les autres dirigeants de l'Alliance et de la Horde lors du procès de Garrosh en Pandarie. Il était favorable à la proposition de Vol'jin qui consistait à ce que Garrosh soit défendu par Baine en tant qu'avocat, le jugeant le plus apte à endosser ce rôle.

Lor'themar et Vereesa Coursevent échangèrent de façon très courtoise durant le procès à la surprise de Sylvanas. Dans une conversation en thalassien, le régent et la dame noire discutèrent des décisions prises à l'encontre de Garrosh. Elle sentit un certain ressentiment de la part de l'elfe de sang vis à vis d'elle. Elle essaya, en vain, de développer un partenariat avec lui. Lor'themar se méfiait de plus en plus d'elle.[39]

Warlords of Draenor

WoD Cette section concerne des contenus exclusifs à Warlords of Draenor.
Lor'themar ne participa pas activement à la lutte sur Draenor laissant Liadrin superviser les opérations des Elfes de sang directement sur place.

Légion

Legion-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Lor'themar était présent lors du décès de Vol'jin au fort Grommash. Pendant de sa cérémonie funéraire, il affronta les assassins de la Légion qui s'y étaient infiltrés.[40]

Il fêta avec les autres dirigeants de la Horde, à Orgrimmar, la victoire sur la Légion. Il est positionné entre Sylvanas et Liadrin.[41]

Battle for Azeroth

Rencontre avec la première Arcaniste Thalyssra

BfA Cette section concerne des contenus exclusifs à Battle for Azeroth.
Lor'themar partageait l'avis favorable de Liadrin envers les Sacrenuits de Suramar, considérant que leur culture était assez proche de celle des Elfes de sang. Il convia la première Arcaniste Thalyssra pour une entrevue diplomatique à Lune-d'Argent. Il reçut la visite, au même moment, de son ancienne camarade de la Deuxième Guerre : Alleria Coursevent. Cette dernière était venue pour tenter de convaincre le seigneur régent de quitter la Horde pour rejoindre l'Alliance. Il réagit brièvement à son offre stipulant qu'il avait espéré qu'elle reviendrait à Lune-d'Argent par amour pour sa patrie, pas en tant que simple messagère du jeune Anduin. L'Elfe du vide lui demanda si ces paroles étaient bien les siennes ou s'il était simplement devenu le porte-parole de Sylvanas.

Avant de partir, elle demanda à voir le Puits de soleil, cela faisait maintenant plus de 1000 ans qu'elle n'avait pu le contempler. Rommath, suspicieux, s'opposa à sa demande. Lor'themar rejeta la requête du grand magistère, stipulant qu'Alleria restait une enfant de Quel'Thalas et cela peu importe ce qu'elle était devenue et qu'il ne pouvait, en conséquence, lui refuser ce pèlerinage. Le premier contact entre Lor'themar et Thalyssra fut positif, les deux dirigeants se s'échangèrent des politesses.

Le groupe prit un portail vers le Puits de soleil. Le site sacré fut rapidement attaqué par des créatures du vide due à la présence d'Alleria. Le régent prit part à la lutte. Après la bataille, Rommath demanda à ce qu'Alleria soit saisie pour avoir tenté de profaner ce lieu saint. Lor'themar refusa mais bannit l'ancienne forestière lui expliquant que sa présence constituait une trop grande menace pour Quel'Thalas. Il s’excusa ensuite auprès de Thalyssra compte tenue de la tournure inattendue des événements, mais elle refusa ses excuses considérant cette bataille comme une preuve de son dévouement envers son peuple et ses traditions. La grande Arcaniste lui fit la promesse que Suramar servirait la Horde, Lor'themar lui assura que les portes de Lune-d'Argent lui étaient ouvertes à elle et son peuple.[42][43][44]

Personnalité

Dans sa jeunesse, Lor'themar ne se prédestine pas à gouverner son peuple, il est avant tout un homme de terrain patriotique, fier et passionné avec un certain talent pour la stratégie militaire. L'Elfe de sang assume le poste de régent et sacrifie ainsi sa liberté afin de soulager son peuple de ses fardeaux. Ses premières années de régence sont marquées par de nombreuses décisions plus difficiles les unes que les autres. Lor'themar est durement touché par la trahison du prince qui l'oblige à devenir seul et unique dirigeant de Quel'Thalas.

En tant que seigneur régent de Quel'Thalas, Lor'themar devient un fin politicien capable de déduire rapidement des significations cachées et de voir à travers les masques de ses homologues. Bien qu'autoritaire, il apprécie les opinions de ses conseillers. Cependant la vie d'homme politique l'épuise fortement.

Lor'themar place la sécurité de Quel'Thalas et de ses habitants au sommet de ses préoccupations. Sa loyauté est claire à cet égard. Il n'hésite pas à négocier avec ses ennemis pour assurer un avenir à son peuple.

Relations

Sylvanas Coursevent

Lor'themar x Sylvanas

Sylvanas et Lor'themar

Sous les ordres de Sylvanas, il passe de simple forestier à commandant en second des forces elfiques du royaume de Quel'Thalas. Sylvanas le félicite et le nomme d'ailleurs seigneur forestier des Pérégrins à l'issue de la Deuxième Guerre.[9]

Lorsque qu'il assure la régence du royaume, elle fait tout son possible pour que les Elfes de sang intègrent la Horde.[16] Elle n'hésite pas à le menacer pour qu'il la soutienne dans ses campagnes militaires.[20] Lor'themar semble la craindre très sérieusement et se méfie de ses réelles intentions.[39]

Lor'themar donne l'impression d'être dans l'ombre de Sylvanas depuis toujours.

Dame Liadrin

Lor'themar x Liadrin

Lor'themar et Liadrin fêtent avec les autres dirigeants de la Horde leur victoire contre la Légion.

Alors que Liadrin n'est encore qu'une prêtresse de la lumière, son père adoptif Vandellor souhaite qu'elle entretienne une romance avec Lor'themar. Même ci cette romance ne voit jamais le jour, les deux elfes sont tous deux profondément attachés l'un à l'autre.[10]

Lorsque elle est portée disparue pendant la Troisième Guerre, Lor'themar semble très inquiet et désespéré à l'idée de perdre celle qu'il avait appris à respecter plus que tout autre parmi son cercle d'amis.[11]

Elle est probablement, avec Halduron Luisaile, la personne qui a le plus de valeur aux yeux de Lor'themar.

Halduron Luisaile

Lor'themar x Halduron

Halduron et Lor'themar

Tous deux forestiers de l'armée de Quel'Thalas, les deux elfes apprennent rapidement à se connaître et à s'apprécier. Halduron lui sauve la vie à de multiples reprises notamment lors de la Troisième guerre.[10] Lorsque Lor'themar est nommé seigneur régent, il est à ses côtés pour le soutenir et l'aider dans sa tâche. Il le complimente régulièrement sur sa façon de gouverner et l'accompagne lors de hauts sommets diplomatiques avec la Horde.[11]

Un profond respect et une amitié des plus sincères les animent.

Dar'khan Drathir

Alors qu'il n'est qu'un simple forestier, Lor'themar combat aux côtés de Dar'khan pour survivre aux Trolls. En tant que frère d'arme, il le respecte et lui offre sa confiance.[5]

Trahi et manipulé par Dar'khan lors de l'invasion du Fléau en Quel'Thalas, Lor'themar développe envers lui une haine et un désir de vengeance sans précédent. Il le traque sans relâche, il pense, à tort, s'en être définitivement débarrassé à deux reprises. Il est ravi d'apprendre sa mort, décapité par un héros de la Horde.[45]

Aethas Saccage-soleil

Lor'themar ne prête que peu d'attention au jeune archimage. Il le considère comme un être manipulable et trop idéaliste. Le régent le soutient cependant lorsque il est accusé de haute trahison par le Kirin Tor. Lor'themar refuse de le livrer à Jaina sur l'île du Tonnerre.

Notes

  • Jusqu'à Mist of Pandaria, le modèle en jeu de Lor'themar est dépourvu de son cache-œil. Cache-œil qui passera mystérieusement du côté gauche au côté droit à Légion. Lorsque on lui adresse la parole, il dit parfois :"Mon cache-œil n'a jamais changé de côté, franchement, comme si ce genre d'erreur pouvait se produire".
  • Lor'themar est, avec Sylvanas, l'un des deux seuls dirigeants de la Horde encore en activité depuis l'extension Burning Crusade.

Visuels

Evolution en jeu

Représentations officielles

Artwork

Références

  1. Légendes : Le sang des Bien-nés (p502-503)
  2. Légendes : Le sang des Bien-nés (p617)
  3. Chroniques (volume 2) : Les pierres runiques elfiques (p162-163)
  4. 4,0 et 4,1 Chroniques (volume 1) : La fondation de Quel'Thalas (p121)
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 Légendes : Le sang des Bien-nés (p484-499)
  6. Au-delà de la Porte des ténèbres, Aaron Rosenberg : p228
  7. Chroniques (volume 2) : Les cendres de Quel'Thalas (p164)
  8. Chroniques (volume 2) : Le siège de la capitale de Lordaeron (p167-168)
  9. 9,0 et 9,1 Légendes : Le sang des Bien-nés (p502-503)
  10. 10,0, 10,1, 10,2, 10,3, 10,4, 10,5, 10,6, 10,7 et 10,8 Légendes : Le sang des Bien-nés (p501-553)
  11. 11,0, 11,1, 11,2, 11,3, 11,4, 11,5, 11,6 et 11,7 Légendes : Le sang des Bien-nés (p555-577)
  12. Légendes : Le sang des Bien-nés (p559)
  13. Manga : Le Puits de soleil
  14. Légendes : Le sang des Bien-nés (p580-635)
  15. Quête :L'espion des nains
  16. 16,0 et 16,1 Chroniques (volume 3) : De nouvelles allégeances
  17. Chroniques (volume 3) : Anveena Teague
  18. Chroniques (volume 3) : Le soleil déchu
  19. Chroniques (volume 3) : La fureur du Puits de soleil
  20. 20,0, 20,1, 20,2, 20,3, 20,4 et 20,5 Légendes : Dans l'ombre su soleil
  21. Quête :La purification de Quel'Delar
  22. World of Warcraft : Site officiel
  23. Discussion avec le messager de Lune-d’Argent
  24. Jaina Portvaillant : Le déferlement
  25. Quête :Piéger le chef
  26. Quête : Y a quoi dans la boîte ?
  27. Quête :La tempête gronde
  28. Quête :Mission Darnassus
  29. Quête :Pister le voleurs
  30. Quête :La purge des égouts
  31. Quête :Les Saccage-soleil restants
  32. Quête : La tempête se prépare
  33. Quête :Des alliés dans l'ombre
  34. Quête :En route vers les cieux !
  35. Quête :La chute de Shan Bu
  36. Quête :Le sang de vie
  37. Raid : Siège d'Orgrimmar
  38. Cinématique :Défaite de Garrosh au siège d'Orgrimmar (côté Horde)
  39. 39,0 et 39,1 Crimes de guerre
  40. Cinématique :Mort de Vol'jin
  41. Cinématique :Épilogue de Légion côté Horde
  42. Quête :Lune-d'Argent
  43. Quête :Le souvenir du Puits de soleil
  44. Quête : Les Sacrenuit
  45. Quête :Un héros par les Sin'dorei