FANDOM


S'opposer à la nature est une hérésie, même lorsque sa force est destructrice.[1]

Malfurion Hurlorage ( Angl.  Malfurion Stormrage) est un elfe de la nuit connu pour être le premier druide mortel d'Azeroth. Il est le frère jumeau d'Illidan Hurlorage et l'actuel co-dirigeant des elfes de la nuit aux cotés de son épouse Tyrande Murmevent.

Dans sa jeunesse, il apprit le druidisme sous la tutelle de Cenarius et combattit la Légion ardente lors de la Guerre des Anciens.

Plus tard, il combattit les satyres et bannit les worgens dans le Rêve d'Émeraude.

Après une longue hibernation pendant laquelle il parcourut le Rêve d'Émeraude, Malfurion fut réveillé par Tyrande pour combattre à nouveau la Légion ardente au cours de la Troisième Guerre. Il prit part peu après à la traque de son frère Illidan, aux cotés de Maiev Chantelombre.

Lorsque ces événements prirent fin, Malfurion entra à nouveau en hibernation pour retourner dans le Rêve d'Émeraude. Mais au fil des années il dut faire face à la menace grandissante du Cauchemar d'émeraude. Il finit malheureusement par être fait prisonnier par le seigneur du cauchemar Xavius qui, avec l'aide de ses alliés, maintint prisonnier sa forme onirique en l'empêchant de rejoindre son corps dans le monde physique. Après un long périple, Malfurion parvint à se libérer et vaincre Xavius au terme de la guerre contre le Cauchemar.

De retour en Azeroth, il reprit son rôle de co-dirigeant du peuple elfe de la nuit aux cotés de Tyrande et œuvra à l'adhésion des worgens de Gilnéas au sein de l'Alliance.

Après le Cataclysme, il fit partit des défenseurs d'Hyjal et combattit Ragnaros et ses séides sur les pentes du Mont Hyjal.

Lors de la troisième invasion de la Légion ardente, Malfurion se rendit dans sa région natale de Val'sharah où il dut à nouveau affronter Xavius et le cauchemar d'émeraude. Bien qu'il fut une nouvelle fois fait prisonnier par ce dernier, il fut libéré par des champions d'Azeroth qu'il guida par la suite au coeur du Cauchemar d'émeraude pour en finir avec Xavius une bonne fois pour toutes.

Histoire

Jeunesse

Malfurion, tout comme son jumeau Illidan, est né à Lorlathil dans la région de Val'sharah [2] et grandit avec son frère et son amie d'enfance Tyrande Murmevent, à Suramar. Lorsqu'il fut en âge, Malfurion élut domicile dans une maison faite de bois et de terre, situé prés d'une cascade à l'extérieur de Suramar car il appréciait la tranquillité du lieu et la nature préservé des chutes.[3]

Malfurion roman

Malfurion sur la couverture du roman "Le puits d'éternité"

Il étudia la sorcellerie et devint l'un des savants respectés et fidèles à sa bien aimée Reine Azshara. Avec le temps, il fut l'un des premiers à remarquer la distance que la reine et ses partisans commencèrent à mettre avec le reste du peuple et vint à en conclure que les pouvoirs accordés par le Puits de l'éternité n'étaient pas aussi purs que tous l'imaginaient. Bien qu'il ne pouvait l'imaginer, Malfurion savait que les Kaldorei seraient changés à jamais en étudiant cette source de pouvoir.[4]

Malfurion Hurlorage découvrit au cours de ses études plusieurs légendes faisant référence au mystérieux Cénarius. Malfurion avait toujours fait preuve d'une grande vénération pour la nature, même si les autres elfes de la nuit avaient depuis longtemps cessé de s'y intéresser. Il partagea sa découverte avec Illidan et Tyrande. Les trois elfes décidèrent qu'il serait amusant de partir à la recherche du demi-dieu disparu, bien qu'au fond d'eux, ils ne croyaient pas beaucoup plus en son existence que le reste de leurs semblables.[4]

Il ne se passa pas longtemps avant que la faune et la flore d'Azeroth n'apportent des nouvelles de ces trois elfes de la nuit aux oreilles de Cénarius. Surpris et intrigué, Cénarius les localisa et inspecta méticuleusement leur cœur. Il vit beaucoup de promesses en Malfurion, promesses qui finirent de le convaincre.[4]

Les rires du trio se transformèrent en silence lorsque Cénarius fit brusquement irruption des fourrés. Il se présenta et proposa de leur enseigner les arts druidiques. Ils acceptèrent avec enthousiasme. Malfurion se révéla un disciple vif et talentueux, tandis que son frère se montra impatient et maladroit. Quant à Tyrande, elle était déjà novice chez les Sœurs d'Elune et avait donc promis de vouer sa vie à la déesse. Seul Malfurion parviendrait finalement à devenir un vrai druide.[4]

La Guerre des Anciens

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Rapidement, il fit des progrès significatifs dans ses études et fut un jour assailli par une vision inquiétante : les Bien-nés faisaient une utilisation immodérée des énergies du Puits d'éternité. Cette vision lui donna la ferme conviction que la reine Azshara et ses magiciens de la caste supérieure allaient provoquer une catastrophe si personne ne s'interposait. L'elfe de la nuit fit part de ses soucis à Cénarius, qui fut très inquiété par cette nouvelle. Hélas, les elfes de la nuit ne réalisèrent ce qui se passait que trop tard. Les démons surgirent en masse du palais royal et se mirent à massacrer tout ce qui se dressait sur leur chemin. La Guerre des Anciens avait commencé.[3] 

Peu de temps après, Malfurion rencontra Broxigar et découvrit pour la première fois un orc. Avec l'aide de Tyrande et d'Illidan, Malfurion fit évader Broxigar de sa cage et tenta de l'aider à se cacher. Malheureusement, sur leur chemin des molosse de la Légion ardente les découvrirent ne laissant d'autre choix à Malfurion et Broxigar que de combattre les démons. Par la suite Malfurion conduisit Boxigar dans la clairière où il avait l'habitude de retrouver Cénarius et y rencontra pour la première fois un humain, Rhonin. Peu après, un groupes de molosses de la Légion ardente les attaqua dans la clairière. Malfurion assista Cénarius à créer une hache enchantée à partir d'une branche pour que Broxigar puisse combattre. Puis côte à côte, Malfurion, Rhonin, Cénarius et Broxigar, affrontèrent les démons et les exterminèrent.[3]

Par la suite Malfurion, Rhonin et Broxigar furent emprisonnés au Bastion du freux par le Seigneur Kur'talos Corvaltus. Malfurion tenta de rallier le seigneur Corvaltus à sa cause en lui révélant ses découvertes sur les manigances d'Azshara et l'utilisation impie qu'elle et ses conseillers faisaient du Puits d'éternité. Bien que Kur'thalos admit croire en parti le récit de Malfurion, le fait qu'il avait libéré Broxigar de sa cage le rendait suspect. Kur'thalos demanda à Illidan de fouiller l'esprit de son frère pour s'assurer qu'il disent bien la vérité mais la Garde de la lune insista pour diriger l'interrogatoire mentale. Il parvinrent à extirper de son esprit quelques bribes concernant les méfaits d'Azshara mais leur sorts s'interrompirent, conséquence de l'isolation du pouvoir du Puits d'éternité par Xavius. L'exploration de ses pensée en usant de magie laissa l'esprit de Malfurion embrumé pendant quelques temps.[3]

Peu après les premiers rapport faisant mention des attaques de la Légion ardente arrivèrent au Bastion du freux. Tout comme son frère Illidan et Rhonin, Malfurion offrit son aide au Seigneur Corvaltus. Afin de briser le sortilège qui privait les sorciers Kaldorei de leur magie, Malfurion se rendit au Temple d'Elune avec Broxigar, où il y retrouva Tyrande. Dans la tranquillité du temple, Malfurion entra en méditation et rejoignit le Rêve d'Émeraude. Grâce à sa forme onirique, Malfurion se retrouva en quelques instant à Zin-Azshari et contempla pour la première fois l'armée de la Légion ardente. Malfurion déjoua un à un tous les sorts de protections établis dans le but d'empêcher les intrus et se retrouva dans une salle où il découvrit Xavius et le Haut-conseil œuvrant à l'ouverture d'un portail démoniaque. Malfurion tenta alors de briser le sort qui coupait les reste d'Azeroth à la puissance du Puits d'éternité mais Xavius le découvrit et piégea sa forme onirique dans un cristal magique.[3]

Malfurion jcc

L'esprit de Malfurion resta emprisonné un certain temps dans le cristal mais grâce à l'aide de Krasus, il parvint à trouver une faille et s'échappa. Il en profita pour détruire le sortilège de protection, rendant ainsi leurs pouvoirs magiques aux sorciers Kaldorei. Xavius qui s'en aperçut l'attaqua et un combat entre eux éclata. Au cours de l'affrontement, Malfurion fit exploser la tour qui les abritait et terrassa Xavius en le foudroyant à de multiples reprises, le faisant voler en éclats. Par la suite il regagna son corps et se prépara à affronter à nouveau la Légion ardente.[3]

Malfurion combattit à de nombreuses reprises la Légion ardente aux cotés de la résistance Kaldorei dirigée par Kur'talos Corvaltus. Il y rencontra notamment le jeune Jarod Chantelombre qui fut chargé de veiller sur lui. Au cours d'une bataille Malfurion fut confronté à Archimonde qui lui infligea une puissante attaque mentale. Mais le jeune druide parvint à briser son emprise grâce à l'intervention de Tyrande.[5]

Un peu plus tard, c'est à Hakkar qu'il dut faire face aux cotés de Krasus, et il parvint à l'occire grâce à sa maîtrise de la nature. Quelques temps après, Malfurion pénétra à nouveau dans le Rêve d'Émeraude et entra en contact avec Ysera pour la première fois. Il l'implora de le conduire auprès d'Alexstrasza dans le but de rallier les Vol draconique dans leur combat contre la Légion ardente. Il assista à la présentation de l'âme du dragon par Neltharion, à Malygos, Ysera et Alexstrasza, et ressentit étrangement un pouvoir malfaisant dans l'artefact. Il découvrit que Neltharion était à l'origine du mal contenu dans l'âme du dragon mais le père du Vol noir s'en aperçu et attaqua sa forme onirique dans le but de l'empêcher d'avertir les autres aspects et ainsi nuire à son plan. Malfurion bâtit en retraite dans le rêve d'émeraude, cependant Neltharion l'y poursuivit . Malfurion fut alors contraint de regagner son corps et échappa à Neltharion. Mais le dragon noir parvint tout de même à lui jeter un sort qui empêcherait Malfurion de révéler quoi que ce soit à autrui sur son sujet.[5]

Juste après, Malfurion et Krasus furent attaqués par des dragons noirs envoyé par Neltharion. Les deux compères parvinrent à fuir en se jetant dans un portail crée par Krasus. Ils se réveillèrent et découvrirent qu'ils avaient atterri sur G'Hanir où ils y rencontrèrent la maîtresse des lieux, Aviana. Malfurion, Krasus et son alter-ego Korialstrasz rejoignirent ensuite le cœur de la bataille où il découvrirent horrifiés la folie de Neltharion utilisant l'âme du dragon aussi bien contre la Légion ardente que contre la Résistance Kaldorei ou les autres vols draconiques. [5]

Peu après, il découvrit que Xavius était revenu d'entre les morts et que Sargeras en avait fait le premier Satyre. Malfurion fut impuissant lorsque les serviteurs de Xavius s'emparèrent de Tyrande et l'emportèrent. Il tenta d'appeler mentalement son frère Illidan à son secours, mais ce dernier fou de jalousie et de honte en réalisant que Tyrande avait préféré Malfurion à lui, demeura silencieux. C'est alors que la très jeune Shandris Pennelune attaqua Xavius et parvint à lui ficher une flèche dans l'épaule. Shandris abattit l'un des satyre qui maintenait Malfurion à genoux, lui permettant ainsi d'utiliser sa main libéré pour avoir recours à ses pouvoirs druidiques. Malfurion se rua alors sur Xavius et pour la seconde fois depuis le début de la guerre des Anciens, les deux ennemis jurés s'affrontèrent. Malfurion laissa libre cours à toute sa rage et fit pousser un arbre depuis la flèche brisé planter dans l'épaule de Xavius. Le satyre fut totalement absorbé par l'arbre et disparu en son sein anéantissant l'être qu'il fut. Malgré le fait qu'il parvint à éliminer de nombreux satyres, il ne put empêcher que certains s'échappent en emportant Tyrande[5]

Malfurion céda à la colère et la tristesse, et son pouvoir déclencha involontairement un déluge sans précédent. Une tempête d'une violence inouïe ravagea la région et ce n'est que grâce à l'intervention de Korialstrasz que Malfurion retrouva ses esprits. Il redirigea alors la tempête sur les troupes de la Légion ardente qui subit de très lourdes pertes. Quelques jours plus tard, Malfurion se résigna à sauver Tyrande coûte que coûte.[5]

Tandis que la guerre des Anciens atteignait son paroxysme, Malfurion fit la connaissance de Huln Haut-Roc, Dungard Ironcutter et Unng Ak représentant d'autres races peuplant Kalimdor qui choisirent de rallier la Résistance Kaldorei. Dans le but d'éliminer la menace que représentait l'âme du démon dans les mains de Neltharion, Malfurion localisa son emplacement en utilisant sa forme onirique. Accompagné de Krasus et Broxigar, Malfurion s'aventura dans le Repaire de Neltharion et vola la précieuse relique au nez et à la barbe du dragon noir. Cependant, à peine était-il parvenu à échapper à Neltharion que Broxigar et lui furent faits prisonniers par Illidan et Varo'then qui convoitaient également l'âme du démon pour le compte de Sargeras.[6]

Malgré tout, Malfurion ne put croire que son propre frère jumeau était devenu un traître à la cause des Kaldorei. Ils parvinrent à leur échapper grâce à l'intervention de Korialstrasz. Plus tard, la plus grande et dernière bataille qui opposa les défenseurs d'Azeroth à la Légion ardente pendant la guerre des Anciens éclata. Malfurion y prit part et combattit ardemment les démons. Lorsque Alexstrasza, Ysera, Soridormi et leurs vol respectifs s'engagèrent dans la bataille, Malfurion fit parti de ceux qui acceptèrent de mener un assaut direct sur Zin-Azshari suivant un plan désespéré. Chevauchant Ysera, il survola le Puits d'éternité pour tenter de reprendre l'âme du démon. Il dut faire face à Varo'then qui l'attaqua dans les airs, mais Malfurion parvint à le tuer. Peu après, Malfurion s'empara de l'âme du démon et l'utilisa pour faire s'effondrer le portail crée par la Légion ardente en utilisant le pouvoir du Puits d'éternité. Il dut résister à une attaque mentale de Sargeras qui tenta de l'arrêter mais Malfurion tenu bon. Finalement le portail implosa et emporta avec lui près de 90% de Kalimdor.[6]

Un nouveau monde

Au lendemain de la Guerre des Anciens, Malfurion et les survivants Kaldorei conclurent que l'utilisation de la magie des arcanes n'étaient pas sûre et décidèrent de prohiber son utilisation.[7]

Il découvrit peu après que son frère Illidan avait crée un second Puits d'Éternité au sommet du mont Hyjal. Avec l'aide d'Alexstrasza, Ysera et Nozdormu, Malfurion planta une graine issue de G'Hanir qui poussa instantanément en absorbant tout le pouvoir contenu dans ce nouveau Puits d'éternité et laissant place à un gigantesque arbre qui fut nommé Nordrassil. Les trois aspects présent lièrent l'arbre-monde aux Elfes de la nuit, les rendant immortel et offrant le pouvoir de parcourir le Rêve d'Émeraude librement à chaque druide. En retour, Malfurion jura de protéger et de prendre soin de Nordrassil à n'importe quel prix. En guise de châtiment, Malfurion aidé de Cénarius emprisonna Illidan sous le Mont Hyjal pour l'éternité et chargea Maiev Chantelombre de monter la garde.[7]

Pendant les siècles qui suivirent, Malfurion encouragea la culture du druidisme chez ses semblables et leurs enseigna à vivre en harmonie avec la nature.[7] C'est dans cette période que Cénarius enseigna à Malfurion la capacité à changer de forme en implorant la bénédiction des Anciens. L'une de ces formes emprunté à l'Ancien Goldrinn se révéla puissante mais dévastatrice . Malfurion perdit le contrôle de ces actes, consumé par la fureur de Goldrinn et attaqua Cénarius. Ce dernier parvint à le maîtriser et le conduisit sous Daral'nir dans le rêve d'émeraude. Le pouvoir de l'arbre parvint à lui faire retrouver la raison et Malfurion décida de ne plus utiliser la forme de la meute.[8]

La guerre des satyres

WoW-comic-logo-16x68 Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

700 ans après la guerre des Anciens, Xalan le Redouté rallia les satyres survivants et attaqua les elfes de la nuits, déterminé à les exterminer. Malfurion fut rappelé du Rêve d'Émeraude et accepta de réveiller les plus puissants druides pour combattre l'ennemi. Malheureusement ils furent contraints de battre en retraite. Ils se réunirent à la Retraite de Raynebois où l'un de ses disciples, Ralaar Brasecroc le conjura de laisser les druides utiliser la forme de la meute. Craignant de voir les druides perdre leur contrôle comme ce fut le cas pour lui, Malfurion refusa d'accéder à sa requête.[9]

Malheureusement, Ralaar et Arvell un autre des disciples prometteur de Malfurion, désobéirent et eurent recours à la forme de la meute tandis qu'ils étaient cernés par une horde de satyres. Il arriva ce que Malfurion craignait. Bien que ses disciples étaient parvenus à s'enfuirent, il s'attaquèrent par la suite à des Sentinelles. Malfurion parvint à les neutraliser et leur faire reprendre leurs esprits. Il les réprimanda sévèrement et leur interdit formellement d'avoir recours à la forme de la meute.[9]

Malfurion BD

Cependant Ralaar était convaincu de parvenir à la maîtriser si il passait plus de temps sous cette forme et continua à l'utiliser. Plus tard, Belysra Soufflétoile et Ralaar Brasecroc accusèrent Malfurion d'être responsable de la mort d'Arvell qui avait refusé de prendre la forme de la meute alors qu'il était acculé par des satyres, préférant ne pas rompre le serment qu'il avait fait à son maître. Malfurion pensait que même si il avait pris cette forme, il n'y aurai eu aucune garantie de sa survie et Arvell aurait probablement attaqué Belysra.[10]

Bientôt Ralaar rallia d'autres druides qui partageait ses idées et se firent appeler les Druides de la meute. Malfurion s'inquiétant de leur disparition, envoya des éclaireurs à leurs recherche mais personne ne réussit à les retrouver. Peu après lors d'une bataille, Malfurion découvrit que les druides de la meute étaient devenus des Worgens. Ces derniers massacrèrent les satyres jusqu'au dernier, puis Ralaar les retourna contre Malfurion qu'il jugeait coupable de la mort de son ami Arvell. Malfurion tenta de le raisonner, mais il dut se résoudre à les neutraliser et battre en retraite.[10]

Comme Malfurion l'avait prédit, les elfes de la nuit se retrouvèrent à combattre deux ennemies, les satyres et les Worgens qui ne faisaient pas de différences dans leurs attaques. Malfurion convoqua ses druides à Reflet-de-Lune et décida de créer un ordre nommé le Cercle cénarien, qui encadrerait la pratique du druidisme. Malfurion révéla par la suite qu'il comptait faire usage de la Faux d'Elune pour bannir les worgens dans le rêve d'émeraude. Avec l'aide de Belysra, Malfurion attira les druides de la meute dans un piège, et les envoya sous Daral'nir où il entrèrent en sommeil.[8]

L'exil des Bien-nés

Tandis que Malfurion avait banni l'utilisation de la magie arcanique au sein de la nouvelle société elfique, les bien-nés qui les avaient rejoint à la fin de la Guerre des Anciens ne parvenaient pas à s'en détacher. La sentence pour l'utilisation de sorcellerie était la mort. 2700 ans après la guerre des Anciens, Dath'Remar Haut-soleil, devenu le leader des bien-nés, proclama que la sorcellerie était leur don et qu'ils ne se priveraient plus de l'utiliser. Malfurion ne put se résoudre à condamner à mort un si grand nombre de personnes de son peuple et décida de les bannir du mont Hyjal.[7]

La longue veille

Afin de purifier les terres d'Azeroth de la souillure laissé par la légion ardente, Ysera accepta d'utiliser les pouvoirs du rêve d'émeraude. En contrepartie Malfurion accepta de se rendre dans le Rêve d'Émeraude pour y assurer la pérennité de leurs œuvres. Désormais, Malfurion passerait régulièrement de très grande période en sommeil à parcourir le rêve d'émeraude, laissant le soin à son aimée Tyrande, la direction du peuple Elfe de la nuit.[7]

Peu à peu, ses séjours prolongés dans le Rêve d'Émeraude transformèrent l'apparence de Malfurion dont le corps commença à adopter certains attribut des animaux.

La fin de l'éternité

WC3RoC logo 16x32 Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Portrait de Malfurion dans WC3

Après 10 000 ans, ce que les elfes de la nuit craignaient le plus arriva : La légion ardente était de retour. Tyrande et ses guerrières savaient qu'elles auraient besoin de toute l'aide disponible pour vaincre les armées démoniaques. Ces courageuses femmes se frayèrent un chemin jusqu'à la Corne de Cénarius et Tyrande s'en servit pour sortir Malfurion de son hibernation. Il avait parcouru le Rêve pendant un millier d'années.[11]

Tyrande et Malfurion décidèrent de réveiller davantage de druides pour combattre la legion ardente et pénétrèrent dans le refuge des saisons.[12] Leur chemin les amenèrent à proximité de la prison d'Illidan. Tyrande pensa que cette longue peine d'emprisonnement était un châtiment suffisant pour les actes passés. De plus, elle trouvait regrettable de gâcher les capacités d'Illidan alors qu'il pourrait être d'une précieuse aide contre la Légion ardente, comme il l'avait déjà prouvé. Malfurion tenta de la dissuader, mais Tyrande pénétra dans la prison afin de libérer Illidan. Malheureux de cette décision mais incapable de l'arrêter, Malfurion la laissa et parti réveiller le reste des druides.[13]

Lorsqu'il retrouva Tyrande, elle lui annonça qu'Illidan avait accepté de combattre la Légion. Hanté par le doute, Malfurion la suivit jusqu'à Gangrebois, où elle avait laissé son jumeau. Quand ils arrivèrent sur les lieux, Illidan leur expliqua que les forêts seraient bientôt guéries maintenant que le crâne avait été détruit. Mais les vaines tentatives de justification du démon ne trompèrent pas les elfes de la nuit horrifiés. Malfurion, qui était toujours en charge du châtiment d'Illidan, renia le démon qui était autrefois son frère et le condamna à l'exil, lui interdisant à jamais de fouler à nouveau les terres des elfes de la nuit.[14]

En chemin vers le mont Hyjal, Malfurion reçut une vision d'un grand corbeau qui lui demanda de se rendre à un endroit précis. Il y rencontra Jaina Portvaillant, dirigeante des survivants de Lordaeron, et Thrall, le chef de guerre de la Horde. Medivh se montra enfin et leur révéla qu'il était à l'origine du retour de la Légion ardente. Le dernier gardien déclara qu'il était revenu afin de se racheter pour ses fautes et les exhorta à s'allier si ils voulaient avoir une chance de vaincre la Légion ardente.[15]

Ensemble, les trois armées retardèrent la progression d'Archimonde, le seigneur démon, assez longtemps pour que Malfurion et les autres druides lui tendent un piège. Pendant la bataille, Archimonde montra un certain intérêt pour Malfurion, il n'avait pas oublié quel druide l'avait vaincu lors de la Guerre des Anciens.[16]

Cor de cénarius

Lorsqu'enfin Archimonde parvint à atteindre l'arbre et le Puits d'éternité qu'il protégeait, Malfurion donna le signal en soufflant dans la corne de Cénarius depuis le sommet du Mont Hyjal. Ils infusèrent alors l'immortalité de leur race, ainsi que les énergies d'une multitude d'esprits elfes de la nuit à l'Arbre-monde. L'arbre projeta une gigantesque salve d'énergie qui tua instantanément Archimonde. Privées de commandant, les forces de la Légion ardente qui restaient sur Azeroth furent submergées par la puissance combinée des armées de la Horde, des humains et des elfes de la nuit.[17]

La Terreur des Flots

WC3RoC logo 16x32 Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III.

Malfurion TFT

Peu de temps après la Troisième guerre, Malfurion fut averti par un messager envoyé par Maiev Chantelombre, des actions d'Illidan et de sa demande d'aide.[18]

Tyrande et Malfurion voyagèrent sur les îles brisées pour venir tous deux à la rescousse de Maiev, malheureusement Illidan leur échappa de peu.[19] Poursuivant Illidan, Malfurion, accompagné de Tyrande et Maiev, accosta sur les rives de Lordaeron. Malfurion laissa les deux femmes ensemble et partit communier avec la nature meurtrie.[20] Empli de colère et de perplexité, il découvrit Illidan et un groupe de nagas en train de canaliser un sort qui déchirait Norfendre en deux. Il quitta alors la forêt et alla avertir les elfes de la nuit de cette nouvelle catastrophique.[21]

C'est alors que Maiev lui annonça que Tyrande avait été tuée alors qu'elle escortait le prince Kael'thas Haut-soleil et ses elfes de sang. Elle précisa que Tyrande avait été entraînée dans cette situation à cause d'Illidan. Ceci emplit Malfurion de rage et il partit, accompagné de Maiev et des elfes de sang, traquer Illidan et mettre fin à son sort destructeur. Malfurion apprit deux choses cruciales. La première était qu'Illidan tentait de vaincre un ennemi mutuel : le roi Liche. La deuxième était que Maiev avait menti : il était très probable que Tyrande soit encore vie et qu'elle ait urgemment besoin d'aide. Illidan se porta volontaire pour porter secours à Tyrande.[22]

Après une discussion animée, Malfurion admit que les nagas seraient plus rapides pour rejoindre Tyrande, étant donné qu'elle avait été emportée par les eaux du fleuve Arevass. De plus, il était évident que bien qu'il soit devenu un démon, Illidan était toujours amoureux de Tyrande. Lorsqu'Illidan revint de sa mission accompagné de Tyrande saine et sauve, Malfurion ne put contenir sa joie. [23]

Illidan avait causé beaucoup de ravages et de souffrances, mais il était impossible pour Malfurion de remettre son frère en prison ou de le condamner à mort après ce qu'il venait de faire pour Tyrande. C'est pourquoi Malfurion décida de laisser Illidan en liberté, mais il fit jurer au démon de ne plus jamais mettre en danger les elfes de la nuit. Illidan ouvrit une porte vers l'Outreterre et Maiev arriva juste au moment où Illidan l'emprunta. Sans la moindre hésitation, Maiev et ses partisanes franchirent également la porte. Malfurion n'avait plus qu'à prier que, dans sa poursuite fanatique d'Illidan, Maiev ne cause pas davantage de catastrophes que le démon lui-même.[24]

L'après-guerre

Peu après la Troisième guerre, Malfurion se lia d'amitié avec Hamuul Totem-runique qui avait été admiratif devant les pouvoirs utilisés par les druides lors de la bataille du mont Hyjal. Malfurion accepta de lui enseigner le druidisme malgré l'opposition de son ancien élève Fandral Forteramure qui tint des propos xénophobe à l'encontre de Hamuul. Malfurion bénit son nouvel élève avec le toucher de la nature et l'aida à devenir le premier archidruide tauren.[1]

Affirmant que l'immortalité des elfes de la nuit pouvait être restaurée, l'archidruide Fandral Forteramure suggéra de faire pousser un second Arbre-monde, bien que les dragons aient refusé de les y assister. Malfurion refusa catégoriquement, arguant que sans la bénédiction des dragons, l'arbre serait une abomination. Lorsque Malfurion tomba dans un mystérieux coma, Fandral devint le nouveau chef des druides. Son premier acte fut de persuader le reste du Cercle cénarien de faire pousser un second Arbre-monde qu'ils baptisèrent Teldrassil mais contrairement à ce qu'il espérait, le nouvel Arbre-monde ne restaura pas l'immortalité des elfes. La cause de l'état de Malfurion demeura indéterminée. Tyrande est celle qui découvrit le corps comateux de Malfurion dans son refuge des saisons à Reflet-de-Lune. Terriblement inquiète, elle convoqua le Cercle cénarien et quelques Sœurs d'Elune. Les druides l'informèrent que lorsque Malfurion avait été vu pour la dernière fois, il était en pleine méditation et qu'aucune trace d'intrus n'avait été découverte en Reflet-de-Lune.[4]

Malgré des investigations poussées, les druides restèrent perplexes. La forme onirique de Malfurion se serait d'une manière ou d'une autre séparée de son corps. Le Cercle cénarien tenta à plusieurs reprises de rappeler son esprit à l'intérieur de son corps, mais en vain. Le Cercle essaya également de le contacter au sein même du Rêve d'émeraude, sans plus de résultats. Enfin, les druides firent appel à Ysera, mais même elle ne put retrouver ou contacter Malfurion. Il semblait qu'il se soit égaré dans le Rêve d'émeraude.[4]

Les Sœurs d'Elune ne purent apporter plus de renseignements concernant la situation de Malfurion ou l'existence d'un possible remède. Elles ne purent qu'affirmer que son corps était en parfaite santé. La seule chose qui leur était possible de faire était de placer des enchantements sur son corps afin de le garder en bonne santé pendant son coma.[4]

Le Cercle cénarien décida qu'il serait préférable de laisser le corps de Malfurion à l'endroit où il avait été trouvé, dans le refuge des saisons en Reflet-de-Lune. Tout le monde était d'accord pour penser qu'ainsi, l'esprit de Malfurion aurait plus de chances de retrouver son corps.[4]

Bien plus tard, il fut découvert que Fandral Forteramure était celui qui empêchait Malfurion de regagner son corps, en utilisant de la Fibre d'aurore comme un poison qui le tuait lentement mais surement.[25]

World of Warcraft

WoW Icon 16x16 Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.
Tyrande se rendit régulièrement en secret à Reflet-de-Lune pour voir à Malfurion. Le Cercle cénarien et plusieurs prêtresses d'Elune surveillèrent son corps, mais celui-ci ne donna aucun signe d'amélioration. La mystérieuse condition de Malfurion fut un secret pour la plupart des gens, à part pour les personnes les plus haut placées des Sœurs d'Elune et du Cercle cénarien. Toutefois, il y avait de grandes interrogations à propos de cette absence prolongée et remarquée de la vie publique.[4]

Malfurion WoW

En réalité Malfurion découvrit qu'un étrange mal consumait le rêve d'émeraude et l'empêchait de regagner son corps. Aux cotés de Cenarius et Ysera, Malfurion combattit ce qu'ils appelèrent le Cauchemar d'émeraude. Mais de nombreux membres du vol vert furent corrompus. Malfurion alerta Remulos de la situation et lui demanda de préparer les races mortelles à affronter le cauchemar. Bien qu'il était prisonnier au sein du Rêve d'Émeraude, le lien avec son jumeau Illidan lui permit de découvrir ce que son frère était en train d'entreprendre en Outreterre. Cependant, Malfurion estima que la défaite d'Illidan contre Arthas l'avait poussé dans la folie et il craignait devoir bientôt à nouveau l'affronter.[26]

Lorsque des aventuriers investirent le Temple d'Atal'Hakkar dans le but de s'emparer du fragment vert du sceptre des sables changeants en possession d'Eranikus, Malfurion leur apparut sous sa forme onirique. Il leur révéla que Eranikus avait succombé à la corruption des dieux très anciens et était devenu l'un des serviteur du cauchemar d'émeraude. Malfurion savait que Eranikus avait pour but d'entrer en Azeroth pour détruire son corps endormi. Cependant il confia à ses aventuriers que l'unique solution pour s'emparer du fragment vert était d'invoquer Eranikus et de le purifier de sa corruption.[27]

Hurlorage

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Tandis que la guerre contre le cauchemar d'émeraude s'intensifiait, Malfurion fut capturé par celui qui en était le dirigeant. Le Seigneur du cauchemar le maintint prisonnier en transformant sa forme onirique en arbre et le tortura. En se servant des pouvoirs de Malfurion, le seigneur du cauchemar augmenta significativement l'impact du cauchemar d'émeraude.

Dans l'espoir d'être libérer, Malfurion échafauda un plan minutieux à l'insu de son geôlier. Pour cela il avait besoin d'attirer Thura, la nièce de Broxigar et héritière de la Hache de Cenarius fabriqué par ses soins pendant la guerre des anciens puis enchanté par son mentor, dans le Rêve d'Émeraude. Il provoqua à Thura de faux rêves mettant en scène sa propre trahison ayant entraîné la mort de Broxigar. Il savait qu'ainsi Thura chercherai coûte que coûte à se venger. Si Malfurion parvenait à pousser Thura à frapper l'arbre qui piégeait sa forme onirique dans le rêve d'émeraude avec la Hache de Cenarius, il pourrait se libérer de l'emprise du seigneur du cauchemar.

Cependant Tyrande, qui s'était aventurée dans le Rêve d'Émeraude à sa recherche dans l'espoir de le sauver, faillit malgré elle compromettre son plan en tentant d'arrêter Thura. Finalement Thura parvint à frapper d'un coup de hache l'arbre qu'était devenu la forme onirique de Malfurion, brisant ainsi le sort et l'emprise du Seigneur du cauchemar. Tandis que Ysera et les membres du Vol vert volaient à son secours, Malfurion comprit trop tard qu'il avait servit d'appât pour le compte du seigneur du cauchemar qui séquestra la maîtresse du rêve.

Artwork roman Hurlorage

Malfurion regagna enfin son corps restait à Reflet-de-lune, prêt à en finir avec le cauchemar d'émeraude. Malheureusement, grâce à la capture d'Ysera, Malfurion découvrit horrifié que le cauchemar d'émeraude n'était plus seulement contenu dans le rêve, mais avait envahit également Azeroth. Il adopta sa forme de corbeau des tempête et se dirigea en tout hâte vers la capitale des elfe de la nuit. Lorsqu'il contempla pour la première fois Teldrassil, Malfurion ressentit immédiatement sa corruption et ne comprit pas pourquoi aucun des druides n'avait décelé le mal dont l'arbre-monde était victime. En pénétrant dans Darnassus, Malfurion se dirigea vers l'Enclave cénarienne où il découvrit stupéfait Hamuul Totem-runique, Naralex et Shandris Pennelune, prisonniers de Fandral Forteramure. C'est alors qu'il comprit que son ancien élève était manipulé par le seigneur du cauchemar et avait trahi son peuple. Il parvint à libérer les trois otages de Fandral, et avec leurs aide et celles des autres druides, Malfurion le mis hors d'état de nuire. Par la suite, il arracha le greffon responsable de la corruption de Teldrassil et découvrit l'identité du seigneur du cauchemar: Xavius.

Malfurion déploya tous ses pouvoirs druidiques afin d'achever la guérison de Teldrassil, ce qui attira Alexstrasza qui décida de bénir l'arbre-monde. La lieuse-de-vie informa Malfurion, que le cauchemar était en train de sceller tous les portails permettant d'accéder physiquement au Rêve d'Émeraude. Il rallia Broll , Hamuul et les autres druides pour un assaut ultime contre Xavius. Puis il contacta mentalement Varian Wrynn, Baine Sabot-de-sang, l'Archimage Modera et des dizaines d'autres personnes influentes, et leur demanda d'unir leurs forces pour les aider à combattre le cauchemar d'émeraude sous des formes onirique. En ralliant les derniers défenseurs du rêve mené par Zaetar, Malfurion mit sur pied une armée qui s'évertua à occuper l'ennemi.

Xavius se joua de lui en utilisant Remulos qui incita Malfurion à se rendre dans le cauchemar pour sauver Tyrande. Cependant, il parvint à déjouer le piège et Xavius se révéla à lui. Les deux ennemies jurés s'affrontèrent au sein du Cauchemar d'émeraude et Malfurion parvint à neutraliser Xavius/Remulos. Il s'empressa alors de libérer Tyrande et le couple s'échappa. Malfurion découvrit par la suite que Xavius tirait son pouvoir d'un dieu très ancien. Pour en finir avec le cauchemar, il coordonna les différents défenseur d'Azeroth affrontant la menace. Finalement, Malfurion déchaîna toute sa puissance simultanément sur Xavius en Azeroth et dans le rêve d'émeraude pour le vaincre une nouvelle fois.

Avec la défaite du seigneur du cauchemar, le rêve fut libéré de son emprise. Cependant Malfurion découvrit que le cauchemar subsistait dans un petit recoin du rêve appelé la Faille d'Aln qui communiquait avec le Néant distordu et la Ténèbre de l'au-delà.

Peu après, Malfurion honora la promesse fait à Tyrande et l'épousa à Darnassus. Le couple convia Varian, Rhonin ainsi que bien d'autres dignitaires et reçut même les meilleurs voeux de la part de Thrall le chef de guerre de la Horde.[25]

L'effondrement: Prélude au Cataclysme

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Ayant retrouvé sa place de co-dirigeant des elfes de la nuit, l'une de ses premières visites officielles fut à Forgefer lors de l'hommage à Magni Barbe-de-bronze après sa pétrification.[28]

Les racines de la foi

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Malfurion et Tyrande-0

Lorsque le cataclysme survint, Malfurion envoya ses druides évaluer la situation dans les différentes colonies elfes de la nuit. Il découvrit notamment que le Bastion Pennelune était en proie à une invasion de nagas.

Lorsque contre son avis, Tyrande s'y rendit seule dans l'espoir de sauver leur fille adoptive Shandris, Malfurion se hâta de rejoindre son épouse sur l’Île de Sardor. Le couple extermina sans difficulté les nombreux nagas présent et sauvèrent Shandris grièvement blessée. Par la suite, Malfurion assista à la cérémonie funéraire donné à Darnassus en hommage aux victimes du cataclysme.[29]

Coeur de Loup

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

En conséquence du cataclysme, Malfurion et Tyrande décidèrent d'organiser un sommet avec tous les représentants des différentes factions de l'Alliance, à Darnassus. Il cherchait à maintenir l'unité au sein de cette Alliance qui devait faire face à une Horde plus agressive que jamais depuis que Garrosh étaient devenu le nouveau chef de guerre. Malfurion avait également pour but de proposer l'intégration des worgens de Gilnéas au sein de l'Alliance. L'archidruide se sentait responsable de la malédiction qui touchait les gilnéens.

Malheureusement, il dut faire face à un Varian Wrynn qui s'y opposa farouchement, nourrissant une certaine rancoeur à l'égard du roi Genn Grisetête. Cependant Malfurion ne renonça pas et manoeuvra habilement afin de réconcilier les deux rois. En parallèle, Malfurion fut confronté à une série de meurtres en Teldrassil, qui visaient spécifiquement les biens-nés de Shendralar récemment réintégrés dans la société elfe de la nuit. Avec l'aide de Jarod Chantelombre, il traqua les assassins, cependant Malfurion tomba dans un piège destiné à le tuer mais survécut. Retenu prisonnier par son agresseur, il découvrit son identité : Maiev. Cette dernière reprochait à l'archidruide d'être responsable des maux causés par Illidan et le fait d’œuvrer à la réintégration des bien-nés qui ont tant fait souffrir les elfes de la nuits dans le passé.

Heureusement, Jarod Chantelombre le retrouva et le libéra. Ensemble, ils parvinrent à empêcher Maiev de mettre en oeuvre son plan d'extermination des bien-nées. Les manœuvres pour réconcilier Genn Grisetête et Varian Wrynn ayant porté leurs fruits, Malfurion parvint à convaincre tout les dirigeants de l'Alliance de revenir à Darnassus afin de débattre à nouveau de l'adhésion des Worgens dans leur rang. En observant le roi de Hurlevent, Malfurion ressentit la bénédiction de l'Ancien Goldrinn sur l'humain et l'Archidruide sut que l'Alliance pourrait compter sur Varian pour les diriger en ces heures sombres.

Cataclysme

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.

Sombrivage

Peu de temps après son réveil, Malfurion avait ressenti l'imminence du cataclysme et avertit tous les druides. Il découvrit que les ondes de choc que ce désastre engendrerait convergeraient vers Sombrivage. Il se rendit sur les lieux dans l'espoir de sauver la région et mobilisa tous ses pouvoirs pour l'empêcher d'être englouti par l'océan.[30]

Malfurion Sombrivage

Malfurion découvrit que les forces qui tentaient d'anéantir ces terres n'étaient pas d'ordre naturelle et décida de s'y opposer. Il chercha l'aide de l'Ancien Brunepatte[31], d'Aroom[32] et de Selenn[33] pour l'assister dans cette tâche. Malgré leurs efforts combinés, cela ne suffit pas et Malfurion décida de demander l'assistance du Vol vert. Cependant, Thessera la dragonne à qui il pensait demander de l'aide, avait été capturée par le Marteau du crépuscule ayant investi le rêve d'émeraude. Malfurion demanda à un aventurier de l'Alliance de bien vouloir tuer les sectateurs pour libérer Thessera.[34] Avec son aide, Malfurion parvint à empêcher la région d'être pulvérisée. Mais la présence des sectateurs étant toujours une menace, il ordonna aux druides du Bosquet des Anciens de se préparer à les combattre.[35]

Peu après, Malfurion découvrit que les nagas étaient alliés au Marteau du crépuscule. Il confronta la reine Azshara pour l'empêcher de s'emparer du Cor des Anciens. Cette dernière lui révéla qu'elle n'avait nul besoin de le combattre car son objectif premier était de le tenir occupé ici tandis que ses alliés envahissaient le Mont Hyjal. Malfurion usa de ses sens et découvrit qu'elle ne mentait pas. Nordrassil courant un grand danger, il quitta en toute hâte Sombrivage pour rallier les Gardiens d'Hyjal.[36]

Mont Hyjal

Au Mont Hyjal, Malfurion dirigea les gardiens d'Hyjal dans leur combat contre le Marteau du crépuscule [37] et les serviteurs de Ragnaros.[38] Pour éliminer le Baron Geddon qui était à la tête des élémentaires de feu ayant envahi la région, Malfurion eut l'idée d'utiliser le baton du prophète des flammes. Son plan pour l'affaiblir assez pour que ses druides puissent l'immobiliser fonctionna. [39]

Quelques temps plus tard, Malfurion aux cotés d'Hamuul, accompagna Cénarius dans le bastion de Ragnaros en Hyjal. Son mentor combattit le seigneur du feu pendant qu'il s'évertuait à briser les défenses du seigneur du feu. Le trio parvint à le repousser dans les terres de feu, mais Malfurion savait que tôt ou tard Ragnaros ferait son retour pour tenter une nouvelle fois de réduire Nordrassil en cendre. [40]

Liens élémentaires

Malfurion rencontra les Aspects, Thrall et Aggra sous les racines de Nordrassil, pour combiner les pouvoirs du Cercle terrestre et du Cercle cénarien. Ils cherchaient ainsi à accélérer la guérison d'Azeroth des conséquences du cataclysme. Malheureusement, alors que leur rituel était sur le point de débuter, ils furent attaqués par le Marteau du crépuscule qui détruisit le lien avec les éléments de Thrall. Furieux, Malfurion se rua sur celui qui les dirigeait, prêt à lui faire payer chèrement, et découvrit avec stupeur qu'il s'agissait de Fandral Forteramure. Après le départ de leur ennemi, Malfurion quitta les lieux et se rendit à Reflet-de-lune pour les avertir du danger.[41]

Plus tard, lorsque Thrall fut sauvé, il assista à son union avec Aggra au Mont Hyjal, sous les racines de Nordrassil.[42]

Rage sur les terres de feu

Décidé à en finir avec la menace de Ragnaros, Malfurion en compagnie d'Hamuul, Sayna Coursetempête et Omnuron, coordona ses druides afin d'ouvrir un portail vers les Terres de feu depuis Hyjal. Il dut faire face à une puissante druidesse de la flamme qu'il reconnu: Leyara.[43] Malheureusement le plan se retourna contre eux et les serviteurs de Ragnaros surgirent du portail pour repousser Malfurion et ses alliées jusqu'au Sanctuaire de Malorne.[44] Afin d'aider les gardiens d'Hyjal assiégés de toutes part, Malfurion utilisa son pouvoir pour aider à la résurrection de Malorne. Il s'évertua à sa tâche tandis que ses alliées des Gardiens d'Hyjal le protégèrent contre les assaillants et refusa d'abandonner son rituel malgré la demande de son mentor Cénarius, convaincu que Ragnaros ne se contenterai pas d'envoyer de simple soldats pour les combattre. Et il s'avéra qu'il avait vu juste, le Seigneur Rhyolith les attaqua mais le rituel de Malfurion fonctionna et Malorne entra en Azeroth, chassant dès son arrivé le lieutenant de Ragnaros.[45]

Quelques jours plus tard, Malfurion découvrit la "mort" d'Hamuul des mains de Leyara. Cependant il savait que l'heure n'était pas à pleurer les pertes et qu'il fallait frapper les terres de feu sans attendre. Il mena les gardiens d'Hyjal au-delà du portail menant au Terres de feu où il y établit une tête de pont.[46] Malgré le fait qu'il savait qu'il menait son peuple à une mort probable, Malfurion était déterminé à résister à Ragnaros. Pour l'aider à affronter les forces ennemies, il demanda l'aide des gardiennes de l'ombre[47] et des druides de la serre [48].

Malfurion pensait que même si leur campagne dans les terres de feu portait ses fruits et que Ragnaros venait à être vaincu, un jour, un nouveau seigneur du feu émergerai et pourrait menacer Hyjal. Pour palier à cette menace il décida de faire croître un "arbre sentinelle" qui abriterait et protégerai un groupe de druides destiné à veiller éternellement sur ce monde désolé. Pendant de longues semaines, avec l'aide des gardiens d'Hyjal Malfurion tint la ligne de front aux portes de la forteresse de Ragnaros, empêchant ses serviteurs de flammes de déferler en Hyjal. Lorsque les Gardiennes localisèrent Leyara dans les Terres de feu, Malfurion la confronta et tenta de lui faire retrouver la raison en vain. Avec l'aide de l'Archidruide Hamuul Totem-runique guéri de ses blessures, Malfurion n'eut d'autre choix que de la tuer.[49]

Finalement un groupe de champions d'Azeroth assiégea la demeure du Seigneur du feu et le combattit. Lorsque Ragnaros acculé, tenta de trouver refuge dans les profondeurs de son bassin de lave, Malfurion accompagné, de Cénarius et Hamuul, firent irruption et l'empêchèrent de fuir en figeant la lave à l'aide de leur pouvoirs. Par la suite, Malfurion assista les champions d'Azeroth pour en finir définitivement avec Ragnaros.[50]

Jaina: Le déferlement

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Alors que Theramore était sur le point d'être attaqué par la Horde, Malfurion et Tyrande décidèrent d'y envoyer Shandris Pennelune pour aider Jaina à la défense de sa cité. Après la destruction de Theramore, Malfurion et Tyrande furent plus qu'enclin à aider Varian Wrynn à briser le blocus maritime sur Kalimdor, opéré par la Horde. Il dépêcha Broll Mantelours auprès du roi à Hurlevent pour l'en informer.[51]

Crimes de Guerre

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Malfurion n'assista pas au procès de Garrosh en Pandarie. Cependant au cours d'un diner à Darnassus avec Tyrande, elle lui raconta qu'elle avait été désignée comme accusatrice pour le procès, Malfurion s'en inquiéta. Il jugeai que ce rôle ne convenait pas à la nature même de son épouse et pensait que tenir un discours incitant à la haine pourrait la changer.[52]

Warlords of Draenor

WoD Cette section concerne des contenus exclusifs à Warlords of Draenor.

Tandis que Malfurion séjournait à Reflet-de-Lune, un champion d'Azeroth de retour de Draenor WoD lui apporta un objet inconnu vibrant d'une puissance cauchemardesque, découvert en possession d'Archimonde. Avec horreur, Malfurion découvrit qu'il s'agissait d'un fragment du pouvoir du cauchemar d'émeraude. L'Archidruide conscient du grand danger qui planait sur Azeroth, décida de se rendre en toute hâte en Val'sharah pour chercher des conseils.[53]

Legion

Legion-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Après la mort de Varian Wrynn, Malfurion se rendit à Hurlevent lui rendre hommage lors de ses funérailles. Il déclara que malgré cette défaite essuyée contre la légion ardente, l'Alliance devait parvenir à trouver son équilibre. Peu après, Jace Sombretisse se présenta aux dirigeants de l'Alliance dans la salle du trône d'Hurlevent pour les informer que les gardes d'Hurlevent avaient été infiltrés par les démons. La présence des Illidari mit mal à l'aise Malfurion.[54] Lorsque les démons tentèrent d'assassiner Anduin dans la salle du trône, Malfurion fut l'un de ses protecteurs.[55]

A la suite de ces événements, Malfurion se rendit à Reflet-de-Lune afin d'y ouvrir une voie rapide vers la Sylverêve en Val'sharah. Pour accomplir le rituel nécessaire à la création du portail, il requit l'aide de Naralex, Hamuul et Zen'tabra.[56] Cependant, Malfurion confia à un champion d'Azeroth druide, la tâche de rejoindre Val'sharah tandis qu'il s'assurait que les défenses de Reflet-de-Lune seraient assez solide contre les attaques de la Légion ardente.[57]

Quelques temps plus tard, Malfurion rejoignit à son tour la Sylverêve où il eu vent des exploit du champion d'Azeroth druide et décida de le nommer archidruide du Cercle cénarien.[58] Avant de partir à la recherche de son mentor Cénarius pour requérir son aide contre la légion ardente, Malfurion invita le champion d'Azeroth archidruide à travailler de concert avec le seigneur du ciel Omnuron.[59]

Par la suite, il informa Khadgar qu'un des piliers de la création, les Larmes d'Elune, était en Val'sharah où il fut rejoint par un champion d'Azeroth envoyé pour l'assister.[60] Ensemble, ils se mirent en quête de Cénarius et découvrirent avec stupeur que le mentor de Malfurion avait été touché par une corruption familière.[61] Tandis qu'il restait au chevet de Cénarius, Malfurion demanda au champion d'Azeroth de convoquer les archidruides de Val'sharah afin de l'aider à invoquer Ysera. Il pensait que la mère du Vol vert saurait surement quel mal touchait son mentor.[62] Comme il le souhaitait, Elothir et Koda Griffe-d'Acier le rejoignirent mais il découvrit que Thaon Griffelune avait succombé, victime de la corruption de Xavius.[63]

Les trois archidruides usèrent de leurs pouvoirs et parvinrent à invoquer Ysera. Malfurion découvrit de sa bouche que Xavius et la Légion ardente étaient les responsables de l'état de Cénarius. Ysera l'informa que Shaladrassil avait également succombé au cauchemar d'émeraude et servait désormais à répandre la corruption.[64] Peu après, la corruption de Xavius acheva d'emporter Cénarius dans le Cauchemar d'émeraude. Hors de lui, Malfurion pris sa forme de vol et partit tête baissé à la recherche de Xavius pour lui faire payer cet acte.[65]

Malfurion capturé par Xavius

Malheureusement il sous-estima le pouvoir de Xavius qui le fit prisonnier. XaviusLe seigneur du cauchemar se servit de son otage pour attirer Ysera à lui et parvint à la corrompre grâce au pouvoir des larmes d'Elune dont il était parvenu à s'emparer.[66] Par la suite, Malfurion fut conduit sous les racines de Shaladrassil où Xavius pris un malin plaisir à le torturer mentalement et physiquement. Cependant, un groupe de valeureux champion d'Azeroth investit le Fourré Sombrecœur et parvint à vaincre l'Ombre de Xavius. Libéré, Malfurion prit conscience que la véritable forme de Xavius subsistait au plus profond du cauchemar d'émeraude et qu'il demeurait donc une menace qu'il fallait éliminer.[67]

Déterminé à affronter et éliminer une nouvelle fois Xavius, Malfurion s'attaqua au cauchemar d'émeraude avec l'aide de nombreux champions d'Azeroth. Il découvrit que Il'gynoth, un concentré pur de la corruption du cauchemar, agissait comme une tumeur sur Shaladrassil et tentait d'atteindre le cœur d'Azeroth.[68] Il découvrit également que la forme onirique de celle qu'il considérait comme une sœur, Elerethe Ranfarouche, était désormais corrompue. Il comprit que cette dernière tentait d'empoisonner les esprits des taurens de Mulgore, convaincu que Hamuul avait joué un rôle dans son assassina par le marteau du crépuscule. Malfurion n'eut d'autres choix que d'exhorter les champions d'Azeroth l'assistant à l'éliminer.[69] Finalement, après avoir vaincu les serviteurs du cauchemar, Malfurion découvrit que Xavius se servait de Cénarius pour protéger l'accès qui conduisait à lui. Les champions d'Azeroth l'affrontèrent pour le tenir occupé tandis que Malfurion accomplissait un rituel de purification. Cénarius fut ainsi libéré de l'emprise de Xavius. Cependant, le seigneur du cauchemar demeurait invaincu. Malfurion désirait ardemment plonger dans la Faille d'Aln pour l'affronter et le détruire mais il savait qu'il n'aurait put user de ses pouvoirs et aurait été vulnérable. Il chargea les champions d'Azeroth de cette tâche dont ces derniers s'acquittèrent.[70]

Malfurion fut présent à Hurlevent aux cotés des autres dirigeants de l'Alliance, afin de féliciter le champion de l'Alliance pour ses prouesses martiales contre la Horde.[71]

Dans le jeu de rôle

RPG-inline Le contenu de cette section est exclusif au Jeu de rôle Warcraft et ne constitue pas une référence.

Traditionnellement dans la société elfe de la nuit, seul le genre masculin pouvait prétendre à devenir druide tandis que seule la gente féminine pouvait rejoindre l'ordre des sentinelles. Après la Troisième guerre qui a vu d'énormes pertes parmi les elfes de la nuit, Malfurion et Tyrande décidèrent d'abolir ces restrictions.[72]

Personnalité

Malfurion JDR

Malfurion est le sage et pacifiste dirigeant des druides elfes de la nuit. Il est assez paternel envers eux et prend un grand plaisir à aider son peuple à réfléchir par eux-mêmes en prenant conscience de l'environnement qui les entourent. Il préfère ne pas résoudre directement les problèmes des gens, ou donner des réponses explicites, mais plutôt fournir des allusions et des conseils utiles pour qu'ils puissent achever leurs découvertes seules. Il est reconnaissant envers les orcs et l'armée humaine pour leur aide contre la légion ardente et accueille les visiteurs de ces races à bras ouvert. Il tient aussi un grand respect pour les taurens et les nains. Cependant, Malfurion considère les haut-elfes et les gobelins comme extrêmement désagréables et les expulsera d'Orneval à chaque fois qu'il en rencontrera. La politique de la Horde et de l'Alliance n'ont que peu d'intérêt pour Malfurion puisque, dans son esprit, les besoins de son peuple et de leur milieu de vie, dépasse ce qu'il juge comme de petites rivalités entre les autres races. Les visiteurs qui font preuve d'un respect approprié pour la nature et ses habitants sont chaleureusement salué par Malfurion et ses druides. Ils accueillent des étrangers pendant de courtes périodes en leurs offrant abri et nourriture. Cependant, Orneval est la demeure sacrée des elfes de la nuit et Malfurion n'apprécie ou ne tolère guère les visites prolongés des membres des autres races. Les émissaires et les aventuriers de passage sont les bienvenue, mais les colons ainsi que ceux qui tente d'exploiter les ressources naturelles de ces terres, sont immédiatement expulsé.[73]

En combat

Malfurion fait appel à la nature pour l'aider dans la bataille. Il s'appuie sur des créatures invoquées, tréants, dryades, guerriers elfes de la nuit et autres alliés en les soutenant avec sa magie et en agissant comme leur général. Si Malfurion est rencontré seul, il utilise ses sorts et capacités pour s'échapper dans les forêts et revenir plus tard avec de l'aide. Malfurion manipule habituellement un bâton portant le nom de "Whitheroak".[73]

Notes

  • Dans Warcraft III il fut nommé seulement Furion. Il a plus tard été révélé que Furion ou Mal étaient des diminutif utilisés essentiellement par ses proches.
  • Lors du déroulement originel de la Guerre des Anciens, Malfurion n'a pas affronté et tué Hakkar le dresseur de molosses. Ce dernier à survécu et trouva la mort lors de la Troisième guerre. Ce changement dans l'histoire est l'une des conséquences de la présence de Rhonin, Broxigar et Krasus qui furent renvoyés dans le temps à la période de la guerre des anciens.[3]
  • Dans le Manuel de Warcraft III il est indiqué que Malfurion est agé de 15 032 ans lors de la Troisième guerre. Cette information semble ne plus être valide avec la sortie de Chroniques Volume 1 qui indique que les premiers Trolls sombre se sont installés sur les rives du Puits d'éternité 15 000 ans avant l'ouverture de la Porte des ténèbres.
  • Au cours de la guerre des Anciens Malfurion à affronté et tué le démon Kathra'natir.[74]
  • Dans le jeu Hearthstone: Heroes of Warcraft, Malfurion est le héro qui incarne la classe jouable druide.
    • Avec l'extension "Les chevaliers du trône de glace", il est possible de l'incarner en tant que serviteurs du roi-liche sous le nom de Malfurion le putride.
  • Malfurion est l'un des héros jouables dans Heroes of the storm.
  • Malfurion est l'auteur d'un livre nommé "Encyclopédia Botanica"[75]
  • Il semblerait que Malfurion ai visité Dalaran au début de la troisième invasion de la Légion ardente sur Azeroth, en témoigne un pièce qu'il aurait jeté dans la fontaine à souhait.[76]
  • Bien qu'ils soient très différents, l'apparence de Malfurion et de son frère jumeau Illidan comporte beaucoup de similitudes. Tout deux ont une paire de corne, des ailes, des tatouages sur le torse et des pieds reflétant leur nature.
  • Malfurion est visible dans l'instance Puits d'éternité qui invite les joueurs à revivre les derniers instants de la Guerre des Anciens à ses cotés.
  • Pendant la semaine des enfants, Malfurion accorde une paire d'ailes temporaire au jeune humain orphelin Randis venu le rencontrer.[77]
  • Thrall à un grand respect pour lui et l'appel "Maître Malfurion".
  • Malfurion a visité Dalaran lorsque la cité survolait les îles brisées et a jeté une pièce dans sa fontaine à souhait.[78]
  • La rumeur veut que les sabres-tempêtes ont été nommés d’après lui, à cause de son caractère tempétueux.[79]
  • Malfurion est visible lors de la série de quête en Haut-Roc mettant en scène le passé de Huln pendant la guerre des anciens.[80]

Hearthstone

100px-Hearthlogo
Cet article ou section contient des informations exclusif à Hearthstone: Heroes of Warcraft. Gardez à l'esprit que leurs canonicité reste à déterminer.
Tandis que Malfurion était impuissant face à une présence obscure qui absorbait la force vitale de la nature, il accepta le pouvoir offert par Gul'dan pour tenter de la sauver. Malheureusement, il devint l'un des serviteurs du roi-liche connu sous le nom de Malfurion le Putride. Obéissant à son nouveau maître, Malfurion corrompu la nature et s'attira la colère de Rexxar. Ils s'affrontèrent et grâce à ses nouveaux pouvoirs, Malfurion n'eut aucun mal à vaincre le chasseur. Cependant, lorsque Rexxar à son tour devint un chevalier du trône de glace, Malfurion fut vaincu.[81]

Galerie

Références

  1. 1,0 et 1,1 Guide Visuel d'Azeroth (Article sur Malfurion)
  2. Quête:Éveils
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4, 3,5 et 3,6 Roman: La guerre des anciens - Le puits d'éternité
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4, 4,5, 4,6, 4,7 et 4,8 L"encyclopédie Warcraft / Malfurion
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3 et 5,4 Roman: La guerre des Anciens 2 - L'âme du dragon
  6. 6,0 et 6,1 Roman: La guerre des Anciens 3 - Lapocalypse
  7. 7,0, 7,1, 7,2, 7,3 et 7,4 World of Warcraft: Chroniques Volume 1 - Chapitre IV Un nouveau monde
  8. 8,0 et 8,1 BD World of Warcraft T15: La malédiction des Worgens 3
  9. 9,0 et 9,1 BD World of Warcraft T13 La malédiction des worgens
  10. 10,0 et 10,1 BD World of Warcraft T14 La malédiction des worgens 2
  11. Warcraft III: Campagne Elfe de la nuit - Chapitre 3 Le réveil d'Hurlorage
  12. Warcraft III : Campagne Elfe de la nuit - Chapitre 4 Le réveil des druides
  13. Warcraft III - Campagne Elfe de la nuit - Chapitre 5 Frère de sang
  14. Warcraft III campagne Elfe de la nuit - Chapitre 6 Un avenir de feu et de larmes
  15. Warcraft III Campagne Elfe de la nuit - Interlude Le dernier gardien
  16. Warcraft III Campagne Elfe de la nuit - Chapitre 7 Le crépuscule des cieux
  17. Warcraft III : Campagne Elfe de la nuit - Cinématique La fin de l'éternité
  18. Warcraft III The Frozen Throne: Campagne des sentinelles - Interlude, Affaires en cours
  19. Warcraft III The Frozen Throne: Campagne des sentinelles - Chapitre 5, Equilibrage
  20. Warcraft III The Frozen Throne: Campagne des sentinelles - Chapitre 6 Eclats de l'Alliance
  21. Warcraft III The Frozen Throne: Campagne des sentinelles - Interlude, La vision de Malfurion
  22. Warcraft III The Frozen Throne: Campagne des sentinelles - Chapitre 7 Les ruines de Dalaran
  23. Warcraft III The Frozen Throne: Campagne des sentinelles - Chapitre 8, Les frères Hurlorage
  24. Warcraft III The Frozen Throne: Campagne des sentinelles - Final, La croisée des chemins
  25. 25,0 et 25,1 Roman: Hurlorage
  26. Quête: L'éveil des légendes
  27. Quête: Eranikus, le tyran du rêve
  28. Roman: L'effondrement: Prélude au cataclysme
  29. Nouvel: Tyrande Murmevent - Les racines de la foi
  30. Quête: Le retour de Malfurion
  31. Quête: Cette terre est dans leurs veines
  32. Quête: Le dernier indomptable
  33. Quête: Le protecteur d'Ameth'Aran
  34. Quête: Le rêve d'émeraude
  35. Quête: Monter l'offensive
  36. Quête: L'offrande à Azshara (scène au cours de la quête)
  37. Quête: Sus au Marteau du crépuscule
  38. Quête: Le brise-flammes
  39. Quête: Le retour du baron Geddon
  40. Quête: Le seigneur du feu
  41. Quête: Le sommet de Nordrassil (événement pendant la quête)
  42. Quête: Liens élémentaires: Le serment (événement en rendant la quête)
  43. Quête: Un rituel de flammes
  44. Quête: Pris par surprise
  45. Quête: Le sanctuaire ne doit pas tomber
  46. Quête: Au-delà des portes de l'enfer
  47. Quête: Les gardiennes de l'ombre
  48. Quête: Les druides de la Serre
  49. Quête: Dans les profondeurs
  50. Raid : Terres de feu- Combat contre Ragnaros ( Mode héroique suelement)
  51. Roman: Jaina - Le déferlement
  52. Roman: Crimes de guerre
  53. Quête: Des eaux sombres
  54. Quête: Le lion terrasé
  55. Quête: Des démons parmi nous
  56. Quête: Le chemin du rêve
  57. Quête: En route pour la Sylverêve
  58. Quête: L'ascension du cercle
  59. Quête: Ce que dit le vent
  60. Quête:Les derniers détails
  61. Quête: Cénarius, gardien du Bosquet
  62. Quête: L'appel de la nature
  63. Quête: Retour au bosquet
  64. Quête: La reine d'émeraude
  65. Quête: Les dés sont jetés (événement lors de la quête)
  66. Quête: Sur les traces du démon
  67. Quête: Fourré Sombrecoeur: plongeon dans le cauchemar
  68. Raid: Le cauchemar d'émeraude - Boss: Il'gynoth (déclaration de Malfurion)
  69. Raid: Le cauchemar d'émeraude - Boss: Elerethe Ranfarouche (Déclaration de Malfurion)
  70. Raid: Le cauchemar d'émeraude - Boss : Cénarius (Déclaration de Malfurion)
  71. Quête: Audience royale
  72. World of Warcraft The Role playing game: Alliance player's guide
  73. 73,0 et 73,1 Warcraft The role playing game: Shadow & Light
  74. Manga World of warcraft Legends volume 5
  75. http://fr.wowhead.com/item=130208/encyclopedia-botanica
  76. http://fr.wowhead.com/item=138902/piece-de-malfurion
  77. Quête: Malfurion est revenu !
  78. http://fr.wowhead.com/item=138902/piece-de-malfurion
  79. http://fr.wowhead.com/item=18902/renes-de-sabre-tempete-rapide
  80. Quête: La guerre de Huln: Hurlorage
  81. BD: Hearthstone: Nature pas morte

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.