FANDOM


Attention, cet article ne concerne que le Nobundo de notre ligne temporelle. Pour plus d'informations sur le Nobundo présent lors de Warlords of Draenor, merci de consulter : Nobundo (Warlords of Draenor).

Nobundo fut un draeneï redresseur de torts qui a perdu sa faculté de communier avec la Lumière après la bataille de Shattrath. Du fait du contact prolongé avec les énergies gangrénées, Nobundo devint un roué et le premier des roués et des draeneï à établir un lien avec les éléments avant de devenir chaman. Accepté par Velen, il en est l'un de ses plus proches conseillers et demeure l'un des plus puissants chamans d'Azeroth.

Histoire

Le premier chaman des Draeneï

Au cours des dernières années, le noble Velen, chef des draeneï, a reçu une vision…

Dans celle-ci, il a vu les Roués, des Draeneï autrefois en pleine santé qui avaient évolué à rebours pendant la meurtrière croisade d'extermination de la race draeneï par les Orcs. Selon la vision de Velen, les Roués retrouveraient leur puissance et aideraient leurs frères en exil.

La vision de Velen s’est concrétisée sous la forme de Nobundo, un ex-redresseur de tort draeneï qui avait régressé lorsque les orcs avaient massacré son peuple et détruit son monde. Comme les autres Roués, Nobundo a perdu tout contact avec la Lumière, mais il s’est aventuré dans les profondeurs des déserts de l’Outreterre pour méditer et prier, dans l’espoir de trouver un guide.

Après des décennies de silence, une voix inconnue finit par répondre enfin à ses prières. Ce n’était pas la Lumière qui lui chuchotait à l’oreille, mais le vent. La brise lui parlait de vérités perdues, de la puissance des éléments, de l’équilibre délicat des pouvoirs maniés par les chamans.

Nobundo écouta avec fascination et apprit tout ce qu’il put. Lorsqu’il estima que l’heure était venue, il quitta le désert et résolut à se servir de ses connaissances pour aider le peuple draeneï. Cependant, nombreux furent les réfugiés draeneï qui, pleins de préjugés, accueillirent la vision du roué avec scepticisme. Seul Velen, connu pour sa sagesse et sa perspicacité, ne rejeta pas Nobundo.

Velen avait déjà entendu parler de la philosophie des chamans, mais Nobundo lui révéla de nouvelles vérités. Les éléments sont sans âge ; ils s'étendent à travers le cosmos pour habiter tous les mondes qu'ils touchent. Avec un peu d’entraînement, les draeneï pourraient apprendre à manipuler cette source de pouvoir presque intarissable, ignorée jusque là.

Velen se réjouit de voir sa vision se concrétiser. Il décida donc d'emmener Nobundo lorsque lui et ses compagnons réfugiés partirent prendre possession de l'Exodar, le satellite naaru tombé entre les mains des elfes de sang. Ainsi, Nobundo voyagea avec les draeneï jusqu'en Azeroth.

Nobundo découvrit que, contrairement aux étendues désertiques de l'Outreterre, Azeroth possédait une abondance d'énergies élémentaires. Il partagea son savoir chamanique avec les draeneï d'Azeroth, et tous ceux qui suivirent sa voie y prospérèrent.

Le temps de l'épreuve pour les chamans draeneï se rapproche. Une nouvelle bataille contre la Légion ardente ne fait aucun doute. Et cette fois, ce n’est pas seulement le destin d’Azeroth, mais celui de tous les mondes qui est en jeu.

Arrivée sur Azeroth

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Lorsque les Draeneï prirent d'assaut le donjon de la Tempête et montèrent à bord de l'Exodar, Nobundo accompagnait son peuple. Il était donc à bord du vaisseau quand celui-ci s'écrasa sur Azeroth. Il est depuis lors resté au sein de l'Exodar dans le Hall de Cristal où il forme les chamans et raconte son histoire.

Lors de la journée des enfants, Nobundo est particulièrement frappé par les capacités chamanistiques de l'orpheline Dornaa qui parvient à invoquer quatre élémentaires d'un coup avec très peu d'efforts. Le long-voyant avait déjà eu un rêve prémonitoire sur cette enfant. Confirmant les soupçons d'O'ros à propos des capacités de la jeune draeneï, il souhaite permettre à l'orpheline de venir étudier les rites chamaniques et se propose de la former. [1]
199992

Face au Cataclysme

WoW-manga-logo Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux manga.
Alors que le Cataclysme commence à apparaître, Nobundo reçoit Krelna, une chaman draeneï venue l'informer de la menace que représente Shotoa. [2]

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Nobundo est envoyé comme émissaire par Velen auprès de l'Alliance au mémorial en l'honneur de Magni Barbe-de-bronze après qu'il soit devenu une statue de cristal. Il rend hommage au roi nain en louant la noblesse de Magni durant son règne à essayer de comprendre les éléments sans être chaman et à soigner la terre. Il rencontre sur place pour la première fois Anduin Wrynn. [3]

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Le Cataclysme renversant l'équilibre entre les éléments en Azeroth, Nobundo participe activement à leur restauration. Il est ainsi visible au Maelström aux cotés de Thrall et de Muln Rageterre pour contenir la brèche qui s'est formée entre les Tréfonds et le Maelström. [4]

Lors du cauchemar créé par Iso'rath, les héros d'Azeroth de retrouvent au Maelström et voient Nobundo se battre contre Aile-de-Mort aux côtés de Muln et de Thrall. Dans ce cauchemar, Nobundo utilise l'eau comme élément de combat, mais est tué par le Brise-monde. [5]

Comme tous les autres chamans, Nobundo ne reçoit pas l'aide attendue de Thrall qui est en proie aux doutes dans leurs combats contre le Cataclysme. Le long-voyant ainsi que Rehgar vont donc assister l'orc pour lui permettre de se ressaisir. Lorsque Thrall revient confiant de ses méditations, Nobundo l'accueille chaleureusement. [6] Le chaman roué est d'ailleurs présent comme un des rares témoins, lors du mariage entre Thrall et Aggra au Mont Hyjal. [7]

Lorsque Thrall est piégé par Aile-de-Mort lors d'une communion avec les éléments, Nobundo fait partie des chamans qui tentent de reconnecter l'esprit de Thrall à son corps physique. Ils parviennent ainsi à briser la prison dans laquelle est retenue Thrall et à la libérer d'Aile-de-Mort. [8]

Le reprise des hostilités entre la Horde et l'Alliance

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Tandis que le cercle terrestre panse les plaies d'Azeroth après la mort d'Aile-de-Mort, un messager orc envoyé par Eitrigg pour Thrall arrive au Maelstrom. Il apprend aux chamans que Fort-du-Nord et Theramore sont tombées sous l'assaut de la Horde de Garrosh Hurlenfer. Nobundo y apprend alors que dans la bataille de Fort-du-Nord, des géants de lave ont été asservis de force et utilisés dans l'attaque. Il découvre aussi qu'une bombe de mana a été utilisée pour détruire Theramore. Dans les deux cas, ces pratiques de guerre ont été effectuée sur ordre du chef de guerre, Garrosh. Avec ces éléments entre ces mains, Nobundo et le cercle terrestre expliquent comprendre si Thrall souhaitait quitter l'organisation chamanique pour retourner auprès de la Horde. Ce dernier répond que rien n'est plus important que de réparer les blessures d'Azeroth et Nobundo pressent que cette décision de l'ancien chef de guerre de la Horde lui a demandé un sacrifice.

Par la suite, Thrall reçoit une vision d'élémentaires d'eau asservis pour détruire Orgrimmar. L'orc partage sa vision avec le cercle terrestre. Si Muln souhaite se rendre sur place pour sanctionner le responsable de l'asservissement des élémentaires, Nobundo rejette cette décision arguant que si seul Thrall a eu cette vision, lui seul doit se rendre sur place. Cette décision de Nobundo est alors entérinée par le cercle terrestre. [9]

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.

Lors des évènements faisant suite à la redécouverte de la Pandarie, Nobundo apparaît brièvement. L'Alliance réunit alors ses hauts digntaires pour savoir si le pouvoir des shas mériterait d'être exploité à des fins guerrières. Nobundo est alors présent au nom de Velen et des Draeneï, indiquant par là, la confiance que lui accorde le Prophète. Suite à l'incident au sanctuaire des sept étoiles, Nobundo se range à l'avis de Tyrande Murmevent de détruire le fragment de sha plutôt que de l'exploiter. Cette décision appuyée par Anduin Wrynn sera finalement entérinée par Varian. L'Alliance n'utilisera donc pas l'énergie des shas contre la Horde dans ses combats en Pandarie. [10]

Reformer le Cercle terrestre

Legion-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.

Après l'assaut désastreux sur les Rivages brisés, Nobundo est l'un des chamans du Cercle terrestre à s'en sortir en vie. Avec les survivants de l'ordre, ils se réunissent au Maelstrom pour s'allier contre la Légion ardente. Nobundo incite alors les héros chamans d'Azeroth à inspirer l'espoir dans l'esprit des chamans. [11] Après un combat contre des forces de la Légion au Maelstrom, puis l'acquisition d'un artefact par le héros, Nobundo introduit ce héros comme "Long-voyant" et leader du Cercle terrestre nouvellement reformé, dans sa lutte contre la Légion. Il aide le héros d'Azeroth à prendre ses marques dans son hall de classe, tout en insistant sur l'espoir que ce dernier suscite auprès des autres chamans. [12]

Lorsque la Légion attaque l'Exodar sous le commandement du général Rakeesh, Nobundo qui est présent sur place, se voit chargé d'évacuer le Hall de cristal. Il se retrouve néanmoins piégé avec plusieurs Draeneï dans un recoin de la ville. Pensant ses dernières heures venues, il se prépare à livrer sa dernière bataille avant d'être rejoint par les héros d'Azeroth. Avec leur aide, Nobundo et ses alliés parviennent à se défendre et rejoindre le reste des Draeneï en sécurité. [13]

Au sein du Cercle terrestre, Nobundo convoque le long-voyant et lui explique que la première long-voyante avait prophétisé l'arrivée en temps de crise profonde, d'un héros qui mènerait les chamans et saurait unir les éléments. Persuadé qu'il s'agit du héros, Nobundo effectue le rituel des marées et parvient avec l'aide d'autres chamans à invoquer puis à convaincre Neptulon de les soutenir dans leur combat contre la Légion. [14] Pour unir les éléments, Nobundo assiste le long-voyant lorsque celui-ci se rend au Mur-céleste pour stabiliser la crise élémentaire sur place. La mort d'Al'Akir a laissé la place de seigneur élémentaire vacante et l'instabilité règne dans ce plan élémentaire. Pour le stabiliser, les chamans souhaitent mettre à la tête de Mur-céleste un seigneur élémentaire qui leur soit favorable. Nobundo et le long-voyant se rendent sur place où Nobundo est admiratif de ce plan élémentaire. Durant cette mission, il reconnaît la difficulté pour le long-voyant de diriger le cercle terrestre. Nobundo regrette alors de ne pas avoir pu sauver Draenor en son temps et souhaite ardemment sauver Azeroth. Ensemble, ils parviennent à rétablir Thunderaan au poste de seigneur élémentaire de l'air. [15] Après ce succès, Nobundo s'engage alors aux cotés du long-voyant pour servir sa cause et celle du Cercle terrestre. [16] Diplomate, Nobundo est aussi présent auprès de Therazane pour la rallier aux combats du Cercle terrestre contre la Légion ardente. [17] Enfin, il mène la communion entre les quatre seigneurs élémentaires et le Cercle terrestre, avant d'offrir leur bénédiction pour renforcer l'arme prodigieuse du long-voyant. [18]

Alors que Gul'dan vient d'être vaincu et que les piliers de la création ont été récupéré par Khadgar et ses alliés, ce dernier convoque les représentants des différents ordres. Pour le Cercle terrestre, c'est Nobundo qui est présent sur place en qualité de représentant. [19]

Le Cercle terrestre continue ses opérations contre la Légion ardente pour pénétrer dans la tombe de Sargeras. Arrive alors Magatha Totem-sinistre au Maelstrom, qui pour sauver les Taurens de sa tribu menacés par la Légion, exige l'aide du long-voyant. Le héros s'exécute mais lorsqu'il récupère la pierre du destin, un puissant artefact qui a appartenu à la chamane, il préfère par sécurité la confier à Nobundo. Magatha décide donc de rester au Maelstrom avec les autres chamans, près de son artefact. Nobundo doit alors calmer Muln Rageterre qui n'admet pas l'idée que la responsable de la mort de Cairne Sabot-de-sang demeure dans cette enceinte sacrée. Il préfère savoir Magatha aux regards des autres chamans que libre de ses gestes dans le reste du monde. Il admet aussi que la pierre du destin est plus en sécurité au Maelstrom. [20] Lorsque le long-voyant finit par utiliser la pierre du destin aux rivages brisés, il perd connaissance et se réveille auprès de Nobundo. Celui-ci le remercie pour avoir assister les éléments aux rivages brisés. Cependant, l'usage de l'artefact de Magatha s'est révélé terriblement dévastateur, blessant de nombreux chamans. Nobundo après avoir discuté avec les seigneurs élémentaires préfère confier la garde de cet arme dangereuse au Cercle terrestre. [21]

Galerie

Artworks

Fanarts

Screenshots

Références

  1. Quête : En visite chez le long-voyant
  2. Ouvrage : Chaman (manga)
  3. Ouvrage : L'effondrement : prélude au Cataclysme
  4. Quête : Le Maelström
  5. Quête : Le Brise-monde
  6. Ouvrage : Thrall : L'heure du crépuscule
  7. Quête : Liens élémentaires : Le serment
  8. Nouvelle : Les devoirs des aspects
  9. Ouvrage : Le déferlement, C. Golden, 2012.
  10. Quête : Au coeur de l'Alliance
  11. Quête : Un cercle toujours vaillant
  12. Quête : Un cercle reformé
  13. Quête : Le baroud de Nobundo
  14. Quête : Le rituel des marées
  15. Quête : Le ciel au-dessus de nos têtes
  16. Quête : Champion : Nobundo
  17. Quête : La grande Pierre-Mère
  18. Quête : Une arme héroïque
  19. Cinématique du patch 7.2
  20. Quête : Contre la volonté de Magatha
  21. Quête : Le calme après la tempête