Wikia

Wiki Warcraft

Donjon d'Ombrecroc

Redirigé depuis Ombrecroc

3 915pages sur
ce wikia
Commentaires9

Telle une ombre aussi sombre que la légende qui l'entoure, le donjon d'Ombrecroc ( Angl.  Shadowfang Keep) domine la ville de Bois-du-Bûcher et les falaises australes de la forêt des Pins-Argentés. Des forces obscures occupent toujours ces ruines qui abritaient autrefois les worgens d'Arugal, l'archimage fou. L'âme errante du baron d'Argelaine hante toujours les lieux, tandis que le seigneur Godfrey et la horde d'aristocrates autrefois à son service conspirent contre leurs ennemis, les morts comme les vivants.[1]

Histoire

Avant l'arrivée du Fléau, on ne sait que très peu de choses sur le château maintenant appelé Donjon d’Ombrecroc. Il appartenait à un noble du nom de Baron d'Argelaine[2] et il était protégé par son fidèle Commandant Printeval.

Un certain Jordan Morpuits y était apprenti Forgeron et dû fuir avec sa femme Daphné quand les Worgens d'Arugal attaquèrent la place forte, oubliant le Marteau de forge enchanté que son défunt père lui avait légué.[3] Un membre de sa famille, Landen Morpuits, travaillant également en tant que forgeron au Donjon, avait introduit une caisse de Lingots de Forge-sang, acier réputé pour être maudit.[4]
Shadowfang Keep2.jpg

Pendant la Troisième Guerre

Au cours de la Troisième guerre, les mages du Kirin Tor combattirent les armées mortes-vivantes du Fléau. Mais à chaque mage de Dalaran qui tombait au combat, se relevait peu après un mort-vivant ; et leur puissance s'ajoutait à celle du Fléau.

Frustré par l'absence de résultats (et contre l'avis de ses pairs), l'archimage Arugal décida d'invoquer des entités extra-dimensionnelles pour renforcer les rangs déclinants de Dalaran. L'invocation d'Arugal ouvrit les portes d'Azeroth aux voraces worgens. Ces hommes-loups sauvages massacrèrent les troupes du Fléau avant de se retourner contre les mages eux-mêmes.

Ensuite, ils assiégèrent le château du noble baron d'Argelaine. Situé au-dessus du hameau de Bois-du-Bûcher, le donjon ne tarda pas à se transformer en une sombre ruine. Rendu fou par la culpabilité, Arugal adopta les worgens comme ses enfants et se retira dans le tout fraîchement rebaptisé « donjon d'Ombrecroc ». On dit qu'il y vit toujours, protégé par son colossal familier Fenrus, et hanté par le fantôme vengeur du baron d'Argelaine.[5]

World of Warcraft

Shadowfang Keep old loading screen.jpg

Ecran de chargement avant Cataclysme

World of Warcraft Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.

Bien après que la Troisième guerre soit finie, les réprouvés, maintenant maîtres de la Forêt des pins argentés, enquêtèrent sur de mystérieux Hommes-loups féroces.

Ils découvrirent finalement que l'Archimage Arugal était le responsable et qu'il se terrait dans Ombrecroc. Les réprouvés envoyèrent deux éclaireurs en vue d'un assaut, mais ces derniers ne revinrent jamais. Suite à cela, il fût confiée à une bande d'aventuriers de la horde, la mission de se rendre à Ombrecroc pour retrouver les Nécrotraqueurs Vincent et Adamant[6] et, conjointement, rapporter la tête d'Arugal.[7]

Le Gardien Bel'dugur souhaitait également récupérer un ouvrage qu'Arugal gardait à Ombrecroc en sa possession : Le Livre d'Ur.[8] On sait également que beaucoup d'autres personnes convoitaient des objets présents dans le donjon comme un grand fragment de Soran’ruk,[9] le marteau de forge de Jordan[10] ou encore une Caisse de Lingots de forge-sang.[11] Un Paladin elfe de sang à la recherche de cette dernière retrouva celui qui l'avait secrètement introduite dans le donjon : Landen Morpuits. Il était retenu captif dans une cellule de Ombrecroc et ne semblait pas vouloir en être libéré car maudit selon lui. Cela s'avéra être vrai car une fois qu'il eut révélé l'emplacement des lingots de forge-sang, ce dernier se transforma aussitôt en Worgen.

D'autres prisonniers étaient présents dans les cachots, un Ensorceleur du nom d’Ashcrombre que le Kirin Tor avait dépêché afin de constater les progrès d'Arugal contre les Mort-vivants de la Forêt des Pins-Argentés et le nécrotraqueur Adamant, porté alors disparu. Adamant fut libéré par les aventuriers de la Horde envoyés pour le retrouver. Son compère, quant à lui, le nécrotraqueur Vincent eut, hélas, moins de chance car il fût retrouvé mort dans la cour du château.[6]

Les worgens d'Ombrecroc furent abattus un à un, et Arugal mourut par la suite, payant de sa tête ses méfaits.[7]

L'invasion du Fléau

Wrath-Logo-Small.PNG Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.

Peu de temps avant que l'ombre de la Nécropole Naxxramas plane sur les Maleterres de l'Est, des Lieutenants du Fléau furent envoyés en Kalimdor et dans les Royaumes de l’est.

Une Abomination nommée Sectionneur fût envoyée dans le donjon d'Ombrecroc.[12] Elle sera vaincue par des aventuriers. Cependant, ramenée à la vie, elle y fera son retour lors de l'invasion du Fléau peu après le réveil du Roi-Liche Arthas. Une fois de plus, Sectionneur sera terrassé par les aventuriers.

On ne connait pas les véritables raisons de sa présence dans le château, mais on suppose que le but était de s’approprier Ombrecroc pour en faire un avant-poste fortifié pour le Fléau.

De l'amour dans l'air

Ceci concerne un événement saisonnier et n'est disponible que pendant une courte période de l’année.

Peu de temps après la mort du traître le grand Apothicaire Putrescin, l'Apothicaire Hummel prit la fuite pour se réfugier dans Ombrecroc et installa son laboratoire dans la cour du château décrépit.[13] Aidé par les Apothicaires Frye et Baxter ils travaillaient sur de mystérieuses potions...  Ils furent tués par d'audacieux aventuriers ayant utilisés leurs propres mixtures sur eux pour annuler l'effet de leurs potions "nocif".

Cataclysme

Cataclysm.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.

Après avoir trahi Genn Grisetête puis la dame-noire Sylvanas, le seigneur Godfrey et ses séides ont pris possession du donjon d'Ombrecroc pour se cacher de leur vengeance. Le baron d'Argelaine et son fidèle commandant Printeval quand à eux hantent toujours les lieux tentant de chasser tous les intrus. Les worgens menés par Ivar Croc-de-sang et les réprouvés sous les ordres du commandant nécrotraqueur Belmont ont investi le château et réclament la tête des traîtres.[1]

De nombreux aventuriers de l'Alliance et de la Horde se rendent dans le donjon maudit d'Ombrecroc pour collecter des matériaux rares nécessaire à l'élaboration de puissantes armes.[14][15][16]

Boss

Version Classique

Version CataclysmeCataclysm.png

Pendant l'Invasion du Fléau (Plus disponible en jeu)

Pendant l'événement saisonnier De l'amour dans l'air seulement

PNJ Notables

Version Classique

Version CataclysmeCataclysm.png

Alliance 32.pngAlliance

Horde 32.pngHorde

Pendant l'événement saisonnier De l'amour dans l'air seulement

Cartes

Notes

  • Le donjon d'Ombrecroc a eu le droit à un deck de type donjon à ses couleurs dans le JCC.
  • Selon ses propres dires, Ashra Valandril aurait affronté les laquais du Donjon d'Ombrecroc.[17]
  • En raison de son histoire, le donjon d'Ombrecroc devait porter autrefois un nom proche de "Fort-Argelaine" ou "Forteresse de Bois-du-Bûcher".[?]

Spéculation

Questionmark-medium.png
Cet article ou section évoque des spéculations, observations ou opinions potentiellement véridictes sur l'Histoire de WoW. Cela ne doit pas être pris comme des considérations authentiques !
  • Le commandant nécrotraqueur Belmont indique que le donjon d'Ombrecroc appartenait autrefois au royaume de Lordaeron lorsqu'il était toujours habité par des vivants. Cependant, du fait que les villages de Bois-du-Bûcher et Moulin-de-l'Ambre étaient autrefois la propriété du royaume de Gilnéas et que le baron d'Argelaine arbore une tenue vestimentaire typique des nobles gilnéens, il est probable que le donjon d'Ombrecroc était à l'origine un bastion gilnéens qui fût rattaché à Lordaeron lorsque le mur de Grisetête fut érigé.

Références