FANDOM


Les Pérégrins ( Angl.  Farstriders) est un ordre de forestiers Sin'dorei, majoritairement impliqués dans un grand nombre de quêtes de la Horde. La tâche principale de cette organisation est de garantir la sécurité du royaume de Quel’Thalas, même au-delà de ses frontières et de protéger les intérêts des elfes autour d’Azeroth. Ils sont souvent confrontés aux trolls de la tribu Amani, dans leurs propres terres. Ils ont différents camps, dans le royaume elfe, comme la Retraite des Pérégrins dans les Bois des Chants éternels, et l'Enclave des Pérégrins dans les Terres Fantômes.

Membres

Autrefois composés uniquement de hauts-elfes, les pérégrins qui survécurent à l'invasion de Quel'Thalas par le Fléau sont tous devenus des elfes de sang. Leur quartier général étant situé dans la cité de Lune-d'argent, cette organisation est considérée comme faisant partie du gouvernement elfe de sang mais ses membres n'ont jamais été intégrés dans l'armée officielle. Actuellement, les forces qui ont pour rôle de défendre Quel'Thalas sont rassemblées au sein d'une entité distincte des pérégrins, dont le petit nombre ne permet pas de toute façon de livrer bataille. Les pérégrins ont plusieurs pavillons ou gîtes éparpillés en Lordaeron et Khaz Modan.[1]

Histoire et organisation

Les pérégrins sont un contingent de forestiers restreint mais très talentueux. L'organisation a ses origines dans les Guerres trolles, quand des bandes plus ou moins organisées de guerriers hauts-elfes se regroupaient pour défendre Quel'Thalas. Il y a environ cinq cents ans, un groupe du même genre de guerriers se forma et prit officiellement le nom de « pérégrins ». Leur mandat était de défendre Quel'Thalas bien au-delà de ses frontières et de protéger les intérêts hauts-elfes à travers tout Azeroth. Le commandant de tous les pérégrins se vit distingué d'un titre unique : général des forestiers de Lune-d'argent.

Avec le temps, les préoccupations des pérégrins ont évolué. Aujourd'hui, ils n'évoluent plus très loin de leur patrie. Au contraire, ils tentent de reprendre la région sud de Quel'Thalas, lourdement touchée par la peste, qui est tombée sous le joug du Fléau. Les pérégrins luttent également pour conserver le bois des Chants éternels, qui est menacé par les trolls amani de Zul'Aman, à l'est de Quel'Thalas. [2]

Croyances et pratiques

Les pérégrins ont longtemps été considérés comme un groupe d'elfes valeureux et honorables, respectant la loi avec foi et dévouement. Ils ont longtemps représenté une sorte d'idéal d'altruisme.

Depuis les ravages considérables causés par le Fléau à travers Quel'Thalas, les pérégrins ont perdu une partie de cet optimisme. Malgré cela, la plupart n'ont pas abandonné leur noble rôle de protecteurs de la civilisation des elfes de sang. C'est peut-être à cause de ce lien avec leur terre que les forestiers semblent être plus aptes spirituellement, mentalement et physiquement que la plupart des autres elfes de sang.

Ils voient dans leur mission un but plus grand encore : la détection et l'éradication du Mal. Ils se concentrent sur la défense de Quel'Thalas, mais ils s'aventurent aussi sur les terres étrangères en organisant des frappes chirurgicales là où il leur semble que leurs efforts auront un plus grand impact.[3]

Références