Wikia

Wiki Warcraft

Première guerre

3 933pages sur
ce wikia
Commentaires5
Guerre précédente : Guerres du commerce
Guerre suivante : Deuxième guerre
Première guerre
Première guerre
Date : An 0 à An 5
Lieu(x) : Azeroth (Continent)
Déclencheur : Ouverture de la Porte des Ténèbres
Résultat : Destruction de Hurlevent
Mort du Roi Llane Wrynn
Mort de Medivh / Sargeras
Victoire de l'Ancienne Horde sur le Royaume d'Azeroth
Mort de Main-noire
Fuite des survivants Azerothiens sur le continent Lordaeron
Combattants
Commandants

La Première guerre est le premier conflit qui opposa durant cinq années les races humaine et orc [1], une mystérieuse race humanoïde à la peau verte, apparu brusquement dans les régions sud du Royaume d'Azeroth.

Les Clans Orcs unis et connus sous le nom de Horde, déferlèrent sur les terres humaines, tuant et pillant avec une brutalité incroyable.

Bien que les humains n'eussent pas été préparés à un tel déchaînement sanguinaire, ils opposèrent une farouche résistance à ces êtres qualifiés de "monstres".

Mais les orcs, véritables guerriers forgés pour la guerre sortirent vainqueur de ce conflit.

Introduction

Depuis une éternité, le titan déchu Sargeras aspirait à éradiquer toute vie en Azeroth. À cette fin, Sargeras posséda le sorcier humain Medivh et l’incita à contacter Gul’dan, un démoniste orc du monde de Draenor. Les serviteurs démoniaques de Sargeras issus de la Légion ardente œuvrèrent afin de corrompre les paisibles orcs et les transformèrent en une armée assoiffée de sang appelée la Horde. Cette force maudite envahit Azeroth en franchissant la porte des Ténèbres, un portail dimensionnel créé par Medivh et Gul’dan, et entra en conflit avec la nation humaine de Hurlevent. Épaulés par la semi-orque Garona, les champions humains comme Anduin Lothar combattirent vaillamment pour protéger leur royaume. Pourtant, la puissante Horde finit par briser les défenses de Hurlevent. Au beau milieu de la chute tragique de la cité, Garona trahit ses alliés et assassina le roi Llane Wrynn, scellant la défaite de la nation humaine.[2]

Déroulement des événements

Note: Le déroulement des événements n'est pas forcément dans l'ordre chronologique. Certains se déroulent de manière simultanés en partie voir entièrement.

L'ouverture de la Porte des Ténèbres

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Les Humains du Royaume d'Azeroth coulaient des jours heureux et prospères, protégés par les Chevaliers de Hurlevent et les Clercs de l'Abbaye du Comté-du-nord. A cette époque seul quelques malandrins ou de rares Troll des jungles s'étant aventurés plus au nord de leurs terres, constituaient un danger potentiel pour ce peuple paisible.

Mais dans l'ombre, Sargeras le titan noir, chef de la terrible Légion ardente, possédait le corps de Medivh, un puissant mage humain. Ironie du sort, Medivh était le Gardien de Tirisfal dont le rôle était de protéger Azeroth du mal. Sargeras qui découvrit les Orcs, une race d'un autre monde et dont la corruption par ses seconds avait fait d'eux des barbares assoiffées de sang, décida de les utiliser pour détruire Azeroth et y instaurer l'âge du chaos.[3]

Sargeras sous les traits de Medivh entra en contact avec Gul'dan un puissant démoniste Orc. En lui faisant miroiter le pouvoir qu'il pourrait acquérir, il parvint à le convaincre de joindre leurs forces pour ouvrir un portail qui relierait les deux mondes. Lorsqu'il fut achevé, les orcs unis sous la bannière de la Horde, déferlèrent sur Azeroth. Les orcs étaient rongés par une soif de sang inextinguible et un désir ardent de combattre causé par la corruption.[4]

Ainsi, les rumeurs de créatures barbares sévissant dans les régions sud du royaume, finirent par arriver à la cour de Hurlevent.[3]

Très vite les deux races entrèrent en guerre déployant chacune leurs propres magie, armes et stratégie militaire.

Début des affrontements

WC1 small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft: Orcs & Humans.
Dans un premier temps, les orcs s'attaquèrent à des fermes humaines isolées afin de jauger les capacités de combat de l'ennemi. Sous-estimant les humains, le Conseil des ombres ordonna un assaut massif sur le donjon de Hurlevent, la capitale du Royaume d'Azeroth.

Les troupes orcs sous le commandement de Kilrogg Oeil-mort et Cho'gall s'attendaient à une victoire facile. Les soldats de Hurlevent attaqués par surprise et en infériorité numérique, réussirent à empêcher la Horde d'entrer dans la capitale. Mais la bataille tournais en faveur de la Horde et la victoire aurait été assuré si la Confrérie du Cheval n'avait pas fait son apparition.

Ces chevaliers montés sur de puissant chevaux, fracassèrent les rangs orcs. La Horde n'ayant jamais fait face à ce type de combattants, fut mise en déroute. La Confrérie du Cheval, les soldats et Conjurateurs du Royaume d'Azeroth survivants se rassemblèrent et attaquèrent les orcs. Incapable de leurs résister, la Horde fut contrainte de fuir vers la Porte des Ténèbres. En atteignant les Morasses Noires, les orcs parvinrent à échapper au courroux vengeur des humains. Après cette cuisante défaite, le chaos s'installa parmi les clans orcs où chaque chef de clan rejeta la faute sur l'autre.[5]

La Horde marche vers le nord

WC1 small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft: Orcs & Humans.
Après le premier assaut de Hurlevent raté, la Horde était désormais au fait de ce dont les troupes humaines étaient capable. Le Chef de guerre Main-noire confia à son second Orgrim Marteau-du-destin la supervision de la construction d'un avant-poste dans les Marais des chagrins. Baptisé Kyross, il abritait des fermes et une caserne de manière à établir une position stratégique capable de repousser les incursions ennemis.[6]

Parmi les orcs, Durotan le chef du Clan Loup-de-givre avait découvert les sombres machinations de Gul'dan. En le dénonçant ouvertement il n'eut pas le soutien qu'il avait espéré et fut banni avec son clan en guise de punition. Gul'dan ne pouvait pas se permettre de le tuer à visage découvert, car cela aurait appuyé les accusations de Durotan. Les Loup-de-givre s'exilèrent vers le nord et finirent par s'installer dans les montagnes d'Alterac. N'abandonnant pas l'idée de sauver la horde de la corruption, Durotan et sa compagne Draka rencontrèrent en secret son ami de longue date, Orgrim Marteau-du-destin. Il lui révéla ses découvertes et le pria de faire attention à lui. Malheureusement sur le chemin du retour, des assassins à la solde de Gul'dan tuèrent Durotan et Draka, laissant leur nouveau née comme festin aux animaux sauvages.[7]

Depuis les Marais des chagrins, Orgrim mena les troupes vers l'avant, écrasant toute opposition rencontré. La première opposition réelle que la Horde rencontra fut Grand Hamlet. Sur la demande de Main-noire, Orgrim établit à proximité un avant-poste sommaire et prépara ses troupes pour la bataille. Finalement Orgrim et ses troupes rasèrent Grand Hamlet et ne laissèrent aucun survivant.[8]

Une nuit, un coursier envoyé par Main-noire rapporta que Griselda la propre fille du chef de guerre, avait fui avec l'ogre Turok et sa bande de proscrits. Les chevaucheurs de loups furent affecté à leurs traque et finirent par découvrir qu'ils se cachaient dans les Mortemines. Sur ordre de Main-noire, Orgrim conduisit un petit groupe de guerriers dans les Mortemines et élimina Turok, ses ogres et même Griselda.[9]

Une fois de retour, Ogrim fut informé par des éclaireurs confirmés que l'avant-poste récemment construit près des Carmines, était assiégé par les humains. Une fois que l'avant-poste fut hors de danger, les troupes d'Orgrim reçurent l'ordre de rechercher et trouver d'où les troupes humaines était venues. Le camp localisé, Orgrim et ses troupes le détruisirent et mirent un terme à la menace.[10]

Désireux de comprendre la magie des humains, Main-noire ordonna à Orgrim de prendre la tête de l'armée et de ravager la ville de Sunnyglade en prenant soin d'épargner la tour des mages afin d'en étudier les mystères. Les humains qui y vivaient était gros et paresseux de part leurs prospérité et leurs troupes était faibles, de sorte qu'ils furent facilement écrasés.[11]

Le Royaume d'Azeroth contre-attaque

WC1 small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft: Orcs & Humans.
Afin d'assurer la défense du royaume contre les incursions de la Horde, le roi Llane Wrynn nomma son "Défenseur de la couronne" régent d'une petite parcelle de terre. Celui-ci s'y établit et fit bâtir une caserne et des fermes dans le but de fonctionner en autonomie complète. D'après les rapports des espions, quelques patrouilles orcs sillonnaient la région. Le Défenseur de la couronne et ses troupes les traquèrent et les exterminèrent.[12]

Quelque temps plus tard, les espions firent rapport que les orcs amassaient une grande armée pour marcher contre Grand Hamlet. Le roi Llane envoya le défenseur de la couronne avec une petites troupes, rallier les habitants pour défendre la ville. Ensemble, le défenseur de la couronne, ses troupes et les habitants de Grand Hamlet parvinrent à repousser l'attaque de la Horde.[13]

Alors qu'ils pensait Grand Hamlet sauvé, le défenseur de la couronne et ses troupes se mirent en quête de l'avant-poste de la Horde nommé Kyross. Ce dernier localisé, un camp de base fut établi à proximité et le défenseur de la couronne mena ses troupes dans la bataille contre Kyross dont il sortit vainqueur en le détruisant.[14]

Le Champion du Royaume d'Azeroth Anduin Lothar avait disparu depuis plus de 20 mois alors qu'il menait une expédition dans les Mortemines pour retrouver le Tome de divinité qui avait été perdu. L'abbé de Comté-du-nord eu une vision du chevalier dans laquelle Lothar était captif et en mauvaise posture. Le roi Llane ordonna au défenseur de la couronne de prendre la tête d'un détachement de guerriers et de guérisseurs, et de partir à son secours. Les mines étaient infestées d'Ogres mais le défenseur de la couronne et ses troupes parvinrent à se tailler un chemin au travers l'ennemi. Ils retrouvèrent Anduin Lothar gravement blessé et le soignèrent immédiatement. Sir Lothar repris alors son rôle de Champion du roi.[15]

Après un certain temps, le roi détacha certains de ses chevaliers pour aider le défenseur de la couronne à se débarrasser des serviteurs de Main-noire rodant dans la Forêt d'Elwynn. Un avant-poste fut mis en place près de la frontière sud-est de la forêt. Il ne fallut pas longtemps pour localiser un campement orcs et le détruire, gagnant ainsi une clé stratégique dans la sécurisation des frontières humaines.[16]

Plus tard, le roi ordonna au défenseur de la couronne de défendre l'Abbaye de Comté-du-nord. Les clercs qui y vivaient étaient assiégés par une bande de guerriers humains traîtres, convaincu par la Horde de se retourner contre la couronne. Aidé par les chevaliers de Hurlevent, le défenseur de la couronne et ses troupes parvinrent à sauver l'Abbaye pour un temps.[17]

Sunnyglade complètement envahie par la Horde, un groupe d'éclaireurs fut envoyé dans les ruines de la ville pour observer l'ennemi. Ils rapportèrent que les survivants avaient été conduits à un campement orc caché et réduit à l'esclavage. Ils apprirent également que les esclaves humains avaient été regroupé dans un enclos à l'écart du site et qu'il suffisait de détruire une simple clôture pour leurs permettre de se frayer un chemin vers la liberté. Le défenseur de la couronne et ses troupes sauva les paysans et détruisit toute opposition, rasant par la même occasion le campement orc. Avec la libération des otages, la reconstruction de Sunnyglade débuta. [18]

La Horde progresse

WC1 small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft: Orcs & Humans.
Grâce aux nouvelles magies découvertes avec le saccage de Sunnyglade, la Horde était en mesure d'éliminer toute menace humaine pour les terres occupées par les orcs. Les éclaireurs de la Horde rapportèrent la présence de deux avant-postes humains dans les régions avoisinantes. Avec le rapport de reconnaissance détaillé des éclaireurs en leurs possession, Orgrim et ses troupes décidèrent de retenir les forces humaines à leurs ponts. Pendant ce temps, la Horde se prépara à une attaque massive et dévastatrice. Lorsque les préparatifs furent terminé, les orcs déferlèrent tout azimut sur les avant-postes et n'y laissèrent que des cendres.[19]

Avec la victoire écrasante gagné dans le nord de la Forêt d'Elwynn, Orgrim estima qu'une attaque décisive sur le Royaume d'Azeroth apporterait la domination totale à la horde en plus d'asseoir sa futur prétention au rôle de chef de guerre. En effet, bien que Orgrim était l'un des plus fidèle lieutenant de Main-noire, il n'avait pas oublié les propos de son ami Durotan et commençait à douter des choix de son chef de guerre. Les espions d'Orgrim découvrirent le camp humain où étaient formés leurs chevaliers et soldats. Situé en plein centre du royaume d'Azeroth, Ogrim et ses troupes profitèrent de l'effet de surprise et rasèrent l'endroit, affaiblissant considérablement les forces humaines.[20]

La marche finale vers Hurlevent, lieu de résidence du roi Llane était à portée de main. Deux camps se dressaient encore sur le chemin de la Horde: les villes jumelles de Ruisselune et Comté-de-l'Or. Malgré l'inégalité des forces évidente, les humains des camps s'opposèrent farouchement à la horde. Sous le commandement d'Orgrim, les troupes orcs déferlèrent sur les villes qui tombèrent après une longue bataille. Avec cette bataille décisive, Hurlevent se retrouva coupée des lignes d'approvisionnement et isolée du reste du monde.[21]

La Mort de Medivh

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
En parallèle de la Horde qui faisait ses premiers pas sur Azeroth, le Kirin Tor envoya Khadgar pour devenir l'apprenti du grand magus Medivh. Au cours de son séjour à Karazhan, Khadgar rencontra la demi-orque Garona, une émissaire envoyé par la Horde. Avec le temps et contre toute attente, Khadgar et Garona devinrent amis et finirent par découvrir que Medivh était le responsable de la venue des orcs en Azeroth.

Après cette découverte, Khadgar et Garona parvinrent à échapper à Medivh et rapportèrent au Roi d'Azeroth Llane et son champion Anduin Lothar ces sombres nouvelles. Llane, Lothar et Medivh étaient des amis d'enfance, si bien que le roi décida de ne pas brusquer les choses. Mais le temps pressait et Anduin Lothar l'avait bien compris. Au petit matin, Khadgar, Garona, Lothar et une troupes réduite de soldats fidèles au champion d'Azeroth, prirent des griffons pour Karazhan, sans en avertir le roi.

A leur arrivée ils découvrirent la mort de Moroes et Cook, les serviteurs de Medivh, mais aucune trace du mage. Finalement Garona découvrit une entrée secrète s'enfonçant dans les entrailles de la terre. Mais alors que le groupe entamait sa descente, un piège magique se déclencha libérant des bêtes démoniaques. Lothar et ses soldats se chargèrent d'elles, laissant le soin à Khadgar et Garona de continuer leurs progression. Les deux amis finirent par se retrouver devant Medivh qui leur confirma être Sargeras. Il leur révéla qu'il avait planifié cette guerre depuis des centaines d'années dans l'unique but de libérer son avatar enfermé par Aegwynn. Il pourrait ainsi reprendre la destruction d'Azeroth.

Garona tenta de le poignarder dans le dos alors qu'il parlait, mais Medivh la projeta avec violence. Khadgar essaya également en vain de vaincre son maître corrompu mais le magus possédé était bien trop fort pour le duo. Alors que Medivh s'apprêtait à tuer Khadgar, Anduin Lothar apparu et força son ancien ami à le combattre. Profitant du fait que l'attention de Medivh était détournée, Khadgar se faufila dans la salle. Lothar vaincu, Medivh décida de retourner achever Khadgar. Mais à sa grande surprise son ancien apprenti avait disparu. Khadgar avait réussi à parvenir dans le dos de Medivh et tenait son épée appuyée contre le dos de son ancien maître. Au premier tressaillement de Medihv, Khadgar lui plongea l'épée runique dans le corps, transperçant le cœur de sa victime. Le seigneur démon lança alors une malédiction sur Khadgar qui vieillit prématurément perdant ainsi toute forces magique et physique.

Mortellement blessé, Sargeras tenta de s'extraire du corps de Medivh mais Anduin Lothar ramassa son épée et décapita son ancien ami, empêchant la fuite du démon.[3]

Nouveau Chef de guerre et chute du Royaume d'Azeroth

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Gul'dan qui tirait les ficelles de la horde dans l'ombre du chef de guerre Main-noire, eut connaissance d'un assaut du Royaume d'Azeroth sur Karazhan la demeure de Medivh. Il réalisa que leurs objectifs étaient de tuer le magus corrompu, qui emporterait alors avec lui le secret de l'emplacement du Tombeau de Sargeras. Gul'dan s'introduisit dans l'esprit de Medivh pour lui soutirer la précieuse information. Mais alors qu'il touchait au but, Medivh fût tué et la rupture brutale du lien psychique plongea Gul'dan dans un profond coma.

Orgrim Marteau-du-destin qui s'était attiré les faveurs des principaux chefs de clan grâce à ses prouesses stratégiques tout au long de la guerre, sauta sur l'occasion et défia Main-noire en duel. Il en ressortît victorieux et revendiqua le statut de chef de guerre. Fort de ce nouveau rôle, Orgrim et ses troupes assiégèrent Hurlevent avec l'aide de puissantes catapultes. Tandis que la Horde et les soldats de Hurlevent s'affrontaient, Garona dont l'esprit avait été programmé par Gul'dan pour, assassina le roi Llane avec qui elle été devenu une amie proche. La mort du roi porta un coup sévère au moral des combattants du Royaume d'Azeroth qui tombèrent sous la puissance de la Horde.[22]

Conséquences

Royaume d'Azeroth

Sous la direction de Sir Anduin Lothar, le jeune Prince Varian Wrynn et les survivants du Royaume d'Azeroth prirent la fuite par la mer vers le continent nord de Lordaeron. Le roi Terenas Menethil, souverain du royaume humain de Lordaeron, accueillit à bras ouverts et avec un grand soutient ce peuple dont il était l'ami. Indirectement, la défaite du Royaume d'Azeroth fut l'élément déclencheur qui mena à la création de L'Alliance de Lordaeron destinée à contrer la menace d'une Horde qui ne s'arrêterait pas au continent d'Azeroth. Devant la faiblesse des clercs de l'église de la sainte Lumière au combat lors de la première guerre, les premiers Paladin d'Azeroth firent leur apparition.[22]

Horde

Avec Orgrim Marteau-du-destin à la tête de la Horde, le nouveau chef de guerre voulut ramener les orcs sur le chemin de l'honneur. Après avoir soutiré les informations à Garona sous la torture, Orgrim massacra la majorité des membres du Conseil des ombres. Lorsque Gul'dan sortit de son coma, il réalisa que Orgrim ne serait pas quelqu'un qu'il serait possible de manipuler comme Main-noire et il dû se soumettre. Menacé de mort, Gul'dan lui promis un nouveau type de guerriers puissants, c'est ainsi que les premiers chevaliers de la mort virent le jour. Décidé à poursuivre la conquête de ce monde, la Horde se prépara à faire voile vers le continent de Lordaeron.

Warcraft: Le commencement (Film)

Logo film Warcraft150PX.png
Cet article ou section contient des informations exclusives au Film Warcraft et son univers, qui ne sont pas à considérés comme canonique pour l'histoire de l'univers principale.

Bien que le film Warcraft : Le commencement raconte les évènements de la Première guerre, Chris Metzen a déclaré que ce long-métrage en serait grandement inspiré mais quelques fois, certains détails seront différents. Pour illustrer ses propos, Chris Metzen a comparé le film au series Ultimate de Marvel, soit issue d'une autre voie temporelle.[23]

On peut déjà noter comme différence l'Alliance des Loup-de-givre avec les Humains, Dalaran qui est déjà à cette époque une cité volante ou la présence d'éléments censés apparaître plus tard dans l'histoire.[24]

Notes

  • Une équipe de fans a entièrement recréé les campagnes Orcs et Humaines avec l’éditeur de Warcraft III. Il est possible de le retrouver sur le net sous le nom de Warcraft 3 Orcs and Humans.
  • Dans la campagne humaine de Warcraft Orcs and Humans, après l'assassina de Llane, le Royaume d'Azeroth finit par assiéger la forteresse de Main-noire et le tue au sommet du Pic Rochenoire. Cependant, cette version n'est pas considérée comme canonique en terme de lore.

Références

  1. Guide Visuel d'Azeroth
  2. L'histoire de Warcraft: Chapitre 1
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Roman: Le dernier gardien
  4. Roman: L'ascension de la Horde
  5. Manuel de Warcraft II Tides of Darkness - La ma”trise des forces - Medivh et Blackhand
  6. Warcraft Orcs and Humans - Campagne Orc " Les Marais des chagrins"
  7. Roman: Le chef de la rébellion
  8. Warcraft Orcs and Humans - Campagne Orc "Grand Hamlet"
  9. Warcraft Orcs and Humans - Campagne orc "Les Mortemines"
  10. Warcraft Orcs and Humans - Campagne orc "Les Carmines"
  11. Warcraft Orcs and Humans - Campagne orc "Sunnyglade"
  12. Warcraft Orcs and Humans - Campagne Humaine "Régent"
  13. Warcraft Orcs and Humans - Campagne Humaine "Grand Hamlet"
  14. Warcraft Orcs and Humans - Campagne humaine "Kyross"
  15. Warcraft Orcs and Humans - Campagne humaine "Les Mortemines"
  16. Warcraft Orcs and Humans - Campagne humaine "La Forêt d'Elwynn"
  17. Warcraft Orcs and Humans - Campagne humaine "L'Abbaye de Comté-du-nord"
  18. Warcraft Orcs and Humans -Campagne humaine "Sunnyglade"
  19. Warcraft Orcs and Humans - Campagne Orc "Le nord de la Forêt d'Elwynn"
  20. Warcraft Orcs and Humans - Campagne orcs "Le centre des terres humaines"
  21. Warcraft Orcs and Humans - Campagne orc " Comté-de-l'Or et Ruisselune
  22. 22,0 et 22,1 Roman: L'Heure des Ténèbres
  23. Blizzcon 2013 - Warcraft Movie Panel
  24. Bande annonce Warcraft le film