FANDOM



Ra Den est l'un des neuf gardiens désignés par le Panthéon pour diriger les Forgés par les Titans peu après la découverte d'Azeroth. Tirant sa puissance d'Aman'Thul, il combattit les Dieux très anciens et leurs serviteurs. Durant l'ordonnancement d'Azeroth, il chargea les mogu de veiller sur le cœur d'Y'Shaarj et supervisa la construction de la Forge de l'origine et de la forteresse d'Ahn'Qiraj dont il chargea la protection aux tol'vir et aux géants anubisath. Il participa par la suite à la création des Aspects et des dragons avant de subitement disparaître. Il fut ensuite retrouvé par le mogu Lei Shen qui lui vola ses pouvoirs avant de l'enfermer dans un caveau sous le Trône du Tonnerre où il y demeurerait pendant près de 15 000 ans.

Histoire

Création et guerre contre les Dieux très anciens

Quand les Titans découvrirent le monde d'Azeroth corrompu par les Dieux très anciens, ils créèrent une armée de Forgés par les Titans et désignèrent neuf d'entre eux qui recevraient leur bénédiction et dirigeraient leurs serviteurs sous l'appellation de gardiens. Ra était figurait parmi les neuf gardiens et reçut d'Aman'Thul une partie de ses pouvoirs.[1]

Quand la guerre contre les Dieux très anciens démarra, ces derniers firent appel aux seigneurs élémentaires qu'ils avaient asservis. Cependant ces derniers furent séparés et le seigneur des Vents Al'Akir se retrouva complètement dépassé par la maîtrise des cieux et des tempêtes de Ra, Thorim et Hodir et fut vaincu dans son repère au sommet des plus hauts pics d'Azeroth. Les autres seigneurs élémentaires connurent le même sort et Ra conjugua ses pouvoirs avec ceux de la sorcière Forgée par les Titans Helya pour créer des plans élémentaires dans lesquels leurs adversaires furent bannis. Peu après cela, Ra participa à l'extermination des aqir.[2]

Les serviteurs du Panthéon tentèrent alors une attaque contre Y'Shaarj qui se solda par un échec, incitant Aman'Thul à tuer lui-même le Dieu très ancien. Mais devant les dégâts engendrés par sa mort, les Titans ordonnèrent aux gardiens de vaincre les autres Dieux très anciens eux-mêmes avant de les enfermer. C'est ainsi que Ra et ses confrères participèrent à la chute de C'Thun, N'Zoth et Yogg-Saron.[3]


L'ordonnancement d'Azeroth et le fardeau des Vols draconiques

Durant l'ordonnancement d'Azeroth, Ra mena une expédition au sud de Kalimdor, accompagné de serviteurs issus de la nouvelle génération de Forgés par les Titans connus comme les mogu, les tol'vir et les géants anubisath dans le but d'y établir la Forge de l'origine. Mais durant son exploration, il trouva le cœur d'Y'Shaarj et ordonna en conséquence la construction d'un caveau sous l'actuel val de l’Éternel printemps afin d'y entreposer les restes du Dieu très ancien et en confia la garde aux mogu. Il poursuivit ensuite son voyage vers l'ouest jusqu'à la région d'Uldum où il installa la Forge de l'origine avant de charger une partie des tol'vir et quelques anubisath de la protéger. Enfin, il emmena ses derniers serviteurs jusqu'à la prison de C'Thun au dessus duquel il fit construire la forteresse d'Ahn'Qiraj. Pour finir, il confia la garde de la place forte aux quelques Forgés par les Titans qui le suivaient encore avant de passer les prochaines ères à surveiller de loin ses serviteurs.[4]

Durant les évènements de l'Aube des Aspects, quand le monstrueux Galakrond fut terrassé par le gardien Tyr accompagné d'Alexstrasza, Ysera, Malygos, Nozdormu et Neltharion, il approuva la proposition de ce dernier de bénir les cinq proto-dragons et les élever au rang d'Aspects afin qu'ils puissent veiller sur Azeroth. Le haut-gardien ira jusqu'à se rendre lui-même au nord de Kalimdor afin de participer à la cérémonie en octroyant à Nozdormu une partie des pouvoirs d'Aman'Thul, notamment la maîtrise du temps. Il est également possible qu'il ait participé à la construction du Temple du Repos du ver et à la création des premiers dragons avant de retourner veiller sur ses serviteurs au sud.[5]


La disparition de Ra

Quand le Panthéon fut décimé par Sargeras et la Légion Ardente, Norgannon utilisa un sort qui envoya les esprits des titans déchus dans son dernier souffle et Ra, plus tard surnommé Ra Den par ses serviteurs mogu, reçut les derniers vestiges de l'esprit et des souvenirs d'Aman'Thul. Au départ troublé par ce qu'il croit être une anomalie, il finit par être persuadé que cet afflux de pouvoir était bel et bien les derniers vestiges de ses créateurs. Il parvint à extraire le pouvoir restant du chef du Panthéon qu'il plaça soigneusement dans un caveau construit dans la montagne fulminante, au nord-ouest du val de l’Éternel printemps avant de se retirer dans un complexe connu aujourd'hui comme les Caveaux Mogu'shan afin de méditer sur ce qu'il avait appris.[6]


l'ascension de Lei Shen (15 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Bien des années plus tard, un jeune mogu du nom de Lei Shen s'infiltra dans le complexe souterrain où il y découvrit le gardien assis en silence. Soucieux de connaitre le destin des mogu, persuadé que l'absence de Ra Den n'était qu'un test, Lei Shen commença à l'interroger. Les semaines passèrent et la passivité du haut-gardien finit par agacer le jeune mogu qui, emplit de colère, accusa Ra Den d'avoir abandonné les Titans et leur objectif.

Ces dures paroles libérèrent finalement le gardien de sa léthargie qui l'emmena dans le caveau au cœur de la montagne fulminante. Il invoqua alors le pouvoir affaibli d'Aman'Thul et fit apparaitre devant Lei Shen une vision montrant la mort des Titans face à Sargeras et la Légion Ardente ainsi que le monde d'Azeroth corrompu par les Dieux très anciens. S'attendant à ce que cette expérience brise l'esprit du jeune mogu, celui-ci eut une réaction auquel il ne s'attendait pas.

Il décida que si le gardien n'éprouvait plus aucun intérêt à poursuivre l’œuvre des Titans, alors il le ferait lui-même. Il attaqua ensuite Ra Den par surprise et le neutralisa en l'enchainant à l'aide de bandes de fer enchantées avant de s'accaparer sa puissance ainsi que celle d'Aman'Thul, devenant un être puissant connu comme le Roi-tonnerre capable de commander aux cieux et aux tempête. Il fonda par la suite l'empire mogu tandis que Ra Den demeurait enfermé pendant plus de 15 000 ans.[7]


Le Roi-Tonnerre

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Tous ces millénaires d'isolation et de torture finirent par rendre le gardien fou, les mogu n'hésitant pas à utiliser son sang dans diverses expérimentations comme le Sombre animus. Pendant la campagne de Pandarie, un raid d'aventuriers soutenus par le Kirin Tor, les Saccage-Soleil et les Pandashan prit d'assaut la forteresse du Roi-tonnerre et décima ses serviteurs avant de l'abattre. La mort de Lei Shen déclencha l'ouverture d'un caveau sous les Salles des Sculpte-Chair dans lequel était enfermé le haut-gardien.

Quand le raid le découvrit, ce dernier se libéra de ses chaînes et en proie à la folie, il se mit en tête de massacrer les aventuriers avant d'éradiquer toute vie sur Azeroth, persuadé que cette issue valait sans doute mieux que la corruption de l'âme-monde. S'en suivit un combat au cours de laquelle Ra Den fut vaincu, retrouvant un peu de sa lucidité. L'obstination des mortels l'intrigua et leur dit que même si tout espoir semble perdu, il pouvait malgré tout subsister à travers eux avant de disparaître sous forme d'une boule de foudre.[8]


Références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.