FANDOM


"La part gilnéenne en moi est morte aux confins de la Tourmente. Seule demeure la vengeance. Et pour l'accomplir, nous avons une tâche à mener à bien. Épargnez-moi donc vos questions vides de sens ! "[1]

Le Seigneur Vincent Godfrey[2] était un noble gilnéen qui trahit son roi, Genn Grisetête, lorsqu'il découvrit que celui-ci était atteint par la malédiction Worgen. Il se suicida plutôt que d'accepter un worgen comme roi mais son corps fut retrouvé par les Réprouvés qui le transformèrent en mort-vivant. Après les avoir également trahi, il s'enfuit avec ses fidèles pour le Donjon d'Ombrecroc où il réside actuellement.

Histoire

De la Seconde à la Troisième guerre

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Au début de la seconde guerre, Godfrey fût présent à Lordaeron pour la création de l'Alliance de Lordaeron. Il conseilla au roi Grisetête de n'envoyer que la milice professionnelle affronter les orcs aux côtés de l'Alliance de Lordaeron, afin de rester dans les bonnes grâces des autres royaumes et de garder des relations commerciales avec eux.

Lorsque Genn décida de construire le Mur de Grisetête pour séparer Gilnéas du reste du continent, Godfrey s'opposa tout d'abord à cette décision, avant de conseiller au roi de le bâtir sur les terres du seigneur Darius Crowley, où les montagnes naturelles permettraient de construire une barrière impénétrable. Cela donnerait également à Godfrey la meilleure position stratégique, car ses terres, voisines du mur, deviendraient une zone tampon avec l'extérieur.

Le seigneur Crowley contesta cette décision, et mena la rébellion de la Porte pendant laquelle Godfrey combattit les rebelles aux côtés des forces loyalistes.

Pendant la Troisième guerre, Genn Grisetête autorisa l'invocation de worgens par Arugal pour protéger Gilnéas du Fléau. Malheureusement, les monstres se révélèrent être incontrôlables, et s'en prirent à Gilnéas. Quand la malédiction des worgens arriva en Gilnéas, Godfrey fut l'un des premiers à prendre les armes contres ces monstres.

À chaque pleine lune, Genn, Godfrey, Ashbury, Marley et d'autres nobles se rendaient dans la Forêt Noire, armés jusqu'aux dents,traquant et tuant des créatures qui n'étaient qu'un mythe pour le peuple.[3]

La menace Worgen

WoW-comic-logo-16x68 Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Le Seigneur Godfrey était présent au Manoir Grisetête lorsque la nouvelle de la disparition du détective Halford Ramsey parvint à Genn Grisetête. Le roi lui demanda d'organiser la fouille de la forêt noire pour tenter de le retrouver, ce qu'il accepta bien qu'il considérait cela comme une perte de temps.[4]

Deux jours plus tard,Godfrey, Ashbury, Walden et d'autres nobles se rendirent au Manoir Grisetête pour faire part au roi de leurs inquiétudes. Godfrey interpella le roi sur le problème des worgens. Il estimait que le couvre-feu et les patrouilles renforcé instauré par le roi ne changeraient pas grand chose car ils savaient tout deux ce qui se cachait dans les bois. Godfrey n'hésita pas à rappeler à Genn son absence des dernières chasses aux worgens qu'ils avaient l'habitude d'effectuer. Méprisant le manque de cran de son roi, Godfrey proposa de prendre dix hommes et de s'aventurer dans les bois pour régler le problème. Devant le refus de son roi Godfrey s'emporta en tenant des propos sous entendant l'incompétence de Genn avant de finalement quitter les lieux.[4]

Quand les worgens s'attaquèrent à la ville de Gilnéas, le roi permit la libération de Darius Crowley de la prison de Gardepierre pour qu'il puisse aider à combattre les monstres. Godfrey commenta qu'il préférait le laisser se faire tuer pendant qu'ils évacuaient la ville.

Peu après il tomba nez à nez avec Belrysa Brise-stellaire et Halford Ramsey devenu un worgen. Malgré le fait qu'ils se présentèrent comme inoffensifs, Godfrey tira une balle dans la poitrine de Ramsey.[4]

Après l'évacuation de la ville, un gilnéen transformé en worgen fut enfermé dans une cage de Havre-du-soir. Godfrey vint le voir, lui rappelant ce qu'il était avant la malédiction, et lui révélant qu'il était toujours en vie car les Gilnéens espéraient toujours qu'il puisse être sauvé. Cependant, il annonça plus tard à Krennan Aranas qu'il était temps de l'abattre d'après le protocole. Genn Grisetête intervint et demanda à Godfrey si tous ceux qui étaient restés à Gilnéas pour leur permettre de survivre, suivaient le protocole, et ordonna que le traitement continue.

Godfrey craignait que l'effet de la potion de Krennan qui permettait aux gilnéens tranformés en worgens de retrouver leurs esprits, ne soit que temporaire et qu'ils finissent par redevenir sauvages et s'en prennent à eux. Il était persuadé qu'ils ne retrouveraient plus jamais leur humanité.[4]

Invasion réprouvée et trahisons

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.

Sous les ordres de Sylvanas, les Réprouvés envahirent Gilnéas. Le Seigneur Godfrey mena l'attaque contre les réprouvés aux cotés des worgens qui avaient repris leurs esprits grâce à Krennan Aranas, même si c'était une idée qu'il n'appréciait guère. En effet, il ne leur faisait pas confiance et avait peur qu'ils se retournent contre les Gilnéens une fois les effets de la potion estompés.[5]

Il élabora un plan pour faire d'une pierre deux coups en utilisant la férocité d'un aventurier worgen. Il lui demanda de se débarrasser d'un des machinistes réprouvés qui utilisait une catapulte et d'utiliser l'engin pour aborder les bateaux ennemis pour assassiner leurs capitaine respectifs.[6]

Peu après il donna l'ordre à ce même aventurier worgen d'assassiner le Forestier-sombre Thyala avec l'aide des mastiffs de ses hommes.[7]

Lorsqu'il apprend que Genn Grisetête est lui-même un worgen, Godfrey, avec l'aide du Seigneur Walden et du Baron Ashbury, kidnappe le roi et propose de le donner aux Réprouvés si cela peut sauver Gilnéas. Quand Genn est sauvé, Godfrey préfère se suicider en se jetant d'une falaise plutôt que d'avoir un worgen comme roi.[4][8]

Au service de Sylvanas

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.

Des agents réprouvés retrouvèrent son corps et le ramenèrent à la "non-mort" grâce aux Val'kyr.[9]

En tant que réprouvé sous les ordres de Sylvanas Coursevent, il mit au point un plan pour décimer leurs ennemis.[10]

Il fît brûler Bois-du-Bûcher où s'était réfugié le Seigneur Crowley avec d'autres survivants Gilnéens, n'hésitant pas au passage à exécuter les troupiers réprouvés qu'il jugeait lâches.[1]

Avec l'assistance d'un aventurier de la Horde, il assassina le Général Marstone de la 7e Légion[11], et captura Lorna Crowley, fille de Darius Crowley.[12] Il découvrit le corps démembré de Sean Dempsey et le ressuscita uniquement pour pouvoir le tuer à nouveau.[13]

Godfrey aurait préféré transformer Lorna en réprouvé, mais Sylvanas s'en servit comme monnaie d'échange contre Darius pour forcer une capitulation inconditionnelle du Front de libération de Gilnéas. Après que Crowley ait accepté et se rende, Godfrey trahit Sylvanas en lui tirant dans le dos, la tuant sur le coup (elle sera ressuscitée peu après par les Val'kyr). Godfrey se proclama propriétaire de Gilnéas, indiquant que le reste de Lordaeron suivrait bientôt. Godfrey et ses acolytes affrontèrent le Grand seigneur de guerre Cromush, mais finit par s'enfuir pour le Donjon d'Ombrecroc.[14]

Le seigneur Godfrey est maintenant recherché par l'Alliance et la Horde. Le Chef de meute Ivar Croc-de-sang et le Commandant nécrotraqueur Belmont demandent tous deux sa mort.

Citations

Regardes ce que tu es devenu. Ces maudits animaux... Une bête ignoble de plus, c'est tout ce qu'il reste de toi. Te souviens-tu seulement de ce que tu as fait à tes amis ? Des monstres, lâchés dans la nature... Et puis, on t'a trouvé. Ils t'ont laissé la vie. Ils pensent qu'on peut encore te sauver... Alors je te le demande... est-ce qu'il reste en toi la moindre parcelle d'humanité ? Peut être. Nous le saurons bien assez tôt.[15]

Galerie

Notes

  • Vincent Godrfrey apparait en tant que carte légendaire de la classe démoniste, dans l'extension "Le bois maudit" d'Hearthstone

Références