FANDOM



Les Sha sont des créatures vivant en Pandarie. Elles sont les manifestations vivantes d'émotions négative telles que la peur, la colère et la haine.[1] Ils ont été réveillés de leur sommeil par la guerre menée par l'Alliance et la Horde sur la Pandarie. C'est pour empêcher leurs propres émotions négatives de se manifester comme des Sha que les Pandarens sont devenus un peuple si calme et pacifique.[2]

Histoire

Quand les Titans apportèrent l'ordre sur Azeroth, ils tuèrent Y'Shaarj, un Dieu Très Ancien à sept têtes. Mais dans son dernier souffle, Y'Shaarj maudit la Pandarie avec les Sha, sombres aspects du Dieu déchu. Pour une raison inconnue, les Sha restèrent en hibernation pendant plusieurs milliers d'années.[3]

Il y a plus de dix mille ans, Shaohao, le dernier empereur pandaren, chercha à régner avec sagesse, afin de sauver la Pandarie de la ruine. Dans le but de faire progresser son peuple, Shaohao entreprit une grande quête visant à le débarrasser de ses propres émotions négatives. Il y parvint et le doute, la colère et la peur qu'il avait extrait de son être furent emprisonnés sous terre. Mais ces émotions se renforcèrent et s'infusèrent dans la terre que Shaohao espérait protéger. Au cœur de la Pandarie, les ténèbres de Shaohao, les Sha, attendaient, se nourrissant de la moindre parole dure, de chaque poing serré par la colère et de chaque pincement de désespoir. Les Pandarens cultivent la compassion, la patience et l'amour de la vie afin de limiter leur contribution à la puissance des Sha. Mais avec l'arrivée d’étrangers violents en Pandarie, il est fort possible que tous leurs efforts soient réduits à néant.

Sha types

Il est difficile de dire si les Sha dissimulent leur véritable objectif, mais il ne fait aucun doute qu'ils sont une dissonance dans l'harmonie de la vie. Où qu'ils rôdent, ils se complaisent dans la discorde et la mort, au fil d’un cycle qui semble impossible à arrêter, même pour les plus grands des héros. Une épée ne peut trancher le doute... Une armure ne peut protéger de la haine...[4]

Les mortels peu méfiants peuvent être possédés par les énergies négatives des Sha, devenant l'incarnation de la colère ou de la peur.[5] Les individus deviennent noir et blanc, et peuvent gagner d'autres traits ressemblant à ceux des Sha comme leurs bras ou leurs masques. Il est possible d'inverser un transformation en Sha dans les premiers stades, comme Rell Ventenuit qui fût sauvé par Taran Zhu. Il est également possible pour un individu de se transformer complètement en sha, comme pour Ga'trul et Doren.

Les Sha sont très présents dans les Terres de l'Angoisse. Ils ont pris possession de la reine des Mantides et la plupart de ses sujets, et la région elle-même devient corrompue. Dans le raid Coeur de la peur, on découvre que la reine Mantides est possédée par le Sha de la peur qui apparait pendant le combat.

Après la défaite de tous les sha, l'empereur Shaohao nous apprends que même si les sols et environnement qui sont sous le contrôle des Sha, ils ne sont plus capable de se renouveler. Il suffit de croire au bonheur et à la paix, et de persévérer pour que tout redevienne comme avant l'arrivée des Sha. Puis, ils seront en paix car les sha n'existeront plus pour les hanter.

Sha notables

Notes

Descente dans la folie

Vitraux de La descente dans la folie

  • Sha (煞) en chinois veut dire "mauvais esprit".
  • La création des sha est décrite dans Les sept fardeaux de Shaohao. Le lien avec Y'Shaarj n'est pas clair.
  • Les Sha ressemblent aux vitraux de "La descente dans la folie" dans Ulduar. Cependant, d'après les développeurs, ce n'est qu'une coïncidence. [7]

Références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.