FANDOM



Histoire

Alert Cet article est une ébauche. Vous pouvez aider à le développer en cliquant sur l'onglet éditer en haut de la page.

Ton père aussi manipulait des puissances qui le dépassaient. Et où est-il, aujourd'hui ?

Taran Zhu est le chef de la faction des Pandashan, ainsi que le premier Pandaren rencontré par l'Alliance et la Horde à l'arrivée en Pandarie, dans la Forêt de Jade.

Malgré sa fonction, dont, dans la liste des devoirs, figure celui de prémunir des Sha et de les éradiquer, Taran lui-même sera corrompu par le Sha de la Haine et les joueurs devront lui faire face dans le Monastère Pandashan.

Les Ombres de la Horde

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
La vigilance envers le conflit entre l'Alliance et la Horde a permit à Chen Brune-d'Orage d'amener Tyrathan Khort et Vol'jin au Monastère Pandashan pour qu'ils puissent panser leurs blessures. Cependant, Taran Zhu explique à Chen qu'il ne lui permettra pas d'amener plus de soldats de l'Alliance ou de la Horde au temple, et ce afin qu'ils ne créent pas de déséquilibre. Au même moment, il placera Vol'jin sous l'attention de Khart, ce que le Troll et l'Humain espéraient qu'il fasse afin qu'il puisse voir leurs interactions et juge par lui-même les relations entre la Horde et l'Alliance. Entre-temps, Taran Zhu sera disposé à faire suivre à Vol'Jin un entraînement de moine et lui offrira des conseils tandis que lui et Khort luttent avec leurs identités.

Après que Vol'jin ait reçu une vision des Zandalari attaquant le village de Zouchin, Taran Zhu enverra quelques-uns de ses Pandashan aider à la protection du village. Plus tard, il chargera une petite troupe de Pandashan avec Vol'Jin, Khort et Chen d'entrer dans le Val de l'Éternel Printemps afin d'empêcher les Zandalari de ressusciter le chef de guerre Kao, un général du Roi-Tonnerre. Mais Vol'Jin et les autres échoueront : Kao sera ressuscité, et les survivant faits prisonniers à l'Île du Tonnerre. Néanmoins, Vol'jin et ses alliés s'échapperont plus tard de leurs prisons et retourneront au Monastère.

Anticipant un assaut des Zandalari, Taran Zhu rassemblera toutes les forces qu'il pouvait mobiliser pour défendre le Monastère : à peine 33 moines, le chef des Pandashan et ses trois invités compris. Pourtant, avec de nombreux pièges et leurs qualités de combattant, ils repousseront leurs attaquant, mais pas sans subir de lourdes pertes.

Références