FANDOM


Warcraftrpg-logo-small
Cet article ou section contient des informations tirées du Jeu de rôle Warcraft qui ne sont pas considérées comme références.


Autrefois magnifique reine du royaume de Hurlevent, épouse de Varian Wrynn et mère de leur fils Anduin Wrynn, Tiffin mourut dans la capitale lors des émeutes provoquées par la Confrérie des Maçons (qui deviendra la Confrérie Défias) révoltée. Son corps repose maintenant dans le cimetière de Hurlevent, derrière la majestueuse Cathédrale de la Lumière.

Tiffin Wrynn s'appelait à l'origine Tiffin Ellerian, de la famille Ellerian, membres de la Maison des Nobles, une petite famille noble qui ne possédait qu’un lopin de terre dans la Marche de l'Ouest. Son mariage avec Varian était arrangé dès sa naissance, pour assurer la place de sa famille parmi les maisons nobles de Hurlevent. Tiffin aida Varian à contrôler son tempérament colérique et lui appris l’économie, pendant que Varian initia Tiffin à la politique et au protocole. Tiffin était connue comme la reine du peuple, et elle fut la plus fervente supportrice du paiement des sommes initialement promises à la guilde des maçons. Lors d'une émeute particulièrement violente où la sécurité de la famille royale de Hurlevent était mis en danger, une pierre vint frapper — accidentellement ? — la reine, qui succomba sous le coup. Complètement dévasté par la mort de sa femme et devenu furieux, le roi Varian Wrynn décréta l'exil de tout les maçons de la cité, recourant à l'armée pour les chasser de la ville.

Avec la mort de la reine périssait les derniers espoirs pour les maçons d'être payé, ce qui amènera leur chef Edwin VanCleef à fonder la Confrérie Défias dont le seul but est de se venger de Hurlevent. Ironiquement, ce sera dans la Marche de l'Ouest, lieu de naissance de la reine adorée par le peuple, que la Confrérie frappera le plus lourdement, et cela à deux reprises.

Depuis la mort de sa femme, Varian Wrynn sombra dans une mélancolie profonde, le rendant mou et presque sans volonté. Les efforts de son fils lui permit malgré tout de sortir de sa mélancolie. Et Varian aime maintenant d'autant plus son fils qu'il reporte sur lui tout l'amour qu'il éprouvait pour Tiffin, qu'il adorait véritablement.