FANDOM



Composée de trolls des glaces, la tribu Drakkari faisait partie des groupes les plus influents de la civilisation trolle à ses débuts. rivale de longue date avec les autres tribus trolles, en particulier les Zandalari, les Amani et les Gurubashi, la tribu intégra l'empire de Zul quand les Aqir, menés par le C'Thraxxi Kith'ix cherchèrent à envahir l'ancienne Kalimdor. Les Drakkari contribuèrent à la victoire contre les insectoïdes en les repoussant du centre de continent alors qu'ils s'apprêtaient à assiéger Zuldazar et élimina le groupe s'étant enfui vers le nord avant de fonder sur place l'empire Drakkari qui occupait à son apogée une vaste zone au nord du continent.

Durant l'avènement de l'empire elfe de la nuit, les trolls des glaces se retrouvèrent, au même titre que leurs semblables vivant plus au sud, surpassés par la magie elfique et l'empire Drakkari vit la majeure partie de son territoire occupée par leurs adversaires, ne contrôlant plus que les terres les plus au nord de l'empire troll. Quand la Grande fracture sépara les continents d'Azeroth, les Drakkari se retrouvèrent isolés au Norfendre et bien que leur communauté fut relativement épargnée, cette dernière perdit son influence sur les autres trolls des glaces qui s'établirent au nord des Royaumes de l'Est. Les Drakkari exercèrent ensuite un contrôle sur Zul'Drak, les Grisonnes et une partie de la Désolation des Dragons pendant près de 10 000 ans.

Pendant la campagne en Norfendre, la tribu subit de plein fouet l'expansion du Fléau sur le continent. Dans un premier temps chassés des Grisonnes, les Drakkari se retrouvèrent acculés dans la moitié nord de Zul'Drak, le sud étant occupé par les forces du Fléau et de la Croisade d'argent. Désespérés, les trolls sacrifièrent la quasi-totalité des loas qu'ils vénéraient afin de s'accaparer leur puissance. Mais soutenus par une expédition Zandalari, un groupe d'aventuriers infiltra Gundrak où ils éliminèrent tous les grands prophètes des loas.

Pendant la campagne en Pandarie, la tribu, alors menée par le Roi du givre Malakk, s'associa aux trolls Zandalari menés par le prophète Zul et les aida à ressusciter Lei Shen. Mais peu de temps après ce succès, la forteresse du roi-tonnerre fut prise d'assaut par un raid d'aventuriers qui, aidé par les Pandashan, le Kirin Tor et les Saccage-soleil, décima les armées trolles et leurs chefs.


Histoire

L'apparition de la tribu et la guerre contre les Aqir (16 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

La tribu Drakkari est la plus puissante des tribus de trolls des glaces à être apparues sur le vieux continent de Kalimdor. Malgré leurs rivalités avec les autres tribus trolles, notamment les Zandalari, les Amani et les Gurubashi, les Drakkari préféraient éviter les conflits meurtriers en s'établissant sur d'autres territoires.

Mais un jour, le C'Thraxxi Kith'ix unifia les Aqir, race insectoïde vaincue durant la guerre opposant le Panthéon aux Dieux très anciens, et lança une invasion de grande ampleur sur la surface de Kalimdor. Les Drakkari s'associèrent alors avec l'ensemble des tribus trolles d'Azeroth sous la bannière de l'empire de Zul, dirigée par les Zandalari, et ils contribuèrent à chasser les insectoïdes du centre de Kalimdor avant qu'ils n'aient pu assiéger Zuldazar, obligeant ces derniers à se séparer en trois groupes qui s'enfuirent vers les régions côtières de Kalimdor.

Les Aqir demeurant une menace sérieuse, en particulier pour les tribus vivant aux confins du continent, les Zandalari ordonnèrent aux trolls de les traquer, les vaincre et établir des bastions sur place afin de surveiller leurs activités. Les Drakkari y voyant une opportunité d'occuper de nouvelles terres, ils se portèrent volontaires pour traquer le groupe ayant pris la fuite vers le nord. Ils suivirent les Aqir jusqu'aux Pics Foudroyés où ils constatèrent que ces derniers avaient asservis des Tol'vir de pierre vivant à proximité d'Ulduar. Si dans un premier temps, les insectoïdes, aidés de ces destructeurs d'obsidienne, prirent le dessus, l'expérience du combat des trolls leur permirent de repousser les Aqir.[1]

Consequences de la guerre entre trolls et aqir

Carte présentant les conséquences de la guerre entre les trolls et les Aqir (La région contrôlée par les Drakkari est représentée par la couleur bleue)

Après cette victoire, les Drakkari bâtirent la cité de Gundrak à partir duquel ils fondèrent l'empire Drakkari qui, à son apogée, occupait une large bande de terres nordiques à peu près équivalente à la superficie de l'actuel continent du Norfendre tandis qu'en parallèle les trolls des forêts et les trolls des jungles écrasaient les deux autres groupes, les Amani parvenant même à tuer Kith'ix lui-même, avant de bâtir respectivement l'empire Amani, à l'est, et l'empire Gurubashi, au sud. Plus tard, les Drakkari rallièrent à leur cause d'autres tribus de trolls des glaces aujourd'hui connues comme la tribu Crins-de-givre et la tribu Hache-d'hiver.[2]


L'avènement de l'empire elfe de la nuit et la Grande fracture (De 15 000 à 10 000 ans l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Empire des elfes de la nuit

Carte présentant l'empire elfe de la nuit à son apogée sous le règne de la reine Azshara

Suite au conflit, l'empire elfe de la nuit fit son apparition autour du Puits d'éternité. Jadis pacifique, quand les biens-nés et la reine Azshara se retrouvèrent à la tête de la nation, ils exploitèrent la puissance du lac d'énergie pour repousser les frontières de l'empire et se montrèrent de plus en plus belliqueux et xénophobes. Les empires trolls étaient alors les seules factions à s'opposer aux kaldorei mais surpassés par leur maîtrise de la magie de leurs adversaires, ils furent contraints de cesser les hostilités contre la conservation des principales cités trolles. A l'apogée de l'empire elfe de la nuit, l'empire Drakkari ne contrôlait plus que ses régions septentrionales.[3]

Mais à force d'exploiter le Puits d'éternité, les elfes de la nuit provoquèrent l'arrivée de la Légion Ardente, marquant le début de la Guerre des Anciens qui se termina par la défaite des démons et la destruction du Puits d'éternité. Cela engendra une explosion cataclysmique, aujourd'hui connue comme la Grande fracture, qui engloutit la majeure partie de Kalimdor et séparant à jamais les nouveaux continents d'Azeroth. Suite à ces évènements, les trolls des glaces se retrouvèrent en Norfendre. Plus tard, les tribus Crins-de-givre et Hache-d'hiver firent sécession de l'empire Drakkari et prirent la mer pour s'installer au nord des Royaumes de l'Est.


La campagne en Norfendre

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Pendant près de 10 000 ans, les Drakkari prospérèrent sur leur nouveau continent où leur influence s'étendit à Zul'Drak, les Grisonnes et la Désolation des Dragons, la tribu parvenant même à résister au Fléau depuis son apparition peu avant la Troisième Guerre. Cependant, l'empire troll commença à essuyer de cuisantes défaites quand les forces de l'Alliance, la Horde, la Croisade d'argent et la Lame d'ébène menèrent une expédition en Norfendre pour mettre fin aux agissements du Roi-liche.

En effet, un membre de la tribu, un dénommé Drakuru, pactisa avec le Roi-liche. En manipulant un aventurier de passage dans la région, il éradiqua la présence des Drakkari dans les Grisonnes jusqu'à ce que l'aventurier prenne finalement d'assaut le donjon de Drak'Tharon à l'aide d'un groupe et s'empare finalement de la forteresse trolle.[4] Le Roi-liche octroya alors à Drakuru d'immenses pouvoirs pour le récompenser de ses services et en tant que suzerain, il reçut le commandement des morts-vivants relevés dans les Grisonnes et fut chargé de conquérir Zul'Drak.[5] Incapables de rivaliser face aux armées du Fléau et de la Croisade d'argent, les tribu fut contrainte de céder la moitié de la région désormais en proie à des batailles opposant leurs adversaires.

Désespérés, les trolls des glaces se mirent en tête de sacrifier les loas qu'ils vénéraient afin de s'accaparer leur puissance, espérant ainsi repousser les envahisseurs.[6] Mais des aventuriers soutenus par une expédition Zandalari mirent à mal leurs projets, en effet, ils parvinrent à sauver Har'koa avant son sacrifice, libérer les esprits de Rhunok[7] et Quetz'lun[8] et tuer la plupart de leurs prophètes trolls. Mais Sseratus, Mam'toth et Akali virent leurs forces vitales absorbées respectivement par les prophètes Slad'ran, Moorabi et Gal'darah. Cependant les aventuriers prirent ensuite d'assaut la capitale Drakkari, Gundrak, et parvinrent à éliminer les derniers prophètes trolls encore en vie.[9]

La campagne en Pandarie

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Pendant la campagne en Pandarie, la tribu Drakkari, alors menée par le Roi du givre Malakk, accepta de s'allier avec le groupe de Zandalari mené par le prophète Zul ainsi que les tribus Amani, Gurubashi et Farraki et elle fit partie de l'expédition trolle en Pandarie, Malakk devenant un membre du Conseil des Anciens en tant que représentant des Drakkari. Ensemble, ils envahirent la province de Zouchin, au nord de Kun Lai, et bien qu'ils échouèrent à s'emparer de la région région, les Drakkari firent gagner suffisamment de temps aux Zandalari pour qu'ils puissent récupérer et ressusciter la dépouille de Lei Shen.

Forts de ce nouvel allié, les Drakkari et les autres trolls s'établirent sur l'Île du Tonnerre et s'installèrent dans certains quartiers du Roi-tonnerre. Mais ayant eu vent de cette menace, les Pandashan, le Kirin Tor et les Saccage-soleil ordonnèrent à un raid d'aventuriers de prendre d'assaut le palais mogu. Les cinq tribus et leurs chefs se retrouvèrent en première ligne de défense et en dépit de leurs efforts, les trolls furent les premiers alliés de Lei Shen à tomber pendant la prise du palais.[10]


Références

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.