FANDOM



La tribu Gurubashi était l'une des tribus les plus importantes de la civilisation trolle par son influence considérable sur toutes les tribus des trolls des jungles. Quand les Aqir, menés par le C'Thraxxi Kith'ix, cherchèrent à envahir la surface d'Azeroth, les Gurubashi s'allièrent avec leurs rivaux, les tribus Zandalari, Amani et Drakkari, pour former l'empire de Zul et contribuèrent à repousser les Aqir, prêts à assiéger la ville-temple de Zuldazar, avant d'exterminer le groupe d'insectoïdes ayant pris la fuite vers la forteresse d'Ahn'Qiraj. Après le conflit, ils fondèrent l'empire Gurubashi qui occupait une bande de terres s'étendant de la Vallée de Strangleronce à Tanaris à son apogée.

Durant l'avènement de l'empire elfe de la nuit, les Gurubashi, surpassés par la magie elfique, virent la majeure partie de leurs possessions territoriales occupée par les kaldorei qui en profitèrent également pour scinder l'empire en deux en annexant à leur empire la lisière de la jungle strangleronce, séparant par la même occasion les principales cités trolles. Quand la Grande fracture sépara les continents d'Azeroth, les Gurubashi, établis désormais au sud des Royaumes de l'Est, perdirent tout contact avec Zul'Farrak, établie quand à elle au sud de Kalimdor, en Tanaris, ainsi que de vastes terrains de chasse et d'agriculture. Cela se solda par une famine qui fragilisa l'empire Gurubashi pendant des millénaires.

Désespérés, les trolls se tournèrent vers Hakkar l'Écorcheur d'Âmes qui accepta en échange de sacrifices. Mais les désaccords entre les prêtres du Loa du sang et les autres trolls des jungles, soutenus par les Zandalari, dégénérèrent en une guerre civile se soldant par la défaite d'Hakkar et ses fidèles et l'éclatement de l'empire Gurubashi, la tribu du même nom perdant son influence sur toutes les autres tribus des trolls des jungles.

Peu avant la Première Guerre, le royaume de Hurlevent chercha à prendre possession de larges bandes de terres dans les jungles de Strangleronce. La présence de colons humains dans les environs éveilla la colère des Gurubashi qui combattirent le royaume humain. Ce conflit, plus tard connu comme la guerre Gurubashi, atteignit son paroxysme quand les trolls assiégèrent Hurlevent. Mais malgré une large supériorité numérique, l'armée de trolls des jungles fut intégralement décimée par la puissance de Medivh.

Plus tard, peu après l'arrivée de la Horde en Azeroth par l'intermédiaire de la Porte des Ténèbres, le clan orc Orbite-sanglante, dirigée par Kilrogg Œil-mort, chercha à s'accaparer les jungles environnantes, mais la farouche résistance des Gurubashi persuada le chef de guerre Main-noire de faire retirer ses troupes de Strangleronce.

Environ 4 ans après la bataille du mont Hyjal, la tribu Gurubashi tenta de réaffirmer sa domination sur le sud des Royaumes de l'Est en tentant de ré-invoquer Hakkar au centre de Zul'Gurub mais soutenu par les Zandalari, un raid d'aventuriers prit d'assaut la ville-temple et triompha du loa et ses adeptes.

Bien plus tard, Les Gurubashi firent une alliance avec les Zandalari à deux reprises, la première fois se passant pendant le Cataclysme où ils cherchèrent à exploiter la puissance d'Hakkar avant d'être stoppés par des aventuriers, soutenus par la tribu Sombrelance.

La seconde fois se déroula durant la campagne de la Pandarie où ils cherchèrent à s'allier avec Lei Shen, mais ils furent une nouvelle fois défaits devant le palais du roi-tonnerre par un raid d'aventuriers, aidé par les Pandashan, le Kirin Tor et les Saccage-soleil.


Histoire

Pour l'histoire commune des trolls, veuillez vous référez au Portail des Trolls.

L'apparition de la tribu et la guerre contre les Aqir (16 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

La tribu Gurubashi est la plus puissante des tribus de trolls des forêts qui apparurent dans les jungles luxuriantes du sud de l'ancienne Kalimdor. De par son influence, elle entra rapidement en rivalité avec les trolls Zandalari, Amani et Drakkari pour des questions de territoires et de pouvoir. Mais les trolls étaient si habiles et si féroces au combat que les rares conflits majeures qui éclatèrent entre les différentes tribus avaient des conséquences catastrophiques dans chaque camp, convainquant les trolls de s'installer ailleurs plutôt que déclencher un conflit potentiellement meurtrier.

Un jour, un prestigieux féticheur Gurubashi du nom de Zan'do fut destitué par ses rivaux et rêvait depuis de prendre sa revanche. Un jour, il trouva un artefact, aujourd'hui connu comme Xal'atah, lame de l'empire noir, qui lui indiqua l'emplacement d'une monticule de pierres noircies au pied des montagnes de Zandalar dont les mystiques et les loas en avaient strictement interdit l'accès et dont Zan'do était persuadé que c'était un lieu de puissance. Le féticheur et ses adeptes se rendirent sur place et découvrirent que les pierres constituaient en réalité la peau déchiquetée du C'Thraxxi Kith'ix, un serviteur des Dieux très anciens jadis vaincu par le gardien Tyr. Suivant les conseils de la lame, Zan'do démembra certains de ses compagnons et offrit leur sang et leurs organes en sacrifice avant de plonger la lame dans le corps de la créature. Le C'Thraxxi s'éveilla et tua les autres féticheurs trolls dont Zan'do.

Kith'ix unifia les Aqir ayant survécu à la guerre opposant le Panthéon aux Dieux très anciens il y a de nombreux millénaires, et après les avoir préparé, ces derniers sortirent de leurs terriers souterrains et envahirent la surface de Kalimdor. Au début, les armées insectoïdes écrasèrent les combattants trolls en décimant de nombreuses petites tribus, mais les Zandalari parvinrent à unifier l'ensemble des tribus, notamment les Drakkari, les Amani et les Gurubashi sous la bannière de l'empire de Zul et les trolls mirent à profit leurs connaissances des embuscades et de la jungle pour mener une Guérilla contre les Aqir. Ainsi, la tribu Gurubashi contribua à repousser les insectoïdes avant qu'ils n'assiègent Zuldazar, les obligeant à se scinder en trois groupes qui s'enfuirent aux confins de Kalimdor.

Conscients que les Aqir demeuraient une menace sérieuse, les Zandalari ordonnèrent aux autres tribus trolls de traquer les insectoïdes, les vaincre et établir sur place des bastion afin de surveiller leurs galeries souterraines. Les Gurubashi acceptèrent volontiers de poursuivre le groupe s'étant enfui vers le sud, y voyant une opportunité d'établir leur domination sur le sud de Kalimdor. Ils pourchassèrent les Aqir jusqu'à la forteresse d'Ahn'Qiraj et constatèrent que leurs adversaires avaient corrompus les Forgés par les Titans jadis chargés de surveiller le bastion, à savoir les géants anubisath et les destructeurs d'obsidienne. Les premières rencontres avec ces nouveaux ennemis se révélèrent désastreux, les Gurubashi perdant plusieurs gros campements, mais suivant les conseils des Zandalari, les prêtres Gurubashi scindèrent leurs armées en petits groupe, plus mobiles, qui saignèrent à blanc les armées insectoïdes pendant de nombreuses années avant que ces derniers ne se replient finalemet au sein du bastion d'Ahn'Qiraj.[1]

Consequences de la guerre entre trolls et aqir

Carte présentant les conséquences de la guerre entre les trolls et les Aqir (La région contrôlée par les Gurubashi est représentée par la couleur jaune clair)

Après la guerre, les Gurubashi parvinrent à conquérir une large bande de terres s'étendant de Tanaris, où ils fondèrent la cité de Zul'Farrak, jusqu'à Strangleronce, où ils bâtirent leur capitale, Zul'Gurub, tandis qu'en parallèle, leurs rivaux, les Amani et les Drakkari affirmaient leur domination sur tout le nord-est de Kalimdor en écrasant les deux autres groupes insectoïdes et en tuant Kith'ix. Plus tard, ils rallièrent à leur cause l'ensemble des trolls des jungles et fondèrent l'empire Gurubashi dans la même période que la fondation de l'empire Amani et l'empire Drakkari. Cette nouvelle faction comprenait, en plus de la tribu Gurubashi, toutes les tribus des trolls des jungles, à savoir les Scalp-rouge, les Sombrelance, les Branche-rasoir, les Briselance et les Casse-crâne.[2]


L'avènement de l'empire elfe de la nuit et la Grande fracture (De 15 000 à 10 000 ans l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Empire des elfes de la nuit

Carte présentant l'empire elfe de la nuit à son apogée sous le règne de la reine Azshara

Quand les elfes de la nuit, en particulier les biens-nés et la reine Azshara, apparurent à la surface d'Azeroth, ils mirent à profit leurs connaissances de la magie du Puits d'éternité pour exploiter sa puissance pour fonder l'empire elfe de la nuit et repousser ses frontières jusqu'aux confins de Kalimdor. Jadis pacifiques, ils devinrent progressivement belliqueux et xénophobes. À cette époque, les tribus trolles représentaient alors les seules factions ouvertement hostiles aux kaldorei et quelques escarmouches éclatèrent aux frontières de l'empire elfique. Mais en dépit de leurs connaissances du terrain et de leur habilité au combat, les trolls ne pouvaient nullement rivaliser avec la magie dévastatrice des elfes et finalement, les Zandalari furent contraints d'accepter l'offre d'Azshara stipulant l'arrêt des hostilités en échange de la conservation des principales cités trolles. Suite à cela, les Gurubashi perdirent la majeure partie de leur territoire et le peu qu'il leur restait fut coupé en deux à la lisière de la jungle de Strangleronce qui fut annexée à l'empire elfe de la nuit.[3]

Bien des années plus tard, Azeroth fut envahie par la Légion Ardente pour la première fois de son histoire, marquant le début de la Guerre des Anciens qui se solda par la défaite des démons, mais aussi l'explosion du Puits d'éternité, provoquant la Grande fracture qui pulvérisa la majeure partie de l'ancienne Kalimdor et sépara à jamais les nouveaux continents. Bien qu'ils n'aient pas activement participé au conflit, les Gurubashi payèrent un lourd tribut. En effet, d'une part, ils perdirent tout contact avec les trolls établis à Zul'Farrak, désormais séparée du reste de l'empire troll par la mer. Ce groupe évolua plus tard sous l'effet du climat aride de Tanaris pour devenir des trolls des sables qui formeront la tribu Furie-des-sables. Mais plus important encore, les trolls des jungles perdirent de vastes terrains de chasse et d'agriculture. La perte d'autant de territoires appauvrit considérablement l'empire Gurubashi qui fut rapidement victime d'une pénurie de nourriture, la fragilisant d'avantage pendant plusieurs milliers d'années.[4]


La guerre civile des Gurubashi (1500 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Hakkar Ecorcheur-des-âmes

Hakkar, l’Écorcheur des âmes, tel qu'il est représenté dans le jeu World of Warcraft

Désespérés, les trolls implorèrent les loas de les aider, mais un seul d'entre eux répondit à leur appel, Hakkar l'Écorcheur d'Âmes, le loa du sang. Ce dernier promit d'aider les Gurubashi d'étendre leur influence sur la moitié sud des Royaumes de l'Est en échange de sacrifices d'êtres vivants. Les trolls lui ayant juré loyauté se firent appelés les Hakkari, battirent à plate couture les gnolls et les murlocs de la région en plus de trolls dissidents avant de sacrifier les survivants au Loa du sang. Pendant plusieurs années, menés par les Hakkari, les trolls des jungles parvinrent à conquérir toute la vallée de Strangleronce ainsi que quelques îles côtières.

De leurs côtés, les Zandalari observèrent les agissements des Gurubashi et bien qu'ils étaient au départ ravis de les voir regagner en puissance, ils finirent par redouter la soif de sang grandissante d'Hakkar, craignant qu'elle ne conduise à la destruction de la civilisation trolle. Ils envoyèrent alors une armée sur place qui tomba sur des Gurubashi opposés au loa du sang qui leurs apprirent que les prêtres les plus zélés d'Hakkar, les Atal'ai, comptaient l'invoquer au centre de Zul'Gurub. Les Zandalari prirent alors d'assaut la cité et au bout de plusieurs jours de combats, les Atal'ai furent finalement défaits et contraints de s'enfuir dans le Marais des Chagrins.

Ces évènements eurent pour principale conséquence de briser définitivement l'unité de l'empire Gurubashi qui se disloqua, la tribu Gurubashi, retranchée dans l'ancienne capitale de l'empire, perdant son influence sur toutes les autres tribus des trolls des jungles qui s'installèrent un peu partout en Azeroth.[5]

La guerre Gurubashi (De 21 à 18 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Longtemps après la chute de l'empire trolle, un groupe d'humains mené par Faldir, le descendant de la lignée de Thoradin, colonisa les forêts au nord de la jungle de Strangleronce et y fonda le royaume de Hurlevent qui prospéra pendant des siècles. Mais au fil des années, les colons revendiquèrent des territoires toujours plus vastes dans la jungle, ce qui entraina le début d'une série d'escarmouches entre les humains et les trolls. Le roi de l'époque, Barathen Wrynn ne voulait pas prendre le risque d'entrer en conflit ouvert avec les trolls et se contentait de disposer ses troupes de façon défensive, ce qui agaçait profondément son fils, le prince Llane Wrynn, qui était en faveur d'une expédition punitive au cœur de Strangleronce.[6]

Mais la stratégie de Barathen commença à montrer ses limites quand une troupe de trolls échappa aux patrouilles humaines et ravagèrent la Marche de l'Ouest, le grenier du royaume, en dévastant trois villes et massacrant des dizaines d'humains avant d'être éliminée par les patrouilles. En dépit de cet incident, Barathen continua d'adopter une stratégie défensive, mais Llane fut plus motivé que jamais à régler la menace que représentaient les trolls des jungles. 19 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, le prince, accompagné de ses deux amis, Anduin Lothar et Medivh, s'aventura en plein territoire troll dans l'optique d'abattre un chef de guerre Gurubashi nommé Jok'non, privant ainsi les trolls de meneur. Leur objectif était d'abattre le troll dans sa ziggourat avant de s'enfuir en toute discrétion, mais le groupe attira bientôt l'attention de nombreux trolls et fut pris dans une bataille à l'intérieur de la ziggourat, Medivh lui-même se retrouvant face à Jok'non. Au départ surpassé par la magie d'Hakkar employé par le chef de guerre, Medivh se décida à déchainer ses pouvoirs et massacra tous les trolls présents dans la ziggourat.[7]

Medivh brise le siège des Gurubashi

Illustration de Medivh déchainant ses pouvoirs sur les trolls Gurubashi pendant le siège de Hurlevent

Ayant eu vent de cette bataille, le fils de Jok'non, Zan'non, rallia les Gurubashi sous sa bannière et marcha sur le royaume avec pour objectif de détruire Hurlevent. Leurs forces étaient tel qu'en quelques jours, les lignes défensives au sud du royaume s’effritèrent, repoussant les humains et massacrant les civiles qui ne purent s'enfuir avant d'utiliser leurs dents, leurs os et leurs oreilles comme trophées. Devant la progression des trolls, Barathen n'eut d'autre choix que de rassembler toute la garnison du royaume à Hurlevent, mais les soldats demeuraient toujours en large infériorité numérique. Par ailleurs, quand les Gurubashi démarrèrent l'assaut sur Hurlevent, Zan'non mit à profit la magie enseignée par son père et transforma quelques trolls en berzerker qui escaladèrent les murs de la cité et ravagèrent les rangs des humains. Barathen tenta alors une contre-attaque désespérée avec sa garde personnelle afin de tuer le meneur troll, mais la manœuvre échoua et le vieux souverain trouva la mort sur le champ de bataille, démoralisant d'avantage l'armée humaine. Mais alors qu'Hurlevent semblait perdu, Medivh se dressa au sommet des rempart et déchaina une nouvelle fois sa puissance sur l'armée trolle qui fut intégralement détruite, mettant fin à la guerre Gurubashi.[8]


La Première Guerre

Quand la Horde, menée par le chef de guerre Main-noire, arriva en Azeroth par l'intermédiaire de la Porte des Ténèbres, le clan orc Orbite-sanglante, dirigée par Kilrogg Œil-mort, chercha à chasser les Gurubashi et à s'approprier les jungles de Strangleronce. Cependant, grâce à leur connaissance du terrain, les trolls menèrent une redoutable guérilla en attirant leurs adversaires au plus profond de leurs jungles avant de les assaillir de tous les côtés. Constatant ces pertes pour le contrôle d'un territoire n'ayant aucun rôle stratégique dans le conflit, Main-noire ordonna aux Orbite-sanglante de quitter la jungle.[9]


L'avènement du dieu sanglant

WoW Icon 16x16 Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.
Environ 4 ans après la bataille du Mont Hyjal, la tribu Gurubashi, menée par le seigneur sanglant Mandokir et Jin'Do le maléficieur, parvint à invoquer Hakkar à l'intérieur de Zul'Gurub. Afin de le stopper, le roi Rastakhan, chef de la tribu Zandalari, envoya un groupe de champions des loas Gurubashi combattre Hakkar. Mais en dépit de leur puissance, la grande prêtresse d'Hir'eek, Jeklik, le grand prêtre d'Hethiss, Venoxis, la grande prêtresse de Shadra, Mar'li, le grand prêtre de Shirvallah, Thekal, et la grande prêtresse de Bethekk, Arlokk, furent défaits et asservis par le Loa du sang qui exploita leur puissance pour se renforcer.

Mais un raid d'aventuriers commandité par les Zandalari prit d'assaut la cité de Zul'Gurub. Ils décimèrent les forces des Gurubashi et tuèrent Mandokir ainsi que Jin'Do. Puis ils abattirent tous les grands prêtres asservis, affaiblissant Hakkar qui fut finalement défait au sommet de la pyramide au centre de Zul'Gurub.[10]


Le Cataclysme

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Dans le chaos engendré par le Cataclysme d'Aile de mort, les Gurubashi recouvrèrent une partie de leur puissance. Menée par Jin'Do le briseur de dieux, revenu d'entre les morts suite à sa défaite durant l'avènement du dieu sanglant, la tribu rallia à sa cause le seigneur sanglant Mandokir, dont l'esprit s'était réincarné dans le corps du chef Scalp-rouge Gan'zulah[11] , Kilnara, sœur d'Arlokk qui prit sa place en tant que grande prêtresse de Bethekk[12], ainsi que Zanzil[13], un sorcier-docteur banni de la tribu Casse-crâne qui mit à profit ses compétences d'alchimiste pour ressusciter le grand prêtre Venoxis[14]

Plus tard, la tribu accepta de s'associer avec les Zandalari menés par le prophète Zul, désireux de restaurer la gloire de la civilisation trolle.[15] Jin'Do asservit alors l'esprit d'Hakkar l'Écorcheur d'Âmes et infusé de ses pouvoirs, il chercha à étendre l'influence des Gurubashi. Mais Vol'Jin et la tribu Sombrelance s'opposèrent aux objectifs des Zandalari et ils orchestrèrent un assaut sur Zul'Gurub avec l'aide d'un groupe d'aventuriers de l'Alliance et de la Horde qui vint à bout de toutes les têtes pensantes de la tribu dont Jin'Do lui-même qui après avoir été affaiblit par un combat l'opposant au groupe d'aventuriers, fut tué par le Loa du sang lui-même.[16]


La campagne en Pandarie

Mop-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Quelques temps plus tard, les Gurubashi trouvèrent un nouveau chef en la personne de la grande prêtresse Mar'li, manifestement revenue d'entre les morts depuis la chute du briseur de dieux. Suite à la dissipation des brumes entourant la Pandarie, les Gurubashi s'associèrent à nouveau aux Zandalari, avec les Amani, les Drakkari et les Farraki, Mar'li intégrant le Conseil des anciens en tant que représentante de sa tribu. Cette dernière participa au débarquement de l'expédition trolle au sommet de Kun lai, à Zouchin et aida les Zandalari à infiltrer la Tombe des Conquérants avant de récupérer et ressusciter la dépouille de Lei Shen.

Forts de ce succès, les trolls s'installèrent aux côtés de leurs alliés mogu sur l'Île du Tonnerre et investirent certains quartiers du Trône du Tonnerre, le palais du roi-tonnerre. Mais mené par les Pandashan, le Kirin Tor et les Saccage-soleil, un raid d'aventuriers prit d'assaut le palais mogu. Comme toutes les tribus trolles, les Gurubashi furent les premiers alliés du roi-tonnerre à engager le combat contre la coalition ennemie qui décima leurs forces avant de tuer leurs chefs.[17]


Références

  1. World of Warcraft - Chroniques (volume 1) : Chapitre 3 : Ancienne Kalimdor : L'empire de Zul et l'éveil des Aqir : Pages 70 à 74
  2. World of Warcraft - Chroniques (volume 1) : Chapitre 3 : Ancienne Kalimdor : Le cycle mantide : Pages 76 et 77
  3. World of Warcraft - Chroniques (volume 1) : Chapitre 3 : Ancienne Kalimdor : La reine Azshara : Pages 96 à 98
  4. World of Warcraft - Chroniques (volume 1) : Chapitre 4 : Un nouveau monde : La guerre civile des Gurubashi : Page 138
  5. World of Warcraft - Chroniques (volume 1) : Chapitre 3 : Un nouveau monde : La guerre civile des Gurubashi : Pages 138 et 139
  6. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Première Guerre : Le réveil de Medivh : Page 106
  7. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Première Guerre : Une mission secrète : Pages 107 à 109
  8. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Première Guerre : La guerre Gurubashi : Pages 109 à 111
  9. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Première Guerre : La résistance des Gurubashi : Page 125
  10. Raid : Zul'Gurub
  11. Quête : Troll sana in corpore sano
  12. Boss : Grande prêtresse Kilnara
  13. Quête : Les écoutes totémiques
  14. Quête : Le grand prêtre Venoxis
  15. Vidéo : Gloire aux Zandalari ! Bande-annonce de la mise à jour 4.1
  16. Donjon : Zul'Gurub
  17. Raid : Trône du Tonnerre

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard