Fandom

Wiki Warcraft

Tribu Zandalar

4 197pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires4 Partager


La Tribu Zandalari est la tribu dont toutes les autres descendent. Les Zandalari sont une espèce de trolls à part - pas des trolls des jungles, des forêts, des glaces, des sables ou sombres. Leur but est de préserver et de continuer leurs recherches concernant l'histoire trolle.

Histoire

La fondation de Zuldazar et l'éveil des Aqir (16 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Les Zandalari formaient une des tribus les plus influentes à l'aube de la civilisation trolle et la seule à privilégier l'accumulation de savoir par l'intermédiaire de pratiques mystiques et de la méditation. Fascinés par les dieux sauvages, que les trolls appellent Loa, les Zandalari prirent possession des plus hauts pics d'une chaîne de montagnes au sud de Kalimdor où vivaient bon nombre des Loa qu'ils vénéraient, chaîne de montagnes qui sera plus tard baptisée Zandalar. Au sommet de ces pics fut bâtie une série d'autels rudimentaires qui se développeront au fil des années la ville-temple de Zuldazar. Mais au cours des prochains siècles, d'autres tribus, notamment les Amani, les Gurubashi et les Drakkari, commencèrent à défier les Zandalari pour des questions de territoire et de pouvoir mais malgré ces tensions, les conflits majeurs étaient rares. En effet, les trolls étaient de si bons combattants que les conséquences étaient catastrophiques pour les factions en guerre, motivant les trolls à explorer de nouveaux territoires plutôt que de revendiquer ceux de leurs voisins.

Mais un jour, l'ensemble des Aqir, une race insectoïde décimée par les Forgés par les Titans durant la guerre opposant le Panthéon aux Dieux très anciens, fut unifiée par le C'Thraxxi Kith'ix sous la bannière de l'empire souterrain de Azj'Aqir et après des années de préparation, les insectoïdes commencèrent à envahir la surface. Dans un premier temps, les trolls furent pris au dépourvu, les Aqir décimant de nombreuses petites tribus et s'approchant dangereusement de Zuldazar, mais les Zandalari parvinrent à unifier l'ensemble des tribus trolles sous la bannière de l'empire de Zul dont ils formaient l'état-major et depuis les pics de Zandalar d'où ils pouvaient détecter les mouvements alliés et ennemis, ils manœuvrèrent les armées trolles, favorisant les tactiques de guérilla et invoquant des Loa par l'intermédiaire de prêtres révérés. Cette stratégie paya, les Aqir furent repoussés et Kith'ix lui-même fut blessé, obligeant les armées insectoïdes à se scinder en trois groupes avant de s'enfuir vers les confins de Kalimdor.

l'avènement de l'empire elfe de la nuit et la Grande fracture (de 15 000 à 10 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres)

Quand la Grande fracture arriva, les Zandalari lancèrent en toute hâte de puissants sortilèges de protection pour éviter que leur foyer ne soit détruit. En revanche, ils furent incapables de protéger le reste du continent. Au-delà du bouclier protecteur des Zandalari, le sol s'effondra et disparut dans la mer. Kalimdor fut divisée en plusieurs continents. La Fracture terminée, les Zandalari découvrirent que leur terre était devenue une île.Après la Grande fracture, les trolls ne ressentirent pas le besoin de quitter ce qui était devenu l'île de Zandalar. Ils rebâtirent leurs villages et se replongèrent dans leurs études.

Première guerre contre l'Écorcheur d'âmes

Un jour, les Zandalari se rendirent compte que l'Empire Gurubashi gagnait considérablement en puissance et en superficie, que les trolls des jungles attribuaient au dieu Hakkar. Dans un premier temps, les Zandalari furent fiers de leurs cousins des jungles. Mais au fur et à mesure que le territoire des Gurubashi s'étendait, la surprise ravie de la tribu se mua en inquiétude. Ses membres se plongèrent dans les mythes et dans les vieux récits historiques. Ce qu'ils y apprirent les horrifia.

Hakkar portait également le nom d'Écorcheur d'âmes, et il le méritait pleinement. Il remplissait ses fidèles d'une rage meurtrière et savourait leurs émotions les plus sombres. Le carnage l'accompagnait toujours, et cela lui convenait à merveille car, ayant goûté au sang, il en avait pris le goût. Il consommait le sang versé en son nom. Cela le rendait plus puissant, et ses liens avec le monde qui le nourrissait ne cessaient de se renforcer.

Tous les Zandalari en état de combattre partirent immédiatement pour la vallée de Strangleronce, et transmirent ces terribles nouvelles aux trolls des jungles. L'empire Gurubashi commençait à se lézarder sous le poids des sacrifices exigés par Hakkar. Les trolls des jungles s'allièrent à la tribu Zandalar, et se soulevèrent ensemble contre le sanguinaire Écorcheur d'âmes. L'avatar d'Hakkar finit par être détruit, et ses prêtres, les Atal'ai et les Hakkari, furent traqués et presque exterminés. Cela n'empêcha pas cependant la chute de l'empire Gurubashi.

Le retour de l'Écorcheur d'âmes

Les Atal'ai exilés ont récemment découvert que la forme physique d'Hakkar ne peut être invoquée que depuis l'ancienne capitale de l'empire Gurubashi, Zul'Gurub. Les Atal'ai et Hakkari ne tardèrent pas à envoyer nombre de leurs prêtres les plus compétents à Zul'Gurub, où leurs efforts furent enfin couronnés de succès. De nombreux espions ont confirmé la présence du redoutable Écorcheur d'âmes au cœur des ruines.

Hakkar a également réduit en esclavage cinq grands prêtres des dieux primordiaux des trolls. Incapables de résister à sa volonté, ces prêtres canalisent les pouvoirs de leurs dieux vers Hakkar. Seule la mort pourrait briser ces liens, qui augmentent considérablement la puissance d'Hakkar, tout en dépouillant les autres dieux d'une part de leurs pouvoirs.

La nouvelle du retour d'Hakkar a fini par parvenir aux oreilles des Zandalari des mers du Sud. Les membres de cette tribu ont été horrifiés d'apprendre que leurs parents, les grands prêtres zandalari, avaient été réduits en esclavage. Le roi Rastakhan a donc envoyé des émissaires depuis l'île de Zandalar vers les Royaumes de l'est. Ces trolls recrutèrent des champions issus de tous les peuples d'Azeroth, dans l'espoir qu'ils parviennent à vaincre Hakkar, une fois encore.

La campagne en Norfendre

Wrath-Logo-Small.PNG Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Les Zandalari font une apparition à Zul'Drak, constatant la chute de la cité trolle. En effet, c'était la première fois que des trolls avaient sacrifié leurs dieux et volé leurs pouvoirs.

Le Cataclysme

Cataclysm.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Après la victoire contre les trolls Gurubashi et Hakkar ne représentant plus une menace, les trolls Zandalar quittèrent l'île de Yojamba pour retourner sur Zandalar.

Par le passé, la tribu Zandalar, regroupant des ancêtres sages et érudits des trolls, aidèrent la Horde et l'Alliance avec beaucoup d'héroïsme à contrecarrer les activités maléfiques de leurs frères à Zul'Gurub et Zul'Drak. Mais le chaos provoqué par le récent Cataclysme a modifié la vision qu'ont les Zandalari du monde et des derniers représentants de leur race. Menés par un mystérieux prophète connu sous le nom de Zul, les Zandalari ont lancé un appel aux populations trolles en difficulté: s'unir pour former un seul empire puissant et sauver leur race de l'extinction.

Jusqu'ici, seuls les Gurubashi et les Amani ont répondu à cet appel (plus tard, dans Mists of Pandaria, nous remarquerons la présence des Farraki parmi les alliés des Zandalari) et ont reçu l'aide des Zandalari, ce qui leur a permis de reconstruire leurs capitales respectives à Zul'Gurub et Zul'Aman. Mais tous les trolls n'ont pas adhéré aussi rapidement à la vision grandiose d'un nouvel empire troll que veulent partager les Zandalari. Vol'jin et la tribu sombrelance sont opposés aux propos belliqueux de Zul. Pour empêcher que les troupes gurubashi et amani en pleine croissance ne ravagent Azeroth, Vol'jin a demandé l'aide de ses camarades de la Horde et des membres de l'Alliance. Mais si la campagne des Sombrelances échoue, un nouvel empire troll risque de voir le jour et de déclarer la guerre à un monde déjà affaibli par le chagrin et les conflits.

La campagne en Pandarie

Nous apprenons lors de Mists of Pandaria que les Zandalaris sont d'anciens alliés des Mogu, ces derniers régnaient sur la Pandarie avant que les Pandarens se rebellent et que l'empereur Shaohao protège le continent de la Grande Fracture avec les brumes magiques.

Après cela, les Mogu et les Zandalaris ont été totalement coupés de la Pandarie et résidèrent sur Zandalar et l'île du Tonnerre.

Cependant, après le Cataclysme causé par Aile-de-Mort, les brumes se sont dissipés et le continent est à découvert. Après avoir essayé de rallier les autres tribus trolls, les Zandalaris se tournent vers leurs anciens alliés les Mogu afin de reprendre la Pandarie.

Dans un premier temps, les trolls accostent à Kun-Lai afin de retrouver le tombeau du terrifiant Roi-Tonnerre et le ressusciter. Ils y parviennent, c'est un terrible choc pour les Pandarens, des légendes contaient les récits de ces deux antiques races, mais jamais ils n'auraient cru que cela était vrai. Avec l'aide des forces de la Horde et de l'Alliance, ils vont repousser les trolls de Kun-Lai et se rendre sur l'île du Roi Tonnerre afin de le vaincre.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard