FANDOM


Les Triklomoteurs s'avèrent être les montures mécaniques pour les Gobelins de la Horde, à la manière de celles des Gnomes pour l'Alliance.

Histoire

Les petits gobelins du cartel Baille-fonds côtoyant désormais les brutes massives de la Horde, les morts par piétinement se sont multipliées de façon alarmante. Faisant d’ordinaire peu de cas de ce genre de vétille, le prince marchand Gallywix fut consterné d’apprendre que les comptables réprouvés de Garrosh refusaient de payer pour un soldat mort si celui-ci n’avait pas pris part aux combats ; or, les piétinements accidentels occasionnés par les manœuvres taurènes rendaient extrêmement difficile le décompte de l’effectif gobelin ayant réussi à gagner le champ de bataille avant d’être aplati. Gallywix offrit une récompense substantielle pour toute invention permettant aux soldats gobelins d’échapper aux sabots meurtriers en se déplaçant plus rapidement pour aller mourir « de façon plus rentable ».

Des centaines de prototypes furent construits. La plupart explosèrent à la livraison. En définitive, le vainqueur manifeste (et relativement épargné) fut le robuste triklomoteur de transport conçu par un ingénieur d’âge canonique, Jibidiah « Moignons » Gragglefutz. Après plusieurs décennies à vendre des grenades et à y laisser phalange après phalange, Gragglefutz a donné naissance à ce véhicule à la fois rapide, solide et surtout non détonant. Jibidiah, qui s’est taillé une renommée certaine avec cette invention, affirme désormais que Gallywix le fait travailler à une version « turbo » du triklomoteur. La seule doléance de Jibidiah concerne la « récompense substantielle » promise pour la conception du triklo : suite à un embrouillamini de paperasseries et de problèmes de courrier, il n’en a toujours pas vu la couleur. Le prince marchand, qui s’en excuse, promet de mettre sans délai ses meilleurs gobelins sur le coup.