FANDOM



"L'espérance ? C'est ce que j'étais supposée ressentir en voyant mon père se faire décapiter par vos sbires ? L'espérance est un tour cruel que nous joue un monde rude et indifférent. Il n'y a pas d'Espérance. Il n'y a que Vanessa. Vanessa VanCleef."

Vanessa VanCleef est la fille du très célèbre fondateur de la Confrérie Défias, Edwin VanCleef. Des années après la mort de son défunt père, elle remonta la Confrérie et tenta de poursuivre son œuvre inachevé.

Cependant, elle échoua et fût laissé pour morte. Elle est aujourd'hui une membre des Sans-Couronne.

Histoire

Adolescence

Il y a de cela cinq années, avant le retour d'Aile de mort, alors qu'elle était encore qu'une enfant, Vanessa VanCleef a été témoin de la mort horrible de son père, l’ancien dirigeant de la Confrérie Défias, Edwin VanCleef.[1][2]

Devenue orpheline, elle erra hors des Mortemines et finit par arriver à la Ferme des Saldean. Ces derniers la trouvèrent déambulant en pleine nuit, à bout de forces, elle s'effondra devant eux. Personne ne savait qui elle était, elle semblait être amnésique. Les Saldean, braves et généreux, l'accueillirent chez eux et l'élevèrent comme leur propre fille sous le nom d'Espérance Saldean.[3] Mais la jeune fille avait encore en tête la mort de son père et les responsables de cette mort, Hurlevent et l'Alliance.

Secrets et manipulations

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Le début d'une crise économique dans la Marche de l'Ouest suite à la guerre coûteuse contre le Roi-Liche lui donna l'occasion de préparer sa vengeance. La crise avait mis de nombreuses personnes à la rue et les vieilles fermes de la Marche de l'Ouest furent abandonnées. Ainsi les ruines de Ruisselune abritèrent de nombreux sans abris, clochards et va-nu-pieds, victimes de cette fameuse crise. Vanessa commença un recrutement massif parmi ces pauvres gens pour reformer la Confrérie Défias et réinvestir les Mortemines. Elle fit cela dans le plus grand secret, se servant de sa gentillesse envers les pauvres de la Marche de l'Ouest pour les liguer contre Hurlevent.[4]

Elle débaucha Hélix Engrecasse de la Horde et utilisa les Gnolls pour occuper les autorités de la Colline des sentinelles afin d'éviter qu'ils ne s'intéressent à ses projets.[5] Elle alla même jusqu'à recruter l'ogre magi Glubtok qui, jusque là, vivait en tant que chef des Kobolds de la Mine Veine-de-Jango.[6]

Son plan semblait parfaitement se dérouler quand, un beau jour, elle fut reconnue par les seuls personne qui connaissaient son existence: le couple Froncebouille. Elle n'eut pas d'autre choix que de les faire assassiner par ses sbires, mais pas de gaieté de cœur.[7]

Le meurtre des Froncebouille entraina une enquête. Hurlevent dépêcha l'un de ses meilleurs élément, le lieutenant Horatio Laine. Celui-ci, aidé par quelques rares habitants courageux de la Marche, commença à remonter la piste vers les meurtriers. De nouveau, Vanessa n'eut d'autre choix que de faire assassiner tout les témoins gênants de son entreprise. Cela retarda Horatio et quand il arriva enfin à une conclusion sur le crime, il était trop tard. Vanessa venait de reformer la Confrérie Défias par un coup d'éclat dans les rues de Ruisselune s'attaquant à la Colline des sentinelles dans le but de libérer son futur Amiral, un worgen du nom de Grondéventre. En pleine bataille, l'officier du fort Gryan Roidemantel envoya un message à Hurlevent pour demander de l'aide, mais trop tard, la Colline des Sentinelles fut retrouvée en proie aux flammes quand les renforts arrivèrent.[7]

La renaissance de la confrérie

Vanessa, succéda à son père dans le rôle de dirigeant des Défias, avec un but identique : se venger d'Hurlevent depuis les sombres couloirs du bastion Défias dans les Mortemines. [8]

Les renforts d'Hurlevent dirigé par Horatio Laine n'avaient pas abandonné et se lancèrent immédiatement dans une attaque des Mortemines.[9]

La Horde, quant à elle, s’intéressa de très prés au précieux Juggernaught que Vanessa comptait utiliser pour sa vengeance. Bien que son but leur paraissait honorable, le manque d’expérience et le peu de main d’œuvre à la disposition de Vanessa leur laissait penser que son opération était vouée à l’échec.Sous l'impulsion de Kagtha, les aventuriers de la horde entreprit de tuer Vanessa afin de faire main basse sur le navire et de l'utiliser pour son propre compte.[10]

On ne sait pas quelle faction en est l'auteur, mais après avoir vaincu tous les chefs de file Défias, les aventuriers rencontrèrent Vanessa qui bondit du toit de la cabine du navire. Contrairement à son père, Vanessa était peu douée dans le combat rapproché mais excellait dans l'art des poisons hallucinogènes. Elle brisa une fiole à terre d'une mixture qu'elle avait concocté, libérant de puissantes effluves psychotropes qui firent délirer les aventuriers. Bien heureusement la force d'esprit de ces derniers leur permit de se libérer de l'emprise du poison et ils attaquèrent Vanessa.[11]

Comme elle l'avait expressément signifiée plus tôt, elle n'était pas douée dans le combat au corps à corps et s'enfuyait régulièrement pendant le combat pour laisser place à ses Défias. Elle tenta également par deux fois de tuer ses assaillants avec une charge d'explosifs, mais ces derniers utilisèrent les cordes à disposition pour se mettre hors de portée. De plus la charge était très faible car Vanessa chercher à minimiser les dégâts causés aux cuirassés. Cependant, cette hésitation lui fit perdre le combat et, mourante, elle décida d'emporter ses ennemis avec elle dans une attaque suicide. Malheureusement, elle échoua dans son entreprise.

Legion

Legion-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.

Grâce à un élixir de sa conception qui simula sa mort et ignifugea son armure, beaucoup pensèrent que la tristement célèbre chef de la Confrérie Défias était morte, il y a des années dans les Mortemines. En vérité, la fille du rebelle de la Marche de l'ouest rejoignit l'ordre secret des Sans-Couronne. Initialement pressentie pour devenir l'une des dirigeantes de l'organisation, elle fût finalement mise à l'écart. Les dirigeants préférèrent voter pour un autre voleur champion d'Azeroth s'étant sans cesse illustré ces dernières années. Folle de rage, Vanessa drogua les dirigeants et tenta d'assassiner le champion sous leur yeux. Malheureusement, elle fut vaincu par ce dernier et se vit proposer un choix simple par Jorach Ravenholdt : continuer à servir loyalement les Sans-Couronne ou mourir tout de suite. Vanessa préféra rester en vie.[12]

Dans le JCC

TCG icon 16x36 Cette section concerne du contenu exclusif au Jeu de cartes à collectionner World of Warcraft et ne constitue pas une référence.

Mensonges, avidité et tromperie, ce sont les choses auquel mon père a résisté. Pendant des années il a travaillé inlassablement, aidant pour reconstruire votre ville dévastée et quels remerciements lui ou un autre ont ils reçu pour ça? Rien. Quel choix avaient-ils que de se retourner contre les favoris de la couronne pour obtenir le paiement, d'une façon ou d'une autre? Le destin m'a semble t il guidé sur ce chemin. Même avec l'assassinat de mon père, vos tentatives idiotes de détruire la confrérie ont été vaine. Je suis, maintenant plus que jamais, la fille de mon père et la confrérie défias se dressera une nouvelle fois...[13]

Notes

  • Lors de l'alpha de Legion, Vanessa VanCleef était l'une des dirigeante des Sans-Couronne.

Galeries

Notes

  • Ajouté au Patch 4.0.3a

Références