FANDOM


« Mon fils, d'implacables ténèbres reviennent dévaster notre monde. Elles cherchent, une fois encore, à annihiler ce que nous avons de plus cher. Je vais les affronter, mais sache que mon retour est incertain. Anduin... Aujourd'hui, je crois tout comme toi, que la paix est la plus noble des ambitions. Et pour la préserver, tu devras être prêt à te battre ! »

Varian Wrynn, également connu sous le nom de Lo'gosh, était le dirigeant du royaume humain de Hurlevent, principal bastion de l'humanité et le Haut-Roi de l'Alliance.

Très jeune lors de la première guerre, il vit son royaume détruit et son père assassiné par la Horde des orcs. Sous la protection d'Anduin Lothar, il parvint à fuir et trouva refuge auprès du Roi Terenas Menethil du Royaume de Lordaeron.

Lorsque la Horde fut vaincue à la fin de la seconde guerre, Varian alors en âge, fût couronné Roi de Hurlevent. Il regagna son royaume et en entama la reconstruction.

Il épousa et fit de Tiffin Ellerian sa reine, qui lui donna un fils, Anduin Wrynn. Mais les manipulations politiques de Katrana Prestor alias Onyxia, conduisirent à une révolte de la guilde des maçons qui entraina la mort accidentelle de la reine.

Dévasté, Varian sombra dans une profonde dépression magiquement renforcé par un ensorcellement de Katrana Prestor, qui le manipula pendant de nombreuses années.

Après la Troisième guerre, Varian repris conscience grâce à son fils et de part sa volonté, le sort se brisa. Déterminé à oeuvré à construire un monde meilleur pour son fils et son peuple, il accepta de se rendre à Theramore pour y rencontrer Thrall et Jaina. Mais en chemin il fut capturé par les Défias agissant pour le compte d'Onyxia. La dragonne divisa Varian en deux personnes pour l'affaiblir. L'un des Varian pourvu de sa grande volonté, parvint à s'enfuir mais chuta d'une falaise le rendant amnésique.

Le second Varian quand à lui, fut plus tard à nouveau ensorcelé par Katrana Prestor et renvoyé à Hurlevent.

Le Varian amnésique devint un gladiateur dans les arènes orcs et gagna le nom de Lo'gosh. Avec l'aide de Broll Mantelours et Valeera Sanguinar, il retrouva sa mémoire et son trône. Les deux Varian furent finalement réunis en une seul et même personne, et tua Onyxia.

De retour sur son trône, Varian mena l'Alliance à travers chaque campagne de guerre comme l'effort contre le Roi-liche, Aile de mort et ses séides ou encore Garrosh Hurlenfer.

Finalement quand la Légion ardente fit son retour en Azeroth, Varian pris la tête de la première vague d'assaut et attaqua le Rivage brisé. Malheureusement il y perdit la vie en se sacrifiant héroïquement.

Histoire

Enfance et adolescence

Fils du roi Llane et de la reine Taria Wrynn, Varian naquit en l'an -10 au sein du prospère royaume de Hurlevent.[2] Son enfance fût bercé par des jours heureux pendant lesquels son père lui donnai des leçons d'équitations et lui apprenait les rudiments de l'escrime.[3]

436px-Varianyoung.jpg

Varian jeune dans les rue de Hurlevent en feu

Mais les années passèrent et cette quiétude laissa place au chaos avec l'arrivée de la Horde. Alors que les orcs assiégeaient Hurlevent, Varian assista à une scène qui le marqua à vie. Il découvrit son père mort, tué dans la salle du trône et son assassin Garona en larmes.[3]

Avec la mort du roi Llane, Hurlevent était condamnée. Varian fut alors sauvé par le chevalier-champion Anduin Lothar avec qui il prit la fuite par la mer, aux cotés d'autres survivants du royaume. Ils débarquèrent finalement au royaume de Lordaeron où Varian tout comme les survivants de son peuple, trouvèrent refuge. [4]

Le roi Terenas Menethil pris le jeune Varian sous son aile et lui jura de mettre tout en oeuvre pour qu'un jour Varian retrouve son héritage.

Alors que les sept nation s'étaient réunis à Lordaeron pour débattre de la marche à suivre contre la menace de la Horde, Turalyon fit venir Varian à l'une de ses réunion. Il désirait donner du poids à l'idée de créer une Alliance entre les royaumes humains, en utilisant le présence du jeune prince.[5]

Pendant son séjour en Lordaeron, Terenas le prépara à son futur rôle de roi en lui enseignant la diplomatie et les rouages de la vie politique. Varian se lia également d'amitié avec le jeune Prince Arthas. Après la défaite d'Orgrim Marteau-du-destin, le chef de guerre orc vaincu fut exhibé dans Lordaeron où Varian put le voir. Débordant de haine contre ce "monstre" Varian aurait ardemment souhaité pouvoir le tuer de ses propres mains.[6]

Couronnement et reconstruction d'Hurlevent

Suivant la défaite de la Horde, Varian alors âgé de 18ans fut couronné roi de Hurlevent. Il retourna dans son royaume natale et entreprit de reconstruire la cité d'Hurlevent. Pour cela il fît appel à Edwin VanCleef et sa Guilde des maçons qui accomplit un travail formidable au yeux de Varian.[7]

VarianTiffinAnduin.JPG

Cependant il laissa la gestion du royaume aux nobles pour prendre la tête d'un contingent de soldats et sillonner tout son royaume pour le protéger. Il traqua sans relâche les dernières poches d'orcs restantes et tenta en vain de retrouver Garona pour lui faire payer sa trahison.[8]

Après des mois à restaurer le royaume, la sérénité fut enfin de retour. C'est dans cette période qu'il rencontra la jeune noble Tiffin Ellerian avec qui il se maria. Bien qu'au départ ils n'existait entre eux aucun sentiments d'amour, ils devinrent très vite inséparables. Tiffin l'aida à contrôler ses accès de colère, tandis que Varian lui enseigna la vie politique. De leur amour naquit un fils, Anduin, que Varian nomma ainsi en hommage à son sauveur Anduin Lothar tué par Orgrim Marteau-du-destin à la fin de la Seconde guerre.[8]

Varian et Tiffin.jpg

Pour l'intronisation de son ami Arthas en tant que Paladin de la Main d'argent, Varian invita les différents dirigeants à célébrer cet évènement unique dans la Cathédrale de la Lumière à Hurlevent.[6]

Malheureusement ces jours de joies laissèrent bientôt place à un terrible drame. Les nobles manipulés par Katrana Prestor alias Onyxia, refusèrent de payer l'intégralité des sommes dû à la Guilde des maçons. Varian tenta en vain de trouver un terrain d'entente entre les nobles et la guilde des maçons. Mais une révolte éclata dans la ville pendant laquelle la reine Tiffin fut tué accidentellement par un pavé qui la toucha en pleine tête. Dévasté par la mort de son aimée, Varian sombra dans une profonde dépression.[8]

Profitant de l'état de faiblesse de Varian, Katrana Prestor l'ensorcela et le manipula à sa guise pendant de nombreuses années.

Disparition

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Dix années passèrent au cours desquelles Varian ne fut plus que l'ombre de lui même. Peu après la Troisième guerre Varian commença à sortir de sa torpeur grâce à son fils. Les rares moments partagé avec Anduin lui permirent de réaffirmer sa volonté et de briser l'emprise que Katrana Prestor avait sur lui. Ayant repris toute sa conscience, il décida de tout mettre en oeuvre pour assurer une paix durable pour son fils et son peuple.

Il accepta de rencontrer Thrall et Jaina à Theramore pour concrétiser cet ambition. Cependant, Katrana Prestor n'était pas enclin à perdre la main mise qu'elle avait sur Hurlevent. Elle paya la Confrérie Défias qui enleva Varian pendant son voyage en bateau vers Theramore. Il fut conduit et retenu captif sur l'île d'Alcaz pendant un certain temps.

Pendant sa disparition, Anduin devint temporairement le roi sous la tutelle de Bolvar Fordragon et Katrana Prestor. Onyxia se rendit sur l'île d'Alcaz et usa de sa magie noire pour scinder l'esprit de Varian en deux, dans le but de l'affaiblir. Ce qui eu pour effet de créer deux Varian, l'un avait hérité de l'esprit combattif, tandis que le second semblait peu enclin à manifester quelconque forme de volonté propre. Prestor s'apprêta alors à éliminer définitivement le Varian qui avait hérité de l'esprit combattif mais des Nagas mené par Morgala Grain-Noir les attaquèrent.

Profitant de la confusion qui régnait dans la tourmente des affrontements, le Varian à l'esprit combattif parvint à s'enfuir mais il chuta d'une falaise et sa tête heurta les rochers en contrebas. Laissé pour mort, il dériva jusqu'aux rives de Durotar, rendu amnésique par sa chute récente.

Le second Varian quand à lui fut capturé par les Nagas qui demandèrent une rançon à Hurlevent en échange de sa libération.

Lo'gosh, le gladiateur

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Le Varian à l'esprit combatif mais amnésique échoua dans la Baie de Lamepoing où il manqua de peu d'être dévoré par un Crocilisque. Sans arme, son instinct de survie pris le dessus et il parvint à tenir tête à la bête. Rehgar Rageterre qui observa la scène décela en lui un grand potentiel en tant que combattant et décida de le sauver. Cependant, ce ne fut que pour faire de lui l'un de ses esclaves gladiateur. [9]

Varian Gladiateur.jpg

Varian en tant que Lo'gosh

Ignorant qui il était vraiment, Varian rencontra Broll Mantelours et Valeera Sanguinar également des gladiateurs à la solde de Rehgar. Le trio fut mené à Orgrimmar où ils furent entrainé par Rehgar en vue de participer aux championnat de Hache-tripes quelques temps plus tard. Avec l'aide d'un rituel accomplit par Broll, Varian eu une bref vision de son enfance et d'une grande cité en proie au feu. Plus tard, Rehgar permit à Varian, Broll et Valeera de choisir une arme de leurs choix dans le Hall des Légendes d'Orgrimmar. Varian choisit une ceinture ayant autrefois appartenu à Anduin Lothar, qui à son contact raviva un nouveau souvenir à Varian.[9]

Quelques temps après, Varian, Broll et Valeera furent conduit à Hache-tripes en Zeppelin. En affrontant l'équipe d'Ogres championne en titre, Varian s'illustra et devint le nouveau champion de l'Arène Cramoisie. Les spectateurs lui donnèrent le nom de Lo'Gosh "Loup fantôme" en référence à l'Ancien dont il semblait être la réincarnation.[9]

Bien que Varian l'ignorait, Goldrinn lui même confirma des années plus tard qu'il avait choisi de lui offrir sa bénédiction car sa férocité et sa capacité de mettre sa furie sanguinaire au service de ses convictions, l'avait impressionné.[10]

Après la victoire de son équipe, Lo'gosh, Broll et Rehgar partirent pour les Pitons-du-Tonnerre dans le but de recruter un nouveau membre Tauren qui remplacerait Valeera récemment vendu à un nouveau maître. Dans la capitale des Tauren, Broll proposa à Lo'gosh d'utiliser les Bassins de la Vision dans l'espoir de l'aider à retrouver sa mémoire. Ils entamèrent le rituel ensemble et Lo'gosh eu une vision de Tiffin grâce à laquelle il découvrit qu'il avait un fils . Malheureusement, un élémentaire de terre enragé les attaqua et mis fin au rituel. Résolu à retrouver son fils, Lo'gosh décida de tout faire pour s'échapper des griffes de Rehgar. Grâce à l'aide de l'Archidruide Hamuul Totem-runique, Broll et Lo'gosh eurent le moyen de s'enfuir.[11]

À la recherche de son passé

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Chevauchant l'hippogriffe Serre-Tranchante, Broll et Lo'gosh rejoignirent Orneval où ils découvrirent une importante troupes de la Horde prêt à tendre une embuscade à une troupes de l'Alliance mené par les Sentinelles d'Aile-argent. Lo'gosh mis à profit son don pour la stratégie et mis au point une tactique qui assurerai la victoire à l'Alliance. Il pris la tête d'un petit groupe de guerrier qui fit office d'appât. Son plan de bataille fut payant et permit à l'Alliance de remporter la victoire. Cependant, Lo'gosh dû intervenir pour ramener à la raison Broll Mantelours ayant perdu le contrôle de lui même.[11]

Plus tard, Lo'gosh accompagna Broll dans sa quête pour retrouver l'Idole de Remulos ayant été corrompue. Les deux compères s'aventurèrent dans le Repaire des Crins-de-chardon où ils durent affronter Eranikus. Lo'gosh se porta volontaire pour distraire le dragon vert pendant que Broll pénétrait dans le rêve d'émeraude pour purifier l'idole et retrouver ses pouvoirs druidiques d'antan.[12]

Par la suite, Lo'gosh accompagna Broll à Teldrassil pour rencontrer Fandral Forteramure. Lo'gosh se méfiait de Fandral qu'il trouva un peu hâtif à entrer en possession de l'idole de Remulos purifiée. Peu après, Tyrande Murmevent convia les deux compères à diner avec elle pour en savoir plus sur le récit de leurs aventures récentes. Peu experte en ce domaine, Tyrande fit part à Lo'gosh de l'étrange magie noire qui émanait de lui. Elle lui conseilla de se rendre à Theramore pour y rencontrer Jaina Portvaillant qui serait plus à même de l'aider.[12]

Ignorant qu'un assassin était à ses trousses depuis qu'il avait été reconnu par l'un de ses ravisseurs défias à Hache-tripes, Lo'gosh se rendit à Theramore en compagnie de Broll. Avec l'aide de Jaina et Aegwynn, Lo'gosh découvrit qui il était réellement: Varian le roi d'Hurlevent. [12]

Le retour du roi

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Décidé à reprendre son trône, Varian, Broll et Valeera qui les avaient récemment retrouvé après avoir tué l'assassin au trousse du roi amnésique, embarquèrent sur le bateau personnel de Jaina pour les royaumes de l'est. Mais pendant leur voyage ils furent attaqué par une bande de Nagas conduit par Morgala Grain-Noir. Bien que les Nagas furent mis en déroute, Morgala infligea à Lo'gosh une blessure au visage qui lui laissa une cicatrice.[12]

Pendant ce temps, le second Varian qui avait été capturé par les Nagas, fit son grand retour à Hurlevent, après que le royaume ai payé la rançon. De nouveau ensorcelé par Prestor, il délaissa son peuple préférant fêtes, beuveries et partie de chasse. Anduin et Bolvar commencèrent à avoir des doutes sur l'intégrité du Varian ensorcelé. Magni Barbe-de-bronze également constata l'étrange comportement du Varian ensorcelé lorsqu'il voyagea à Hurlevent pour quérir de l'aide contre les Sombrefers.[13]

Quant à Lo'gosh, il débarqua au Port de Menethil où l'attendait Thargas Courbenclume sur ordre de Magni. Cependant, Lo'gosh fut reconnu par l'un de ses ravisseurs défias qui alerta ses compères. Un affrontement éclata mais les défias furent vite vaincus. Lo'gosh découvrit avoir été enlevé par les défias et qu'un autre Varian était en ce moment même assit sur le trône d'Hurlevent. [13]

Cependant l'un des défias survivant permit d'alerter Katrana Prestor de la situation. Elle engagea un second assassin pour tenter d'éliminer Lo'gosh. Tandis que Lo'gosh et son groupe traversait les Paluns, ils tombèrent dans une embuscade des sombrefers. Après les avoir vaincus, Thargas découvrit que son frère Hjalmar qui fut l'un des mentor de Lo'gosh dans sa jeunesse, était retenu prisonnier au Viaduc de Thandol. Lo'gosh décida de mener son groupe au viaduc pour libérer Hjalmar. Mais en chemin ils durent affronter Vendellin Âmefeu, l'assassin envoyé par Katrana..[13]

Au Viaduc de Thandol, Lo'gosh et son groupe attaquèrent les sombrefers. Il reçurent l'aide précieuse et inattendu de Magni et ses montagnard, déjouant ainsi leurs tentative de détruire le pont. Mais malheureusement Hjalmar succomba pendant la bataille. Magni rencontra alors Lo'gosh et lui fit part de l'inaction de son double à Hurlevent. Invité à Forgefer le groupe du faire face à un dragon noir déguisé en Humain qui tenta une nouvelle fois d'assassiner Lo'Gosh.[14]

Pendant ce temps, Katrana Prestor tenta d'éliminer Anduin devenu dérangeant pour ses plans, sous le couvert d'un accident. Mais le Varian ensorcelé sauva son fils ce qui lui donna des visions de son enlèvement.[14]

Lo'gosh quand à lui apprit que la Maréchal Windsor qui était sur le point découvrir l'identité de son ennemi, avait été fait capturé par les Sombrefers et conduit dans les Profondeurs de Rochenoire. Accompagné par Broll et Thargas, il décida de s'y rendre pour sauver Windsor. Il s'aventurèrent dans la demeure des sombrefers et durent affronter le Seigneur golem Argelmach que Lo'gosh tua. Peu après, il localisèrent enfin le Maréchal Windsor et le sortir des griffes de l'Interrogateur Gerstahn avant de parvenir à s'enfuir de Rochenoire.[14]

Confrontation

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Lo'Gosh Varian.jpg

Windsor révéla alors à Lo'gosh que son ennemi était Katrana Prestor qui était en réalité un dragon noir et celle qui tirait les ficelles dans l'ombre. Déterminé à éliminer cette menace et à reprendre son royaume, Lo'gosh accompagné de Broll, Valeera, Thargas et Windsor, se rendit à Hurlevent.[14]

Katrana Prestor tenta de faire arrêter Lo'gosh pour imposture mais la situation lui échappa. Elle demanda alors à ses gardes de faire venir Anduin afin de l'utiliser comme moyen de pression mais la volonté du Varian ensorcelé dépassa l'enchantement de Prestor et il s'opposa à elle. Voyant qu'elle perdait le contrôle, Dame Prestor révéla son vrai visage, celui du dragon noir Onyxia. Les deux Varian s'affrontèrent brièvement en pensant chacun faire face à un usurpateur. Mais lorsque leur fils Anduin fut attaqué par Onyxia, tout deux cessèrent immédiatement leur affrontement pour s'allier contre la dragonne. Malheureusement, Onyxia prit la fuite en emportant Anduin. [14]

Laissant de côté leur différent, les deux Varian décidèrent de se battre côte à côte pour sauver leur fils. Ils embarquèrent avec Broll, Thargas, Valeera et des soldats d'Hurlevent, sur un Zeppelin qui prit la direction de Theramore. En chemin les deux Varian échangèrent leur souvenirs afin de tenter de démêler le vrai du faux. Mais ils furent interrompus par l'attaque des dragons noirs au service d'Onyxia. [8]

Finalement ils arrivèrent à Theramore où, grâce à l'aide d'un sort lancé par Jaina, les deux Varian découvrirent enfin la vérité sur leurs origines commune: ils ne font qu'un. Pour combattre Onyxia, Jaina offrit à chacun des deux Varian une lame elfique forgées durant la Guerre des Anciens, Shalla'tor et Ellemayne. Par la suite, les Varian, Broll, Valeera, Thargas, Jaina et une troupe de soldat, chevauchèrent jusqu'au Repaire d'Onyxia.[8]

Ensemble le groupe combattit la dragonne noire et ses serviteurs. Mais au cours du combat, Onyxia tenta une fois de plus d'utiliser le sort qui lui avait permit de scinder en deux personnes Varian. Cependant grâce au Varian autrefois pantin de Prestor, le sort eu l'effet inverse et les deux Varian refusionnèrent pour ne faire plus qu'un. Par la même occasion les deux épée elfiques précédemment donné par Jaina au deux Varian, fusionnèrent également pour donner naissance à une épée puissante: Shalamayne. Varian planta cette prodigieuse arme dans le crâne d'Onyxia prenant ainsi sa vie.[8]

Effort de paix

WoW-comic-logo-16x68.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Garona Vs Varian (BD).jpg

Sur le chemin du retour vers Theramore, Varian fut convaincu notamment par Anduin et Jaina, de rencontrer Thrall le chef de guerre de la Horde, comme cela avait été prévu initialement avant son enlèvement. Comme souhaité par Jaina, la rencontre sans armes eut lieu à Theramore. Malheureusement le Marteau du crépuscule sabota cette entrevue pacifique en attaquant les différents participants de manière à les laisser croire qu'il s'agissait d'une tentative d'assassinat orchestré par la faction adverse. C'est alors que Garona dont Cho'gall avait pris le contrôle de son esprit, attaqua et tenta de tuer Varian. [15]

Med'an intervint et empêcha Varian de tuer Garona. Devenue prisonnière de Jaina, Varian interrogea Garona pour tenter d'en apprendre plus sur sa tentative de meurtre à son encontre mais il n'obtint rien de bien concluant. Mais bientôt les premiers rapports faisant part d'une recrudescence du fléau et le réveil du Roi-liche, forcèrent Varian à rentrer à Hurlevent pour organiser la campagne en Norfendre qui s'annonçait.[15]

Campagne en Norfendre

Wrath-Logo-Small.PNG Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Lorsque le Roi-liche envoya une nécropole et une partie de ses serviteurs attaquer Hurlevent, Varian combattit les Morts-vivants pour défendre sa cité.

Il créa l'Expédition de la Bravoure qui fut le front des armées de l'Alliance dans le Norfendre. Il confia à celui qu'il considérait comme un frère, Bolvar Fordragon, le commandement des troupes du Norfendre et la tâche d'établir une base avancée à Angrathar. [16]

Peu après le début de la campagne en Norfendre, Varian rencontra Thassarian à Hurlevent. Il réfréna son envie de tuer sur le champs son interlocuteur qu'il considérait comme un ennemi. Cependant, Thassarian était porteur d'une lettre de Tirion Fordring dont le contenu décida Varian à laisser une chance aux Chevaliers de la mort renégats de la lame d'ébène, d'intégrer l'Alliance pour servir sa cause.[17]

La bataille pour Fossoyeuse

Quelques temps après, un Héros de l'Alliance rapporta le bouclier de Bolvar à Varian et lui fit le récit des évènements tragique d'Angrathar qui conduisit à la mort de son ami. Varian fut lourdement attristé par cette nouvelle et se sentit coupable.[18] Malgré tout, il autorisa Jaina et un Héros de l'Alliance à se rendre à Orgrimmar pour une mission diplomatique et que la Horde s'explique sur ces faits.[19] Lorsque le Héros revint vers lui et lui apprit la trahison de Putrescin et la perte du contrôle de Fossoyeuse, Varian y vit là une opportunité à ne pas rater. Il décida d'attaquer Fossoyeuse pour traquer le responsable de la mort de Bolvar et par la même occasion de reprendre les ruines de Lordaeron pour le compte de l'Alliance.[20] Varian envoya Broll Mantelours et Valeera évaluer la situation à Fossoyeuse.[21] Puis il se rendit sur place pour mener l'attaque directement et demanda à Jaina d'utiliser la magie pour renforcer les combattants de l'Alliance. Après avoir pénétré dans Fossoyeuse par les égouts, et affronté les alliées de Putrescin, Varian et son groupe combattirent le grand apothicaire en personne et le tuèrent. Mais en constatant ce que les réprouvés avaient fait de Lordaeron, Varian encouragea ses troupes à combattre la Horde. Il entendit alors le cri de victoire de Thrall signe de sa présence. Après l'avoir retrouvé il lui déclara la guerre avant de l'attaquer. Cependant Jaina intervint en gelant tout le monde, Alliance comme Horde et téléporta Varian et ses guerriers à Hurlevent.[22]

Les secrets d'Ulduar

Tandis que la campagne contre le Fléau continuait sa progression, Varian fut convoqué par Rhonin à Dalaran. Il s'y rendit avec Jaina et sa garde rapproché. Rhonin et Brann Barbe-de-bronze lui firent part alors de l'inquiétante découverte fait par le chef de la Ligue des Explorateurs. Yogg-Saron, un dieu très ancien était sur le point de se libérer de sa prison antique et serai bientôt une nouvelle menace à combattre. Varian écouta attentivement l'archimage chef du Kirin Tor et lui demanda ce qu'il attendait de l'Alliance. Mais alors que Rhonin était sur le point de lui exposer son idée de combattre côte à côte avec la Horde, Thrall et Garrosh firent éruption dans la salle. La férocité de Varian refit surface et il répondit à la provocation de Garrosh en l'affrontant. Cependant Rhonin les sépara et les exhorta à collaborer au risque de tout perdre. Varian qui tenait malgré tout la Horde responsable de la mort de Bolvar au Portail du courroux, refusa catégoriquement de s'allier à la Horde et quitta Dalaran.[23]

Colisée des Croisés

Quelques temps plus tard, Varian fut convié par Tirion Fordring à assister au tournoi d'argent organisé dans l'enceinte du colisée des croisés bâti récemment dans la Couronne de glace. Bien qu'il resta dubitatif à l'utilité d'une telle compétition, il accepta afin de s'assurer du soutien militaire de la Croisade d'argent lors de l'assaut final contre la citadelle du Roi-liche. Pendant le tournoi Varian exigea que ce soit des champions de l'Alliance qui affrontent les champions de la Horde après que Garrosh ait souillé son honneur. Il encouragea ses champions à combattre pour la gloire de l'Alliance.

Citadelle de la couronne de glace

Lors de l'assaut final contre la forteresse du Roi-liche, Varian se rendit à la citadelle pour soutenir les troupes de l'Alliance.

Un peu plus tard, il intervint lorsque Muradin refusa de laisser Varok Saurcroc accéder à la dépouille de son fils. Les soldats de l'Alliance qui avaient survécu aux évènements tragique du portail du courroux avaient raconté à Varian comment Dranosh avait combattu avec honneur à leurs cotés. Pour cette raison, Varian eut le plus grand respect pour le jeune saurcroc et laissa son père Varok, emporter le corps de son fils afin qu'il lui donne des funérailles digne d'un héros. Par la suite, il demanda à Muradin de s'assurer du maintien de contrôle du pont et de se préparez pour un assaut contre le haut de la citadelle.

Hurlorage

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Quelque temps après la chute du roi-liche, Varian qui était victime de cauchemars à chaque fois qu'il s'endormait, décida d'avoir recours à des potions qui l'assommaient et l'empêchaient d'avoir des rêves. Ironiquement c'est à cette période qu'une mystérieuse épidémie frappa ses sujets. Chaque jour de nouveaux rapports faisant mention de personnes ne se réveillant plus, lui parvenait. Varian se sentait désarmé et ignorait comment gérer ce problème. Il imaginait que c'était l'oeuvre de la Horde malgré l'absence de preuves.

Une étrange brume avait également fait son apparition et s'épaississait chaque jour d'avantage. C'est alors qu'il découvrit effaré que son fils Anduin avait rejoint ceux qui ne se réveillaient plus. Au même moment, le cor d'alerte retenti et Varian se précipita sur les rempart pour constater que des silhouettes étaient apparut dans la brume. Il y vit son fils et sa regrettée épouse Tiffin. Mais après avoir questionné ses sentinelles, il comprit que chacun voyait sa peur se matérialiser.

Il comprit également que les potions qu'il ingurgitait depuis peu pour dormir sans rêver, l'avaient empêché de faire partie des victimes du sommeil sans réveil. Il convoqua d'urgence ses alchimistes et demanda aux sentinelles de rapatrier les patrouilles présente hors d'Hurlevent. Bientôt d'autres silhouettes apparurent dans la brume et Varian y découvrit Jaina. L'armée d'illusions marcha lentement jusqu'au pied des remparts et s'arrêta sans attaquer. Varian en conclut que chaque personne qui succombait à l'étrange épidémie, rejoignait finalement cette armée impie. Il décida de ne rien faire dans l'immédiat que de rester à l'abri dans l'enceinte fortifiée d'Hurlevent.

Quelques temps plus tard, les serviteurs du cauchemar attaquèrent Hurlevent. Tandis que Varian et les soldats qui avaient échappé au sommeil défendaient la cité tant bien que mal, Broll Mantelours, Tyrande Murmevent, Lucan Sangoupil et Thura apparurent dans Hurlevent et demandèrent à lui parler. Mais à la vue de Thura, Varian chargea sans réfléchir sur l'orque. Broll intervint pour l'arrêter et lui signala qu'elle n'était pas une ennemie. Varian fût soulagé quand il comprit enfin que son ami Broll et son groupe n'était pas l'une de ces illusions maléfique. Le groupe exposa alors à Varian leur plan pour vaincre le cauchemar et sur leurs demande, il leur indiqua les appartement de l'ambassadrice elfe de la nuit à Hurlevent.

Peu après Varian et les personnes encore éveillées durent faire face à une nouvelle menace. Les victimes du cauchemar se relevèrent tel des somnambules et s'attaquèrent à eux en s'imaginant combattre un ennemi. Il n'eut d'autre choix que de les affronter en leur infligeant des blessures à son grand regret. Acculé et sur le point de devoir fuir Hurlevent, Varian fut contacté mentalement par Malfurion. L'Archidruide lui demanda de combattre le cauchemar dans le Rêve d'émeraude. Mais Varian refusa en premier lieu, ne voulant pas abandonner Hurlevent. Il finit par accepter et s'endormit pour se retrouver transporté sous forme onirique dans le rêve d'émeraude.

Dans le rêve, Malfurion lui demanda de prendre la tête de ceux qui avait accepté de combattre le cauchemar. Mais Varian refusa de mener au combat des membres de la Horde. Malfurion parvint à le persuader d'accepter. Baine soutint Varian dans son rôle de meneur et tous ensemble, Horde comme Alliance, combattirent les satyres d'ombres et les illusions du cauchemar.

Finalement Xavius fut vaincu et Varian réintégra son corps resté à Hurlevent. Après ces événements douloureux, Varian décida de nommer Lucan Sangoupil cartographe en chef d'Hurlevent. Il fut également invité à Darnassus pour célébrer le mariage de Tyrande et Malfurion.

L'Invasion élémentaire

Wrath-Logo-Small.PNG Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
D'étranges tremblements de terre survenus récemment poussèrent les dirigeants de l'Alliance dont Varian à s'entretenir sur le sujet. Au cours de cette réunion qui se déroula à Hurlevent, Varian fût alerté par un champion de l'Alliance de la présence d'agents du Marteau du crépuscule infiltrés parmi les citoyens. En conséquence, Varian fit une annonce publique aux citoyens d'Hurlevent les mettant en garde les sectateurs et leurs mauvaises intentions[24]

Peu de temps après, lorsque Hurlevent fut assailli par des élémentaires furieux, Varian défendit la ville. Par la suite, il combattit le Prince Sarsarun dans les Ruines d'Ahn'Qiraj et Kai'ju Gahz'rilla dans Zul'Farrak aux cotés de champions de l'Alliance.[25]

L'effondrement: Prélude au Cataclysme

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Varian - L'effondrement prélude au cataclysme.jpg

Varian et le SI:7 infiltrent Forgefer

Hurlevent portait encore les stigmates de la guerre contre le cauchemar lorsque Varian assista à une messe donné dans la Cathédrale de la Lumière en l'honneur des héros de l'Alliance tombés au champ d'honneur contre le roi liche. Au cours de la cérémonie, deux sentinelles elfe de la nuit firent irruption pour alerter Varian d'une attaque sanglante de la Horde en Orneval, malgré le traité de paix en vigueur. Hors de lui, Varian envisagea des représailles cinglantes mais son fils Anduin et Jaina parvinrent à le tempérer. Il décida d'envoyer en Orneval des alchimistes à la recherche de preuves contre la Horde et un émissaire auprès de Thrall.

Peu après Varian qui pensait qu'Anduin avait besoin de s'endurcir un peu, l'envoya séjourner à Forgefer aux cotés de Magni Barbe-de-bronze. Quand Magni fut transformé en statue de diamant, Varian voyagea jusqu'à Forgefer pour lui rendre hommage.

Quelques temps plus tard, des rumeurs concernant Forgefer parvinrent à Varian. Il tenta immédiatement de prendre contact avec son fils, mais sans succès. C'est alors qu'il découvrit qu'Anduin avait trouvé refuge à Theramore auprès de Jaina. Anduin lui rapporta le coup d'état mené par Moira Thaurissan et ses sombrefers. Varian décida de mener une troupe d'élite du SI:7 infiltrer Forgefer pour assassiner Moira et libérer la ville.

Tuant les sombrefers qu'il rencontra, Varian finit par atteindre Moira et la traina sur la place publique de Forgefer pour l'exécuter. Mais Anduin intervint parvenant à le raisonner d'épargner Moira et de laisser la justice la juger. Varian accepta tant bien que mal, mais à la condition que le peuple nains soit désormais dirigé par un conseil de représentants de chaque clan. Ce "Conseil des Trois marteaux" serait composé de Moira pour les sombrefers, de Muradin pour les barbe-de-bronze et de Falstad pour les Marteau-hardi.[26]

Coeur de Loup

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Varian Coeur de loup.jpg
Peu de temps après le Cataclysme provoqué par Aile de mort, Varian tout comme les dirigeants de l'Alliance furent conviés à un sommet organisé à Darnassus. L'objectif était de débattre de la possible entrée des Worgens de Gilnéas dans l'Alliance.

Tandis que Genn Grisetête faisait le récit des batailles livrés contre la Horde lors de la seconde guerre aux différents représentants des nations membres de l'Alliance, Varian fit irruption. Il coupa la parole du roi de Gilnéas pour le traiter publiquement de couard ayant abandonné l'Alliance après la fin de la guerre. Malfurion s'interposa entre Varian et Genn afin d'apaiser les esprits mais Varian préféra quitter le banquet.

Un peu plus tard, Malfurion discuta avec Varian sur l'adhésion des Worgens dans l'Alliance mais le roi de Hurlevent écourta leur entrevue. La conférence débuta et Malfurion proposa un vote pour ou contre l'adhésion des Worgens dans l'Alliance. Mais Varian refusa catégoriquement de voir le roi Grisetête et ses sujets rejoindre leur rangs. A la suite Varian quitta la conférence.

Varian en voulait énormément à Grisetête d'avoir abandonné le Royaume de Lordaeron lors de la Troisième guerre. Une nouvelle fois Malfurion tenta de faire changer d'idée Varian mais ce dernier s'en offusqua. Anduin qui avait entendu la conversation, annonça à Varian qu'il ne rentrerai pas à Hurlevent et se rendrait à l'Exodar pour étudier les pouvoirs de la Lumière auprès de Velen. Peu après Varian reçut un message lui indiquant que la Horde était en train d'attaquer les postes de l'Alliance en Orneval. Mais le départ de son fils était pour lui un sujet de préoccupation plus importante.

Peu après, Malfurion eu l'idée d'organiser une partie de chasse dans laquelle il convia Varian qui accepta. Il finit par se retrouver nez-à-nez avec des Worgens dont Genn Grisetête. Après s'être une nouvelle fois lancer mutuellement des railleries, Grisetête et Varian se défièrent dans un duel de chasse pour prouver lequel des deux étaient le plus habile. Varian n'avait accepté que pour couvrir de ridicule le roi de Gilnéas. Cependant les deux rois furent attaqués par un ours mais leur coopération leur permit d'en réchapper vivants. Ils se félicitèrent mutuellement mais avant qu'autre chose ne soit ajouté Varian quitta les lieux.

Coeur de Loup Varian et Worgens.jpg

Il prit la nuit pour réfléchir et finit par retrouver Genn afin de lui demander une faveur. Il désirait que le roi de Gilnéas lui enseigne comment dominer la férocité qui l'habitait, tout comme l'avait fait les worgens il y a peu de temps. Grisetête accepta et aida Varian à accomplir le rituel lui permettant de contenir sa fureur intérieure. Réalisant qu'il était béni par l'Ancien Goldrinn, Varian décida de partir combattre la Horde à Orneval aux cotés des Worgens.

Varian arriva à point nommé alors que Tyrande Murmevent, Shandris Pennelune et les troupes de l'Alliance étaient acculés par la Horde. Dans la tumulte des combat il se retrouva face à face avec Garrosh et un duel éclata. Cependant il fut interrompu par la garde Kor'kron qui réalisa que la Horde perdait l'avantage.

Peu après, de retour à Darnassus, Varian annonça publiquement à tous les représentant des nations de l'Alliance que les Worgens seraient un atout précieux et qu'il acceptait de les compter dans leurs rangs.[27]

Le sang de nos pères

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Alors que le Royaume d'Hurlevent s'apprêtait à célébrer le Jour du souvenir, Varian s'entretint avec l'Archevêque Benedictus et Baros Alexton sur l'avancement des réparations opérés dans la ville après l'attaque d'Aile de mort.

Peu après il surprit le Baron Escovar, un jeune noble d'Hurlevent, critiquer sa politique. Varian s'emporta crachant une violente diatribe à ses détracteurs et la raison de leurs présences dans ces lieux en ce jour. En s'apercevant qu'Anduin qui venait d'arriver à Hurlevent, avait assisté à son accès de colère et avait quitté la salle du trône, Varian demanda qu'on le laisse seul, dépité.

Jaina et Benedictus tentèrent vainement de dédramatiser sa relation compliqué avec son fils. Par la suite Benedictus indiqua à Varian, avoir un cadeau pour Anduin et lui. Peu après, comme lui avait indiqué l'Archevêque, Varian se rendit sur la tombe de Tiffin. Cela raviva en lui de douloureux souvenirs. Benedictus accompagné d'Anduin firent alors leur apparition mais Anduin n'était pas enclin à cotoyer Varian.

Benedictus révéla alors son cadeau au deux Wrynn. Il était parvenu à retrouver la clef permettant l'ouverture du médaillon de la défunte Tiffin et la remis à Varian. Laissés seuls par Benedictus, Varian et son fils entamèrent une discussion. Varian lui dit combien Anduin était cher à ses yeux et lui offrit le médaillon de Tiffin en gage d'amour.

Alors que le père et le fils se réconciliaient enfin, ils s'aperçurent qu'on leur avait tendu une embuscade. Ils combattirent dos à dos les assassins et Varian découvrit que son fils Anduin possédait désormais des pouvoirs de prêtrise. Malheureusement, bien qu'ils soient parvenus à supprimer les assaillants, un sorcier avait put invoquer un puissant drakônide. Après un dur combat, Varian aidé d'Anduin parvint à tuer leur assaillant. Cependant Varian fut grièvement blessé et malgré l'arrivé de Jaina et Marcus Jonathan sur les lieux, le roi était condamné à périr. C'est alors qu'Anduin révéla toute la puissance que la Lumière lui avait octroyé en guérissant Varian au bord de la mort.

Par la suite, Varian et Anduin assurèrent le discours du Jour du souvenir malgré ses évènements. Il réaffirma sa volonté de protéger son peuple face à Aile de mort et fut ovationné par ses sujets.[28]

Cataclysme

Cataclysm.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.

Le cataclysme apporta son lot de problème à résoudre, Varian dut notamment faire face à la renaissance de la confrérie défias. Il envoya des troupes dans la Marche de l'ouest pour aider Gryan Roidemantel en poste à la Colline des sentinelles.[29]

Il dépêcha également un champion de l'Alliance pour porter assistance dans les Carmines. [30]

Afin de mener l'assaut sur les Hautes-terres du Crépuscule pour y affronter les serviteurs d'Aile de mort, Varian constitua une véritable flotte de guerre à Hurlevent. Cependant les préparatifs trainaient en longueur et Varian vit l'occasion d'apprendre à son fils Anduin comment mener les troupes. Il fit appel à l'un de ses champions qui escorta et protégea le prince pendant sa visite au Port de Hurlevent.[31]

Afin de débusquer les derniers sectateurs du Marteau du crépuscule infiltrés parmi les citoyens d'Hurlevent, Varian demanda à un champion d'assister le Major Samuelson dans son enquête.[32] Après s'être assuré que le Marteau du Crépuscule ne serait plus une menace pour Hurlevent, Varian envoya sa flotte à l'assaut des Hautes-terres du Crépuscule.[33]

Jaina Portvaillant: Le déferlement

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Quelques temps après la chute d'Aile de Mort, Varian fut alerté par Jaina d'une attaque imminente de la Horde sur Theramore. Le roi d'Hurlevent demanda immédiatement à la flotte navale de la 7ème légion de faire voile en direction de Theramore. Il dépêcha également plusieurs de ses meilleurs généraux auprès de Jaina afin de l'aider à préparer la défense de sa cité.

Malheureusement la destruction de Theramore ne put être empêchée et Jaina qui avait survécu se rendit à Hurlevent demander de l'aide pour se venger, à Varian. Mais constatant le manque de discernement de Jaina impatiente de se venger, Varian refusa d'attaquer Orgrimmar de façon téméraire. Cependant ce ne fut pas du gout de Jaina qui quitta les lieux en qualifiant Varian de lâche.

Désireux de mettre fin au blocus naval instauré par la Horde sur les cotes Est de Kalimdor, Varian utilisa toutes les ressources et main d'oeuvre disponibles pour reconstruire rapidement une nouvelle flotte. Il reçut la visite de son ami Broll Mantelours venu lui signifier que Malfurion et Tyrande joindraient la flotte elfique à celle d'Hurlevent dans cette bataille.

Plus tard une réunion de crise avec des émissaires des différentes nations de l'Alliance, fut organisée à Hurlevent. Varian proposa d'opter pour une stratégie visant à faire croire à Garrosh que la flotte de l'Alliance ferait voile vers Sombrivage. Varian imaginait ainsi que le chef de guerre de la Horde enverrait alors toute la flotte de la Horde à Sombrivage et laisserait le champ libre d'attaquer directement Orgrimmar. Bien que certains des représentant des nations de l'Alliance n'étaient pas convaincus de cette stratégie, ils acceptèrent plaçant leur confiance en Varian.

La flotte pris alors la mer avec Varian à bord du Lion des mers. En son absence, il confia la gestion de son royaume à son fils Anduin. Lorsque la flotte de l'Alliance arriva à portée de vue d'Orgrimmar, une bataille navale éclata avec la Horde. Mais la Horde avait caché un atout et utilisa des krakens qui détruisirent une partie de la flotte de l'Alliance. Alors que la bataille faisait rage, le Lion des mers fut abordé par Garrosh que Varian affronta immédiatement. Cependant le duel fut interrompu par la destruction du navire par les krakens.

Ayant survécu, Varian ordonna aux survivants de l'Alliance de battre en retraite. Il choisit de rester parmi les débris prétextant rejoindre à la nage la terre ferme, pour que ses hommes quittent enfin les lieux. Se pensant condamné, il décida d'emporter le maximum d'ennemis avec lui et se jeta dans la bataille. Heureusement il fut sauvé par Jaina et Kalecgos qui terrassèrent les Krakens et la flotte de la Horde. Ramené sur l'un des navires qui avait survécu, Varian ordonna de changer de cap et de faire voile vers Guet-du-Nord. Après une bataille, Varian et sa flotte parvinrent à reprendre l'avant poste des mains de la Horde. Une fois le blocus brisé, Varian rentra à Hurlevent et se prépara à partir en guerre contre la Horde.[34]

Mists of Pandaria

Mop-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Alors que la guerre entre l'Alliance et la Horde faisait rage à travers tout Azeroth, les pandarens de l'île vagabonde suivant la philosophie Tushui rencontrèrent Varian dans le but de rejoindre l'Alliance. Le roi de Hurlevent s'entretint avec Aysa Poète des Nuages à laquelle il confia qu'il n'était pas le seul à prendre la décision de leurs acceptation. Il lui conseilla d'aider les diffèrents peuple composant l'Alliance afin de faciliter leur intégration. Varian lui fit part également de sa méfiance vis-à-vis des pandaren Huojin ayant choisi de rejoindre la Horde. Mais Aysa lui affirma que les Tushui ne fraterniseraient pas avec l'ennemi.[35]

Varian qui avait entendu parler des techniques de combat pandaren, désira tester la force de ces nouveaux alliés afin de déterminer s'ils seraient aptes à protéger son royaume. Après un duel amical avec l'un des Tushui, Varian fut satisfait et accepta de les compter dans ses rangs.[36]

Bientôt une triste nouvelle parvint à Varian. Anduin alors en route pour Hurlevent à bord d'un navire, avait disparu suite à une attaque de la Horde. Cependant tout espoir n'était pas perdu car le dernier message de l'Amiral Taylor indiqué que leur bateau avait échoué sur les côtes d'une île inconnue. Varian convoqua Rell Ventenuit et lui demanda de constituer une équipe de champions pour partir immédiatement à la recherche d'Anduin.[37]

Le débarquement

Deux mois après la découverte de la Pandarie, Varian accompagné d'une importante troupes de l'Alliance, débarqua à son tour sur les côtes des étendues sauvages de Krasarang [38]. Avec l'aide de champions de l'Alliance et de ses troupes, il affronta la Horde et sécurisa un site pour y établir une base avancée.[39]

Varian au Territoire du Lion.jpg

Varian au Territoire du Lion

Peu après il lança le début de " l'Opération bouclier " visant à empêcher Garrosh de souiller la Pandarie. Il fut soulagé de retrouver Anduin sain et sauf mais Hilda Cornegidouille fit irruption et informa Varian d'une attaque de la Horde qui avait pris de court Tyrande au Temple de la Grue rouge. Varian regroupa immédiatement des hommes et partit au secours de la prêtresse elfe de la nuit.[40]

Lorsqu'il arriva sur place, il réalisa que les troupes de la Horde tenaient une position fixe. Malgré le fait que Tyrande souhaitait attaquer directement l'ennemi, Varian refusa et opta pour une stratégie de patience. Varian voulais à tout prix éviter la perte du moindre de ses soldats. Il ordonna à trois champions de l'Alliance de piéger les lieux et attirer l'ennemi à l'extérieur du temple. Tyrande reprocha à Varian d'être indécis mais le roi ne releva pas l'affront et poursuivi sa manoeuvre, utilisant toutes les ressources à disposition pour faire fabriquer les pièges.[41]

Après s'être assuré que les pièges était armés et prêts à tuer, Varian provoqua le Commandant Coupentaille afin de l'amener à charger tête baissé. Ce que le chef orc fit et la quasi totalité de ses troupes furent tués par les pièges. Après la victoire, Tyrande réalisa que Varian avait opté pour la bonne stratégie. Varian lui confia qu'autrefois il aurait réagit comme elle et aurait foncé tête baissé, mais qu'au fil du temps il avait beaucoup apprit. Désormais Varian n'échouerai plus face à ses ennemis, ce qui poussa Tyrande à lui affirmer que les elfes de la nuit seraient à sa disposition, le qualifiant de Haut-roi.[41]

Maintenant que Jaina était la nouvelle dirigeant du Kirin Tor, Varian pensait qu'il serait possible de ramener Dalaran du côté de l'Alliance. La présence des Saccage-soleil au sein du Kirin tor le préoccupant, il pensait également que son fils Anduin serait en mesure de convaincre Jaina de les expulser de Dalaran. Il dépêcha un champion de l'Alliance à Dalaran auprès d'Anduin afin de l'assister dans cette manoeuvre.[42] Malheureusement Jaina refusa estimant qu'il lui fallait préserver la neutralité du Kirin Tor.

Quelques temps plus tard, Varian se rendit au Sanctuaire des Sept-Étoiles pour y rencontrer Brann Barbe-de-bronze aux cotés d'autres dignitaires de l'Alliance. Il observa la démonstration de l'utilisation du pouvoir des Sha sur quelques soldats qui entrèrent dans une furie sanguinaire. Mais soudain un echo du Sha de la haine se matérialisa. Le Maître-bricoleur Suprétincelle y vit une nouvelle source d'énergie à exploiter et l'Amiral du ciel Rogers suggéra à Varian d'utiliser la puissance des Sha tout comme le faisait Garrosh. Mais Varian écouta l'avis de son fils et refusa de se servir d'un pouvoir née des ténèbres et qui pourrait détruire l'Alliance. Par la suite, il élimina l'echo du sha de la haine.[43]

Lorsqu'il eu vent des dissensions présentes entre les Elfes de sang et Garrosh, Varian entra en contact avec Lor'themar Theron et entama des négociations pour que les Sin'dorei quittent la Horde au profit de l'Alliance. Mais la Purge de Dalaran ayant entrainé la mort et l'emprisonnement de nombreux Sindorei, opérée par Jaina sans en avoir consulté Varian, mit fin au projet. Il reprocha à Jaina d'avoir agit seule et d'avoir fait raté cette potentielle alliance. Jaina s'en moqua et l'informa que le Kirin tor serait désormais du coté de l'Alliance.[44]

Plus tard Varian découvrit que son fils avait stoppé le projet de Garrosh projetant d'utiliser la Cloche Divine pour infuser la puissance des Sha à ses troupes. Malheureusement Anduin fut victime de la colère du Chef de guerre de la Horde qui le laissa pour mort en lui brisant de nombreux os. Il fit convoquer Velen au Territoire du Lion afin qu'il soigne Anduin et jura de faire payer cela à Garrosh.[45]

Du sang dans la neige

Varian scénario du sang dans la neige.jpg

Alors que la campagne en Pandarie battait son plein, les espions de Varian l'informèrent de la présence des Zandalaris en Dun Morogh. Suspectant une menace potentielle, Varian mena un contingent de soldats jusqu'au plateau enneigé des Crins-de-givre. Il reçut l'aide inattendue de Moira Thaurissan qui désirait prouver sa loyauté auprès de l'Alliance. Varian chargea trois de ses champions de sauver ceux qui le peuvent et mettre fin au brouillard surnaturel causé par les Zandalari.

Après la mort des Zandalari et la prise de contrôle du village des Crins-de-givre, Varian y retrouva Moira et la félicita. Il l'invita ensuite à regagner Forgefer pour annoncer la victoire des Sombrefer au Conseil des Trois Marteaux.[46]

Embrasement

Bien décidé à stopper la folie de Garrosh, Varian sur le point de lancer un assaut sur Orgrimmar, envoya Amber Kearnen et Sully McLeary du SI:7 sur place à la recherche de failles dans la défense à exploiter.[47]

Plus tard Varian découvrit lors du débriefing avec les agents du SI:7, l'existence de la rébellion Sombrelance et la situation qui divisait la Horde. Bien qu'il n'avait pas confiance en Vol'jin, Varian estima qu'il était préférable de travailler ensemble pour faire tomber Garrosh. Il demanda à ses champions d'aider la rébellion à amasser assez de fournitures nécessaires à l'assaut prochain. La flotte de l'Alliance étant désormais prête à faire voile, Varian espérait néanmoins que cette collaboration de fortune avec les rebelles permettrait à ses navires d'accoster sans encombre dans la Baie de Lamepoing.[48]

Le siège d'Orgrimmar

L'heure d'assiéger Orgrimmar afin de stopper Garrosh et sa folie étant venu, Varian fit voile avec la flotte de l'Alliance, en direction de Durotar. Il décida de collaborer avec la flotte de Lor'themar Theron et Sylvanas. Malheureusement, lors de l'entrée dans la Baie de Lamepoing, ils furent pris sous les feux des canons de la Vraie Horde. Vol'jin et sa rébellion Sombrelance n'étant pas parvenus à sécuriser les lieux pour leur assurer un débarquement sans danger, Varian décida d'envoyer des champions de l'Alliance régler le problème. Après la destruction des canons, Varian aux cotés de Vereesa Coursevent et Jaina Portvaillant, débarqua et affronta les Gueule-de-dragon à la Barricade de Dranosh'ar. Tandis que les champions de l'Alliance poursuivaient le siège plus en avant, Varian resta en arrière pour sécuriser le débarquement de ses troupes.[49]

Plus tard, Varian rejoint les champions de l'Alliance à Fort-du-Gouffre, la forteresse souterraine de Garrosh, et affronta les Kor'krons à leurs cotés.[50]

Varian contemple la chute de Garrosh.jpg

Varian contemple la chute de Garrosh

Lorsque Garrosh fut enfin vaincu, Varian accompagné des dirigeants de l'Alliance se rendit devant le chef de guerre déchu. Il empêcha de justesse Thrall de mettre à mort Garrosh, estimant qu'il ne pouvait pas décider seul de son châtiment. Thrall refusant de lui remettre Garrosh, Taran Zhu proposa que Hurlenfer soit jugé en Pandarie, ce qui convint à Varian. Tandis que la Horde se réunissait pour décider de son futur , Jaina exhorta Varian à ne pas laisser passer cette occasion et de frapper maintenant pour leur assurer la victoire. Varian intima l'ordre à ses gardes de se mettre en marche et se dirigea droit vers les dirigeants de la Horde. Décidé à accomplir son devoir de Roi, il demanda à s'entretenir avec le nouveau Chef de guerre. Il découvrit alors que ce rôle était désormais confié à Vol'jin. Varian rappela à Vol'jin les actes horribles qu'avait commit la Horde mais il reconnu également que certains d'entre eux avait combattu à ses cotés la tyrannie de Garrosh. Pour cette dernière raison, Varian fut disposé à mettre fin à la guerre. Mais il menaça Vol'jin de détruire la Horde si cette dernière suivait le chemin de Garrosh.[51]

Par la suite Varian envisagea de stationner une garnison près de Theramore et de reprendre Gilnéas à Sylvanas.[52]

Crimes de guerre

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Quelque temps après la défaite de Garrosh, Varian tout comme les autres dirigeants de l'Alliance ou de la Horde, fut convié par Xuen au procès de l'ancien chef de guerre. Il se rendit au Temple du Tigre blanc en Pandarie en compagnie de Jaina, Vereesa et Kalecgos.

Lorsque Xuen proposa de nommer un défenseur et un accusateur pour juger Garrosh sur ses crimes de guerre, Varian accepta. La Horde choisit de nommer Baine en tant que défenseur, ce qui contenta Varian. Il se proposa en tant qu'accusateur mais la Horde y opposa son véto. Varian s'attendait à cette réaction et avait volontairement manoeuvré ainsi pour que son second choix, Tyrande, soit quand à lui accepté.

En attendant le début du procès, Varian fut convié à Dalaran par Jaina pour diner à ses cotés avec Vereesa, Kalecgos et son fils Anduin. Il fit part de sa volonté de voir ce procès se dérouler avec un oeil extérieur. Lorsque le procès débuta, Varian contempla le public et eut le sentiment de revenir à l'époque de ses combats dans les arènes orcs.

Plus tard lorsque Anduin fut pris d'une crise de panique à la vue de Garrosh qui avait bien failli le tuer, Varian eut le sentiment de ne pas avoir fais le bon choix en empêchant Thrall d'achever le chef de guerre déchu. Quand Anduin fut appelé à témoigner, Varian fut surpris en entendant son fils dire qu'il ne souhaitait pas la mort de Garrosh car il croyait que ce dernier était capable de changer tout comme l'avait fait son père.

Plus tard, alors que le procès avait été interrompu pour marquer une pause, Baine et Taran Zhu se présentèrent à Varian avec une requête. Garrosh souhaitait s'entretenir avec Anduin et lui seul, ce qui rendit furieux Varian. Bien que Varian était contre, il laissa le soin à son fils de prendre sa décision. Après réflexion, Anduin acquiesça et Varian insista pour l'accompagner mais il refusa. Varian accepta à contrecoeur mais il menaça Taran Zhu, Tyrande et Baine de les tenir pour responsable et de tuer Garrosh s'il arrivait quoi que ce soit à Anduin.

Pendant le procès Varian découvrit avec colère que Jaina avait rencontré et aidé Baine lorsque Magatha Totem-sinistre avait tenté de prendre le contrôle des tribus tauren. Plus tard il soma Jaina de s'expliquer sur ses faits avant de décider si elle serait accusé de trahison envers l'Alliance ou non.

Finalement, Varian fut invité par Baine comme témoin au procès de Garrosh. Varian admit qu'il était possible que Garrosh change malgré les actes horribles qu'il avait commis. Mais lorsque Tyrande interrogea Varian, elle démontra que malgré le fait que le roi de Hurlevent avait dû affronter les mêmes défis que Garrosh, il n'avait pas pour autant déclenché un génocide.

Le dernier jour du procès, Varian restait incertain quand au verdict qui allait être rendu par les Astres vénérable. Mais alors que Garrosh invité à s'exprimer, se targua de ne rien regretter de ses actions, Thrall demanda à parler à Varian et Anduin. Ensemble ils s'accordèrent à dire que l'absence de Chromie à cet instant clé du procès, était anormale. Alors que Varian et Thrall écoutaient les divagations de Garrosh, il découvrirent qu'un zeppelin se rapprochait du Temple du Tigre blanc. Ils comprirent immédiatement qu'il s'agissait d'une menace, et Varian se précipita vers la sortie. Il combattit les loyalistes de Garrosh, alliés au Vol infini, aux cotés des Pandashan. Dans la bataille il se retrouva face à face avec Zaela qu'il affronta. Mais le combat fut interrompu lorsque Varian vit Jaina se faire tirer dessus à bout portant. Il laissa Zaela blessé fuir et se précipita vers Jaina.

Varian prit Jaina dans ses bras et la porta en tout hâte auprès de Thrall pour que ce dernier la soigne. Après la bataille, Varian découvrit comment Garrosh avait pu s'enfuir grâce à l'aide de Kairozdormu

Par la suite, Varian et les autres dirigeants de l'Alliance tout comme la Horde s'entendirent sur le fait qu'ils leur fallait retrouver Garrosh.[53]

Warlords of Draenor

La vague de fer

WoD.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Warlords of Draenor.

Quelques temps après l'évasion spectaculaire de Garrosh, la Porte des ténèbres prit une teinte rouge et des centaines d'orcs brun en déferlèrent envahissant les Terres foudroyées. Varian lança un appel aux armes à tous les champions de l'Alliance, afin qu'ils se rendent auprès de Maraad pour contrer cette menace.[54] Plus tard, Varian fut informé de la réussite à avoir contenu la menace de la Horde de fer et convint que leur seul espoir était d'affronter l'ennemi directement sur Draenor WoD[55]

Seigneurs de guerre

Seigneurs de Guerre Varian.jpg
Avec la menace de la Horde de Fer qui déferlait en Azeroth, Varian fut prit de doute sur ses capacités à affronter l'ennemi qui avait vaincu son père. Maraad se présenta à lui et l'exhorta à mobiliser rapidement les troupes de l'Alliance. Voyant les doutes du roi, Maraad lui affirma que les chefs ennemi n'étaient pas invincibles. Varian lui demanda alors de lui parler de ces "seigneurs de guerre".

Le vindicateur lui conta l'histoire de Kargath Lamepoing, Grommash Hurlenfer et Kilrogg Œil-mort.

Varian lui demanda si il existait des orcs différents et non sanguinaires. Alors, Maraad lui parla de Durotan, le chef du Clan Loup-de-givre.

Varian fut étonné d'un tel empressement à vouloir combattre l'ennemi venant de Maraad. Le paladin lui révèla un évènement personnel tragique qu'il avait vécu lors du siège de Shattrath par l'Ancienne Horde.

Finalement convaincu par les propos de Maraad, Varian décida d'engager les forces de l'Alliance dans la campagne contre la Horde de Fer.[56]

Campagne en Draenor

Avant le départ de Maraad pour la Portes des Ténèbres, Varian lui demanda personnellement de confier le commandement des opérations en Draenor WoD au champion de l'Alliance.[57]

Quelques temps après le début de la campagne contre la Horde de fer, Varian fut averti par l'Amiral Taylor de la présence d'Irion dans son fief sur Draenor WoD.[58]

Lorsque le commandant de l'Alliance acheva de fortifier Chutelune, Varian le félicita pour ses victoires et décida de le nommer général des armées de l'Alliance en Draenor WoD. [59]

Quand Gul'dan WoD prit le contrôle de la Horde de Fer, Varian se rendit à Chutelune en Draenor WoD . Avec l'aide de Khadgar et Yrel, il convint d'attaquer l'ennemi qui avait battu en retraite dans la Jungle de Tanaan, sur deux fronts. Varian estima qu'un chantier naval serait un atout majeur dans cette stratégie. Il demanda au général de se rendre aux Quais de Fer dans l'espoir de recruter un charpentier expert dans les constructions maritimes.[60]

Legion

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Après la fin de la campagne en Draenor, Varian rentra à Hurlevent. Quelques temps plus tard, alors qu'il était en pleine conversation avec son fils Anduin, Khadgar fit irruption dans la salle du trône et l'averti du retour de la légion ardente en Azeroth.[61]

Varian appela immédiatement tout les héros de l'Alliance à se rendre au Port de Hurlevent afin de partir à l'assaut de la Légion ardente sur les îles brisées.[62]

Assaut sur le Rivage Brisé

Varian Wrynn(Cinématique).jpg

Varian décida de diriger la première ligne d'assaut et embarqua sur une canonnière de l'Alliance en direction du Rivage brisé. Pendant le trajet, il rédigea une lettre à l'attention de son fils, dans laquelle il lui confiait sa résolution à se battre pour la paix et ses doutes quand à son retour vivant de cet épreuve. Alors que les îles brisées apparaissaient à l'horizon, une nuée de Gangroptères les attaqua. Varian donna l'ordre de faire feu sur l'ennemi mais un infernal s'écrasa sur la canonnière détruisant l'un des canons. Varian fut projeté par dessus la balustrade, cependant il parvint à s'y raccrocher. L'infernal l'attaqua en le prenant au dépourvu mais Sylvanas sauva Varian en tirant une flèche depuis la canonnière de la Horde. Avec l'aide de Sylvanas, il affronta l'infernal et le terrassa, cependant en tombant du pont supérieur de la canonnière il détruisit l'un de ses moteurs. Malheureusement, la canonnière ayant subit de trop lourds dégâts, elle chuta inexorablement et s'écrasa sur la côte du Rivage brisé. Varian survécut miraculeusement et tandis qu'il coulait vers les profondeurs de la mer, sa détermination reprit le dessus. Il refit surface sur l'une des plages du Rivage brisée et se jeta frénétiquement dans la mêlée, décimant les démons qu'il croisa.[63]

Varian ecran de chargement legion.jpg

Par la suite, les renforts de l'Alliance le retrouvèrent, et avec l'aide de la Horde, ils parvinrent à vaincre le démon Krosus. Sylvanas proposa à Varian de couvrir l'Alliance depuis une crête les surplombant, pendant que ceux-ci attaqueraient Gul'dan. Face au seigneur du conseil des ombres, Varian et ses forces durent affronter de nombreux démons mais ils triomphèrent. Cependant Gul'dan ne faisait que jouer avec eux et invoqua des démons plus puissant comme Jaraxxus, Brutallus ou Tichondrius.[64]

Malheureusement, la Horde fut submergée par les démons et Sylvanas fut contrainte de sonner la retraite, laissant l'Alliance sans couverture. Sans le soutien de la Horde, Varian n'eut d'autres choix que de sonner la retraite à son tour. Il embarqua à bord du Brûleciel mais alors que la canonnière commençait à peine à prendre de l'altitude, Gul'dan invoqua un saccageur gangrené qui empoigna le vaisseau de l'Alliance.[64]

Réalisant qu'aucun d'entre eux ne s'en sortirait vivant, Varian décida de se sacrifier pour permettre la retraite des siens. Il confia la lettre pour son fils à Genn Grisetête, qui abandonna à contre-cœur son roi. Varian se laissa tomber et utilisa l'élan de sa chute pour asséner un coups décisif à la tête du saccageur gangréné.[64]

Apercevant Gul'dan au loin, Varian mis toute ses forces pour tenter de parvenir jusqu'au démoniste pour le tuer. Malheureusement il finit par être grièvement blessé par des démons et Gul'dan l'acheva en inondant son corps de gangremagie qui causa l'explosion de ce dernier, après qu'il ait prononcé ses derniers mots : "Pour l'Alliance".[64]

Après sa mort, un mémorial nommé "Repos du Lion" fut construit à Hurlevent en son honneur.

Quelques temps plus tard, alors que son fils Anduin était en proie à de sérieux doutes quand à ses capacités à gouverner l'Alliance, Varian lui apparu brièvement dans une vision. Lorsque son fils lui demanda ce qu'il devait faire, Varian lui répondit "Tu dois agir... comme un roi". Ce qui permit à Anduin de retrouver sa confiance en lui.[65]

Notes

  • Varian doit sa cicatrice au visage à une attaque d'une naga nommé Morgala Grain-Noir. [66]
  • La voix française de Varian Wrynn est celle de Philippe Dumond[67]
  • Varian Wrynn est officiellement annoncé le 4 novembre 2016 comme le 58° héros à rejoindre le jeu Heroes of the Storm juste avant Ragnaros. [68] Une vidéo met en scène les deux personnages qui ne se sont jamais rencontrés dans l'histoire de WoW. [69]
  • La mort de Varian Wrynn bouleversa profondément l'Ancien Goldrinn qui avait fait de lui son champion.[10]
  • Avant son retour lors de l'extension Wrath of the lich king, Varian pouvait être vu retenu captif sur l'île d'Alcaz jusqu'au Patch 1.9
  • Dans Hearthstone: Heroes of Warcraft, Varian est une carte guerrier de qualité légendaire.
  • Dans une autre ligne temporelle, Varian et Arthas on fuit vers Hurlevent après la défaite de l'Ancienne Horde, lorsque Aedelas Landenoire tua Terenas Menethil pour s'approprier le Royaume de Lordaeron. Avec Arthas qu'il considère comme son frère, ils projettent de marcher sur Lordaeron pour reprendre le royaume. [70]
  • Bolvar Fordragon à fait ériger une statue en son honneur au Donjon de la Bravoure, pendant la campagne contre le Roi liche en Norfendre.[71]
  • Une pièces d'argent du roi Varian Wrynn peut être péché à Dalaran. On peut y lire inscrit dessus: "J'espère que la révolte qui gronde chez moi va bientôt se calmer. Je ne veux pas que quiconque soit blessé."
  • D'après une vision que Sylvanas a eu, Varian aurait reconquit Lordaeron et éliminer les réprouvés si la reine banshee n'avait pas été réssucité par les Valk'yrs du roi liche.[72]
  • Pendant la phase alpha de développement de Legion, il était prévu au même titre que 32 autres grand guerriers, de retrouver Varian au Séjour Céleste, le domaine de classe du guerrier. Mais les développeurs ont abandonné cette idée en estimant que cela ne collerait pas avec l'esprit vrykul des lieux.
  • Varian apparait dans le contes pour enfants "Boules de neige" écrit par Chris Metzen et illustré par Wei wang

Galerie

Fan art

Références

  1. Cœur de Loup, p 419
  2. Tweet de Loreology May 8, 2014 – “@Loreology Varian was younger than Arthas? So that makes Jaina older than Varian?” “Varian was born in Year -10 and Arthas in Year -4. It is currently Year 30.”
  3. 3,0 et 3,1 Roman: Coeur de Loup, Chapitre 22 Page 334
  4. Roman: L'heure des ténèbres
  5. World of Warcraft: Chroniques Volume 2
  6. 6,0 et 6,1 Roman: Arthas, l'ascension du roi-liche
  7. Roman: Au-delà de la Porte des ténèbres
  8. 8,0, 8,1, 8,2, 8,3, 8,4 et 8,5 BD World of Warcraft T6 : Dans l'antre de la mort
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 BD World of Warcraft T1 - En terre étrangère
  10. 10,0 et 10,1 Déclaration de Goldrinn
  11. 11,0 et 11,1 Bd World of Warcraft T2 - L'appel du destin
  12. 12,0, 12,1, 12,2 et 12,3 BD World of Warcraft T3 - Révélations
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 BD World of Warcraft T4 - Retour à Hurlevent
  14. 14,0, 14,1, 14,2, 14,3 et 14,4 BD World of Warcraft T5 - Face à face
  15. 15,0 et 15,1 BD World of Warcraft T8 - Le grand rassemblement
  16. BD World of Warcraft T10 - Murmures
  17. Manga World of Warcraft - Death Knight
  18. Quête: Renaître de ses cendres
  19. Quête: Destin, contre votre volonté
  20. Quête: Un coup royal
  21. Quête: Le temps des meurtres
  22. Quête: La bataille pour Fossoyeuse (Alliance) + scénario (retiré du jeu) Vidéo US ici
  23. Trailer Patch 3.1: Les secrets d'Ulduar
  24. Quête: Prévenir le roi Wrynn
  25. Evenement pré extension de Cataclysme - Phase 4
  26. Roman: L'effondrement, prélude au cataclysme
  27. Roman: Coeur de Loup
  28. Nouvelle: Le sang de nos pères
  29. Quête: Retour à la colline des Sentinelles
  30. Quête: L'appel des héros: Les Carmines
  31. Quête: Rallier la flotte
  32. Quête: Enquête au Crépuscule
  33. Quête: Le rivage du Crépuscule
  34. Roman: Jaina Portvaillant, le déferlement
  35. Quête: Ça se passe comme ça, dans l’Alliance
  36. Quête: Un vieux combattant de la fosse
  37. Quête: L'ordre du roi
  38. Quête: A la rencontre de l'éclaireuse
  39. Quête:Un roi parmi les hommes
  40. Quête: Le territoire du lion
  41. 41,0 et 41,1 Scénario: Un peu de patience
  42. Quête: Le Kirin Tor
  43. Quête: Au coeur de l'Alliance
  44. Quête: Ce qui devait être fait
  45. Quête: Le silence
  46. Scénario: Du sang dans la neige
  47. Quête: Un peu de travail de terrain
  48. Courrier en jeu de Varian Wrynn après avoir accompli la quête Champ de bataille: Les Tarides
  49. Raid Siège d'Orgrimmar - évènement accompagnant le combat contre Galakras. (Uniquement coté Alliance)
  50. Raid Siège d'Orgrimmar - évènement lors de l'entrée dans Fort-du-Gouffre (uniquement coté Alliance)
  51. Cinématique de l'Alliance après la défaite de Garrosh
  52. Propos de Varian après la chute de Garrosh (uniquement coté Alliance)
  53. Roman - Crimes de guerre
  54. Quête: Invasion de la Horde de fer
  55. Quête: Un rapport au roi
  56. Serie vidéo: Seigneurs de guerre
  57. Quête: Pour l'Alliance!
  58. Journal du fief de l'amiral Taylor Page 5
  59. Cinématique en jeu- Passage du fief de l'Alliance "Chutelune" au rang 3
  60. Quête: A la recherche d'un charpentier
  61. Bande annonce de l'extension LEGION
  62. Quête: Le retour de la Légion
  63. Cinématique d'introduction de Legion
  64. 64,0, 64,1, 64,2 et 64,3 Scénario: La bataille du Rivage brisé + Cinématique de fin du scénario
  65. Cinématique de l'Alliance Anduin 7.2
  66. Bd World of Warcraft Tome 3 : Révélations
  67. http://fr.wikidoublage.wikia.com/wiki/Philippe_Dumond
  68. Article : Des héros et de nombreuses nouveautés annoncés à la Blizzcon 2016
  69. Vidéo : Forgé dans le feu
  70. Roman: Thrall, le crépuscule des Aspects
  71. http://fr.wowhead.com/object=190287/roi-varian-wrynn
  72. Nouvelle: Sylvanas Coursevent : À l'orée de la nuit

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard