FANDOM



Y'Shaarj (se prononce Yah-Sha-Raj), également connu sous le nom de "la bête à sept têtes"[1] était le plus puissant des quatre Dieux très anciens présents sur Azeroth[2] et fut le seul à être tuer par Aman'Thul en personne.[3] Après sa défaite, son cœur fut enfermé dans un caveau sous le Val de l'Éternel printemps. Le cœur fut retrouvé plus tard lors de fouille organisée par Garrosh Hurlenfer qui l'utilisera pour augmenter sa puissance lors du Siège d'Orgrimmar.

Au moment de sa mort, son dernier et terrible souffle maudit le continent connu aujourd'hui sous le nom de Pandarie, donnant ainsi vie au pire émotions négatives : la colère, la haine, la violence, la peur, le doute, le désespoir et l'orgueil. Ces entités néfastes fut appelées les Sha. Y'Shaarj est considéré comme un dieu par les Mantides, une race insectoïde violente et expansionniste qui vit dans les Terres de l'angoisse , au-delà de l'Échine du Serpent.

Histoire

Avant l'ordonnance d'Azeroth

Y'Shaarj était le plus puissant des quatre Dieux très anciens et fut le premier à atterrir sur Azeroth depuis la Ténèbre de l'au-delà. Le plus grand bastion de l'Empire noir fut construit autour de sa masse gigantesque.[2]

Lorsque les Titans arrivèrent pour ordonner Azeroth, ils créèrent les Forgés par les Titans afin de combattre les Dieux très anciens et leurs serviteur élémentaires, car ils craignaient qu'une intervention directe mette en péril la vie de l'âme-monde. Les Forgés par les Titans réussirent à emprisonner les seigneurs élémentaires. Alors qu'ils s'approchaient du bastion au centre de l'Empire noir, Y'Shaarj parvint à corrompre leurs pensées et à les neutraliser grâce à des émotions très sombres. Les Titans se sont alors rendu compte qu'il ne serait pas possible de vaincre le Dieu très ancien de cette manière. Aman'Thul, le haut-père du Panthéon, traversa les cieux d'Azeroth et, d'une main, arracha Y'Shaarj de la surface du monde. Il déchira le corps du Dieu très ancien et son râle d'agonie détruisit des montagnes entières et des centaines de Forgés par les Titans se trouvant au côté de la bête.

De part son acte, Aman'Thul avait malencontreusement créé une plaie béante à la surface d'Azeroth, et l'énergie vitale de l'âme-monde s'écoula à la surface du monde. Le Panthéon se rendit compte que les Dieux très anciens étaient ancrés trop profondément dans le sol pour pouvoir les éliminer sans blesser Azeroth. Ils se résolurent à emprisonner les trois dieux restant plutôt que de les tuer.[3]

Influence après la mort

En direction vers Uldum, le gardien Ra trouva les restes d'Y'Shaarj dont la plus grande partie intacte était son cœur. Ra prit la décision de sceller dans un caveau souterrain sous le Val de l'Éternel printemps, dans l'espoir que son étude permettra aux Forgés par les Titans de mieux comprendre les Dieux très anciens et l'énergie de l'Ombre. Ra chargea plusieurs de ses disciples mogu de surveiller le caveau et reprit ensuite sa route vers l'ouest.[4]

Après la guerre entre les trolls et les aqirs, bien longtemps après la mort d'Y'Shaarj, une colonie d'aqir se rassembla dans les régions du sud d'Azeroth. Bien qu'ils en étaient inconscients, il fut en réalité attiré par la présence persistante du Dieu très anciens et fut rapidement transformé pour devenir une nouvelle race, les mantides. Ils continuèrent à vénérer Y'Shaarj durant des milliers d'années.[5]

Plus tard encore, la malédiction d'Y'Shaarj lancé au moment de sa mort se déclencha, les émotions négatives prient vie et les Sha naquirent.[6]

Les excavations de la Horde

Sous les ordres du chef de guerre Garrosh Hurlenfer, les Sapeurs-gobelins commencèrent des fouilles dans le Val de l'Éternel printemps afin de trouver un puissant artéfact, mais ils trouvèrent bien plus que ce qu'ils cherchaient. Avec l'équipe de minage terrorisée par une ancienne puissance, les aventuriers fut appelés à récupérer tout ce qu'il restait de cette excavation. Après avoir nettoyé la mine des résidus de sang d'Y'Shaarj, les aventuriers découvrirent un caveau dans le se trouvait un coffre, suspendu à des chaînes. C'était le cœur d'Y'Shaarj.[7]

Le dernier souffle

Plus tard, Garrosh restaura le cœur en l'imprégnant des énergie du Val de l'Éternel printemps.[8] Le cœur fut placé dans les sous-sols d'Orgrimmar nouvellement aménagés.

Après la défaite de Garrosh, le cœur subit de lourds dégâts et laissa brièvement derrière lui une réspiration pénible, qui disparu de l'existence, mettant fin à la vie, la corruption et l'influence d'Y'Shaarj. Avec la défaite de chaque Sha et la mort de son cœur, rien de pouvait subsister de lui.

Les Klaxxi

En atteignant la réputation exalté auprès des Klaxxi, Kil'ruk le saccageur des vents raconte au joueur une histoire sur l'origine des mantides et d'Y'Shaarj.[9]

Somnifuge, vos actes vous ont valu la confiance des Klaxxi.

Vous devez être récompensé. Marchez avec moi.

Nous autres Mantides sommes une race aînée. Les Pandarens, auxquels vous vous associez, ne sont que des enfants. Mais ils ont leur rôle à jouer.

Chaque cycle, les jeunes de notre essaim assiège le mur. Les Pandarens tuent les faibles. Les forts restent en vie.

Après chaque nouvelle génération, nous devenons de plus en plus fort.

Avant que votre histoire ne commence, notre empire était vaste. Nous nous partagions ce monde avec les autres royaumes Ahn'Qiraj et Azjol-Nerub.

Nos dieux étaient nombreux et puissants. Nous avons vénéré les sept têtes d'Y'Shaarj.

Grand était le dieu, et terrible était sa colère. Il consommait l'espoir et engendrait le désespoir. Il inhalait le courage et expirait la peur.

Quand les usurpateurs sont venus, ceux que vous appelez "titans", Y'Shaarj fut détruit.

Son dernier souffle hanta ces terres, mais les ombres qu'il laissa ne sont que des soupçons de sa gloire passée.

Je vous le dis maintenant, car vous avez gagnez cet avertissement.

Vos dieux ne sont pas nos dieux, étranger.

Si les Dieux très anciens reviennent, nous serons de nouveau debout à leur côté.

Les plus sages parmi vous feront de même.

Cette histoire annonce les évènement qui ont eu lieu lors du Siège d'Orgrimmar, lorsque les Klaxxi ont prit parti avec Garrosh, qui a réussi à trouver le cœur d'Y'Shaarj et même à exercer son pouvoir, dans une certaine mesure.

Remarques

Références

  1. L'Ombre, la tempête et la pierre
  2. Wolrd of Warcraft: Chronique Volume 1, page 29
  3. World of Warcraft: Chronique Volume 1, page 36
  4. World of Warcraft: Chronique Volume 1, page 38
  5. World of Warcraft: Chronique Volume 1, page 74
  6. World of Warcraft: Chronique Volume 1: page 89
  7. Scénario Mists of Pandaria : Le cœur sombre de la Pandarie
  8. Cinématique mise à jour 5.4 Mists of Pandaria
  9. Réputation exaltée auprès des Klaxxi, Mists of Pandaria
  10. Paroles du Conclave

Galerie

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.